Le journal d'infos sur la pêche
15.0K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Eric Garletti
onto Le journal d'infos sur la pêche
Scoop.it!

Le bateau de pêche du Havre se retourne. Les deux marins, réfugiés sur la coque, sauvés

Le bateau de pêche du Havre se retourne. Les deux marins, réfugiés sur la coque, sauvés | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Deux pêcheurs, âgés de 20 et 40 ans, partis du Havre (Seine-Maritime), à bord duBlue’s, un petit fileyeur de sept mètres, ont été secourus, samedi 13 juin 2015, par l’hélicoptère de la Sécurité civile, le Dragon 76, envoyé sur zone par le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Gris-Nez, en début d’après-midi.

more...
No comment yet.
Le journal d'infos sur la pêche
Pour tout savoir sur ce monde
Curated by Eric Garletti
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Le bateau de pêche du Havre se retourne. Les deux marins, réfugiés sur la coque, sauvés

Le bateau de pêche du Havre se retourne. Les deux marins, réfugiés sur la coque, sauvés | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Deux pêcheurs, âgés de 20 et 40 ans, partis du Havre (Seine-Maritime), à bord duBlue’s, un petit fileyeur de sept mètres, ont été secourus, samedi 13 juin 2015, par l’hélicoptère de la Sécurité civile, le Dragon 76, envoyé sur zone par le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Gris-Nez, en début d’après-midi.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Pêche à Lorient. Un chalutier va tester des ailerons !

Pêche à Lorient. Un chalutier va tester des ailerons ! | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it
Les ailerons aident à stabiliser le bateau de pêche dans le mauvais temps. Plus de confort pour les marins et un poisson de meilleure qualité.

Un chalutier de 18 m de Lorient, Les Menhirs, va tester un système de stabilisation dans le mauvais temps. Il s'agit d'équiper le bateau d'un aileron latéral, de 3 m de long environ, à bâbord et à tribord.

 

L'idée a été puisée au Canada où ont séjourné des professionnels de la pêche de Lorient. Les ailerons limitent le roulis. C'est plus de confort pour les marins et le poisson, moins ballotté, est trié plus facilement. La qualité doit s'en ressentir.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Insolite : il trouve un sextoy dans l'estomac d'une morue

Insolite : il trouve un sextoy dans l'estomac d'une morue | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Aussi probable que "recevoir une météorite sur le crâne" : un pêcheur norvégien a eu la (sur)prise de sa vie en découvrant un godemiché de bonne taille dans l'estomac d'une morue.

Bjoern Frilund, 64 ans, filetait un cabillaud de 5 ou 6 kg pris dans ses filets cette semaine sur la côte ouest de la Norvège quand il a remarqué la forme inhabituelle de son estomac.

"Deux harengs en sont d'abord sortis, puis j'ai trouvé ce machin en caoutchouc", a-t-il déclaré. Selon lui, le sextoy orange faisait, à vue de nez, "15 ou 16 cm".

"Je savais que le cabillaud gobe à peu près tout mais je ne m'attendais pas à ça", a-t-il dit. "Les chances pour que ça se produise sont à peu près les mêmes que recevoir une météorite sur le crâne", a-t-il estimé.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

La Compagnie des pêches Saint-Malo remplace ses deux chalutiers par un seul, mais de 105 mètres - CHOQUE DEVANT

La Compagnie des pêches Saint-Malo remplace ses deux chalutiers par un seul, mais de 105 mètres - CHOQUE DEVANT | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

La Compagnie des pêches Saint-Malo remplace ses deux chalutiers par un seul, mais de 105 mètres

L'armement Compagnie des pêches Saint-Malo avait annoncé qu'il allait renouveler sa flotte avec un ou deux navires. Il vient de trancher et d'opter pour la première solution.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Les pêcheurs calaisiens en guerre contre les chaluts à impulsion électrique

Les pêcheurs calaisiens en guerre contre les chaluts à impulsion électrique | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Mauvais temps, baisse des quotas, chalut électrique, contrats bleus non payés... les sujets de colère ne manquent pas parmi les pêcheurs « C'est la catastrophe. » José Huleux n'a pas d'autre mot. Le président du groupement des artisans pêcheurs du Calaisis ne décolère pas : « Les Hollandais obtiennent tout ce qu'ils veulent. Il leur a suffi de dire qu'ils feront des économies de carburant pour qu'on les autorise à utiliser le chalut à impulsion électrique. » Trois de ces bateaux bataves pêchent en permanence au large de Calais. Le courant qui passe dans le chalut sonne les poissons qui sont ensuite rammasés sans mal par la poche. La législation européenne autorisait les Néerlandais à doter 5% de leurs chalutiers de cet équipement. Les pêcheurs hollandais viennent d'obtenir une dérogation jusqu'à 10%. Quatre-vingts bâtiments en seraient équipés en Manche et mer du Nord sud. Une dizaine concurrenceraient les Calaisiens sur leurs deux zones de pêche.

Des poissons abimés 
« Ce système détruit à outrance », dénonce José Huleux. Les fileyeurs calaisiens pratiquent une pêche raisonnée qui, par le lieu de pêche, le filet et la maille du filet, sélectionne la variété et la taille du poisson. Le représentant des neuf trémailleurs calaisiens ne comprend pas : « On baisse nos quotas en permanence pour protéger la ressource et on autorise ces bateaux de trente mètres à pêcher au chalut à impulsion électrique sur les mêmes lieux de pêche que nous ! » Surtout il dénonce les dégâts et dommages collatéraux causés par l'électricité : « On ramasse des poissons abimés, le ventre éclaté . » Fort heureusement, les négociations menées en concertation avec Frédéric Cuvillier, ministre de la Pêche ont pu aboutir sur plusieurs points.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Des navires économes en carburant pour relancer la filière pêche

Des navires économes en carburant pour relancer la filière pêche | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

 "Ce serait le rêve!" lance un pêcheur breton à propos de l'éventualité de se retrouver un jour à la barre d'un chalutier économe en carburant, alors que de tels projets commencent a émerger avec l'idée aussi de réduire les émissions de dioxyde de carbone.

"Le prix du gasoil, c'est carrément la mort pour nous", assure sur les quais du Guilvinec (Finistère) Pierrick Berrou, ce patron d'un chalutier de 15 m. "On en est complétement dépendants", explique l'homme qui, comme l'ensemble de la profession, a souffert cet hiver des mauvaises conditions météo.

Le coût du carburant pour les pêcheurs est passé de 20 à 40% de leur chiffre d'affaires entre 2005 et 2013, selon le Comité national des pêches et des élevages marins (CNPEM).

Hausse du coût du carburant, mais aussi quotas et restrictions des zones de pêche, vieillissement de la flotte, conditions de navigation difficiles... les contraintes auxquelles sont soumis les marins pêcheurs sont nombreuses.

Le nombre de navires a ainsi diminué de moitié en 20 ans avec désormais 5.000 unités dans les ports métropolitains, correspondant à quelque 20.000 marins pêcheurs, selon l'Ifremer. D’après la DAMGM (Direction des affaires maritimes et des gens de mer), la profession a perdu le quart de ses effectifs en moins de 15 ans.

"Puisqu'on ne peut pas trop améliorer les choses au niveau des quantités de poisson pêché parce qu'il y a les quotas, il faut travailler davantage sur les coûts fixes", estime Jacques Bigot, président de l'association "France pêche durable et responsable", à l'origine du projet de navire économe en carburant "Fish 2 Eco Energy".

Dans le cadre de ce projet, "La Frégate", unique navire de pêche en Europe doté d'une motorisation hybride, réalise depuis un an des essais en Manche et mer du Nord avec l'objectif de réduire de 35% sa facture de carburant et de 80% ses émissions de dioxyde de carbone (CO2).

Le projet a débuté fin 2012 par l'installation sur ce chalutier de 22 m, immatriculé à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et construit en 2005, d'un moteur électrique alimenté par une génératrice fonctionnant au fioul et au gaz naturel.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Les pêcheurs attendent des aides après les tempêtes

Les pêcheurs attendent des aides après les tempêtes | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

La profession réclame à présent des aides financières à l’État et à l’Union européenne.

Le gouvernement a promis un délai pour les cotisations sociales.

 

Le Côte d’Ambre a repris la mer le 16 février. Une bonne nouvelle, pour les cinq marins de ce chalutier du port de Lorient, après deux mois detempêtes qui se sont succédé en Bretagne. « Nous n’avons eu que 14 jours en mer en janvier, et parfois dans des conditions très dures, avec des rafales à 100 km/h », explique Laurent Tréguier, 40 ans, patron de ce navire de 16,50 mètres. 

Moins de sorties, donc moins de prises. Un manque à gagner qui peut atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros pour certains armements.

DES RISQUES DE DÉPÔTS DE BILAN DANS TOUTE LA FILIÈRE

« Certains bateaux ont vu leurs jours de pêche divisés par quatre depuis deux mois », indique Jean Piel, du Comité des pêches du Morbihan. La hausse du cours du poisson, consécutive aux intempéries, n’a pas compensé les pertes et depuis la reprise de l’activité, les prix ont chuté. « Sans soutien financier, plusieurs dizaines d’entreprises risquent le dépôt de bilan, avertit Olivier Le Nézet, président du comité régional des pêches de Bretagne. Ce sont surtout les petites unités qui sont le plus touchées. »

Toute la filière souffre. Les mareyeurs, les transformateurs et même les pêcheurs à pied subissent les conséquences des coups de vent à répétition. Ces derniers voient en effet nombre de leurs zones de travail fermées par arrêté préfectoral, en raison des boulettes d’hydrocarbures qui envahissent les plages.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Vendredi 28 février 201 Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Vers une restructuration de la criée en Vendée

Malgré la baisse des tonnages et du chiffre d'affaires de la criée girase, la halle à marée remplit toujours son rôle de mise en commercialisation du poisson. A raison de deux criées par jour, l'une à 6 h du matin, et la criée de la pêche côtière, à 14 h 30.

Pourtant, au fil du temps, l'établissement a connu des hauts et des bas liés aux fluctuations des captures. Inaugurée en décembre 1995, la surface totale au sol approche les 6000m2. Le bâtiment a été initialement conçu pour traiter un débarquement annuel de 7000 tonnes. La criée vient d'achever l'exercice 2013 avec un peu plus de 3290 tonnes pour des valeurs à près de 6,7 millions d'euros.

Les restrictions sur la pêche d'anchois en partie responsables

Force est de constater qu'une partie de l'équipement est surdimensionné, notamment l'aire de déchargement couverte, pensée pour la vente de l'anchois. Accéléré par le processus de mise aux normes, le projet du nouvel équipement avait pourtant été revu à la baisse.

Aujourd'hui, la débarque d'anchois est quasi anecdotique. L'essentiel de la production est concentré à la criée de La Turballe avec laquelle la halle à marée de Saint-Gilles a un accord sur cette espèce.

Les restrictions sur la pêcherie d'anchois à partir de 2005, décidées par l'Europe, ont précipité la baisse d'activité du port, déjà largement tributaire des espèces pélagiques, aux apports parfois aléatoires. La crise de la pêche s'est ensuite traduite par le déchirage de plusieurs unités de vingt mètres.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Sauvetage franco-allemand d'un pêcheur coréen, au large de la Somalie

Sauvetage franco-allemand d'un pêcheur coréen, au large de la Somalie | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Un pêcheur coréen grièvement blessé à bord de son chalutier, doit la vie sauve à une opération combinée entre le transport de chaland Siroco et la frégate Hessen.

 

Le 13 février 2014 dernier, dans le cadre de l’opération européenne de contre-piraterie Atalante, le transport de chaland de débarquement Siroco, navire amiral de l’opération, en patrouille le long des côtes somaliennes a réalisé une évacuation médicale délicate d’un pêcheur dont le pronostic vital était engagé.

 

Un appel de détresse en provenance d’un chalutier coréen concernant un accident de pêche jugé très sérieux a été retransmis au TCD Siroco par le navire de guerre coréen Gang Gam Chang présent dans la zone. Le Siroco, alors à 18 nautiques du chalutier, a  immédiatement fait route vers le navire pour conduire une intervention médicale. Une fois à bord de l’embarcation, l’équipe médicale a confirmé la gravité de la blessure et l’urgence de la situation.

 

Elle a ensuite conditionné le blessé pour procéder depuis la plage avant du chalutier, à son hélitreuillage par l’hélicoptère Alouette III du Siroco

 

S’engage alors une course contre la montre, coordonnée par l’état-major de la force, afin de transférer le blessé le plus rapidement vers le frégate allemande Hessen située à 110 nautiques plus au nord.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Criée de Roscoff : la lotte a détrôné l’églefin comme espèce phare

Criée de Roscoff : la lotte a détrôné l’églefin comme espèce phare | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it
L’églefin n’est plus l’espèce phare de la criée de Roscoff. Son tonnage a chuté de moitié, passant de 1 334 tonnes en 2012 à 606 tonnes en 2013. La lotte est passée en tête avec 1 030 tonnes.
more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Côte ouest: Finances exsangues pour pêcheurs et mareyeurs après les intempéries.

Côte ouest: Finances exsangues pour pêcheurs et mareyeurs après les intempéries. | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Les grandes marées et tempêtes de l'hiver n'ont pas seulement torturé le littoral et épuisé les oiseaux: elles ont atteint les pêcheurs, condamnés à rester à quai, dont les trésoreries commencent à se vider et qui tirent la sonnette d'alarme.

 

Sur le quai du Guilvinec (Finistère), jeudi matin, les bateaux de pêche étaient sagement alignés.  

Un scénario identique se répétant depuis des semaines sur toute la côte atlantique, où l'hiver réduit normalement l'activité, mais pas à ce point "depuis des années", selon les pêcheurs. 

A Saint-Jean-de-Luz, au Pays basque, Olivier Rospidegaray, patron armateur du chalutier "Rospidegaray", assure d'ailleurs ne pas être sorti depuis trois semaines "à cause du mauvais temps", même s'il refuse de se plaindre, car, après 26 ans de pêche, il en a vu d'autres.  

"Depuis le début de l'année, les bateaux sont peut-être sortis une dizaine de jours, alors qu'un bateau cela doit sortir 22 jours par mois pour vivre", se lamente Gerald Le Mentrec, capitaine de l'Armement Atlantic 17, gérant six chalutiers à La Rochelle (Charente-Maritime).  

"Les accalmies ne durent pas plus de deux jours, ils n'ont pas le temps de travailler", renchérit Victor Rodriguez, directeur commercial du port de La Rochelle.  

"Depuis le début de l'année, on a perdu l'équivalent de douze jours en mer", témoigne aussi Soizic Le Gall, à la tête de l'Armement bigouden, au Guilvinec, estimant à ce stade le manque à gagner de 500.000 euros pour l'entreprise, employant une centaine de personnes.  

A Arcachon, selon Franck Lalande, président du Syndicat arcachonnais des matelots, armateurs et patrons (SAMAP), la problématique est double: l'eau du bassin est trop "douce" en raison des pluies incessantes et des vents d'ouest qui l'empêchent de s'écouler vers l'océan. Certaines espèces, comme la seiche ou, dans le secteur des coquillages, la palourde, se font donc rares.  

En mer, ce n'est pas "la ressource qui manque" pour ceux qui arrivent à franchir les passes du bassin. Mais le vent qui martèle la côte est dangereux, même s'y certains s'y aventurent quand même car il y a "les factures qui tombent", selon David Lamourou, patron du fileyeur "Paix du Ciel", basé à Arcachon (Gironde), fragilisé par une année 2013 déjà difficile. 

 
more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Les pêcheurs touchés de plein fouet par les intempéries

Les pêcheurs touchés de plein fouet par les intempéries | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

La filière poisson tire la sonnette d'alarme. Les tempêtes à répétition qui défigurent la façade atlantique depuis le début de l'année ont en effet des conséquences fortes pour l'ensemble du secteur. Le gouvernement a entendu le cri d'alarme de la profession. Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, a en effet annoncé en fin de semaine «un étalement et un report des charges sociales pour les pêcheurs impactés». Une délégation de représentants de la pêche française sera reçue par le gouvernement dans les prochains jours pour, notamment, fixer le calendrier de ce report. Le ministre s'est par ailleurs engagé à demander le déblocage d'une aide européenne pour le secteur.

Une bouffée d'oxygène qui est la bienvenue après l'immobilisation des chalutiers depuis plusieurs semaines. Hubert Carré, directeur général du Comité national des pêches et des élevages marins, affirme que la perte se chiffre «en millions d'euros» pour la filière. «Depuis près de deux mois, les chalutiers de toute la côte atlantique sont immobilisés. C'est donc tout un secteur qui est pénalisé: des marins et patrons pécheurs aux mareyeurs, poissonniers, transporteurs… En attendant que les mesures soient mises en place, la caisse chômage intempérie va venir en aide aux marins-pécheurs qui ont souscrit à ce système. Les versements vont avoir lieu et ont même commencé dans certaines régions. Ce dispositif est comparable à celui d'une assurance où chacun est libre de cotiser et il reçoit des indemnités en cas de coup dur, avarie de matériel, tempête…Les dédommagements sont toutefois de faible ampleur: «Ils sont de l'ordre de 2000 euros sur l'année», indique le représentant du secteur.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Boulogne : le nouveau permis à point passe mal chez les pêcheurs

Boulogne : le nouveau permis à point passe mal chez les pêcheurs | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Désormais, à chaque infraction contraire aux règles de la politique commune, les pêcheurs seront sanctionnés. Contrairement au permis de conduire pour les voitures, dont le nombre de points passe de 12 à 0, ce permis pêche se crédite à chaque infraction.

« Un système insidieux »

Par exemple, à partir de 18 points, la licence est suspendue deux mois, puis quatre mois à compter de 36 points. Pour Olivier Leprêtre, président du comité régional des pêches, ce permis est inadmissible. « C’est un système insidieux. En cas de vente du bateau, les points seront transférés à l’acheteur. Ce qui rend notre outil de travail invendable. À l’heure où toute l’économie française souffre, c’est un nouveau coup de massue. »

Qu’entend-on par infraction à la réglementation européenne des pêches ? « Utilisation d’un filet aux mailles trop étroites, débarquement de poissons trop petits, pêche de poissons sans le permis adéquat, ou la fréquentation d’une zone de pêche interdite. »

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Début difficile d’une saison lucrative sur la Côte-Nord

Début difficile d’une saison lucrative sur la Côte-Nord | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

L’hiver se prolonge sur la Côte-Nord. Les pêcheurs de crabe ont réalisé leurs premiers voyages dans des conditions difficiles de vent, de froid et de glace.

C’est tout de même une saison lucrative pour l’industrie qui s’amorce. Les pêcheurs de la zone 16 profitent d’une hausse de 20% de quotas qui s’ajoute à la hausse de 25% de l’an dernier. Le prix au débarquement en début de saison est meilleur que par le passé à 2,35$ la livre.

La saison a commencé avec du retard. Les premiers crabes ont débarqué à la mi-avril dans les usines de Baie-Trinité, Sept-Îles, Longue-Pointe-de-Mingan et Havre-Saint-Pierre. À l’Est de Natashquan, la pêche a débuté encore plus lentement pour les crabiers des zones 13, 14 et 15.

Les pêcheurs de la Basse-Côte-Nord attendent encore le printemps. Les bateaux de pêche des villages les plus à l’Est du Québec (Bonne-Espérance et Blanc-Sablon) étaient encore prisonniers des glaces cette semaine.

Même le navire de desserte maritime le Bella Desgagnés éprouve des difficultés à accoster à certains ports de mer. Aujourd’hui, il a été incapable de faire escale à Saint-Augustin.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Pêche : l’Islande impose un quota "modéré" sur le maquereau

Pêche : l’Islande impose un quota "modéré" sur le maquereau | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

L’Islande vient d’imposer un quota modéré sur la pêche des maquereaux. Le pays se conforme ainsi aux exigences internationales....

 

Le ministère de la Pêche et de l’Agriculture islandais vient d’annoncer que le quota de maquereau pour 2014 s’élèverait à 147,57 tonnes, estimant que ce quota est « modéré » et « responsable ». « Notre quota de maquereau en 2014 soutient les efforts de l’Islande pour préserver le stock, qui devrait être l’objectif de gestion à long terme », a souligné le ministre Sigurdur Ingi Johannsson.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Mer. Un chalutier lorientais secouru au large du Finistère

Mer. Un chalutier lorientais secouru au large du Finistère | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Alors qu'il faisait route vers l'Écosse, un chalutier hauturier de la Scapêche a été victime d'une panne de propulsion au large de Penmarc'h (29), dans la nuit de vendredi à samedi. Le Jean-Claude Coulon II a été secouru par la SNSM et les remorqueurs du port de Lorient.

Le Jean-Claude Coulon II, l'un des chalutiers hauturiers de la Scapêche, a été remorqué la nuit dernière au port de Lorient, après une panne de moteur au large de Penmarc'h. Le bateau avait appareillé vendredi, en début d'après-midi, direction l'Écosse, pour sa première campagne de pêche après un arrêt technique d'entretien annuel d'une quinzaine de jours. « Le trajet de Concarneau à Lorient s'était déroulé sans encombre. Et il n'y a eu aucun souci au cours des premières heures de navigation, vendredi », explique Fabien Dulon, directeur général de l'armement. 

À 7 km des côtes 

Mais en fin d'après-midi, une avarie de propulsion se déclare. Le Jean-Claude Coulon II est alors à 7 km des côtes de Penmarc'h. David Burel, le commandant du chalutier, lance un appel au Crossa Etel vers 18 h 50. Les remorqueurs du port de Lorient sont alertés et le Scorff quitte immédiatement Kergroise. En attendant, le canot de la SNSM du Guilvinec, le Men Meur, se rend sur zone. La mission n'est pas simple pour le canot de sauvetage finistérien et ses six hommes d'équipage : avec ses 15 m et ses 24 t, le Men Meur doit tracter un navire de 46 m et 1.000 t. 

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Deux accords de pêche importants pour les pêcheurs français - Ministère du Développement durable

Deux accords de pêche importants pour les pêcheurs français - Ministère du Développement durable | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Frédéric Cuvillier salue la conclusion de l’accord bilatéral de pêche entre l’Union européenne et la Norvège, et l’accord tripartite entre la Norvège, l'Union Européenne et les Iles Féroé portant sur le maquereau. Pour Frédéric Cuvillier, "ces accords concrétisent plus de deux ans d'engagement de la France dans ces négociations internationales, en faveur d'une pêche plus durable et plus responsable". Ils sont importants pour la pêche française, le maquereau étant notamment pêché par plus de 1200 navires hauturiers et artisans français. 

L’accord conclu avec la Norvège permet de fixer les niveaux de totaux admissibles de captures (TAC) pour l’année 2014 pour certains stocks partagés de la mer du Nord, qui étaient déterminés de manière provisoire depuis le Conseil des ministres européens de décembre. Il donne une meilleure visibilité aux entreprises de pêche concernées. Le TAC de cabillaud de la Mer du Nord et de la Manche orientale augmente ainsi de 5%, ce qui valorise les efforts réalisés par les professionnels de la pêche dans la gestion de cette espèce sensible. Cet accord permet l’accès des navires hauturiers français aux eaux norvégiennes pour pêcher le cabillaud arctique. 

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

JAPON. Vers une réduction de la pêche aux thons rouges

JAPON. Vers une réduction de la pêche aux thons rouges | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it
L'archipel envisage de diviser par deux les captures de cette espèce dans le Pacifique Nord à partir de 2015. Objectif: laisser les stocks se reconstituer.


Réunies au sein de la Commission des pêches du Pacifique occidental et central (WCPFC), les nations d'Asie-Pacifique, dont le Japon, les États-Unis, la Chine et la Corée du Sud, étaient convenues l'an dernier de réduire de 15% les captures de thons âgés de trois ans et moins; la WCPFC a été créée en 2004 en vertu d'un traité de l'ONU visant à préserver le thon et les autres espèces de poissons migrateurs dans l'ouest et le centre de l'océan Pacifique.

Mais l'Agence des pêches japonaise estime que cette réduction est insuffisante pour permettre la reconstitution des stocks de thon, ont rapporté plusieurs médias japonais dimanche 9 mars.

Le Japon envisagerait donc de diviser par deux ses prises de jeunes thons rouges dans le Pacifique Nord à partir de 2015 par rapport au volume de pêche de 2002-2004.


more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Les conteneurs perdus en mer suscitent la colère des pêcheurs et des écologistes

Les conteneurs perdus en mer suscitent la colère des pêcheurs et des écologistes | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Le Svendborg, pris dans la tempête Ulla, aurait perdu près de 520 conteneurs en mer le 14 février dernier. Autant de dangers potentiels pour les bateaux naviguant entre la Hague et le Golfe de Gascogne. 

 

Des cartouches de cigarettes, des capsules de café, ces derniers temps les pêcheurs font de d'étranges découvertes dans le rail des Casquets. Quand ils ne font pas de mauvaises rencontres. "La semaine dernière, on a pêché un conteneur", raconte Frédérice Lejuez. Une "pêche au gros" qui ne fait pas vraiment rire le patron cherbourgeois. "Toute ma toile est partie, on en a pour 6000 euros de dégât". La colère commence à monter chez ceux qui travaillent quotidiennement en mer. Le 21 février dernier, l'Abeille Liberté était mobilisée pour remorquer une des ces boites métalliques repérées à 45 milles nautiques ouest nord-ouest du cap de la Hague. Une douzaine d'autres ont été retrouvées dans l'Atlantique.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Pêche illégale : Les pays de la zone s'entendent pour une surveillance satellite mutualisée

Pêche illégale : Les pays de la zone s'entendent pour une surveillance satellite mutualisée | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Un grand pas en avant dans la coopération régionale a été fait ce 28 février 2014.


Le Préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, et le Secrétaire général de la Commission de l'océan Indien, Jean-Claude de l'Estrac, ont matérialisé cette mutualisation par la signature d'un accord régional pour les échanges de données satellites sur les activités de pêche. Cette signature s'est faite dans les locaux du CROSS en présence de représentants diplomatiques des pays de la COI. 


Techniquement, les données satellites dont chaque île avait jusque-là, dans ses limites respectives, la charge, sont désormais fondues dans une zone de surveillance commune, accessible de tous. Le protocole inclut l'Union des Comores, Madagascar, Maurice, les Seychelles et donc la France via La Réunion. 

Le système d'information géo-maritime (communément regroupé sous le sigle SIGMA VMS régional) constitue "un outil redoutablement efficace pour lutter contre la pêche illégale et surveiller les activités de pêche existantes", explique Xavier Nicolas, coordonnateur technique régional de la COI. 

La fusion des données satellites des services opérationnels (le CROSS pour La Réunion) déjà existants dans chacun des territoires signataires permet de répondre à un constat. "Tout le monde avait une vision cloisonnée de sa zone de surveillance et la pêche illégale se nourrit de ce cloisonnement", affirme-t-il.   
Cette mutualisation des données satellites s'inscrit dans la droite lignée du Plan Régional de surveillance des pêches (PRSP) mis en marche en 2007. 

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Un bateau de pêche échoué au large de Royan.

Le 20 février, vers 23h50, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage d’Etel (CROSS Etel) est alerté qu’un bateau de pêche vient de s’échouer à la pointe de Vallières, au sud est de Royan.

Ce bateau de pêche MEL JES HARWEN de 11 mètres de long, avec 3 membres d’équipage à bord, est échoué sur une zone rocheuse.

Le CROSS dépêche immédiatement sur zone deux vedettes de la SNSM basées à Royan (162 et 1777) afin de procéder au  déséchouement du bateau de pêche. Mais en raison de la marée basse, les deux vedettes doivent revenir au port et attendre la marée haute prévue vers 8h50.

A 5h30 le capitaine du bateau de pêche indique au Cross Etel qu’il souhaite, ainsi que son équipage, quitter le bord.

Le Cross Etel engage alors l’hélicoptère Dauphin de service public de La Rochelle qui décolle à 5h51 et arrive sur zone à 6h10.

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Les secrets de la coquille Saint-Jacques enfin révélés ! - Ifremer

Les secrets de la coquille Saint-Jacques enfin révélés ! - Ifremer | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it
COMANCHE, le premier projet de recherche pluridisciplinaire entièrement dédié à la coquille Saint Jacques, vient de rendre ses premiers résultats, après trois années de recherche.
more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

L'entrée au port peut être difficile ! (Vidéo)

L'entrée au port peut être difficile ! (Vidéo)

more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

Les pêcheurs d'Arcachon toujours bloqués au port ...

Les pêcheurs d'Arcachon toujours bloqués au port ... | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it
Cela fait maintenant deux mois que le mauvais temps empêche les bateaux de prendre la mer. Seuls les fileyeurs travaillent depuis les ports de La Rochelle ou de Royan. Pour les chalutiers, il est impossible de pêcher, c'est trop dangereux. La criée d'Arcachon s'organise pour rapatrier le poisson par la route.

Les pêcheurs d'Arcachon sont toujours cloués au port ou bien contraints de rester basés temporairement à Royan, La Rochelle et Saint-Jean-de-Luz. La criée d'Arcachon s'organise pour acheminer les cargaisons de poisson par la route grâce à des camions frigorifiques.

Cela fait maintenant deux mois que le mauvais temps et les grosses vagues empêchent la plupart des embarcations de franchir les passes d'Arcachon. Le couloir de mer qui sépare le Bassin et l'Océan est trop dangereux. La forte houle bloque toute tentative d'entrée ou de sortie.


more...
No comment yet.
Scooped by Eric Garletti
Scoop.it!

La tempête vue par un pêcheur breton : "La nuit, cela devient dantesque"

La tempête vue par un pêcheur breton : "La nuit, cela devient dantesque" | Le journal d'infos sur la pêche | Scoop.it

Des tempêtes et des conditions de mer musclées, Rémy Baranger en a affrontées mainte et mainte fois depuis 18 ans qu'il est patron pêcheur à Loctudy dans le Finistère. 

14 jours de mer en furie

Mais sa dernière campagne de pêche restera gravée à tout jamais dans son esprit et dans la mémoire de son équipage. Parti de Loctudy le 1er février, le Phénix 1 est rentré jeudi dernier, le 13 février. 14 jours au coeur des tempêtes qui ont balayé l'Atlantique nord ces dernières semaines. 14 jours où l'équipage a été ballotté par la houle au gré des vents. 

"On a profité d'une fenêtre météo pour partir le 1er février, alors que tout les autres rentraient ". Arrivés sur le secteur de pêche, à mi-chemin entre le sud de l'Irlande et les Iles Scilly (à l'est des Cornouailles anglaises), le Phénix 1 rencontre des conditions de mer très difficiles. C'est d'ailleurs dans une zone de pêche toute proche et cette même nuit (du 1er au 2 février) que le Sillon, un chalutier du Guilvinec sera victime d'une vague scélérate. Les six marins pêcheurs du Sillon abandonneront leur bateau et seront hélitreuillés puis récupérés par les secours anglais.

more...
No comment yet.