#MICROBIOTE et #MICI : Les #champignons intestinaux ont leur part de responsabilité #hcsmeufr #santé #Crohn  | Les actualités du GIE GERS - Groupement pour l'Elaboration et de Réalisation Statistiques | Scoop.it

Ces cellules immunitaires, les phagocytes du microbiote qui contrôlent les aliments et les antigènes bactériens dans les intestins contrôlent aussi la population intestinale des champignons. Ces travaux du Weill Cornell Medicine (New York) révèlent ainsi qu’un dysfonctionnement immunitaire contre ces champignons intestinaux pourrait expliquer certains cas de maladie de Crohn et d'autres formes de maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI). Ces conclusions, présentées dans la revue Science, indiquent un lien fort entre les champignons, l'immunité et l'inflammation intestinale et suggèrent une nouvelle stratégie de traitement ciblée des MICI.