DIALOGUE #MÉDECIN - #PATIENT : Un acte de #prévention  à part entière #hcsmeufr  | Les actualités du GIE GERS - Groupement pour l'Elaboration et de Réalisation Statistiques | Scoop.it

Les chercheurs de l’Université d’Aarhus (Danemark) appellent cela la « Talk therapy » et ils montrent combien ce dialogue avec le médecin généraliste est crucial après le décès d’un parent ou d’un proche. Un acte « de prévention » à part entière du risque de suicide et/ou et de troubles psychiatriques qui fait partie des missions de soins primaires, au même titre que la prescription de traitements antidépresseurs.