le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
160 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Ce qui change avec les nouvelles régions

Ce qui change avec les nouvelles régions | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
Depuis le 1er janvier, la carte de France est passée de 22 à 13 régions en métropole, auxquelles s’ajoutent les deux régions et les trois collectivités uniques d’outre-mer. Une petite révolution dans le paysage institutionnel qui va modifier, directement ou indirectement, le quotidien des Français. L’exécutif a voulu instaurer des régions plus grandes, plus fortes et pouvant se mesurer à leurs équivalentes européennes. Quitte à revoir certains équilibres et lignes de forces entre les différentes institutions locales. Voilà donc une nouvelle carte de France décriée par l’opposition lors sa promulgation mais qui ne devrait in fine pas être remise en cause en cas d’alternance en 2017, même si les organisations syndicales pointent une réforme menée à marche forcée qui a posé, disent-elles, des limites géographiques avant même d’avoir défini les enjeux stratégiques.

Le casse-tête du nom. Le premier changement est symbolique : le nouveau nom des régions sera arrêté avant le 1er octobre 2016 à l’issue d’échanges entre le gouvernement, les élus et les populations locales. Si cela ne pose aucune difficulté avec la nouvelle région de Normandie, née de la fusion entre Haute et Basse-Normandie, l’affaire a viré au casse-tête dans les 6 autres grands ensembles. Une consultation en ligne lancée ces derniers mois par l’Aquitaine, fusionnée au sein de la région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, avait placé en tête “Aquitaine”, “Grande Aquitaine”, “Sud-Ouest” et “Atlantique” dans l’ordre de préférence des habitants.

Le nom de la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne a même été un enjeu de la dernière campagne électorale. Si son actuelle dénomination administrative – “Acal” – est assez logiquement rejetée par tous, les autres appellations possibles divisent. Vainqueur du scrutin régional, Philippe Richert (Les Républicains) propose “Grand Est”, quand son challenger socialiste battu suggérait “Eurorégion Est”. Le premier a promis une consultation publique. Le maire radical de Nancy, Laurent Hénard, avance, lui, “Cœur d’Europe” ou “Centre Europe”. Plus au sud, le nom “Occitanie” est arrivé en tête d’une consultation lancée auprès des habitants du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées à l’automne dernier, devant “Occitanie-Pays catalan”. Des noms aux appellations chantantes qui pourraient contribuer à renforcer les identités régionales et de fait doper le tourisme.

Des missions élargies. La réforme de la carte régionale est simultanée à la mise en œuvre de la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), promulguée l’été dernier, qui a renforcé certaines compétences des régions. La principale disposition est économique. Désormais, les conseils régionaux ont un pouvoir exclusif et élaborent des schémas de développement économique, d’innovation et d’internationalisation. La région est en première ligne pour la formation professionnelle, l’apprentissage et la reconversion. C’est elle qui gère la formation des chômeurs, des travailleurs sociaux et des professions paramédicales.

En matière de transports, ce sont les conseils régionaux qui ont la main sur les ports et aéroports, des infrastructures dont dépendent en partie le développement économique et l’emploi. Ils sont aussi responsables de l’organisation des transports collectifs routiers, y compris scolaires et ferroviaires en dehors des agglomérations. Par ailleurs, les régions ont toujours la main sur les lycées publics – bâtiments, recrutement du personnel non enseignant… –, elles sont responsables de l’organisation et du financement des musées régionaux et de la conservation des archives, peuvent accorder des subventions aux associations, soutenir les clubs et équipements sportifs… Des compétences clarifiées qui s’exercent en articulation avec les départements, principalement tournés vers les missions de solidarité, et les intercommunalités. Ces dernières doivent désormais – c’est écrit dans la loi NOTRe – couvrir un territoire d’au moins 15 000 habitants.

Gagnants et perdants. Voilà quelques années, la réforme de la carte militaire avait entraîné des fermetures de sites aux conséquences souvent brutales pour certaines collectivités et pour le tissu économique local. Comme ces suppressions de bases situées dans des communes moyennes provoquant le départ de centaines, voire de milliers de militaires. Certes, la réforme de la carte régionale n’aura pas de conséquences aussi fortes – 2 000 fonctionnaires seront impactés par la réforme dont “seulement” 500 changeront de lieu d’affectation –, mais il y aura malgré tout des gagnants et des perdants. Le mariage entre Auvergne et Rhône-Alpes entraînera ainsi le départ de la plupart des sièges des services de l’État de Clermont-Ferrand pour Lyon, à l’exception de la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf). Limoges et Poitiers perdent aussi nombre de leurs sièges régionaux au profit de Bordeaux (voir la carte ci-contre).

L’effet, en termes d’image, est négatif, même si le gouvernement l’a promis : les sites des anciennes directions régionales seront maintenus “en quasi-totalité” avec des effectifs “comparables à ceux actuellement en poste”. La notion de “direction multisites” se développe. Par ailleurs, la réforme devrait entraîner une optimisation immobilière via la réduction du nombre d’implantations et le regroupement de directions distinctes sur de mêmes sites immobiliers. Les services territoriaux de l’architecture et du patrimoine seront ainsi systématiquement regroupés avec les directions départementales des territoires. Si la nouvelle France régionale est née, la véritable mise en œuvre de la réforme de l’État régional doit s’opérer dans les deux prochaines années.
more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Les collectivités montrent la voie de la dématérialisation, Actualité des Marchés Publics

Les collectivités montrent la voie de la dématérialisation, Actualité des Marchés Publics | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it

Le chantier de la dématérialisation totale des marchés publics s'accélère. L’Europe impose une échéance en 2018.

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Tribune mc2i sur sipublic info - Trois alliées de la relation avec le citoyen

Article mc2i concernant les facteurs clés de succès pour allier numérique et relation de proximité avec les citoyens.

Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe's insight:

Placer le numérique au service de la relation de proximité est au cœur de la stratégie de modernisation du secteur public. Pour éviter l'abandon des usagers au bord des autoroutes de l'information, communication multi-canal, accessibilité et lisibilité doivent être les priorités.

 

Le passage au numérique dans les administrations publiques ouvre de nouvelles perspectives en matière de relation avec le citoyen. Les modalités de services rendus au citoyen sont aujourd’hui repensées. Le contact physique, le courrier postal et le téléphone ne sont plus les seuls canaux de communication possibles entre le citoyen et les collectivités. En effet, les acteurs du secteur public se modernisent et proposent de nouveaux services innovants à leurs usagers. Le projet "France Connect", porté par le gouvernement et proposant un système d’authentification unique vers les services administratifs, en est un bon exemple.  Il est loin d’être le seul puisque le gouvernement français a adopté une stratégie de transformation "au" et "par" le numérique. Les collectivités sont ainsi invitées à déployer le très haut débit sur leur territoire, à communiquer sur les nouveaux outils  ou encore à déposer leur dossier de candidature pour obtenir le label "French Tech".

Fracture numérique

Le numérique se positionne, à première vue, comme un allié puissant aux côtés des collectivités pour améliorer les services aux usagers. Cependant, il peut également être un frein en ce qui concerne une des missions principales des collectivités : assurer et maintenir une relation de proximité avec les citoyens. En effet, l’accessibilité aux services numériques n’est pas garantie pour tous les territoires et pour tous les usagers. Les inégalités territoriales, économiques  et sociales peuvent engendrer une fracture  numérique. Ce phénomène, divisant les territoires et les populations, pourrait rendre incompatible le numérique et la relation de proximité avec le citoyen. Mais alors, comment surmonter cet obstacle ? Le passage au numérique dans les administrations doit s’accompagner de projets répondant à un enjeu majeur : garantir l’accès aux nouveaux outils numériques en dépit des inégalités. Trois facteurs clés de succès paraissent alors indispensables afin de s’assurer d’une transition vers le numérique qui ne condamne pas la relation de proximité avec le citoyen : communication, accessibilité et lisibilité.

Communication multicanal

Mettre en œuvre une communication multicanal entre les collectivités et les citoyens permet de renforcer les relations existantes et d’en créer de nouvelles. Le numérique intervient en complément des moyens de communication habituels pour les usagers et n’a pas vocation à les remplacer. Comme l’indique le tableau de bord des services publics numériques, l’Etat vise une augmentation progressive des taux d’utilisation qui laisse encore largement leur place aux moyens de communication traditionnels. Si l’adoption du numérique est déjà très répandue pour certaines démarches,  avec un record de 93% des demandes d’extrait de casier judiciaire faites en ligne en 2013, le téléphone et les rendez-vous en face à face ne sont donc pas prêts d'être intégralement abandonnés, ni par le personnel administratif de l’Etat ni par l’ensemble des citoyens. La réticence au numérique doit alors être prise en compte et intégrée à la démarche d’accompagnement de ces changements.

Accessibilité à l'ensemble de la population

Un citoyen qui n’a pas accès à internet, et donc à fortiori aux nouveaux outils proposés, se retrouve isolé du processus de modernisation de l’Etat. Garantir l’accessibilité des services à tous est donc un élément essentiel au succès du passage au numérique. Le gouvernement œuvre en ce sens en encourageant le déploiement du très haut débit sur l'ensemble du territoire national. Le 28 février 2013, il présentait sa feuille de route numérique et plus particulièrement le plan « France Très Haut Débit ». Ce plan prévoit une couverture intégrale du territoire français d'ici 2022.

Lisibilité par l'ergonomie et le référencement

La lisibilité des services numériques comprend deux notions : l'ergonomie et le référencement. L’ergonomie doit être soignée afin que les usagers ne choisissent pas de s’abstenir d’utiliser les outils dématérialisés, faute de complexité. La visibilité des liens vers les services administratifs est primordiale. Un citoyen ne trouvant pas les services numériques qu'il recherche sur internet risque d'être découragé et de revenir aux méthodes qu'il maîtrise. La visibilité sur la toile passe par un bon référencement sur les moteurs de recherche. Le passage au numérique se présente donc comme un enjeu majeur pour le secteur public. Cette stratégie numérique engendre de multiples sous projets. Tous sont garants de la qualité de la relation de proximité entre  citoyens et collectivités. La modernisation des services de l'Etat dépendra de leurs succès.

 

© sipublic.info Par : Mme Carine Dupain

- See more at: http://www.sipublic.info/actualites/info-du-jour/2015/06/25/trois-alliees-de-la-relation-avec-le-citoyen-4146#sthash.XqlyJfGn.dpuf

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Publication du Rapport d'activité 2014 du SGMAP | de belles avancées

Publication du Rapport d'activité 2014 du SGMAP | de belles avancées | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Tribune mc²i : Numérique à l'école : quelles avancées et quelles opportunités ?

Tribune mc²i : Numérique à l'école : quelles avancées et quelles opportunités ? | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
La France en retard sur ses voisins
Seulement 6 % des classes sont aujourd’hui équipées en tableaux numériques interactifs contre 78 % en...
more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Tribune sur sipublic.info - Les mairies en ligne avancent

Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe's insight:

L’administration électronique locale gagne du terrain avec le déploiement de télé-services municipaux et les projets de portails usagers facilitant l’accès à ces dispositifs.

 

La fin des files d’attentes aux guichets de sa mairie ? Un rêve qui pourrait devenir réalité grâce aux télé-services municipaux et au schéma d’amélioration de l’accessibilité des services au public de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République). Avec un objectif de 100% de services publics en ligne, les télé-services locaux se multiplient, suivant l’exemple de mon-service-public.fr, qui a contribué à faire de la France un des leaders européens des services publics en ligne.

Action locale modernisée et villes intelligentes

Face aux enjeux de proximité des services publics et d’optimisation des finances locales, l’usage des technologies dans les services aux usagers participe à la stratégie de  "ville intelligente" des municipalités et des métropoles, à l’image du Grand Lyon. Un cadre juridique incitatif renforce  ce mouvement avec l’ouverture des données publiques et une création des télé-services simplifiée depuis 2013. 

Diversification des services accessibles aux usagers

Deux types de télé-services facilitent les démarches administratives des citoyens :

les télé-services liés aux compétences traditionnelles des communes en matière d’état civil, de voirie et de salubrité ;les dispositifs relatifs aux compétences décentralisées.

En matière sanitaire et sociale, les usagers parisiens peuvent, par exemple, effectuer des demandes d’aides au logement en ligne ou géolocaliser des centres de santé. Quant aux sportifs, ceux-ci peuvent réserver en ligne divers équipements ("Paris Tennis").
En matière d’urbanisme, Paris innove avec le service "DansMaRue" permettant à l’usager, de signaler en crowdsourcing les anomalies constatées en temps réel dans l’espace public. Le domaine éducatif se met lui aussi à l’heure du numérique avec des outils de recherche, d’inscriptions scolaires et de télépaiement. En matière environnementale, la politique parisienne s’appuie sur des dispositifs pédagogiques ("Mémo du tri"). Particuliers, entreprises, associations…, ces services s’adressent à un large panel d’utilisateurs (jeunes actifs, séniors, parents...).

Quel avenir pour les télé-services publics municipaux ?

Centralisation, personnalisation et mobilité : trois mots clés qui dessinent l’avenir de ces services. En parallèle du projet France Connect, des portails uniques centralisant l’accès aux téléservices voient déjà le jour au niveau local comme "Mon guichet unique" à Montélimar. Même volonté à Paris avec des dispositifs facilitant l’accès aux services de voirie et de logement ("guichet des parisiens") et simplifiant les démarches des familles (compte Facil’Famille depuis 2008). La personnalisation de l’accès à ces portails par la création de comptes citoyens permet aux usagers de créer leurs profils et de recevoir des informations ciblées (Parisconnect). Personnalisés mais aussi mobiles, les nouveaux téléservices locaux sont déployés via des applications facilitant le quotidien des usagers  notamment grâce à des informations en matière de transport ("Mobile en Ville" à Saint-Germain-en-Laye).

Accessibilité, accompagnement, coproduction

Quels sont les facteurs clés de succès ? Côté back office, le déploiement de ces services nécessite une stratégie de gestion de la relation des usagers reposant sur des outils de stockage et de gestion sécurisée des données ainsi que des dispositifs d’évaluation de ces services et de leur ROI. Deuxième condition de succès, l’accès aux dispositifs requiert un renforcement des infrastructures d’accès au réseau Internet. Troisième condition : l’accompagnement des utilisateurs. 55% des Français ont déjà réalisé des demandes d’état civil en ligne. La progression de ce nombre pourrait s’appuyer sur le futur "réseau d’innovation territoriale" permettant aux citoyens d’accéder, depuis un lieu physique, aux téléservices avec l’appui des agents présents.

Par ailleurs, la lisibilité des futurs téléservices pourra être soutenue par des sites d’informations dédiés comme ParisApps qui propose aux parisiens une sélection d’applications. Outre ces conditions, le succès des téléservices locaux devrait reposer sur leur co-production via des plateformes collaboratives.

 

 

 

Mme Billion du Plan Anne-Laure

Consultante mc2i Groupe

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Réforme de l'Etat en régions : les préfets préfigurateurs sont nommés

Réforme de l'Etat en régions : les préfets préfigurateurs sont nommés | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it

Une communication a été présentée en Conseil des ministres du 22 avril 2015 sur la réforme de l’ Etat en régions. Celle-ci doit permettre d’adapter l’administration territoriale de l’Etat à la nouvelle carte des régions, qui comportera 13 régions métropolitaines (et non plus 22) à compter du 1er janvier 2016.

 

Le gouvernement a nommé les préfets préfigurateurs et directeurs généraux préfigurateurs d’agences régionales de santé (ARS) chargés de coordonner la réforme dans les sept nouvelles régions issues de la fusion de 16 régions existantes.

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

La dématérialisation des procédures administratives s’impose lentement mais sûrement

La dématérialisation des procédures administratives s’impose lentement mais sûrement | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it

L’État est-il en train d’accélérer sa mutation vers une administration moderne, apte à tirer profit des opportunités offertes par le numérique ? Phénomène assez rare pour être remarqué : deux décrets publiés au Journal officiel la même semaine, les 12 et 13 février, portent sur la dématérialisation des procédures administratives.

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Réforme de l'Etat : un besoin de modernisation du management public

Le rapport France Stratégie sur l'action publique de demain qui vient d'être publiée met l'accent sur l'importance des outils numériques dans la modernisation de l'Etat et le besoin de modernisation du management public.

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Manuel Valls donne des précisions sur la "Grande Ecole du Numérique"

Manuel Valls donne des précisions sur la "Grande Ecole du Numérique" | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
Manuel Valls donne des précisions sur la "Grande Ecole du Numérique" - Actualité e-orientations - Publié le Mercredi 25 Mars 2015
more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Loi numérique : ce qu’il faut retenir du passage en commission des lois

Loi numérique : ce qu’il faut retenir du passage en commission des lois | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
Le texte porté par la secrétaire d’Etat en charge du Numérique a été examiné entre mardi 11 et jeudi 14 janvier par plusieurs commissions : affaires culturelles et éducation, affaires ...
more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

La DSI de l’Etat fusionne avec Etalab et devient la Dinsic

Un décret vient d'officialiser la fusion de la Disic, la DSI de l’Etat, avec Etalab et le pôle innovation du SGMAP. 

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Une feuille de route pour développer la culture numérique de l'Etat

Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe's insight:

Lors de la remise du rapport  "Ambition numérique" du Conseil national du numérique au Premier ministre, le 18 juin, le gouvernement a présenté sa feuille de route pour accélérer la diffusion de la culture numérique au sein de l'Etat.

 

Dans cette perspective, la stratégie numérique du gouvernement prévoit notamment les actions suivantes :

la nomination d'innovateurs numériques publics au sein des ministères qui n'ont pas de direction du du numériqueun séminaire numérique réunissant les cadres dirigeants de l’Étatla mise en place d'un réseau social et d'une plate-forme web nationale de référence pour les" projets et acteurs de l’innovation territoriale” 
more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Manuel Valls a présenté aujourd'hui la stratégie numérique française suite à la remise du rapport "Ambition Nationale du numérique" du CNNum

Manuel Valls a présenté aujourd'hui la stratégie numérique française suite à la remise du rapport "Ambition Nationale du numérique" du CNNum | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
Suite à la remise officielle par Benoît Thieulin du rapport Ambition numérique du CNNum - et faute de loi sur le numérique, encore repoussée à l'automne - le premier ministre Manuel Valls a présenté une stratégie numérique pour la France dont nombre de mesures sont déjà mise en œuvre : French Tech, plan très haut débit, grande école du numérique...
more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Tribune mc²i sur Sipublic info - Modernisation de l'Etat : panorama européen

Tribune mc²i sur Sipublic info - Modernisation de l'Etat : panorama européen | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it

Publication d'un article mc⊃2;i sur sipublic info concernant les réformes de l'Etat en Europe. 

Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe's insight:

La réforme de l’Etat n’est pas une exception "culturelle" française. Des démarches de rénovation de l’action publique sont actuellement adoptées dans la plupart des pays européens, notamment avec le numérique. Tour d'horizon des programmes engagés de la Finlande à l'Italie, du Royaume-Uni à la Grèce, en passant par l'Allemagne ou les Pays-Bas.


La réforme de l’Etat en Europe est le résultat d'une prise de conscience d’un besoin de renouvellement du modèle socio-économique construit après la Seconde Guerre mondiale. Dans le cas de l’Italie, la réforme a été le moyen de sortir de la crise depuis le milieu des années 1990. Quant à l’Allemagne, une évolution de ses institutions a été guidée par le défi de la réunification. En ce qui concerne la Grèce, la réforme a accompagné son adhésion à l’Union économique et monétaire. La modernisation de l’Etat n’est donc pas propre à la France. Conséquence d’un constat de dysfonctionnements et d’un besoin de renouvellement, les institutions publiques sont repensées dans la plupart des pays européens.

Efficacité et simplification


La modernisation de l’Etat constitue un levier indispensable pour améliorer son efficacité et les services rendus à l’usager. Cette démarche s’explique à la fois par des raisons internes telles que le redressement des finances publiques, l’objectif d’efficacité et de simplification pour répondre aux attentes des citoyens, voire la restauration d’une confiance en l’administration, et des raisons externes (politiques européennes, principes du service universel avec impératif de qualité).

 

Ainsi, au Royaume-Uni, la modernisation de l’administration publique a été motivée par la nécessité de mettre en place des mesures de suivi de la performance et d’amélioration de la productivité des services publics avec une participation financière du secteur privé.

En France, la modernisation de l’Etat a été renforcée dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques et des objectifs d’efficacité, d’efficience et de qualité définies par la LOLF (Loi organique relative aux lois de finances). Celle-ci a ainsi contribué à développer les pratiques d’évaluation de la performance des services publics.

 

En ce qui concerne les Pays-Bas, où le pouvoir est fortement décentralisé, avec une répartition des compétences entre les ministères, les provinces et les communes, l'Etat ne jouit pas d'une autorité incarnant l'intérêt général susceptible de prévaloir sur les intérêts particuliers : c'est le « polder model ». Malgré l’absence de projet formalisé de réforme de l’Etat, ce pays a introduit des réformes de façon pragmatique, en fonction des difficultés rencontrées.

Ouverture des données publiques
Aujourd’hui, leader international en matière d’ouverture des données publiques, la politique de réforme de l’Etat au Royaume-Uni vise un triple objectif : encourager l’innovation par la réutilisation des données, participer à la transparence de l’Etat et offrir une nouvelle forme de services publics aux citoyens. Afin de soutenir ces démarches, le Royaume-Uni s’est doté d’un chief data officer. Un exemple suivi récemment par la France avec la nomination d’un administrateur général des données.

 

Au sein de l’hexagone, où le pouvoir de l’Etat est historiquement centralisé, la réforme s’est traduite par une répartition des compétences redéfinie entre des acteurs déconcentrés et des collectivités locales. Par ailleurs, la modernisation des institutions publiques a porté sur la simplification des démarches aux usagers avec le programme "Dites-le-nous une fois", l’ouverture des données publiques et le développement de télé-services publics qui contribuent à l’amélioration des services et au décloisonnement des administrations.

 

Réformes territoriales inégales


La réforme territoriale constitue également un enjeu clé de la réforme de l’Etat. Sur ce sujet, la Finlande encourage, depuis 2005, les fusions de communes à l’aide de dotations budgétaires exceptionnelles. Le nombre de municipalités est ainsi passé de 432 à 342.

Même action de rationalisation de l’action publique locale en Italie où l’Etat a supprimé l’échelon des "provinces". On retrouve également cette préoccupation en France, où l’un des principaux enjeux de la réforme territoriale en cours est de simplifier la répartition des compétences entre les différents échelons administratifs.

 

Innovation et collaboration

 

Il ressort de ces évolutions une action publique repensée avec un passage dans la plupart des pays européens d’une administration verticale gérée en "top down" vers une action de l’Etat orientée usager et décloisonnée, suivant la logique "bottom up".

Dans ce cadre, la réforme de l’action publique en Europe est marquée aujourd’hui par deux principes clés : l’innovation, avec notamment en France le programme "Futurs Publics" et la collaboration avec une concertation sur la réforme de l’Etat à l’échelle européenne, notamment lors de rencontres de ministres et le développement d’outils collaboratifs européens. À titre d’exemple, on peut citer le réseau Diplomatie 2.0 de correspondance diplomatique entre les acteurs de l’action extérieure de l’Etat au sein des différents pays européens.

 

--------------------------------------------------------------------------------

© sipublic.info Par : Mme Anne-Laure Billion du Plan et Ismail El Boukhani

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Hackathon : l'année zéro de l'Etat plate-forme, basé sur des API

Hackathon : l'année zéro de l'Etat plate-forme, basé sur des API | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it

La DSI de l'Etat organise un hackathon sur l'Etat plate-forme, visant à révolutionner la conception des services publics grâce aux API.

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

1 an après la mise en place du dispositif de Marché public simplifié (MPS) : premier bilan

1 an après la mise en place du dispositif de Marché public simplifié (MPS) :  premier bilan | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe's insight:

Un an après le lancement des marchés publics simplifiés, 1200 consultations ont déjà été publiées avec MPS, et 1800 candidatures déposées. La généralisation se poursuit avec un objectif de 50 000 marchés publics simplifiés d’ici à 2016.

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

« 100% Contacts efficaces » : innover dans la relation à l’usager | Modernisation

« 100% Contacts efficaces » : innover dans la relation à l’usager | Modernisation | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it
Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe's insight:

Depuis deux ans, le SGMAP anime une communauté de pratique autour de la relation à l’usager, réunissant plus de 20 administrations. Objectifs du programme « 100% contacts efficaces » : identifier, partager et expérimenter les pratiques innovantes en la matière, au bénéfice des usagers comme des agents publics. Les 36 meilleures pratiques ont été compilées dans un recueil.

more...
No comment yet.
Scooped by Le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe
Scoop.it!

Open data et territoires : une conciliation difficile entre décentralisation et cohérence

Open data et territoires : une conciliation difficile entre décentralisation et cohérence | le-saviez-vous-secteur-public-mc2i-groupe | Scoop.it

La transformation Open data au sein des collectivités s'amplifie et apparaît comme un levier de modernisation des administrations. Cependant, celle-ci doit relever le défi de concilier décentralisation et besoin d'action coordonnée pour tirer tous les bénéfices de ces initiatives. 

more...
No comment yet.