02. La VoD en bibliothèques : exemples
494 views | +0 today
Follow
02. La VoD en bibliothèques : exemples
Quelques exemples des expérimentations de VàD dans les bibliothèques françaises et focus sur Grenoble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vidéo à la demande en bibliothèques
Scoop.it!

1. Présentation des bibliothèques municipales de Grenoble

1. Présentation des bibliothèques municipales de Grenoble | 02. La VoD en bibliothèques : exemples | Scoop.it

© http://www.bm-grenoble.fr/650-bibliotheque-d-etude-et-d-information.htm

 

Les bibliothèques françaises ayant choisi de proposer à leurs usagers un service de Vidéo à distance ont pour la plupart opté pour l’offre « Médiathèque numérique », plateforme commerciale regroupant ArteVOD et UniversCiné. Médiathèque numérique propose plusieurs types de forfaits, sur la base d’un paiement à l’acte, solution peu satisfaisante pour les bibliothèques.


Le réseau des bibliothèques municipales de Grenoble a quant à lui opté pour une solution pour le moment unique en France, celle proposée par Adavision. Grenoble propose donc, depuis le 1e avril 2011, une expérience innovante et intéressante (« CinéVOD ») qui, si elle n’est pas sans contraintes, pose les bases d’une réflexion nouvelle sur la Vidéo à la demande et ses potentielles évolutions.

 

On trouve à Grenoble quatorze bibliothèques organisées en réseau, sans bibliothèque centrale. On y compte 38 500 inscrits fin 2011, un nombre d’inscriptions stable et même une hausse du prêt (1,3 millions), ce qui la place dans une situation plutôt favorable par rapport à d’autres bibliothèques municipales. Parmi ces quatorze bibliothèques, six seulement sont dotées de collections de DVD (18 000 au total), qui comprennent essentiellement des fictions (12 700) et quelques documentaires (5 300). Outre le prêt de DVD (qui s’est élevé à 210 000 DVD en 2011), la bibliothèque participe également à des festivals et organise des projections.

La Bibliothèque municipale de Grenoble présente, depuis une dizaine d’années déjà, plusieurs expérimentations numériques : espaces et ateliers numériques dès 2000, chantiers de numérisation patrimoniale et constitution progressive d’une offre de ressources numériques sur place (Kompass, Sciences en lignes, Cité de la musique, films documentaires numériques de la BPI (1), Pressens, Vodeclic). Depuis 2005, certaines ressources numériques proposées sont accessibles à distance, comme Numilog (2005) ou encore Tout Apprendre et Pressens (2011).

 


 

------

 

(1) La BPI propose à toutes les bibliothèques publiques un accès – payant – aux films du "Catalogue national des films documentaires".

more...
No comment yet.
Scooped by Vidéo à la demande en bibliothèques
Scoop.it!

3. L'offre CinéVOD

3. L'offre CinéVOD | 02. La VoD en bibliothèques : exemples | Scoop.it

© http://www.bm-grenoble.fr/669-vod.htm



Le catalogue CinéVOD propose un total de 816 films, accessibles en streaming, dont les films ADAVISION, qui sont à la fois des fictions (203), des documentaires (401) et des films d’animation (169). Ces films sont achetés pour 5 ans, à un prix fixe qui dépend du nombre d’inscrits aux services numériques de la bibliothèque. Pour répondre à la législation concernant le droit d’auteur, il a fallu mettre en place un quota de films par usager et par mois. Ce quota est libre et Grenoble a opté pour la limite de 20 heures de visionnage.


Parallèlement aux films ADAVISION – et c’est ce qui rend le modèle CinéVOD particulièrement intéressant – la BM de Grenoble propose 43 films en accès illimité : il s'agit de films libres de droit, de réalisateurs locaux ou de films mis à disposition par des institutions culturelles grenobloises comme le Musée de la résistance ou le Centre de la chorégraphie, dont les droits ont été directement négociés. La BM projette également de mettre à disposition sur cette plateforme des conférences et des spectacles réalisés dans l’enceinte de la BM. Le modèle négocié avec ADAVISION est plus souple que les autres services de VOD (comme Médiathèque Numérique) : le principe d’une plateforme ouverte permet d’intégrer d’autres ressources et fait ainsi de la bibliothèque un relais de la culture locale, proposant une offre proche de celle d’une cinémathèque régionale. Par ailleurs, ce modèle est, pour l’instant, le seul à permettre une véritable éditorialisation des contenus et donc de rendre à la bibliothèque son rôle de médiation et de valorisation culturelle, évitant ainsi l’écueil de la bibliothèque comme simple relais d’une plateforme commerciale.


L’offre CinéVOD présente donc un modèle original, qui, sans être parfait (le coût consenti par Grenoble est pour le moment trop conséquent pour que le modèle puisse se généraliser), offre matière à réflexion et présente des perspectives d’avenir intéressantes pour l’offre de Vidéo à la demande en bibliothèque, en particulier pour ce qui est de l’intégration de ressources variées à la plateforme ADAVISION.

more...
No comment yet.
Scooped by Vidéo à la demande en bibliothèques
Scoop.it!

La Médiathèque Numérique à la Médiathèque du Grand Troyes

La Médiathèque Numérique à la Médiathèque du Grand Troyes | 02. La VoD en bibliothèques : exemples | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Vidéo à la demande en bibliothèques
Scoop.it!

La Médiathèque numérique à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges

La Médiathèque numérique à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges | 02. La VoD en bibliothèques : exemples | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Vidéo à la demande en bibliothèques
Scoop.it!

2. Une expérience non concluante ; un fort soutien de la municipalité

2. Une expérience non concluante ; un fort soutien de la municipalité | 02. La VoD en bibliothèques : exemples | Scoop.it

© http://www.adavision.net



En 2007, les BMG expérimentaient pour la première fois la Vidéo à la demande, avec l’abonnement à ArteVOD, faisant de Grenoble une des premières bibliothèques à proposer de la VOD à ses usagers. Rapidement cependant, cette offre n’a pas convaincu les bibliothécaires comme les usagers. Les difficultés rencontrées étaient techniques, la plateforme n’étant accessible qu’aux utilisateurs de Windows, mais également économiques, le modèle de paiement à l’acte s’étant avéré rapidement problématique. La bibliothèque devait acheter un quota de films à télécharger : après le succès des premiers mois, il a fallu baisser le nombre de téléchargement de films par usager à un par mois, ce qui a entraîné une chute de la consultation et un désintérêt progressif pour la VoD. Par ailleurs, l’offre ArteVOD présentait une contrainte important pour les bibliothèques : le passage obligé par un bouquet fermé et non éditorialisable pose en effet la question du rôle de médiation joué par la bibliothèque.


Après l’expérience ArteVOD, la Bibliothèque municipale de Grenoble a voulu proposer une autre offre de VàD et a pu profiter d’une conjonction de facteurs favorable. A ce moment, l’ADAV – centrale d'achat pour les images animées réservée aux secteurs culturels et éducatifs non-commerciaux – voulait se lancer dans la production et la vente de contenus numériques. Une fois que le Service du Livre et de la Lecture eût lancé le premier appel d’offre « services culturel numériques innovants », la bibliothèque et la municipalité purent lever suffisamment de fonds pour se lancer dans ce projet, à l’origine pour diffuser uniquement les films de l’ADAV, à travers la plateforme ADAVISION. Entre janvier 2010 et mars 2011, le projet se concrétise et les négociations entre la bibliothèque et ADAVISION aboutissent à un modèle économique original. A Grenoble, l’offre de VoD n’a été rendue possible que par le fort soutien de la municipalité. Le coût du projet a en effet été conséquent (45 000 € pour la mise en place technique du service) et n’aurait pu voir le jour sans les 20 000 € par an alloués par la municipalité.


more...
No comment yet.
Scooped by Vidéo à la demande en bibliothèques
Scoop.it!

Un autre service à destination des bibliothèques : la Médiathèque Numérique

Un autre service à destination des bibliothèques : la Médiathèque Numérique | 02. La VoD en bibliothèques : exemples | Scoop.it

Médiathèque Numérique est un service de VOD à destination des bibliothèques proposant des images animées issues des catalogues d'ArteVOD et Universciné.

Ce service a été, au cours de l'année passée, adopté par un bon nombre de bibliothèques françaises (cf. infra), en particulier parce que l'offre a été récemment négociée par CAREL (Coopération pour l'accès aux ressources électroniques) pour les bibliothèques publiques.

Cette offre n'en reste pas moins problématique, tant par le coût qu'elle implique (paiement à l'acte) que par l'absence d'éditorialisation possible.

more...
No comment yet.