Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
48.3K views | +1 today
Follow
Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by association concert urbain from Smart Cities in Spain
Scoop.it!

Mapping 22 Different LATINO Populations Across the U.S.A.

Mapping 22 Different LATINO Populations Across the U.S.A. | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

New maps show the geographic differences in America among Mexican, Salvadorean, Cuban, and other ethnic populations.


Via Toni Sánchez
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Photographier la société soviétique - La Vie des idées

Photographier la société soviétique - La Vie des idées | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Soutenue par l’État soviétique durant toute la période 1917-1947, la photographie a été un formidable instrument de propagande au service de la guerre patriotique ou du culte des grands hommes. Un récent ouvrage fait le point sur la genèse de la photographie soviétique et sur ses liens avec la société de l’époque.

association concert urbain's insight:

 

via Laurent Gayme ‏

@lgayme

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Indice du bonheur régional brut : @iledefrancefr en tête du classement général 2013 - BRB-2013.pdf

via Loïc Haÿ ‏

@LoicHay

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Walter Benjamin prepared & delivered 30 broadcasts for German Radio in 1929-1932 specifically for children [MP3]

Walter Benjamin prepared & delivered 30 broadcasts for German Radio in 1929-1932 specifically for children [MP3] | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Walter Benjamin prepared and delivered some 30 broadcasts for German Radio between 1929-1932 specifically for children, maybe 7-14 or so, each consisting of a 20 minute talk or monologue. 

A main emphasis was on introducing the youth to various, some of them classical, natural catastrophes, for instance the Lisbon earthquake of the 1750's that so shook the optimism of Voltaire and the century, a flood of the Mississippi of 1927, the Pompeii disaster as came through the famous letter of Pliny the Younger; another subject was various episodes of lawlessness fraud and deceit, much of it recent, for instance bootlegger's boats that were bringing rum or whatever to America through the prohibition blockade. "Aufklärung für Kinder" ("Enlightenment for Children") was the name of the series. This release collects some of these broadcasts, read in german language by Harald Wiesner. 

association concert urbain's insight:

 

via UbuWeb ‏

@ubuweb

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Entrée de SECOURS - Un Webdocumentaire sur les Pensions de Famille

Entrée de SECOURS - Un Webdocumentaire sur les Pensions de Famille | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Après l’urgence, après les foyers et centre d’hébergement, où habite-t-on ? Comment se reconstruit-on une fois que les circuits traditionnels n’offrent plus d’alternative ?
association concert urbain's insight:

 

 

FondationAbbéPierre ‏

@Abbe_Pierre

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Léonarda, 15 ans, arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire

Léonarda, 15 ans, arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Mme Dibrani et ses 6 enfants ont été expulsés  mercredi  9 octobre au matin vers le Kosovo. Ils habitaient un appartement à Levier (Doubs) qu'ils occupaient dans le cadre de la prise en charge des demandeurs d'asile du DLHD.

            M. Dibrani était depuis fin août retenu au centre de rétention de Strasbourg. Assigné à résidence, il a été arrêté à Mulhouse. Son expulsion programmée 2 fois a été repoussée jusqu'à mardi 8 octobre au matin.

            Après cette expulsion, le mardi soir Mme Dibrani a réaffirmé son vœu de rester en France pour l'avenir de ses enfants malgré l'angoisse qu'elle ressentait à l'idée d'être seule avec sa famille. Les enfants qui ont entre 5 et 17 ans étaient scolarisés depuis plus de 3 ans, ils étaient en France depuis presque 5 ans (4 ans et 10 mois), autrement dit, dans deux mois, ils entraient de plein droit dans le cadre dela circulaire Valls et pouvaient être régularisés. Le mardi soir avant l'expulsion la mère était perdue, les enfants attendaient et Hasan, l'avant dernier âgé de 5 ans, recopiait des lettres apprises à l'école agenouillé au-dessus d'un carton.

            La plus petite Médina est âgée d'un an, elle est née en France. Tous les enfants parlent parfaitement le français. Maria et Leonarda ont obtenu le DELF diplôme de français niveau B1 demandé par la préfecture pour obtenir la nationalité française. Après ses années de collège, Maria a fait cette année sa rentrée au lycée Toussaint Louverture en première année de CAP service. Son professeur de français souligne sa volonté et son enthousiasme. Dans le petit sac de sport qu'elle a pris le matin de l'expulsion, elle a emporté son costume de travail.

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Stallman: HOW MUCH Surveillance Can Democracy Withstand? | Wired Opinion | Wired.com

Stallman: HOW MUCH Surveillance Can Democracy Withstand? | Wired Opinion | Wired.com | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Where exactly is the maximum tolerable level of surveillance, beyond which it becomes oppressive?
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Viveret Patrick, 2005, Pourquoi ça ne va pas PLUS MAL?, Fayard, 264 p.

Viveret Patrick, 2005, Pourquoi ça ne va pas PLUS MAL?, Fayard, 264 p. | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Patrick Viveret est philosophe de formation et Conseiller-maître à la Cour des comptes. Il a, en outre, été chargé d’une mission, confiée par l'éphémère Secrétaire d'État à l'économie solidaire Guy Hascoët, puis prolongée par le Président Chirac sur une« autre approche de la richesse », dont le rapport final a été publié sous le titreReconsidérer la richesse (2004).

 

Dans son essai Pourquoi ça ne va pas plus mal ? publié en 2005, Patrick Viveret nous livre une analyse philosophique sur le « malaise » de notre société. L’Homme est au cœur de mutations profondes - défis écologiques, changements de rapports au territoire, transformations sociétales, révolutions scientifiques - nécessitant un accompagnement politique, à la hauteur des questions existentielles suscitées par ces bouleversements. Partant d’un constat d’échec de la société de consommation et des conséquences de « la guerre économique », l’auteur nous conduit vers des questionnements relevant de l’éthique, de la culture, de la psychologie, voire de la spiritualité. Nos sociétés doivent répondre à ces défis, à défaut, elles risquent purement «la sortie de route ».

association concert urbain's insight:

 

via Sylvia Fredriksson ‏

@s_fredriksson

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Oskar Schlemmer's Bauhaus costume parties (1924-1926)

Oskar Schlemmer's Bauhaus costume parties (1924-1926) | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

The greatest expenditures of energy, however, go into the costume parties. The essential difference between the fancy-dress balls organized by the artists of Paris, Berlin, Moscow and the ones here at the Bauhaus is that our costumes are truly original. Everyone prepares his or her own. Never a one that has been seen before. Inhuman, or humanoid, but always new. You may see monstrously tall shapes stumbling about, colorful mechanical figures that yield not the slightest clue as to where the head is. Sweet girls inside a red cube. Here comes a winch and they are hoisted high up into the air; lights flash and scents are sprayed.

 

And now one or two intimate details about the bigwigs. Kandinsky prefers to appear decked out as an antenna, Itten as an amorphous monster, Feininger as two right triangles, Moholy-Nagy as a segment transpierced by a cross, Gropius as Le Corbusier, Muche as an apostle of Mazdaznan, Klee as the song of the blue tree. A rather grotesque menagerie…

association concert urbain's insight:

 

via Ross Wolfe@rosswolfe 

 

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Center for a Stateless Society » Where States Go To Die: Military Artifacts, International Espionage And The End Of Liberal Democracy

Center for a Stateless Society » Where States Go To Die: Military Artifacts, International Espionage And The End Of Liberal Democracy | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

With nukes, there is an exit strategy. In recent weeks, we have been granted some rather disturbing insights into the world of surveillance. We have heard of Prism, Boundless Informant, Tempora, and other things, the goal of which is not to spy on enemies of the state, but to spy on everybody on the assumption that we are all enemies of the state.

 

Let us indulge in a utopian form of escapism for a moment and posit the possibility that US President Barack Obama were to appear live on all the networks tonight, terrestrial and satellite, and declare that these catch-all surveillance programs would be abandoned forthwith, that all of the collected information – several hundred billion database entries – and all of the surveillance equipment would be destroyed.

 

If the US government had any credibility left, there would be instant jubilation. Peace would break out and victory would be declared, of some kind. But this is not the case. The US government was already running on the fumes of its credibility by the time Chelsea Manning exposed a shocking number of war crimes perpetrated in full knowledge of the upper echelons of the US government, and in terms of credibility it sputtered to an unceremonious halt when it was exposed that they had for at least seven years been conducting massive pervasive intrusions into the privacy of hundreds of millions of people around the world, violations against the trade secrecy afforded to companies globally, and quite literal invasions into the sovereignty of possibly every country on the planet.

association concert urbain's insight:

 

via .@dpr_barcelona

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

[French people as our adorable, slightly inbred cousins] 21 Embarrassing Examples Of Why French People Are Way Trashier Than Americans

[French people as our adorable, slightly inbred cousins] 21 Embarrassing Examples Of Why French People Are Way Trashier Than Americans | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
The verses are just him describing various living situations (apartment, cabana, tipi, castle), and all of the various ways he's going to give it to you sexually.
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Les temps de la ville
Scoop.it!

Dominique Méda : « Il faut de nouveau RÉDUIRE le temps de travail » - Rue89

Dominique Méda : « Il faut de nouveau RÉDUIRE le temps de travail » - Rue89 | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
La croissance faible, une bonne nouvelle ? Pour Dominique Méda, sociologue, c'est le moment de s'en libérer pour bâtir une société plus respectueuse de l'humain.

Via La Métropole de Lyon- M3
more...
Les Médias en Chantier www.lmc.today's comment, October 13, 2013 3:21 AM
Ces positions, défendues par des Pierre Rabhi, Pierre Larrouturou, Dominique Méda, ne trouvent leur fondement que dans ce que Pierre Rabhi appelle fort pertinemment "la société pathologiquement malade du travail". Une expression schizophrène. Pierre Rabhi est tellement pathologiquement malade du travail qu'il est incapable d'envisager un monde sans travail et lui et ses confrères envisagent donc un système ultracomplexe, fastidieux et contraignant, une fuite en avant, dans un seul et unique but : TRAVAILLER!

C'est complètement absurde et c'est même le contraire de ce qu'il faut faire. Et ça à plus d'un titre.

Tout d'abord, de diminuer le temps de travail, c'est ajouter de la contrainte à la contrainte. Le fait même qu'on ne puisse déjà pas travailler comme on veut est anormal, c'est une contrainte qui pose problème à tout le monde. Celui qui voudrait travailler moins ne peut pas, parce qu'il n'en a pas les moyens, celui qui voudrait travailler plus ne peut pas parce que c'est interdit.

Non contents de cette vision absurde, il s'agirait d'ajouter encore de la contrainte? De faire que ceux qui voudraient travailler moins gagnent encore moins et donc que cela rende le travail encore plus indispensable et que ceux qui voudraient travailler plus ne puissent le faire qu'encore moins?

...On marche vraiment sur la tête.

D'autre part, de travailler moins fait que les institutions organisées autour du travail restent indispensables. On a alors toujours besoin d'un Pôle Emploi, de la caisse de retraite, de la CAF, etc...

Ces organismes ont un coût, le plus grand coût de notre société, qui empêche d'évoluer, ils sont le plus grand barrage à l'évolution vers l'abolition du travail par l'instauration d'un revenu universel. Parce que le rôle du revenu universel c'est de verser à chacun ce que coûtent ces organismes directement. On ne peut pas d'un côté avoir des organismes sociaux dont le rôle est de faire travailler les gens, alors que le travail est inutile depuis les années 70, et verser un revenu universel, c'est l'un ou l'autre.

Alors, de travailler moins, ça revient à quoi? Verser à tous une petite somme mensuelle? 200€...le reste étant consommé par d'épouvantables institutions ne visant qu'à faire travailler les gens pour les maintenir en esclavage?

...Alors qu'il suffirait de libéraliser complètement le travail en le rendant aussi obsolète que possible par un revenu universel individuel suffisamment conséquent pour que celui qui n'a pas besoin de plus ne travaille pas et que seuls ceux qui veulent plus ou ont momentanément besoin de plus travaillent?

De plus, des gens qui travaillent moins, ce sont des gens qui polluent par leur déplacement...mais pour produire moins. C'est la même pollution pour moins de production.

Donc, de partager le travail, c'est plus de stress, parce qu'encore moins de possibilités de bien vivre, encore plus de contraintes parce que moins de liberté, plus de pollution, parce que moins de production individuelle.

Que dire de la difficulté du recrutement des entreprises? Déjà aujourd'hui de recruter est une véritable gageure. Il faudrait que les entreprises jonglent avec plus de salariés? Donc plus de compétences à trouver? De remplacer un salarié est un souci majeur pour l'entreprise, qui doit remplacer ses compétences. Mais là, au lieu d'en embaucher un, elle devrait en embaucher deux?

Mais, PIRE QUE TOUT : en ne libérant pas l'individu, on limite l'intelligence collective, on restreint l'économie contributive, l'individu ne contribue toujours pas, il travaille!

Question absurdité, on fait difficilement mieux!

...Alors qu'il serait si logique de cesser de travailler, puisque ça ne sert de toute façon plus à rien depuis longtemps que l'Homme a appris à faire travailler des machines à sa place. Si logique que là l'homme pourrait alors devenir contributeur au développement sociétal.

http://sco.lt/7KxIuX
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Un village d'INSERTION: Un maire parie son mandat sur l'intégration de familles roms

Un village d'INSERTION:  Un maire parie son mandat sur l'intégration de familles roms | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
A Indre, près de Nantes, Jean-Luc Le Drenn a poussé pour la construction d'un "village de solidarité", afin d'intégrer une trentaine de Roms.
association concert urbain's insight:

 

via @degioanni & @MalletP

more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Landscape Urbanism
Scoop.it!

Macro or Micro? NASA or MoMA?

Macro or Micro? NASA or MoMA? | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Geographer Stephen Young and a biologist Paul Kelly  team up to curate the exhibition  “Macro or Micro?" at Salem State University, featuring confounding views from both satellites and microscopes

 

"Through the intermingling of earth imagery generated via both satellite and microscope this body of work by Paul Kelly and Stephen Young reveals patterns and similarities in the natural world that are undetectable by the naked eye. This exciting, collaborative work bridges art and science, raising questions about how we interpret various points-of-view, the broader universe and our place in it. Paul Kelly has been a Professor of Biology at Salem State University since 1997.  He is a herpetologist who specializes in the study of snakes. Stephen Young is a former chair of the Geography Department at Salem State where he focuses on remote sensing, vegetation change and the geography of Asia."

 

Found a similar approach to non-scale patterns comparing satellite images and art pieces in the article "NASA or MOMA?" by Megan Garber: http://www.theatlantic.com/technology/archive/2013/03/nasa-or-moma-play-the-game/274212/


Via Ignacio López Busón
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Quali-Vie: Comment vivent nos concitoyens ? Sont-ils heureux dans la vie ?

Quali-Vie: Comment vivent nos concitoyens ? Sont-ils heureux dans la vie ? | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Quali-Vie ou la mesure de la qualité de vie de nos concitoyens

 

Bien connaître ses prospects, ses administrés, ses clients, est essentiel dans une logique de développement et d’adéquation des actions à leurs besoins…

 

… c’est pourquoi Essencia vous propose de faire le point 2 fois par an sur leur Qualité de vie  :

Personnelle d’une part : comment évaluent-ils leur vie, leur travail, leur logement, leur temps libre, leurs finances, ... ? Conjoncturelle d’autre part : que pensent-ils de leur cadre de vie, en matière de sécurité, circulation, dynamisme, économique, commercial, social, … ? Quels sont leurs projets et leurs questions sur l’avenir ?

 

Une mesure chiffrée et normée, analysée selon les types de population et les zones géographiques, au sein d’une même région, agrémentée de « Paroles de… », verbatims forts illustrant le vécu effectif au quotidien.

 

40 thématiques sont abordées, Essencia vous offre l’opportunité de profiter de la mesure pour creuser les aspects qui vous concernent en ajoutant des questions spécifiques.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from URBANmedias
Scoop.it!

APUR: Inégalités et pauvreté à Paris, quelles évolutions ? - Journée scientifique de l'Opile

APUR: Inégalités et pauvreté à Paris, quelles évolutions ? - Journée scientifique de l'Opile | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

L'Observatoire parisien pour l'insertion et la lutte contre l'exclusion (OPILE), dont l'Apur est partenaire, conduit depuis 2009 de nombreuses études afin de contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes de pauvreté et de précarité sur le territoire parisien.

 

Afin de partager les résultats de ces travaux, et, plus largement, les solutions mises en oeuvre pour répondre aux défis posés par la question de l'observation de la précarité sur un territoire comme Paris, l'OPILE organise sa première journée scientifique, le 25 septembre 2013.

 

Cette journée de réflexion s'articulera autour de 5 tables rondes thématiques :

Observer la pauvreté et la précarité depuis le territoire : les spécificités parisiennes.Des chiffres aux problématiques émergentes : rôle et enjeux des bases de données dans l'observation du socialErrance et précarité sur le territoire parisien : la pauvreté à l'aune de l'espace publicLes classes moyennes fragiles : nouvelle figure de la précarité ?Ménages surrendettés parisiens : profils et parcours
more...
association concert urbain's curator insight, October 17, 2013 5:56 PM

 

via Alexandra Rios ‏

@Al_Rios_

Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Le Grand Prix du jury SACD/Max Linder remis à l'e-BD "Je vous ai compris" de Frank Chiche - SACD

Le Grand Prix du jury SACD/Max Linder remis à l'e-BD "Je vous ai compris" de Frank Chiche - SACD | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Fondée en 1777 par Beaumarchais, la SACD a pour mission de protéger les droits des auteurs. Présentation, informations pratiques, actualités.
association concert urbain's insight:

 

via Wozniak ‏

@LucileWozniak

RT @fandoetlis 

more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Innovation sociale
Scoop.it!

De la sécurité sociale à une allocation universelle de solidarité

Plus de 60 ans après, la richesse produite par l'ensemble de la société a explosé. Avec l'augmentation de la productivité et les délocalisations,  les emplois se font de plus en plus rares et la charge est mal répartie entre tous ceux qui sont disposés à travailler; le chômage augmente , la pauvreté et la précarité  se développent. L’État, les communautés locales et les organisations sociales n'arrivent plus à faire face. Il est peut-être temps de reprendre ce projet d'une "organisation nationale d’entraide", et "la réalisation d’un plan qui couvre l’ensemble de la population du pays contre l’ensemble des facteurs d’insécurité". Plan laissé en déshérence depuis les années d'après guerre, avec la généralisation à l'échelle de la planète de l'économie libérale.


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Paul Krugman: GOP is like a neighbor from HELL

Paul Krugman: GOP is like a neighbor from HELL | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
The New York Times columnist on why the GOP's bargaining position makes a mockery compromise
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Comment supporte-t-on les rames BONDÉES?: Deux parcours émotionnels récurrents : la réparation et le mépris - Métropolitiques

Comment supporte-t-on les rames BONDÉES?: Deux parcours émotionnels récurrents : la réparation et le mépris - Métropolitiques | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Promiscuité imposée avec des masses d'inconnus plus ou moins bien disposés, l'expérience du métro est souvent dépeinte comme une épreuve. Moins connu,
association concert urbain's insight:

 

Métropolitiques.eu

@Metropolitiques

metropolitiques.eu est une revue électronique créée pour favoriser les débats et confronter les savoirs et les savoir-faire sur la ville.

metropolitiques.eu

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Les Kroll, une UTOPIE habitée

Les Kroll, une UTOPIE habitée | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Architecte et jardinière, Lucien et Simone Kroll ont su allier leur métier dans le respect du désir des futurs habitants. A Nantes, une rétrospective retrace cinquante ans d’activité complice.
association concert urbain's insight:

Via Mallet Pierre ‏

@MalletP

 

"Les Kroll, une utopie habitée" en lien avec la rétrospective au Lieu Unique en ce moment à Nantes

more...
association concert urbain's curator insight, October 14, 2013 1:19 PM

 

via  Pierre ‏ Mallet

@MalletP

Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

The Poetics of Space. How we experience intimate places [book] G. Bachelard [1964]

association concert urbain's insight:

 

via dpr-barcelona ‏@dpr_barcelona

 

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Video: Instalación interactiva de luz y sonido / Claudia Paz y Peter Seinfeld - Lima, Perú. ‏

association concert urbain's insight:

 

via BitácoraPeruana ‏

@bitacoraperuana 

 

 
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Skype under INVESTIGATION in Luxembourg over link to NSA

Skype under INVESTIGATION in Luxembourg over link to NSA | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Ten years ago, the calling service had a reputation as a tool for evading surveillance but now it is under scrutiny for covertly passing data to government agencies. By Ryan Gallagher
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from caravan - rencontre (au delà) des cultures - les traversées
Scoop.it!

Les premiers ARTISTES de l'Humanité étaient des femmes

Les premiers ARTISTES de l'Humanité étaient des femmes | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Une étude vient de démontrer que, contrairement aux idées reçues, trois quarts des peintures rupestres des sites préhistoriques avaient été réalisées par des femmes.

via @synesthéorie

 


Via carol s. (caravan café)
more...
Thierry Belleguic's curator insight, October 18, 2013 3:06 PM

Les manuels d'histoire étaient jusqu'ici formels: les magnifiques fresques rupestres que l'on trouve notamment dans les grottes de Lascaux, en France, ont été peintes par des hommes. Probablement des chasseurs qui racontaient et valorisaient ainsi leurs parties de chasse. Hic: une étude vient de paraître et contredit ce qui était jusqu'ici acquis. Elle démontre en effet que les femmes étaient sans doute les premières artistes de l'Humanité.