Le Jour de Arafat correspond au neuvième jour du mois de Dhoul Hijja, c’est un jour béni comme Allah Ta’ala le dit dans le saint Coran :

 

« Ce n’est pas un pêché que d’aller en quête de quelque grâce de votre Seigneur. Puis, quand vous déferlez depuis Arafat, invoquez Allah, à al-Mashar-al-Haram (Al-Muzdalifa). Et invoquez-Le comme Il vous a montré la bonne voie, quoiqu’auparavant vous étiez du nombre des égarés » ( S.2: v.198)

 

Aïcha, mère des croyants, rappelle que le Prophète (aleyhi salat wa salam), dit :

« Ce jour, Dieu y délivre ses serviteurs de l’enfer ». Rapporté par Muslim.

Celui ou celle qui manque le jour de Arafat, étape ultime, son Hadj est incomplet et devient donc caduc. Toutes les école juridiques s’accordent à dire que ce pilier du Hadj est le plus important, preuve en est, ce hadith du Prophète( aleyhi salat wa salam)

« Le pèlerinage, c’est la station à Arafat. » Rapporté par l’Imam Tirmidhy.

 

Le jour J

 

-Il faut se rendre à Arafat, si cela est possible il est méritoire de descendre à Namira, comme le fit Mohammed (aleyhi salat wa salam).

- Stationner à Arafat du midi jusqu’au couché du soleil, invoquer Allah et demander pardon.

 

- Les prières de Dhor et Asr, sont regroupées et faites à l’heure du midi. L’imam fait auparavant un discours généralement pour rappeler les bienfaits de ce jour et donner des indications sur les jours à venir.

 

- Jusqu’au coucher de soleil il faut reprendre les invocations et glorifier Allah.

 

- Après le coucher de soleil, il faut se diriger vers Muzdalifah pour y passer la nuit et y faire les prières du soir.

 

- Enfin, le pèlerin va se munir de cailloux pour la suite des rites

 

Rappelons que c’est sur le Mont Arafat que le Prophète (aleyhi salat wa salam) fit son célèbre sermon d’adieu.