Le Côté Obscur du Nucléaire Français
45.7K views | +0 today
Follow
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

prout journalistique en chaine suite "au dégagement de vapeur" de Belleville

prout journalistique en chaine suite "au dégagement de vapeur" de Belleville | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

"Dégagement de vapeur sans conséquence" à la centrale nucléaire de Belleville

 

exemple avec 3 liens... copié-collé de la dépèche AFP /EDF

ça c'est de l'investigation !!!

 

et il y en a plein d'autres hein !!!

 

http://www.romandie.com/news/n/_Degagement_de_vapeur_sans_consequence_a_la_centrale_nucleaire_de_Belleville_15230320132311.asp?

 

http://www.leparisien.fr/rennes-35000/degagement-de-vapeur-sans-consequence-a-la-centrale-nucleaire-de-belleville-cher-23-03-2013-2665913.php

 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/03/23/degagement-de-vapeur-a-la-centrale-nucleaire-de-belleville_1853382_3244.html

 

 

vapeur ou écran de fumée ?

Dans les merdias, la radioactivité ça ne se voit pas et ça pue la mierda

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Aires d’entreposage des déchets - Chinon et Belleville sur Loire mises en demeure

Aires d’entreposage des déchets - Chinon et Belleville sur Loire mises en demeure | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Le 4 octobre 2012, l’ASN a mené une inspection à la centrale nucléaire de Chinon et a constaté que l’aire d’entreposage des déchets pathogènes n’était pas exploitée conformément au dossier de déclaration déposé par EDF [1]. Les inspecteurs ont notamment constaté que les bassins dans lesquels sont entreposés des déchets pathogènes en attente de traitement [2] présentaient des défauts d’étanchéité et que les eaux de ruissellement n’étaient pas gérées conformément aux dispositions autorisées par l’ASN.


Le 24 octobre 2012, l’ASN a également mené une inspection à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, qui a donné lieu à un constat similaire : des déchets potentiellement pathogènes étaient entreposés sur une zone qui n’avait pas été autorisée pour cet usage. L’exploitant a justifié cet écart par la réalisation de travaux de rénovation de l’aire d’entreposage initialement identifiée et autorisée [3]. Les inspecteurs de l’ASN ont également constaté que les dispositions d’entreposage des déchets potentiellement pathogènes sur cette aire de stockage provisoire n’étaient pas conformes aux conditions approuvées par l’ASN

En particulier :


l’inventaire réel des déchets entreposés n’était pas représentatif de la situation constatée par l’équipe d’inspection ;
aucune benne d’entreposage ne comportait de signalisation permettant l’identification des déchets qu’elle contenait ;
un liquide s’écoulait d’une des bennes contenant des boues potentiellement pathogènes.

Dans les centrales nucléaires, certaines opérations d’entretien et de maintenance des circuits de refroidissement produisent des déchets qui peuvent contenir des organismes potentiellement pathogènes (légionelles ou amibes [4]). Des boues et tartres qui peuvent s’avérer pathogènes sont notamment récupérés lors des opérations de nettoyage des tours aéroréfrigérantes. Ces déchets sont entreposés et traités sur les centrales nucléaires dans des installations autorisées par l’ASN.
more...
No comment yet.