La supraconductivité
96 views | +0 today
Follow
La supraconductivité
Soumis à de très basses températures, certains métaux conduisent le courant sans aucune résistance, c'est la supraconductivité.
Curated by LAGBLK
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by LAGBLK
Scoop.it!

Kamerlingh Onnes & la supraconductivité

Kamerlingh Onnes & la supraconductivité | La supraconductivité | Scoop.it

Kamerling Onnes, physicien hollandais, découvrit en 1911 la supraconductivité.

Ayant réalisé son objectif, qui était de rendre liquide l'helium, (gaz qui ne se condence qu'à 4,22K, soit -268,93C), il décida de tester les propriétés des métaux à très basse température. Le 8 avril 1911, il inscrivit dans ses notes "résitance mercure est partiquement nulle", sans se rendre compte de la réelle importance de sa découverte.

 

Kamerling Onnes reçut le prix Nobel en 1913 pour ses travaux sur la liquéfaction de l'hélium.

 

*CNRS : Julien Bobroff, sept 2007

more...
No comment yet.
Scooped by LAGBLK
Scoop.it!

Les trains du futur seront magnétiques!

Les trains du futur seront magnétiques! | La supraconductivité | Scoop.it

Ce train lévite ainsi au dessus des rails en utilisant les propriétés magnétiques des supraconducteurs. L’avantage principal de ce train est qu’il ne subit plus les pertes liées au frottement. Il a ainsi déjà atteint un record historique de 581.2 km/h en 2003. Il est déjà utilisé en tant que transport urbain au Japon mais à vitesse relativement faible : moins de 100 km/h.

 

*Richard BARET et Jérôme CHEREL 2011

more...
No comment yet.
Scooped by LAGBLK
Scoop.it!

Comment ça marche?

Comment ça marche? | La supraconductivité | Scoop.it

*Image tirée du Science&Vie n°1123 (P.115)

more...
No comment yet.
Scooped by LAGBLK
Scoop.it!

Transport et stockage

Transport et stockage | La supraconductivité | Scoop.it

Un réseau de câbles supraconducteurs permettrait de transporter jusqu'a 10 000 fois plus de courant électrique que les câbles électriques actuels! Ces derniers ne peuvent transporter que des courants limités sous peine de trop chauffer et de fondre.

De plus, un dispositif, appelé SMES, permet de piéger dans une bobine du courant indéfiniment car il n’y a aucune perte d’énergie. Ce courant peut être récupéré à volonté et surtout en un temps très court, contrairement aux piles habituelles.

 

*CNRS 2011

more...
No comment yet.