Lacroix-Falgarde
22.7K views | +6 today
Follow
 
Scooped by Jacques Le Bris
onto Lacroix-Falgarde
Scoop.it!

Belle réussite du tournoi de foot en salle pour les jeunes

Belle réussite du tournoi de foot en salle pour les jeunes | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Chaque participant au tournoi en U8 et U9 du CLSP s'est vu remettre un trophée.

 

Juste avant de reprendre le cycle habituel des rencontres interclubs après la trêve hivernale, le club de football du CLSP (Confluent Lacroix-Falgarde-Saubens-Pinsaguel) avait organisé un tournoi en salle des jeunes à la Muscadelle de Pinsaguel le samedi en U8-U9 et le dimanche en U10-U11.

 

 

Quelque 60 joueurs

Toutes les équipes ont répondu présentes, un beau rassemblement d'une soixantaine de fans du ballon rond se sont disputés une compétition amicale à 12 clubs, des habitués comme Roquettes, Seysses/Frouzins, Saint-Hilaire, Miremont, Villeneuve, Labastidette, Pouvourville, FC Saves, Saint-Lys, Labarthe, Portet, Coteaux et deux équipes du CLSP dans les deux catégories.

Le club de Saint- Hilaire a reçu le challenge du fair-play pour son comportement exemplaire.

En U8-U9, tous étaient à égalité, n'ayant pas de classement dans cette catégorie, chaque joueur est reparti avec un trophée individuel.

En U10-U11 la finale fut disputée entre le FC Roquettes et Miremont avec la victoire pour des jeunes Roquettois fiers de la remporter.

 

 

Les organisateurs remercient tous les participants et bénévoles sur ces deux journées ayant contribué à la réussite de ce tournoi ainsi que la municipalité pour la mise à disposition de la salle la Muscadelle.

Le club donne rendez-vous au tournoi en herbe, le challenge Mickaël-Bouin qui se déroulera le 9 juin pour les féminines et vétérans à 7 et le 10 juin pour les catégories U10 et U13 sur les terrains du stade Ugo-Sadaca à Lacroix-Falgarde.

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Lacroix-Falgarde
L'écho crucifalgardien
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Agenda Lacroix-Falgarde début 2019

Agenda Lacroix-Falgarde début 2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Pétitions en cours :

 

- la sauvegarde du vieux pont en fer

http://www.pontenfer.info 

 

 - Urbanisation intensive

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/urbanisation-demesuree-lacroix-falgarde/40149

 

 

 

 

Lacroix_Falgarde via Twitter

 

Lacroix-Falgarde vue par La Dépêche

 

Lacroix-Falgarde vue par Actu.fr

 

Lacroix-Falgarde vue par Le Muretain

 

Lacroix-Falgarde vue par  Le Petit Journal

 

Lacroix-Falgarde entendue sur France Bleu

 

 

 

Sa météo http://your-meteo.fr/meteo-Lacroix-Falgarde-1-11588.html

 

Sa Halle (lieu festif) sur Google map :

http://bit.ly/1J8bnP2

 

Itinéraire de la place du Capitole à Toulouse à La halle de Lacroix-Falgarde :

http://bit.ly/1J9IT7D

 

Vous pouvez aussi prendre le TAD119

 

Pour aller à la Gleysette depuis le Capitole http://bit.ly/1CZdPze

Pour plus d'information : http://lagleysette.free.fr/cariboost1/

 

Le Sicoval  (voir le site de sa communauté de communes)

 

En savoir plus sur les communes voisines :

 

 Aureville ; Clermont-le-Fort ; Goyrans ; Labège ; Pinsaguel ;  Pins-Justaret ; Portet-sur-Garonne ; Roquettes ; Saubens ; Saint-Léon ; Vieille-Toulouse

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Lectures d'histoires pour les plus petits à la médiathèque - 16/01/2019

Lectures d'histoires pour les plus petits à la médiathèque - 16/01/2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it
Un bénévole de l'association «Lire et Faire Lire» animant une séance de lecture.

 

 

Les animations de la médiathèque de Lacroix-Falgarde, très suivies, ont été très appréciées des participants en 2018. En 2019, plusieurs rendez-vous sont d'ores et déjà programmés pour les tout-petits.

 

Le vendredi 18 janvier 2019 de 18 à 20 heures ils sont invités à la «Nuit de la lecture». Des histoires seront racontées aux petits qui pourront venir vêtus de leur pyjama avec leur doudou sous le bras. Les prêts et retours de documents seront possibles.

 

Le mercredi 30 janvier 2019 de 16 à 17 heures en partenariat avec l'association Lire et Faire Lire 31, la médiathèque propose un «Rendez-vous conte». Un rendez-vous de lectures d'histoires par les bénévoles de l'association pour les enfants à partir de 4 ans.

 

Cette association est constituée de plus de 17 000 bénévoles en France, âgés de plus de 50 ans qui lisent régulièrement dans près de 7 500 écoles et plus de 2 000 structures d'accueil comme la petite enfance, les crèches, les centres de loisirs, les bibliothèques.

 

Ce rendez-vous reviendra un mercredi par mois de 16 à 17 heures, les 13 février, 13 mars et le 10 avril 2019.

 

Entrée libre

 
La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Succès du tournoi en salle des jeunes du Confluent/LSP - 12/01/2019

Succès du tournoi en salle des jeunes du Confluent/LSP - 12/01/2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it
L'équipe U9 du CLSP ayant reçu médailles et coupe.
 
Le Confluent/LSP a organisé dans la salle polyvalente «La Muscadelle» son 3eme tournoi de football en salle : douze équipes en U7 le samedi, dix équipes en U10/U11 le dimanche. Il a rencontré un franc succès, dans une ambiance conviviale et un fair-play parfait des 150 joueurs. Trois nouvelles équipes; Pibrac Futsal, UJS et Beaumont-sur-Lèze se sont jointes à celles de Villeneuve, Lagardelle/Miremont, Montaudran, Eaunes/Labarthe, Castanet, Inter Fc, et Pibrac.
 
 

Tous sont repartis avec leurs médailles et une coupe. En U7 ils sont tous gagnants, et en U9 Castanet a gagné face à Villeneuve-Tolosane lors d'une belle finale. Les organisateurs remercient tous les bénévoles présents sur les deux journées, ainsi que la municipalité de Pinsaguel pour son aide logistique et mise à disposition de la salle La Muscadelle.

 

Le prochain tournoi en salle aura lieu en janvier 2020.

 

Les prochains tournois en extérieur sur herbe auront lieu le samedi 22 juin en «vétérans» et «féminines» en sixte et le dimanche 23 juin en catégories U9, U11 et U13, au stade du Ramier à Lacroix-Falgarde.

 
La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La nature de la réserve Confluence accessible à tous - 07/01/2019

La nature de la réserve Confluence accessible à tous - 07/01/2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Mickaël Nicolas, animateur à Nature en Occitanie invitant à observer sans la déranger la faune de la réserve au Parc du Confluent.

 

 

Depuis le classement en Réserve naturelle le 4 juin 2015, Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège collabore avec des associations locales pour en permettre l'accès à différents publics ; scolaires, socioprofessionnels, grand public et personnes en situation de handicap.

 

La région d'Occitanie a initié en 2016 un projet «Accès à la nature pour tous dans la RNR» ; et concrètement, Nature En Occitanie s'est engagée en partenariat avec l'association UMEN (Univers Montagne Esprit Nature) de Labège, à rendre accessible la RNR aux personnes en situation de handicap ou vieillissantes. Des sorties-balades s'adressent à des personnes à mobilité réduite temporaire ou définitive, atteintes de déficience visuelle, auditive ou porteuse d'un handicap intellectuel. Grâce à ce projet, la Réserve naturelle devient un terrain d'éducation à l'environnement et de sensibilisation au développement durable et à la biodiversité auprès d'un public qui n'a que très peu accès aux espaces naturels.

Une quinzaine de sorties, dont plusieurs ont déjà eu lieu, réunissant valides et handicapés sont programmées d'ici la fin 2019.

 

En avril, une trentaine de participants ont partagé une balade, avec des personnes à mobilité réduite transportées grâce aux «Joëlette» tous terrains de UMEN. Cette balade a permis de découvrir de nombreuses orchidées, et d'être porté par le chant du Rossignol philomèle et de la Mésange charbonnière.

En septembre, trois sorties nature dont deux au Parc du Confluent ont été proposées.

Le samedi 8, deux naturalistes et une bénévole pratiquant le «langage parlé complété» ont fait découvrir l'histoire du site et observer de nombreuses espèces «qu'ils n'auraient probablement pas vu tous seuls» aux dires d'une participante.

Le jeudi 27, une quinzaine de résidents d'ESAT (Etablissement et service d'aide par le travail) ont pu découvrir les secrets du Parc et de ses petits habitants.

Fin septembre, les animateurs ont accompagné des personnes déficientes visuelles au ramier de Lacroix-Falgarde.

Pour compléter son action, la RNR s'engage à mettre en place des aménagements d'accessibilité adaptés pour permettre un meilleur accès aux sites ouverts au public.

 

G. B.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Eco pâturage, un service rendu à la biodiversité - Nature Midi-Pyrénées

Eco pâturage, un service rendu à la biodiversité - Nature Midi-Pyrénées | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Ramier de Lacroix-Falgarde

A partir de décembre 2018, les prairies du ramier de Lacroix-Falgarde vont accueillir de nouveaux résidents à quatre pattes. Le choix d’installer sur ces terrains un troupeau constitué d’une trentaine de moutons, appartenant à un éleveur originaire de Roquettes, a été pris par l’équipe de la RNR Confluence Garonne-Ariège, le Sicoval et la Mairie de Lacroix-Falgarde

 

Des services qui bénéficient à tous
Le choix d’accueillir sur ces surfaces de prairies une trentaine de moutons n’a pas été fait au hasard et répond principalement à trois objectifs :

  • Améliorer l’écologie des prairies du ramier. En effet, en l’absence de pâturage, la mairie et le Sicoval réalisaient un broyage des prairies pour maintenir le milieu "ouvert" (attrait paysager, diminution du risque incendie, niche écologique pour les oiseaux, papillons, etc.). Cependant, cet entretien n’est pas optimal car défavorable notamment aux plantes à fleur (et donc aux insectes pollinisateurs par exemple et à toute la chaine alimentaire qui s’en suit). Avec le pâturage, nous espérons donc améliorer la biodiversité de ces prairies.
  • Réduire les coûts d’entretien. Comme évoqué, la mairie et le Sicoval assuraient l’entretien. Par le pâturage, seules les dents des moutons feront le travail ! Et ce, en diminuant le temps d’intervention des agents, et en dépensant moins de carburants et donc de gaz à effet de serre…
  • Pérenniser l’élevage et soutenir une exploitation agricole locale. L’éleveur, originaire de Roquettes, a besoin de surfaces de prairies un peu grande pour maintenir son activité. Avec l’urbanisation galopante de la plaine de Garonne et la disparition des prairies au profit des grandes cultures, il trouve de moins en moins d’espaces suffisants pour ses moutons.

Nous ne pouvons pas oublier l’effet positif auprès du grand public et notamment des enfants d’accueillir des moutons sur des terrains publics. Cela peut être un support pédagogique pour sensibiliser les différents publics à l’intérêt de maintenir l’éco pâturage dans les zones péri-urbaines.

Un itinéraire pédestre alternatif en réflexion Les clôtures installées vont certes obliger à la grande faune de faire quelques détours, tout comme les usagers qui voient leurs habitudes bouleversées. C’est pourquoi, l’équipe gestionnaire réfléchit à un sentier de promenade alternatif. Une rencontre avec des représentants d’usagers est déjà programmée, dans la continuité de la démarche de concertation engagée depuis le premier jour du projet de Réserve naturelle.

Un territoire à double vocation : Préserver et faire découvrir
Le 4 juin 2015, le territoire de la Confluence englobant les ramiers de Lacroix-Falgarde a été classé en Réserve naturelle, après plusieurs années de concertation et l’approbation des conseils municipaux concernés. Une double vocation a donc été donnée à ce territoire, la préservation de son patrimoine naturel au regard des dégradations subies et des menaces pesant sur lui, ainsi que la découverte de la nature par la promenade, et diverses activités et outils pédagogiques à destination du plus grand nombre. A cela, s’ajoute également le soutien à une agriculture de proximité.

La Réserve naturelle n’est donc pas un parc urbain, ni un jardin de particuliers mais bien un espace naturel fragile à préserver. C’est un patrimoine naturel commun que l’équipe gestionnaire de Nature En Occitanie, regroupant des experts naturalistes reconnus, entend préserver pour l’intérêt général et restaurer pour un meilleur accueil des usagers.

Des aménagements concertés en accord avec le respect de l’environnement
Depuis 3 ans et au travers d’un plan de gestion élaboré en concertation, plus de 75000€ ont ainsi été investis sur les ramiers de Lacroix-Falgarde, hors frais de fonctionnement, pour rendre ce site plus naturel et un cadre de vie plus agréable aux crucifalgardiens, à deux pas du bourg. Ainsi, d’anciens hangars industriels ont été démontés, une route dégoudronnée, des panneaux pédagogiques installés…

Et les opérations vont se poursuivre pour améliorer la biodiversité du site et l’accueil du public, avec notamment prochainement des plantations et la réhabilitation de l’accès du côté des allées Delafage.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Marché de Noël avec l'APE le 15 décembre 2018

Marché de Noël avec l'APE le 15 décembre 2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

L'équipe de L'APE du Cossignol.

 

Le marché de Noël se tiendra le samedi 15 décembre 2018 de 9 à 18 heures au centre commercial Verte Campagne. Il est organisé par l'association des Parents d'élèves (APE) du Cossignol, en étroite collaboration avec l'association des commerçants.

 

Il y aura plusieurs stands. Le stand APE proposera à la vente ses traditionnelles cartes de vœux et calendriers réalisés avec les dessins des enfants de l'école, des objets déco réalisés par les enfants, des gâteaux concoctés par les parents d'élèves, du café, du rhum Cremat pour se réchauffer, des jouets de secondes mains offerts par les parents d'élèves.

Les bénéfices de ce stand seront entièrement reversés aux écoles pour les aider dans le financement des classes vertes de cette année scolaires.

 

En plus du stand APE, il y aura d'autres stands dont le stand de l'association LFAN qui proposera ses objets déco en textile, un stand de bijoux en argent massif, un autre qui proposera des ceintures et des écharpes, un stand de vente de leggings et enfin l'association des commerçants offrira des bonbons aux enfants. Il est possible que le père Noël vienne faire une petite visite.

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Polémique au cœur de la Réserve Naturelle - 08/12/2018

Polémique au cœur de la Réserve Naturelle - 08/12/2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Barbelés interdisant l'accès à la prairie du Ramier

 

Les promeneurs et randonneurs habitués du ramier de Lacroix-Falgarde ont eu la désagréable surprise de voir un de leurs chemins fermé, par une très longue clôture d'un mètre cinquante, surmontée de barbelés sur plus d'un km, transformant un endroit champêtre, propice à l'évasion en «zone interdite».

 

Une décision avait été prise à l'unanimité lors du conseil municipal du 21 juillet, autorisant le gestionnaire de la RNR «Nature En Occitanie» à créer un pâturage, sur quatre hectares de prairie naturelle appartenant à la commune. Une trentaine de moutons d'un exploitant agricole de Roquettes devrait bientôt y paître.

Cette décision a été prise sans la consultation des usagers des lieux ; promeneurs, joggers, poètes etc.. Ceux-ci ont lancé une pétition demandant l'abandon de l'éco-pâturage. «Nous ne tolérerons pas que les moutons viennent ravager la flore délicate que recèle la prairie», est-il écrit dans ce document.

 

Ils ajoutent : «Adieu les magnifiques tapis de perce-neige et autres petites fleurs des champs au printemps ! Place aux moutons qui vont tout piétiner ! Et tout cela pour éviter de l'entretien ! Mais nos impôts sont là pour ça. Nous aimons circuler en liberté !»

 

La faune sauvage bloquée

La faune sauvage devra trouver un autre chemin pour aller se désaltérer à la rivière. Les chevreuils qui tenteront de sauter le barbelé risquent de se retrouver prisonniers, blessés. Les sangliers iront probablement retourner les terrains de sport qui devront être remis en état aux frais du contribuable, à moins qu'ils choisissent les jardins des habitants voisins provoquant leur mauvaise humeur.

Les oiseaux sont eux aussi des victimes dont les chauves-souris, une espèce protégée, qui risquent de s'empaler sur les pointes de barbelés qu'ils n'arrivent pas à distinguer.

Le collectif s'adresse aux responsables : «Bravo au conservateur de la Réserve Naturelle pour ses convictions écologiques. Avec vos moutons, vous détruisez sciemment la flore d'une prairie naturelle, vous fermez des corridors écologiques et vous privatisez une prairie de 4 ha au profit d'un exploitant privé ! De quel droit ? Cette interdiction est contraire aux engagements pris à la création de la RNR».

Dans un communiqué, la réserve naturelle se défend : «Dans quelques jours, les prairies du Ramier de Lacroix-Falgarde vont accueillir de nouveaux résidents à quatre pattes. Le choix d'installer un troupeau d'une trentaine de moutons d'un éleveur originaire de Roquettes, a été pris par l'équipe de la RNR Confluence Garonne-Ariège, le Sicoval et la mairie de Lacroix-Falgarde».

 

Un nouveau lieu d'accueil

Une clôture a été posée autour d'une zone jusque-là laissée en friche avec une végétation herbacée ponctuée de ronciers, cornouillers, aubépines, ormes et prunelliers. Cette friche est entretenue chaque année afin de maintenir un paysage ouvert pour le plaisir des promeneurs et une diversité écologique favorable à certaines espèces animales et végétales.

 

Trois objectifs

Les dirigeants de la réserve précisent : «Certains habitués, accoutumés à traverser ces prairies, hors des sentiers balisés, ne pourront plus prendre cet itinéraire. Il faut tout de même rappeler aux usagers que le règlement de la RNR ne permet pas l'accès aux sentiers non balisés. Une réflexion est en cours pour proposer un itinéraire bis permettant aux promeneurs de faire une boucle».

Le choix d'accueillir les moutons sur les prairies n'a pas été fait au hasard et répond à trois objectifs d'après les organisateurs : «Il améliore la biodiversité de ces prairies pauvres en plantes à fleur. Jusqu'à présent, la mairie et le Sicoval réalisaient le broyage pour maintenir le milieu «ouvert» pour l'attrait paysager, diminution du risque incendie, niche écologique pour les oiseaux, papillons. Il réduit les coûts d'entretien. Par le pâturage, seules les dents des moutons feront le travail ! avec pour conséquence diminution de l'entretien, des déplacement et donc des gaz à effet de serre.

Il maintient dans son exploitation un éleveur qui voit les terres agricoles largement consommées par le développement urbain. Un bel exemple de maintien de l'éco pâturage dans les zones péri-urbaines. Les enfants seront très heureux d'accueillir les moutons sur le pré communal».

 

Un itinéraire bis pourrait être proposé

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Une pièce adaptée des nouvelles de Sylvain Tesson les 14 & 15 décembre 2018

Une pièce adaptée des nouvelles de Sylvain Tesson les 14 & 15 décembre 2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Robert Simon seul en scène interprétant un des nombreux personnages de la pièce.

 

La compagnie L'Arbre du Satyre présente une nouvelle pièce qu'elle jouera les vendredi 14 et samedi 15 décembre prochains à 20 h 30 au foyer rural de Lacroix-Falgarde.

 

Cette pièce «S'Abandonner à Vivre», créée à partir de nouvelles de Sylvain Tesson, est mise en scène et jouée par Robert Simon. Sous l'impulsion de ce jeune comédien parisien, venu conquérir les terres toulousaines, la compagnie de L'Arbre du Satyre est créée en 2014.

C'est de la rencontre avec Patrick Mora de l'association «Du Grenier à la Scène» (ex Grenier Maurice Sarrazin) que la pièce «S'Abandonner à Vivre» est née. Le projet, issu de nouvelles de Sylvain Tesson, commence à voir le jour concrètement à l'été 2018. Grâce à l'aide du conseil départemental de la Haute-Garonne et au soutien financier et artistique de l'association Du Grenier à la Scène. Robert Simon a joué la première en octobre 2018, au Grenier Théâtre.

 

Avec «S'Abandonner à Vivre», la compagnie reste dans la même dynamique surprenante que ses précédents spectacles. Avec beaucoup d'humour et d'énergie, Robert Simon s'interroge sur le sens même que nous souhaitons donner à nos vies, sans jugement ni morale. Avec l'aide d'Axelle Picard (scénographe) et Erwan Guillou (création lumières), «S'Abandonner à Vivre» se pare d'une ambiance mystique et féerique, avec des personnages tout aussi attachants que décalés.

Avec ses nombreux partenaires (Tout'Art, Du Grenier à la Scène, Le Grenier Théâtre, la mairie et le Foyer Rural de Lacroix-Falgarde, l'Espace Bonnefoy, Le Conseil Départemental, le Théâtre du Pont Neuf…), la compagnie travaille sans relâche et espère continuer à se développer dans les années futures et marquer ainsi de façon durable le paysage théâtral Toulousain.

 

Réservations au 06 80 64 55 84 ou reservations@arbredusatyre.com

Contact : www.arbredusatyre.com

 

Tarif : 10 € et 8 € enfants -18ans

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Atelier scientifique sur le cerveau à la médiathèque le 5 décembre 2018

Atelier scientifique sur le cerveau à la médiathèque le 5 décembre 2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Le livre support « Chapeau, C3RV34U ! »

 

La médiathèque de Lacroix-Falgarde invite les enfants âgés de 8 à 12 ans à un atelier scientifique sur le thème du «Cerveau» le mercredi 5 décembre après-midi à la médiathèque.

 

Cet atelier scientifique est proposé par l'association Délires d'encre, et offert par le conseil départemental de Haute-Garonne.

Il sera possible de répartir les enfants en deux séances de 10 participants maximum ; le premier de 14h à 15 h 15, et le second de 15 h 30 à 16 h 45.

 

Lors de cet atelier ils découvrent ensemble un organe majeur : le cerveau. De quoi est-il composé ? Comment fonctionnent les neurones ? Au travers de plusieurs jeux et expériences simples et ludiques, ils feront travailler les différentes aires de leur cerveau tout en sachant les replacer.

Ils verront grâce à cela qu'il peut tromper et construire une représentation de l'environnement qui n'est pas toujours très fidèle à la réalité.

Cet atelier est basé sur le livre support : «Chapeau, C3RV34U !» de Jean-Baptiste de Panafieu, aux éditions Casterman.

 

Réservation au choix sur un des créneaux, auprès de la médiathèque au 05 61 76 85 74 ou mediatheque@lacroixfalgarde.fr

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le CLSP retrouve des couleurs - 23/11/2018

Le CLSP retrouve des couleurs - 23/11/2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

L'équipe féminine du CLSP.

 

 

L'équipe première de football du CSLP Confluent (Saubens/Lacroix-Falgarde/Pinsaguel), en D3 recevait dimanche dernier l'entente Castelmaurou/Verfeil, équipe de D2 au 3e tour de coupe départementale. Les joueurs du CLSP ont mis les ingrédients qu'il fallait malgré des conditions météo difficiles pour remporter ce match. Des ingrédients qui manquaient ces deux dernières semaines et dont les hommes du coach Laurent Cormouls Houles ont eu la bonne idée de retrouver. Au final victoire 2-1 avec les buts des deux ailiers Laurick Salgues et Mehdi Koriche, de retour de blessures.

 

Le championnat reprend la semaine prochaine avec la venue de Lagardelle/Miremont à Saubens à 20 heures. Un match important pour 2 équipes proches au classement.

L'équipe réserve du CLSP recevra à 18 heures Cintegabelle 3. Une nouvelle dynamique est attendue pour ce groupe dirigé par leur entraîneur Jeremy, très à l'écoute de ses joueurs.

 

Les Féminines étaient de repos suite au forfait de l'équipe adverse. Elles recherchent toujours une gardienne et des joueuses ; celles qui sont intéressées et motivées peuvent se présenter aux entraînements le mardi au stade Gilbert Escoula à Pinsaguel à partir de 19 h 30 et demander Marion.

Loto

Le club du Confluent/LSP organise le dimanche 2 décembre à 15 heures à la salle La Muscadelle à Pinsaguel son loto, dont les premiers lots seront un bon d'achat de 300 €, un sèche-linge, des entrées au Balnéa de Loudenvielle, bons d'achat, foie gras, canards gras, magrets, jambons etc... Le club attend de nombreux joueurs.

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les maires sont incités à mettre en place une taxe sur les poubelles.

Les maires sont incités à mettre en place une taxe sur les poubelles. | Lacroix-Falgarde | Scoop.it
Les maires sont incités à mettre en place la taxation des ordures ménagères variable selon le poids de la benne, une taxe incitative. En clair, plus vous jetez, plus vous payez. L’objectif est de réduire le volume de nos déchets.

En moyenne, en France, on produit 354 kg de déchets par an et par habitant. L’objectif est de réduire ce poids de 5,6% d’ici 2025. Un objectif qui peut être atteint si toutes les communes passent à la taxation des ordures selon le poids. C’est ce que démontre une étude gouvernementale.

Mais aujourd’hui, seule une vingtaine de communes ont mis en place ce système. Car il revient beaucoup plus cher aux habitants. L’Etat s’engagerait donc à prendre en charge une partie du surplus. Le prix de vos poubelles pourrait donc bientôt être calculé selon leur poids, leur volume ou leur nature.

Mesure nécessaire et extrêmement efficace selon Flore Berlingen de l’association écologiste Zero Waste, zéro déchet en français: "C'est un principe qui va récompenser à la fois le geste de tri et les efforts de réduction des déchets. La tarification incitative est un principe réellement efficace, ça a été documenté en France et à l'étranger. La baisse globale des déchets était de -10% et la baisse des déchets non recyclables, c'est-à-dire ceux qu'on envoie en décharge ou en incinérateur était de -30%. Des résultats comme ça, c'est significatif et ça montre que ça vaut vraiment le coup de basculer de système même si ça prend un peu de temps".
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Exposition de peintures et céramiques raku les 17 & 18 novembre 2018

Exposition de peintures et céramiques raku les 17 & 18 novembre 2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Véronique Lelaise devant une de ses toiles intitulée «la passe».

 

La prochaine exposition à la Gleysette réunira les 17 et 18 novembre les peintures de Véronique Lelaise-Quédreux/Vaiata et les céramiques de Marie-Thérèse Atallah dite MTA.

 

Véronique Lelaise est une autodidacte qui a toujours aimé peindre et dessiner. Son art s'exprime aujourd'hui surtout au travers de grands formats, mais quel que soit la taille du tableau, Véronique travaille ses réalisations au couteau et à tempera, la peinture acrylique. En la mélangeant à des matières diverses : sables et terres, verre ou étain... ou autre médium inattendu, elle obtient des effets de couleurs et de lumières magiques. Diverses et multiples, mais aussi pétillantes et inventives, ses œuvres sont le reflet d'une personnalité artistique sensible et sincère.

Avec la technique du raku pour l'émaillage de ses céramiques qu'elle maîtrise parfaitement, Marie-Thérèse Atallah présente des variations autour de la sphère. Quelle que soit sa taille, qu'elle soit entière ou bien partiellement représentée, la sphère délivre sa rondeur sensible, sa plénitude harmonieuse parfois soulignée d'un agréable motif noir et rouge vif. En laissant libre cours à son imaginaire, MTA fait naître des sculptures abstraites ou contemporaines, de drôles de personnages et d'animaux, qui nous enchantent.

 

Ouvert samedi 17 et dimanche 18 novembre de 10 à 13 heures et de 14 à 10h.

Un vernissage est prévu le samedi 17 novembre à 17 heures.

Contact : http://lagleysette.free.fr/

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Souris 7, un spectacle Pop-Up pour les petits le 17/11/2018

Souris 7, un spectacle Pop-Up pour les petits le 17/11/2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Sybille Bligny interprétant l'histoire du grand méchant poulet, un spectacle précédent de la Cie La Petite Bohême.

 

La Petite Bohême Cie à l'invitation de la médiathèque, présentera son nouveau spectacle «Souris 7» le samedi 17 novembre 2018 à 10 h 30 à la médiathèque de Lacroix-Falgarde.

 

Il était une fois une souris est un spectacle «pop-up» bâti à partir de l'album «Sept histoires de souris» d'Arnold Lobel.

Une gardienne d'immeuble nous ouvre les pages d'un grand livre d'images animées. Les paysages se déploient traversés par des souris qui sautillent, courent ou naviguent. Il y a celle qui a trouvé un puits à vœux, celle qui regarde dans les nuages, celles qui disent bonjour aux fleurs, aux racines, aux toits, aux caves, aux insectes. Toutes ont un petit quelque chose à nous révéler.

 

Sybille Bligny, conteuse et marionnettiste, rend hommage à un auteur important de la littérature jeunesse pour sa sensibilité et la qualité de sa langue. La mise en scène de ce spectacle, toute de papier, nous réserve quelques belles surprises et ne manquera pas d'intéresser les plus petits à la magie du théâtre.

 

Spectacle de 30 minutes pour enfants de 18 mois à 5 ans.

 

Le nombre de places étant limité, réservation au 05 61 76 85 74 ou mediatheque@lacroixfalgarde.fr

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Foot : les infrastructures du Confluent-LSP vandalisées - 14/01/2019

Foot : les infrastructures du Confluent-LSP vandalisées - 14/01/2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it
Bancs de touches vandalisés au stade de Saubens.

 

 

De retour des fêtes de fin d'année, les dirigeants du club du CLSP on fait le triste constat que les terrains de football des 3 sites de Lacroix-Falgarde, Pinsaguel et Saubens avaient été vandalisés, à chaque fois avec le même mode opératoire.

 

Des filets coupés, les serrures des clubs house bouchées à la colle, des poubelles renversées et des bancs de touches détruits à la boule de pétanque.

Le club du CLSP semble avoir été le seul visé dans les environs, et une enquête est en cours avec l'analyse des images enregistrées par caméra vidéo, et l'analyse des empreintes laissées sur les boules de pétanque.De nouveaux filets et des réparations express devraient remettre les terrains en état pour recevoir le club de Saint-Orens deuxième à 3 points derrière l'équipe fanion du CLSP ainsi que celle de Gaillac en réserve.

 

La réussite du FC Confluent ne plaît peut-être pas à tous, motivation qui pourrait être à l'origine de ces actes gratuits délivrés en guise de bons vœux.

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le fonds de commerce du tabac revendu - 15/01/2019

Le fonds de commerce du tabac revendu - 15/01/2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it
Monique et David Barathieu-Loubet accueillent dans leur magasin réaménagé.

 

 

Il y avait jusqu'à présent dans la commune deux marchands de journaux où l'on pouvait se procurer La Dépêche du Midi.

 

Fin décembre 2018 Patrick Auriol, a pris une retraite bien méritée ; il a cessé son activité de vente de journaux, bureau de tabac, et fermé son magasin avenue des Pyrénées.

David Barathieu-Loubet gérant de la presse Loto au centre verte campagne, depuis avril 2018 vient de racheter le fonds de commerce de M. Auriol, lui permettant désormais d'avoir en un seul et même lieu une offre complète ; presse, loto, PMU et tabac.

 

Avec Monique, sa maman, le magasin reste ouvert 7 jours sur 7, et il ne fermera pas cet été pour le plus grand bonheur des Crucifalgardiens.

Il tenait au préalable un tabac presse place Pablo Picasso à Ramonville-Saint-Agne qu'il vient de céder.

Après quelques mois de présence à Lacroix, ils apprécient beaucoup le cadre de ce pôle de commerçants très dynamique.

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Diminution de la fréquence du TAD119 - 14/01/2019

Diminution de la fréquence du TAD119 - 14/01/2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

 

 

Tisséo vient d'afficher sur son site que le transport à la demande, le TAD 119, part désormais toutes les 40 minutes au lieu des 30 minutes jusqu'à présent. Ce nouvel horaire pour les communes des coteaux du sud toulousain s'applique du 7 janvier au 1er septembre 2019.

 

Le TAD 119 fonctionne du lundi au samedi de 6h à 20 h 40 avec un départ du Métro Ramonville toutes les 40 minutes et de 21 h 30 à 0 h 30 avec un départ toutes les heures. Le dimanche de 6h à 0 h 30 avec un départ toutes les heures.

La ligne multiforme dessert Aureville, Castanet-Tolosan, Goyrans, Lacroix-Falgarde, Mervilla, Pechbusque, Rebigue, Vieille-Toulouse et Vigoulet-Auzil, mais aussi, Clermont-le-Fort en bout de ligne. La réservation est obligatoire sauf au départ de Ramonville, où il suffit de se présenter directement au quai d'embarquement 5 minutes avant l'heure de départ muni du titre de transport. Dans tous les autres cas la réservation se fait par internet via le calculateur d'itinéraire de tisseo.fr, ou par téléphone, au minimum 2 heures avant le départ au 05 34 35 05 05 (coût d'un appel local).

 

Pour réserver un trajet avant 8 h 30, il est indispensable de réserver la veille avant 22h. Sur demande, un véhicule accessible aux personnes en fauteuil roulant peut être réservé. Les réservations pour les groupes de plus de 5 personnes ne sont pas autorisées sur les TAD.

Interrogée Tisséo n'a pas donné plus d'information relative à ce changement, on suppose donc qu'il s'agit de réaliser des économies sur les transports publics vers les zones plus rurales.

 

La Dépêche du Midi
Jacques Le Bris's insight:

Cette décision est prise par des urbains de la métropole toulousaine qui se contrefoutent du sort des compatriotes ruraux.

Ils n'ont pas encore compris le mouvement des #GiletsJaunes !

Il y a de bons samedi en perspective au centre ville !

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Son voisin lui sectionne la main à coups de machette pour une place de parking - 02/01/2019

Son voisin lui sectionne la main à coups de machette pour une place de parking - 02/01/2019 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Mohamed, blessé à la main, s'est constitué partie civile.

 

 

Un conflit de voisinage à quelques heures du réveillon de la Saint-Sylvestre s’est réglé par un violent coup de machette, à Lacroix-Falgarde. La victime a eu la main en partie sectionnée.

 

« Si je n’avais pas mis ma main en opposition, je ne serai peut-être plus là aujourd’hui ». Mohamed, 35 ans, a conscience d’avoir frôlé la mort ce lundi 31 décembre en évitant que la machette de son agresseur ne vienne lui perforer le crâne. Vers 13h30, à Lacroix-Falgarde et à quelques heures du réveillon de la Saint-Sylvestre, une embrouille éclate entre Mohamed et son voisin de palier, Eric, un intérimaire de 49 ans qui lui reproche de s’être garé sur une place de parking visiteur de la résidence. Une place qu'Eric utilise de temps à autre.

« Qu’est-ce que c’est que ce bouffon qui se gare sur ma place ! », aurait-il protesté à l’adresse de son voisin. Sur le palier, Mohamed hausse le ton devant l’épouse d’Eric. Celui-ci sort de la cuisine avec une machette à la main avec laquelle il doit découper le gigot et esquisse un geste, « pour le faire reculer ». Par réflexe et pour parer un éventuel coup, Mohamed met sa main gauche en opposition, sans trop savoir ce qui va lui tomber dessus, et la lame de 40 cm de long sectionne une partie de sa main, entre l’index et le majeur. « J’ai vu un truc noir et j’ai voulu parer le coup ».

 

Des tensions depuis plusieurs mois

C'est l'épilogue sanguinaire et violent de plusieurs mois de tensions entre ces deux locataires de villas d’HLM, à l’entrée de Lacroix-Falgarde. Très vite avisés, les pompiers et les gendarmes se rendent sur place. Pour Mohamed et sa compagne, c’est le début d’une longue galère. Le couple ne s’attendait pas à passer le réveillon de la Saint-Sylvestre aux urgences de l’hôpital Purpan où la victime est aussitôt opérée. Un médecin légiste évalue à 15 jours l’incapacité totale de travail (ITT). Un diagnostic « provisoire », précise la présidente du tribunal. Un coup dur pour cet autoentrepreneur et artisan mécano qui ne pourra plus travailler durant de longs mois. « Il est victime d’un grave préjudice », insiste son avocate, Me Floriane Peyraud.

Placé en garde à vue, le mis en cause, dont le casier comporte déjà une condamnation, est présenté devant le parquet. Ce mercredi 2 janvier, dans son box, Eric, solide antillais, s’est longuement excusé, lors de l'audience de comparution immédiate. « Je regrette et je ne souhaitais pas que ce geste prenne cette tournure. C’est un réflexe malheureux et je ne voulais pas l’atteindre », dit-il, insistant sur le fait qu’un handicap de son bras droit ne pouvait lui permettre de le lever aussi haut pour brandir une arme et viser la tête de son voisin. Il est finalement condamné pour violence avec arme à 3 ans de prison dont 2 ans avec sursis et mise et à l’épreuve avec une interdiction d’entrer en contact avec son voisin. Il est maintenu en détention, conformément aux réquisitions du ministère public, « pour éviter tout risque de réitération ».

 

FRÉDÉRIC ABELA
Jacques Le Bris's insight:

Ainsi, la France entière découvre le bien vivre ensemble à Lacroix-Falgarde...

 

https://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2019/01/03/pour-une-place-de-parking-il-lui-sectionne-la-main-a-la-machette

 

https://www.bienpublic.com/faits-divers/2019/01/03/pour-une-place-de-parking-il-lui-sectionne-la-main-a-la-machette

 

https://www.leprogres.fr/faits-divers/2019/01/03/pour-une-place-de-parking-il-lui-sectionne-la-main-a-la-machette

 

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2407487-20190103-haute-garonne-coup-machette-place-parking

 

https://www.toulouseinfos.fr/actualites/32457-tranche-main-de-voisin-machette-place-de-parking.html

 

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/pres-toulouse-voisin-lui-sectionne-main-une-machette-une-histoire-parking_20627172.html

 

http://www.fdesouche.com/1135855-lacroix-falgarde-31-son-voisin-lui-sectionne-la-main-a-coups-de-machette-pour-une-place-de-parking

 

https://www.lalsace.fr/actualite/2019/01/03/pour-une-place-de-parking-il-lui-sectionne-la-main-a-la-machette

 

https://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers/2019/01/03/pour-une-place-de-parking-il-lui-sectionne-la-main-a-la-machette

 

http://va.newsrepublic.net/a/6642220083336708613

 

https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/01/03/pour-une-place-de-parking-il-lui-sectionne-la-main-a-la-machette

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les premiers moutons paissent les prairies du Ramier - 27/12/2018

Les premiers moutons paissent les prairies du Ramier - 27/12/2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Les premiers moutons découvrent leur nouveau pré au sein de la RNR.

 

Depuis vendredi, les prairies du ramier de Lacroix-Falgarde accueillent de nouveaux résidents à quatre pattes.

 

Mathieu Orth, Conservateur de la Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège explique le but de l'opération :

«Le choix d'installer sur ces terrains un troupeau d'une trentaine de moutons, appartenant à un éleveur de Roquettes, a été pris par l'équipe de la RNR Confluence Garonne-Ariège, le Sicoval et la Mairie de Lacroix-Falgarde. Il est fait pour le bénéfice de tous. Les moutons seront présents en période hivernale, jusqu'en avril, avant de repartir en estive en Ariège.»

 

Il ajoute que ces moutons sont en mission :

«Nous espérons, réduire le coût pour la collectivité, les gaz à effets de serre, et entretenir les espaces ouverts à la fois pour la qualité des paysages, mais surtout pour l'amélioration de la biodiversité des prairies. Sans compter la diminution du risque incendie et le plaisir des promeneurs et usagers du ramier.

Jusqu'à présent, l'entretien mécanique réalisé ne permettait pas l'expression d'une flore riche et diversifiée, comme pourraient le permettre les moutons.

Le pâturage permettra en effet d'avoir des hauteurs de coupes différentes, un travail différent sur la végétation entre la dent d'un mouton et les couteaux d'un broyeur, un retour des excréments des animaux pour amender le sol…, ainsi qu'une vision plus naturelle du point de vue paysager.

Et qui dit plus de diversité végétale, dit plus de plantes à fleurs, plus d'insectes pollinisateurs, plus d'oiseaux, plus de chauves-souris… et toute la chaîne alimentaire associée.»

Il tient à préciser en réponse à la polémique née de cette opération :

«Les clôtures installées obligent la grande faune de faire quelques détours, tout comme les usagers qui voient leurs habitudes bouleversées. C'est pourquoi, l'équipe gestionnaire réfléchit à un sentier de promenade alternatif.

Une rencontre avec des représentants d'usagers a déjà été programmée, dans la continuité de la démarche de concertation engagée depuis le premier jour du projet de Réserve naturelle.»

Il donne rendez-vous en 2019 à Goyrans où cette expérience devrait se prolonger dans les mois à venir.

À suivre…

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Téléthon des Coteaux : un week-end chargé - 05/12/2018

Téléthon des Coteaux : un week-end chargé - 05/12/2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Autour d'Élodie et de Laurence, la grande équipe des bénévoles du Téléthon des Coteaux, fin prête pour un week-end bien rempli.

 

Cette année encore (la 20e !) la grande course de la solidarité et de l'espoir contre la maladie marquera des points du côté de Corronsac, et autour d'Élodie, la jeune Corronsacaine atteinte d'une maladie orpheline qui est à l'origine du Téléthon des Coteaux. Cinq communes sont partenaires pour cette nouvelle édition qui, après une belle entrée en matière le week-end dernier, se poursuivra à partir de ce vendredi 7 décembre à 18 h, avec de nombreux spectacles et animations dont la totalité de la recette sera, bien sûr, reversée à l'AFM.

 

À Corronsac, centre névralgique et historique de l'opération, marché de Noël, crêpes et vin chaud, buvette et restauration tiendront la vedette dès l'ouverture, à 18 heures, ce vendredi… Les animations s'y succéderont ensuite à un rythme soutenu pendant ces deux jours : concert choral avec le groupe toulousain «Les Mâles au Chœur» le vendredi soir à 20 h 30 ; spectacles et démonstrations en continu (théâtre, danses sévillanes, africaines, salsa, modern jazz…), coin des enfants, maquillages, mini-golf, selfies avec le père Noël, etc. le samedi après-midi.

Les quatre autres villages participants ne seront pas en reste, avec notamment le vendredi à 21 heures, le fameux grand loto du Téléthon, à la salle des fêtes de Deyme et une soirée jazz avec le groupe «Welle Goude» à Goyrans. Le lendemain, Aureville entrera en scène, avec un loto pour les enfants à 10 h à la salle du foyer rural.

 

Pendant ce temps, à Lacroix-Falgarde, le centre commercial Verte Campagne s'animera dès 9 heures avec le top départ d'une randonnée, la vente de pâtisseries par le Comité des fêtes (jusqu'à 13 h) et un concert avec le groupe «Les Sardiniers» à 11 heures. À midi, un apéritif en musique sera offert par les commerçants.

 

À Corronsac, le marché de Noël rouvrira ses portes à 10 heures En soirée, il ne faudra pas, bien sûr, manquer les rendez-vous du tirage de la tombola (19 h 30) et, pour finir, la grande soirée dansante de clôture, réchauffée par la fameuse potée lauragaise d'Étienne et de ses marmitons (service à partir de 20 heures).

 

Contact et renseignements : tél. 06 117 34567.

 
La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Sicoval met en place un système de vidéo surveillance à l’échelle intercommunale

Le Sicoval met en place un système de vidéo surveillance à l’échelle intercommunale | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

La vidéo surveillance est un sujet qui ne fait pas l’unanimité chez les élus du Sicoval.

 

Les élus du Sicoval ont voté en faveur de la mise en place d'un système de vidéo protection dans les Zac d'Escalquens, Labège et Ramonville.

 

Lors du conseil communautaire du lundi 5 novembre, les élus du Sicoval ont abordé la mise en place d’un système de vidéo protection dans les zones d’activités économiques d’intérêt communautaire La Masquère à Escalquens, Labège Enova et Parc du Canal à Ramonville-Saint-Agne.

Ce chantier a été lancé suite aux préconisations issues de l’audit du référent sûreté de la gendarmerie nationale, restitué au mois de décembre 2015, proposant l’implantation d’un système de vidéo dans ces trois Zac. Le Sicoval a réalisé une étude de faisabilité qui a été restituée en décembre 2017.

C’est la conseillère communautaire Catherine Gaven qui se chargeait de présenter ce dossier à ses collègues :

« Il ne faut pas considérer ce projet comme une fin en soi mais comme un projet intégré à une réflexion beaucoup plus globale, en rapprochement avec la gendarmerie et les services de l’État, liée à la tranquillité publique et au bien-vivre-ensemble. »

Un dispositif intercommunal

Si la délibération concernait les trois zones d’activités citées ci-dessus, l’élue du Sicoval précisait qu’il s’agissait d’un projet imaginé à l’échelle des 36 communes du territoire :

« Dans ce projet, d’autres communes et d’autres Zac pourraient s’inscrire dans ce dispositif mutualisé… On pourrait aussi intégrer les nouvelles Zac au fur et à mesure de leurs apparitions, donc éventuellement la Zac du Rivel… On se rend compte que sur notre territoire, on a plusieurs voies utilisées par les délinquants pour fuir Toulouse et sa métropole : une sortie du côté de Lacroix-Falgarde, un axe de sortie qui est celui de la 113, un départ vers Saint-Orens… Plusieurs zones mériteraient d’être sécurisées… Si on verrouillait ces sorties de fuite des délinquants, ils seraient balayés vers d’autres territoires. Évidemment, on ne résout pas le problème dans son intégralité mais on sécurise nos citoyens et nos entreprises. »

Un moyen aussi d’anticiper les problématiques à venir avec la création du métro selon la conseillère communautaire : « L’arrivée du métro va drainer d’autres populations et si on se fie au vécu de ceux qui nous ont précédés sur ce type d’installations, les flux de population se sont accompagnés, que ce soit sur Balma ou Ramonville, de nouvelles problématiques. Donc on est sur de l’anticipation où la vidéo protection est un outil qui a tout son sens. »

Dans ce projet intercommunal, mené en étroite collaboration avec la gendarmerie, la gestion du centre de supervision serait mutualisée entre les communes. « Il est préconisé, pour visualiser ces images, de mettre en place une police pluricommunale et donc une mutualisation des agents communaux », précisait Catherine Gaven.

L’élue ajoutait qu’il s’agissait d’un dispositif dit « semi-ouvert », ne nécessitant personne à temps complet derrière les caméras puisque le traitement des images se fait uniquement sur réquisition du procureur.

« Ce projet pourrait évoluer puisqu’on pourrait imaginer, lors de certaines manifestations à grande échelle, avoir un système plus ouvert avec quelqu’un derrière les écrans… »

Deux phases de travaux

Il était donc proposé aux élus de déployer le dispositif en deux phases. La première sera lancée en juin 2019 pour une fin de travaux en juin 2020 et correspond à l’équipement de la zone de La Masquère avec deux caméras fixes et une caméra Visualisation plaque d’immatriculation (VPI), des sept axes pénétrants de la zone Labège Enova avec 11 caméras fixes et sept caméras VPI et enfin de la zone du Parc du Canal avec trois caméras fixes, deux caméras VPI et une caméra dôme visualisant à 360°.

La deuxième phase concerne uniquement la zone Enova à Labège et sera réajustée en fonction du tracé de la troisième ligne de métro et de l’évolution de la zone. Elle débutera en juillet 2020 et sera livrée en juillet 2021. Elle concernera l’équipement de la zone géographique nord de la zone avec deux caméras fixes et deux caméras dômes et celui de la zone sud avec trois caméras dômes.

Le Centre de supervision urbain (CSU) destiné principalement au traitement des images en temps différé (un mode « vidéo résolution ») et au traitement d’images en temps réel pour des événements particuliers sera installé à Labège Enova.  L’agent du Sicoval en charge du dossier, Patrick Ferrou, explique ainsi aux conseillers communautaires :

 

« Ce CSU est mutualisé ! L’objectif étant de connecter toutes communes souhaitant intégrer ce dispositif de vidéo protection sur leur territoire. »

Le Sicoval prévoit également la création d’un comité éthique qui devra veiller au respect des libertés publiques, informer les citoyens du fonctionnement du système et examiner les demandes d’accès aux images.

Quant au financement, le Sicoval devrait pouvoir compter sur le fonds interministériel de prévention de la délinquance selon les espoirs de Patrick Ferrou. La phase 1 représente un investissement de 536 759, 17 € et la phase 2 un investissement de 160 867,50 €. Le président du Sicoval Jacques Oberti précisait :

« Nous mettrons en place ces investissements et nous prendrons ensuite en charge le fonctionnement sur la base d’une redevance payée par les entreprises, ce qui fait que cela sera entièrement neutre pour le Sicoval. »

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

S’en est suivi un long débat entre les élus du Sicoval, la vidéo surveillance (ou vidéo protection) ne faisant pas l’unanimité au sein du conseil communautaire. Certains élus, comme Marc Tondriaux de Castanet-Tolosan ou Henri Arévalo de Ramonville, n’étaient pas convaincus par l’efficacité de ce type de dispositif. Le maire de Ramonville Christophe Lubac rappelait quant à lui que ce système permet d’aider la gendarmerie à résoudre ses enquêtes.

Arnaud Lafon, premier élu de Castanet, soulignait qu’il se montrait « pleinement satisfait » du dispositif de caméras installé dans sa commune.

Les élus du Sicoval ont approuvé à une grande majorité cette délibération, seulement sept abstentions étant relevées lors du vote.

 

Florian Moutafian

florian.moutafian@voixdumidi.fr

 

Jacques Le Bris's insight:

Des communes intéressées


Les communes d’Escalquens et de Labège se sont jointes à l’étude de faisabilité pour leur territoire suite aux audits du référent sûreté de la gendarmerie. L’agent du Sicoval, Patrick Ferrou, dénombrait trois zones à vidéoprotéger à Labège et huit zones à Escalquens. « Le principe est toujours le même ! Il s’agit de toutes les pénétrantes qui arrivent sur le territoire communal. Le projet de Labège et Escalquens pourrait être mené en même temps que celui du Sicoval puisqu’on mutualise les moyens techniques… » Ces aménagements municipaux seraient toutefois pris en charge financièrement par les communes.
D’autres municipalités se sont montrées intéressées selon Catherine Gaven : « Il y a certaines communes sur le territoire que nous avons rencontrées, que ce soit Baziège ou Lacroix-Falgarde qui sont sur ce genre de réflexions. Lacroix-Falgarde est en train de faire son audit de sécurité. Suite à ces audits et en fonction des recommandations du référent sécurité, les services du CISPD sont à la disposition des communes pour entrer vraiment dans les dossiers techniques et apporter tout l’appui nécessaire. »

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Rencontre littéraire avec Marie-Hélène Nunez le 8 décembre 2018

Rencontre littéraire avec Marie-Hélène Nunez le 8 décembre 2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Marie-Hélène Nunez en dédicace.

 

L'association 3L (Lacroix-Falgarde, Lecture, Loisir) a invité Marie-Hélène Nunez à venir parler de son dernier roman «Leurs chemins» le samedi 8 décembre à 10 heures à la médiathèque.

 

Ce roman paru aux éditions Az'art atelier en début d'année raconte l'exode des Espagnols après la guerre civile et la quête d'identité de leurs enfants.

Elle essaye d'apporter des réponses aux questions : «Comment se construit un individu ? Quelles blessures doit-il panser pour accéder à lui-même ?». Celles de l'Histoire qui fait et défait les destins, celles du milieu familial, qui marque à sa façon ses descendants, pris dans les idéologies de leur temps.

 

Les liens entre les personnages se tissent par-delà les époques dans une chronologie déconstruite : présent, passé, exode espagnol de 1939, seconde guerre mondiale, 1968. La montagne des Pyrénées, personnage à part entière, est complice de leurs errances, de leurs bonheurs et de leurs rencontres, entre France et Espagne.

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Loto du foot dimanche 2 décembre 2018

Loto du foot dimanche 2 décembre 2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Grosse affluence au dernier loto du CLSP.

 

Le club de football du CSLP Confluent (Saubens/Lacroix-Falgarde/Pinsaguel) organise son premier loto de la saison 2018-2019, le dimanche 2 décembre 2018 après-midi à 15 heures à la salle de la Muscadelle à Pinsaguel.

 

Comme d'habitude, de nombreux lots sont à gagner, à savoir des bons d'achat de 300 €, 100 €, 50 € et 30 €, Sèche linge, des entrées au centre Balnéa de Loudenvielle, lot de foie gras, lots de cuisses de canard, jambons, lot de rôti, lots de magrets, carcasses de canard, longes et de nombreux autres prix.

Le carton est à 3 €, 3 cartons 8 €, 6 cartons 15 € avec 1 carton offert, et la plaque de 12 à 25 €. Un carton sera offert à tout licencié du club de football dès l'achat d'un carton.

 

On trouvera restauration et buvette sur place.

Les portes seront ouvertes à tout public à partir de 13 h 30.

 
La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

«Vide ta chambre» avec l'APE du Cossignol le 25/11/2018

«Vide ta chambre» avec l'APE du Cossignol le 25/11/2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it


Le vide ta chambre de 2017 de l'APE, salle du Foyer Rural.

 

 

Le dimanche 25 novembre 2018, l'APE (Association des parents d'Elèves) des écoles du Cossignol organise sa deuxième édition du Vide ta chambre.

 

Les bénéfices de cet évènement seront intégralement reversés à l'école maternelle et l'école élémentaire pour leurs projets de classes vertes pendant une petite semaine.

En mars 2019 les CM1-CM2 iront dans le Gers et en juin ceux du CE1-Maternelle dans l'Ariège.

 

Lors de cette journée, les bénévoles de l'APE accueilleront les vendeurs et acheteurs au foyer rural de la Lacroix-Falgarde pour une ouverture au public à 9 heures. Ils proposeront des boissons chaudes, crêpes, sandwichs et gâteaux des parents d'élèves pour une restauration sur place.

Chaque parent aura la possibilité de participer à cette journée en donnant des jouets, vêtements d'enfants/bébés ou en préparant des gâteaux. Les membres de l'APE se chargeront de la vente pour aider le financement des projets.

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Sicoval : ces communes qui éteignent l’éclairage public pendant la nuit

Sicoval : ces communes qui éteignent l’éclairage public pendant la nuit | Lacroix-Falgarde | Scoop.it

Plusieurs communes du Sicoval ont choisi d’éteindre l’éclairage public la nuit.

 

La mairie d'Escalquens expérimente l'extinction de l'éclairage public pendant la nuit. Sur le territoire du Sicoval, d'autres communes ont pour ambition de baisser leur facture.

 

Tout est parti d’une charte qualité signée en 2016 par plusieurs communes du Sicoval. Celle-ci concernait l’éclairage public et s’appuyait sur un principe simple : éclairer les rues uniquement quand et où cela s’avérait nécessaire, et adapter l’éclairage au besoin, le tout dans un souci d’économie d’énergie.

Plusieurs municipalités ont donc modifié leur politique d’éclairage de l’espace public. Si la plupart des communes (comme Labège, Montlaur ou Vieille-Toulouse) ont entrepris de rénover le parc de lumières et d’installer des ampoules Led, moins gourmandes en énergie, certaines ont également entrepris d’éteindre les lumières en pleine nuit.

À Auzielle, Montbrun-Lauragais, Les Varennes, Corronsac, Montbrun-Lauragais, Pompertuzat, les mairies ont opté pour une extinction complète sur l’ensemble de leur territoire. D’autres municipalités ont opté pour une extinction nocturne partielle comme Issus, Ayguesvives, Labastide-Beauvoir, Montgiscard, Donneville, Lauzerville ou Péchabou.

Une politique environnementale qui a aussi l’avantage d’être économe au niveau financier. Selon l’agence de l’énergie du Sicoval, « éteindre les lumières la nuit engendre des économies allant de 25 à 30 % ».

Auzielle depuis 2013

Sur le territoire du Sicoval, l’une des communes pionnières quand il s’agit d’éteindre la lumière la nuit, c’est probablement celle d’Auzielle (avec Lacroix-Falgarde, voir encadré), qui n’a pas attendu la charte qualité de l’éclairage public du Sicoval. En 2013, la municipalité a éteint les lumières la nuit venue, après un vote du conseil municipal en 2012 et l’installation d’horloges astronomiques, financées à 86 % par le Syndicat départemental d’énergie de Haute-Garonne (Sdehg).

« Au début, il y avait quelques avis mitigés qui remontaient jusqu’en mairie. C’était lié à des questions de sécurité… », se souvient l’adjoint au maire, Christian Boucher. « Depuis, c’est complètement rentré dans les mœurs », constate-t-il.

Aujourd’hui, l’éclairage public est coupé de minuit à 6 h. D’après les chiffres communiqués par la mairie, l’économie engendrée par cette décision est importante : la facture a baissé de 40 % entre les années 2010 et 2014, en passant de 15 000 à 9 000 €.

Des expérimentations à Escalquens…

La commune d’Escalquens a elle aussi expérimenté une extinction de l’éclairage dans plusieurs quartiers de mai à septembre 2018. Les élus ont fait un bilan lors d’une réunion publique qui avait lieu le jeudi 18 octobre. « On a décidé de travailler avec le Codev et les conseils de quartiers et l’une des pistes était de couper le courant la nuit », se souvient Denis Fournier, adjoint à l’urbanisme à la mairie d’Escalquens.

On a conduit cette expérimentation en liaison avec les habitants… On a sélectionné les quartiers qui avaient les caractéristiques nécessaires, sans investissement supplémentaire.

Ce sont donc les quartiers Borde Haute, Valon, En Putet, La Rose des vents, La Marqueille et une partie du centre qui ont joué les cobayes. Les réverbères ont été coupés entre 1 h et 6 h en semaine et 2 h et 6 h le week-end.

Qu’a donné cette expérimentation ? Eh bien, le bilan est plutôt positif si l’on en croit les retours des habitants à la mairie, même si cela est passé inaperçue pour certains : « 72 % des personnes interrogées se sont montrées satisfaites de cette expérimentation, 20 % n’avaient rien constaté et le reste est sans opinion… », note Denis Fournier, concédant que quelques habitants avaient montré des inquiétudes concernant des questions de sécurité en début de concertation :

Les premières craintes ont été sur les cambriolages mais on n’a rien constaté pendant l’expérimentation… La grande majorité des cambriolages ont lieu le jour.

Concernant les résultats de l’expérience, la mairie annonce des résultats satisfaisants : 30 % d’économie au niveau du coût sur les secteurs coupés, soit une tonne de Co2 sur quatre mois. Des chiffres qui ont convaincu la mairie d’Escalquens qui a décidé de poursuivre l’expérience sur la période hivernale et dans d’autres quartiers. « Ensuite, on prendra la décision ou non de l’étendre à toute la commune », précise l’élu escalquinois. Pour les lieux où des déplacements piétons nécessiteraient de la lumière, la commune pourrait, par exemple, installer des détecteurs de présence.

 

La deuxième étape de la phase d’expérimentation débutera en ce mois de novembre pour se terminer en mai 2019.

…et à Aureville

À Aureville, même logique ! La commune a elle aussi lancé une expérimentation et éteint les lumières du centre-bourg de 0 h 30 à 5 h 30 depuis un an. Des horaires choisis en fonction de ceux du TAD 119 « pour que les jeunes et moins jeunes rentrent chez eux le soir et partent travailler le matin », explique Xavier Espic, maire d’Aureville. Et, tout comme leurs voisins d’Escalquens, les Aurevillois n’ont pas eu l’air d’être dérangés par le manque de luminosité la nuit venue :

On avait laissé un cahier de doléances à la mairie et on n’a pas eu de retour des administrés… On va donc rendre le dispositif définitif.

L’expérience se terminera à la fin de l’année. En revanche, pas question d’éteindre toute la commune d’un coup. Du moins, pas dans un premier temps : « Quand on enlève tout l’éclairage public, il faut améliorer la visibilité des voies, installer des horloges astronomiques. Ça a un coût. On fera ces investissements petit à petit et tout l’éclairage sera éteint. Ça se fera au fil des ans », indique le maire.

Il faut dire que les économies engendrées ne sont pas des moindres selon Xavier Espic :

L’année n’est pas encore terminée et on n’a pas encore les résultats définitifs mais on devrait économiser 1 500 € par an… Pour une commune de 900 habitants, ce n’est pas négligeable.

À Baziège, on rénove

Toutes les villes n’ont pas décidé d’éteindre l’interrupteur une fois la nuit venue. Du moins, pas encore. À Baziège, le maire préfère d’abord miser sur la rénovation des équipements : « On est en train de changer l’éclairage qui se met en veille de 23 h à 6 h du matin. À l’œil nu, ça ne se voit quasiment pas mais les Led consomment 50 % de moins », affirme Jean-François Roussel.

La mairie passe actuellement les commandes pour équiper le centre du village de ces ampoules Led subventionnées par le Sdehg. L’édile espère qu’elles seront installées d’ici Noël.

Si le maire précise qu’il n’est pas contre l’extinction des lumières à Baziège, ce ne sera cependant pas pour ce mandat.

On verra avec la population mais c’est un long processus et il faut organiser des réunions publiques pour bien expliquer aux habitants.

Jacques Le Bris's insight:

À Lacroix-Falgarde


À Lacroix-Falgarde, la mairie a été encore plus précoce que celle d’Auzielle concernant l’étude de l’extinction de l’éclairage public puisqu’une expérimentation a été lancée dès 2012. La lumière est éteinte chaque soir de 1 h 30 à 5 h 30 sauf au niveau du centre commercial. Pour le maire de Lacroix-Falgarde élu en 2014, Michel Chalié, une rénovation du parc devrait améliorer ce dispositif : « Notre parc est équipé à 93 % de lampes sodium. 46 % est vétuste. Nous avons fait faire un diagnostic de l’éclairage public par le Syndicat départemental de l’éclairage public de la Haute-Garonne. Nous avons prévu une rénovation de l’éclairage public par tranche avec des lanternes Led suivant plusieurs axes, lotissements, axes principaux et secondaires. Il y aura un abaissement de 50 % de l’intensité lumineuse la nuit. Avec des Led nous ferons moitié plus d’économie qu’avec l’extinction.

Du fait de l’extinction de l’éclairage public (donc zéro consommation), nous payons un abonnement plus élevé. »

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Balade nature au Parc du Confluent le 17/11/2018

Balade nature au Parc du Confluent le 17/11/2018 | Lacroix-Falgarde | Scoop.it
Balade fin août au Parc du Confluent avec NMP.
 

Nature en Occitanie (ex Nature Midi-Pyrénées) organise samedi 17 novembre, de 10 heures à 12h30 une balade nature au cœur de la Réserve Naturelle Régionale Confluences Garonne-Ariège.

 

L'automne est déjà bien installé comme en témoignent les feuilles des arbres qui se sont teintées de couleurs chaudes. Le temps d'une matinée, l'association Nature en Occitanie , gestionnaire de la RNR, vous donne rendez-vous à Portet-sur-Garonne sur les sentiers du parc du Confluent à côté de Lacroix-Falgarde et sur les berges rive droite de la Garonne.l

Florence, écogarde de la Réserve Naturelle, fera découvrir quelques essences d'arbres. Elle donnera les clés afin de les reconnaître mais également de découvrir leurs caractéristiques. Enfin, ce sera l'occasion de mieux connaître la forêt comme un milieu riche et diversifié, à lire à différentes échelles. Alors, amoureux de la nature ou petits curieux, n'attendez-plus et retrouvez-nous sur les sentiers !

 

Balade gratuite. Nombre de places limité. Inscription : Nature en Occitanie : contact@rnr-confluence-garonne-ariege.fr

 

La Dépêche du Midi
more...
No comment yet.