Le Côté Obscur du Nucléaire Français
45.7K views | +6 today
Follow
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

La visite de François Hollande au Japon se conclut sur le nucléaire et les armements

La visite de François Hollande au Japon se conclut sur le nucléaire et les armements | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

La visite de François Hollande au Japon, qui s'est achevée samedi 8 juin, a marqué un net réchauffement entre les deux pays. Insistant sur la volonté de Paris d'avoir une diplomatie équilibrée en Asie, et non pas seulement axée sur la Chine, faisant l'éloge de la politique de redressement de Shinzo Abe au risque de paraître manquer de discernement aux yeux de ceux qui en soulignent les limites, le chef de l'Etat s'est montré déterminé à mettre en oeuvre un "partenariat d'exception" avec le Japon.

Outre les accords de partenariats ou la coopération en Afrique, les deux pays ont renforcé leur collaboration dans deux domaines : le nucléaire et les armements. La France cherchait depuis de longues années à obtenir du Japon une coordination au niveau ministériel pour le développement et l'exportation du matériel de défense. A la suite de l'assouplissement, en 2011, des "trois principes" de 1967 (interdiction de vente d'armes aux pays communistes, aux Etats directement engagés dans des conflits et aux pays soumis à un embargo des Nations unies), le Japon est en meilleure position pour occuper une place centrale sur le marché international des armes.

Tokyo était quelque peu réticent en raison des liens entre la France et la Chine. Le Japon est d'une sensibilité d'écorché sur la...

L’accès à la totalité de l’article est protégé


Résistances & Alternatives 's insight:

vomi.....

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Areva : accords stratégiques avec des partenaires japonais

Areva : accords stratégiques avec des partenaires japonais | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

(Boursier.com) -- Luc Oursel, Président du Directoire d'Areva, a signé avec les entreprises JNFL et ATOX une série d'accords clés pour la poursuite et le développement du partenariat stratégique franco-japonais dans le nucléaire civil.

En présence de M. Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon, et de M. François Hollande, Président de la République Française, M. Yoshihiko Kawai, Président de JNFL, et M. Luc Oursel ont signé une déclaration commune de coopération pour préparer le démarrage commercial de l'usine de recyclage de combustibles usés de Rokkasho-Mura (Japon).

Areva et JNFL prévoient d'intensifier leur collaboration sur l'ensemble des installations de traitement des combustibles usés du site de Rokkasho-Mura, en particulier dans le domaine des évaluations complémentaires de sûreté.

Areva apportera également son expertise technique pour la poursuite de la construction de l'usine japonaise de fabrication de combustible MOX, dont la technologie s'inspire de l'usine AREVA de MELOX en France.

M. Toshikazu Yaguchi, Président d'ATOX, et M. Luc Oursel ont signé un accord de coopération dans le domaine du démantèlement et de l'assainissement. Il permet aux deux entreprises de renforcer leur relation amorcée il y a plus de deux ans.

Cette coopération vise, dans le cadre d'une future joint venture, au développement commun de solutions innovantes destinées en premier lieu à la réhabilitation du site et de la région de Fukushima.

 

B.A. - ©2013 www.boursier.com 

Crédit photo © Reuters

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Du MOX quitte Cherbourg pour le Japon

Du MOX quitte Cherbourg pour le Japon | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
La cargaison de combustible contenant du plutonium, très radioactif et controversé, a quitté mercredi après-midi le port de Cherbourg où il avait été acheminé pendant la nuit, sous haute surveillance, depuis l'usine Areva de Beaumont-Hague.
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Départ imminent et controversé de plutonium de La Hague pour le Japon

Départ imminent et controversé de plutonium de La Hague pour le Japon | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
"Un millier d'hommes seront mobilisés sur le trajet, à tous les carrefours : des forces de l'armée, de la gendarmerie et de la police, mais aussi des forces de sécurité anglaises, liées aux bateaux, et américaines, puisque les matières fissiles japonaises sont sous leur contrôle depuis la seconde guerre mondiale", assure Sébastien Blavier, chargé de campagne énergie pour Greenpeace France. La préfecture de la Manche, de son côté, n'a pas souhaité s'exprimer à ce sujet.

 

Ce dispositif massif s'explique par la spécificité de ce combustible "beaucoup" plus radioactif qu'un combustible classique (voir fenêtre), mais aussi à un appel d'antinucléaires, notamment l'association Valognes Stop Castor, à empêcher le bon déroulement du transport. De fait, huit à dix personnes ont été surprises et mises en fuite lundi vers 5 heures du matin sur la zone portuaire de Cherbourg interdite au public. "Des investigations sont en cours. Il n'y a pas d'éléments permettant de constater que des dégradations ont été commises", a précisé à l'AFP le procureur de la République de Cherbourg, Eric Bouillard

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

du MOX pour le Japon : convoi de la mort en préparation intensive

du MOX pour le Japon : convoi de la mort en préparation intensive | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Résistances & Alternatives 's insight:

via Yannick Rousselet :

Les bateaux qui doivent partir de Cherbourg en début de semaine prochaine avec une cargaison de MOX pour le Japon sont en phase finale de préparation en Angleterre. Le plein de fuel a été assuré avant hier, des vivres pour les hommes et des munitions pour les canons ont été chargés hier.
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

cargaison de MOX pour le Japon, c'est par là !

cargaison de MOX pour le Japon, c'est par là ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Via Yannick ROUSSELET

 

Si vous cherchez le Pacific Heron, le bateau ultra secret qui va bientôt, en avril, transporter une cargaison de combustible au plutonium, MOX, vers le Japon. Ne le cherchez pas , il est là en haut à gauche, en live sur la webcam de Falmouth.http://www.nmmc.co.uk/index.php?%2Fjustvisiting%2Fwebcams%2Ffalmouth_harbour_from_the_tower_out_to_sea

Mais, chut ! Faut pas le dire , c'est classé "secret défense" ! Personne ne doit savoir son nom ou sa localisation.

Areva ne serait pas contente !

 

et si la caméra s'éteint n'ayez crainte, il y en a d'autres. comme celle-là, par exemple:

http://www.harbourlights.co.uk/webcam.html

 

Surtout ne le dite à personne!

Personne ne doit savoir que cette cargaison stockée secrètement à l'usine Areva de La Hague va partir de Cherbourg début avril.

40 kilomètre entre l'usine et le port de Cherbourg.

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

A Tokyo, Laurent Fabius plaide pour relancer la coopération dans le nucléaire

A Tokyo, Laurent Fabius plaide pour relancer la coopération dans le nucléaire | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
La France entend donner « un caractère exceptionnel » à sa relation avec le Japon. Les deux pays sont prêts à conclure un « partenariat stratégique ».
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Du césium pour les repas du Président de la République ?

Du césium pour les repas du Président de la République ? | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Dans le cadre de la promotion des produits de Fukushima, la chaîne de télévision publique japonaise NHK a lancé une campagne internationale pour obtenir l’appui de gens aussi variés que des journalistes, des blogueurs et… des chefs cuisiniers. C’est ainsi qu’aux frais du contribuable japonais, des personnes du monde entier se sont déplacées et se déplacent au Japon pour participer à des émissions de promotion diffusées à la télévision.

Selon le journal L’Est Républicain (édition Est Magazine du 7 avril 2013, p. 21), une délégation de chefs s’est ainsi rendue dans la région de Fukushima « afin d’aider les pêcheurs et agriculteurs locaux à redonner une image positive de leurs produits ».

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Juin 2013 - François Hollande affiche son mépris du peuple japonais -

Juin 2013 - François Hollande affiche son mépris du peuple japonais - | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

En visite au Japon, François Hollande vient d’annoncer sans aucune honte le renforcement du partenariat franco-japonais dans le nucléaire. Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce l’irresponsabilité de la France à accompagner la relance du nucléaire dans un pays meurtri par un quadruple accident et s’associe aux protestations des militants japonais qui dénoncent la poursuite de cette industrie mortifère.

Areva, pompier pyromane

Le groupe nucléaire français Areva a conclu vendredi 7 juin deux accords au Japon à l’occasion de la visite du président François Hollande.

Le premier, signé avec la Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) est une déclaration de coopération qui vise à préparer le démarrage de l’activité commerciale de l’usine de retraitement de combustibles nucléaires usés de Rokkasho-Mura, dans le Nord du Japon. La construction de cette usine a démarré en 1993 et, après de très nombreux reports et de nombreux problèmes techniques, celle-ci est censée ouvrir en octobre 2013.

Cet accord acte également le fait qu’Areva apportera à JNFL son expertise pour la poursuite de la construction "de l’usine japonaise de fabrication de combustible MOX, dont la technologie s’inspire de l’usine Areva de Melox en France », alors même que quasiment aucun réacteur ne fonctionne aujourd’hui au Japon et que le pays subit encore chaque jour les terribles conséquences de la catastrophe de Fukushima.

Le deuxième accord signé à l’occasion de la visite présidentielle au Japon concerne les activités de démantèlement et d’assainissement des sites radioactifs. Il a été conclu avec le groupe Atox, spécialisé dans la maintenance et les services à la filière nucléaire japonaise. Après avoir contaminé le Japon avec son Mox qui a fondu dans le réacteur 3, puis avoir décroché le marché de la "dépollution des eaux radioactives" de Fukushima, Areva se fait pompier-pyromane en décrochant un contrat sur le démantèlement et l’assainissement des sites accidentés et contaminés.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" soutient le peuple japonais

Le Réseau "Sortir du nucléaire" se joint aux protestations des citoyens japonais contre ce nouveau partenariat franco-japonais dans le domaine du nucléaire.

Solidaire du peuple japonais meurtri par la catastrophe de Fukushima, nous avons honte que notre pays soit celui qui a vendu au Japon le combustible MOX qui a fondu dans le réacteur n°3. Et nous avons doublement honte qu’Areva ait récidivé par un nouvel envoi de combustible MOX, qui doit arriver au Japon fin juin.

Nous estimons inacceptable que le gouvernement français apporte son soutien aux projets de relance du nucléaire du gouvernement japonais, au mépris du peuple japonais qui veut dire adieu à cette technologie de mort. France et Japon prétendent échanger des compétences sur la "sûreté" nucléaire. Il ne s’agit que de partenariats commerciaux, basés sur la recherche du profit et sans aucune considération pour la protection des populations. Comme l’a rappelé Naoto Kan, prédécesseur de M. Abe, la seule sécurité dans le nucléaire est de ne pas avoir de centrales du tout.

Nous estimons tout aussi inacceptable que la France et le Japon s’allient pour exporter le risque nucléaire à l’étranger, comme ils viennent de le faire en décrochant un contrat pour la construction de réacteurs en Turquie. En France comme au Japon, la seule solution pour protéger les populations est d’en finir avec le nucléaire !

  
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

24h avant le départ – Pris la main dans le bidon de MOX

24h avant le départ – Pris la main dans le bidon de MOXPosted on 2013/04/15 by briquebecstopmox

L’annonce du camp de Bricquebec contre le départ de Mox pour le Japon était donc un poisson d’avril.

Quoi de mieux que cette réunion de Nucléopolis le jeudi 28 mars aux Pieux pour lâcher quelques tracts et voir le poil de nucléocrates répugnants se dresser. Faire planer le spectre de ce camp à Bricquebec pour stopper le convoi de MOX, pouvait, on l’espèrait, les dissuader de mener leur sinistre besogne à son terme. Rappelons que, il y a deux ans, ce transport de MOX vers le Japon avait été annulé pour cause de catastrophe en cours à Fukushima. Areva n’étant pas à une marque de cynisme près, il n’aura fallu que quelques mois pour qu’elle s’autorise à reprendre son trafic mortifère. Pourtant, la totalité des centrales fonctionnant au MOX sont à l’arrêt au Japon et la majorité de la population japonaise refuse la relance du nucléaire. De plus, le MOX d’AREVA stocké dans les piscines en lambeau des réacteurs de Fukushima menace chaque jour ce pays d’une extinction et même le gouvernement japonais, pourtant lui non plus pas dénué de cynisme, refuse dans ce contexte de recevoir ce cadeau empoisonné.

 

En tout cas, une chose est sûre, les médias étaient bien contents d’avoir une info croustillante à se mettre sous la dent. Et hop, revoilà les « antinucléaires musclés de Stop Castor » prêts à dégainer leurs cagoules pour faire fuir le combustible irradié. Et ça va du Ouest-torchon au Figaro, en passant par le Nouvel Obs : « ils sont déjà 50 sur place » diront certains. Les voilà tous qui reprennent la même info, mettent le lien vers le site et, on l’imagine, rêvent déjà de sensationnelles images des « indignés du nucléaire » qui n’ont rien contre cette industrie mais « veulent en découdre avec les forces de l’ordre et veulent s’attaquer à l’ordre établi », dixit la sous-préfette de la Manche lors du camp de Montabot en juin 2012.

 

Et bien les charognards du spectacle se retrouveront le bec dans l’eau, et c’est non sans plaisir que nous voulons maintenant leur clouer le bec. Au moins, ils auront été contraints d’évoquer l’existence de ce transport qui serait sinon, resté beaucoup plus confidentiel. De cette initiative, nous pouvons nous enorgueillir d’avoir tiré les leçons du « spectacle de Valognes-2011 ». Les médias, eux, auront continué leur train-train quotidien du traitement sensationnel de l’actualité. Aucune recherche n’aura ainsi été menée pour savoir ce qu’il en retournait de ce projet de camp à Bricquebec. Il est clair pour nous que ce n’est pas un quelconque coup d’éclat devant les caméras qui permettra d’interrompre ce commerce de matière radioactive.

 

lire la suite via clic sur le titre du post

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Combustible Mox : interdiction d’approcher le convoi -

Combustible Mox : interdiction d’approcher le convoi - | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

La justice interdit de s’approcher de 300 m du convoi et de 500 m des bateaux.

Le président du tribunal de grande instance a rendu une ordonnance, à la demande d’Areva, interdisant d’approcher à moins de 300 m du convoi qui doit transporter du combustible nucléaire entre l’usine Areva La Hague et le port de Cherbourg.

Il a également interdit à tout bateau de s’approcher à moins de 500 m des deux cargos qui doivent transporter ce combustible jusqu’au Japon.

Ces deux interdictions courent jusqu’au 30 avril. Areva refuse d’indiquer quand ce transport aura lieu.

Stop Castor s'opposerait physiquement

Greenpeace assure qu’il est programmé cette nuit. L’association dénonce cette décision, qu’elle assimile à un déni de démocratie.

Greenpeace ne s’oppose plus physiquement depuis plusieurs années au transport de combustibles nucléaires. Les condamnations financières prononcées par le tribunal de Cherbourg l’ont dissuadée de renouveler ce type d’opérations.

Par contre, le collectif Stop Castor maintient son intention de bloquer le convoi, qui cheminera de La Hague à Cherbourg par la route.

Ce matin, aucun rassemblement d’opposants n’est signalé dans le Nord-Cotentin.

Résistances & Alternatives 's insight:

POUR RAPPEL

Un rassemblement est prévu ce soir à partir de 18 h à Cherbourg , rond point de la pyrotechnie ou passera le convoi qui partira de la Hague a partir de 23h ....

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

MOX: Lettre ouverte du CRILAN à Mr le Premier Ministre

MOX: Lettre ouverte du CRILAN à Mr le Premier Ministre | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Lettre ouverte de Didier ANGER Pdt du  CRILAN et Ex vice-Président de la commission énergie du Parlement européen. 6 avril 2013

A PROPOS DU DÉPART IMMINENT DE COMBUSTIBLE MOX VERS LE JAPON

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Mox : puisque tout va mal, continuons !

Mox : puisque tout va mal, continuons ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

Observatoire du nucléaire - http://observ.nucleaire.free.fr/rev-presse-2012-07-1.htm

Revue de presse n°6 - Par Stéphane Lhomme
Semaine du vendredi 6 au jeudi 12 juillet 2012

 

Mox : puisque tout va mal, continuons !

 

Articles (ou plutôt « publi-reportages ») du Midi-Libre ( http://bit.ly/OTRWMf ), du Dauphiné Libéré ( http://bit.ly/PFjoi5 ), de la Provence ( http://bit.ly/Ou9Cup ) et de l'Usine nouvelle ( http://bit.ly/L8F3sI ).

 

Opération de propagande d'Areva en faveur du fameux MOX. Ce combustible nucléaire contient du plutonium : il est donc encore plus dangereux que le combustible « ordinaire » (ne contenant « que » de l'uranium) et a par exemple aggravé les conséquences de la catastrophe de Fukushima.

 

Pourtant, on cherchera vainement la moindre remarque désagréable dans les articles des trois quotidiens régionaux qui ont couvert (disons plutôt « relayé ») cette opération de com, de même que dans le papier de l'Usine nouvelle, toujours là lorsqu'il s'agit de tresser des louanges à l'atome.

Ces 4 « articles » retranscrivent consciencieusement la prose du Président d'Areva, à savoir que Fukushima n'a causé aucun tort à l'industrie nucléaire, que le monde entier s'arrache le MOX, qu'Areva se porte à merveille, etc.

 

Mais c'est probablement l'article du Midi libre qui gagne ce concours de complaisance. En effet, la présence de MOX dans un des réacteur accidentés de Fukushima y est... carrément valorisée : « L'un des réacteurs de Fukushima utilisait d'ailleurs ce combustible, dont un seul assemblage peut alimenter en électricité une ville de 100 000 habitants pendant un an. Le Mox est donc un produit extrêmement puissant » Areva ronronne de plaisir...

 

A noter aussi : les deux députés PS (et ultra-pronucléaires) que l'on peut voir sur la photo avec le Président d'Areva viennent d'être élus avec le soutien dès le premier tour d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), qui a aussi pris soin d'exclure les deux militantes vertes (et antinucléaires) qui s'étaient présentées quand même...

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

APARTE : Fukushima et l’avenir du monde : TOUS CONCERNES !

APARTE : Fukushima et l’avenir du monde : TOUS CONCERNES ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

par PIERRE FETET

 

3. Pas de panique, mais de l'urgence   Mon but, en diffusant cet article, n’est pas d’alimenter les sites catastrophistes ou les articles prédisant la fin du monde, mais simplement d’alerter toutes les personnes responsables qui ne seraient pas conscientes du danger considérable que représenterait l’effondrement d’une piscine de Fukushima Daiichi.

 

Il est en effet très important que chacun soit au courant de ce que représenterait l’arrivée d’un nuage radioactif provoqué par une telle catastrophe. Les autorités françaises, mais également tous les gouvernements de l’hémisphère nord, au lieu de faire l’autruche et d’être sourds aux préoccupations des experts japonais ou aux lanceurs d’alertes internationaux de haut rang, en tant que responsables de la santé de leur population, devraient d’ores et déjà diffuser massivement des conseils de radioprotection.

En effet, si cette catastrophe se produisait, aucune nation n’aurait le temps de réagir efficacement à un tel évènement.

  En France, à l’occasion des élections législatives, il serait utile que tous les citoyens de base interpellent les candidats sur ces questions : sont-ils au courant de ce danger permanent et de l’impact radiologique possible en France ? et que préconisent-ils si le bâtiment réacteur n°4 s’effondre ?  

 

Pourquoi devrait-on encore croire Tepco quand elle affirme que l’unité 4 ne peut pas s’effondrer ? Pourquoi l’avenir du monde dépend-il de l’expertise de cette seule entreprise, célèbre pour être responsable de la plus grosse catastrophe nucléaire de l’histoire ?  

 

Cet article rapporte des faits, des avertissements, des possibilités. Mais il n’annonce pas l’avenir. L’avenir se trouve dans les décisions politiques d’aujourd’hui.

 

Si les personnes éclairées et influentes ne s’emparent pas de ces informations et n’usent pas de leurs pouvoirs pour faire bouger des positions idéologiques monolithiques, alors il ne restera plus comme « solution » que d’avoir de la chance !

more...
No comment yet.