La nouvelle réalité du travail
17.1K views | +0 today
Follow
La nouvelle réalité du travail
Il est urgent de moderniser l’organisation du travail afin de l’adapter au triomphe de l’individualité, à la soif de liberté et à notre société post-industrielle
Curated by Denis Pennel
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

2015, une année de transformation du travail

2015, une année de transformation du travail | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

2015 aura vu la multiplication des débats autour de l'organisation à l'ère numérique avec une entreprise symbole malgré elle : Uber.

Pas besoin d'être voyant ou astrologue pour prévoir que les débats commencés vont se poursuivre.

Le modèle de ce que certains auteurs ont appelé capitalisme de plateforme va-t-il devenir la norme ? Ou bien le bon vieux salariat inventé durant les 30 Glorieuses avec les protections qu'il contient finira-t-il par triompher ? Un débat aussi passionnant (ou presque) que le septième épisode de la Guerre des Etoiles.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Solutions Human Capital
Scoop.it!

Les Français adhèrent à l'économie collaborative

Les Français adhèrent à l'économie collaborative | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Depuis quelques années, les succès mondiaux des Uber, Airbnb ou encore Blablacar, intimement liés à la transformation numérique, ont braqué les projecteurs sur une autre manière de consommer, qui privilégie le partage et la mutualisation des moyens.

 

Selon le dernier sondage réalisé par Syntec Numérique et Odoxa, les Français ont adopté cette révolution collaborative, qu’ils associent souvent à des valeurs positives, telles que la réalisation d’économies ou de nouvelles rencontres. Ils sont plus de 80 % des Français a être convaincus cette forme d'économie. Elle permet de réaliser des économies, pour un produit ou un service ; offre également la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes (79 %), de moins polluer (74 %) ou encore de gagner du temps (66 %). Les critères négatifs proposés sont majoritairement rejetés : l’idée que l’économie collaborative serait avant tout destinée aux jeunes (56 % pensent que ce n’est pas le cas), dangereuse pour l’emploi (59% estiment que non), ou encore une mode passagère (64 % ne sont pas d’accord). Seul bémol, 64 % des Français considèrent que cette économie présente de nombreux risques d’arnaques. Il s’agit d’un enjeu de taille pour le développement de l’économie collaborative. Ces sites n’étant pas des entreprises comme les autres, ils ne peuvent pas garantir la loyauté de tous leurs « collaborateurs », mais bien rassurer les usagers sur la sécurité des paiements, la fiabilité des systèmes de notation et la possibilité d’avoir des recours en cas de problème.


Via So H
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

CDI intérimaire : un oxymore entre dans le droit du travail en France

CDI intérimaire : un oxymore entre dans le droit du travail en France | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Portée par le secteur de l'intérim, l'idée était dans l'air depuis 2008 ; mais c'est un accord de juillet 2013 qui a fait entrer le CDI intérimaire (CDITT) dans le droit positif, dans la foulée de l'Accord sur la sécurisation de l'emploi de la même année. « Cheval de Troie » ou « Flexibilité acceptable » ? Paradoxale, cette nouveauté n'a pas fait, l'unanimité parmi les négociateurs.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Innovation sociale
Scoop.it!

Ne pas laisser l’arbre du digital cacher la forêt des disruptions

Ne pas laisser l’arbre du digital cacher la forêt des disruptions | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Les disruptions viennent en réalité d’ailleurs, même si pour un certain nombre d’entre elles le numérique permet leur application rapide. Elles viennent d’abord de la combinaison de technologies et de facteurs économiques ou sociologiques qui permettent de faire de façon nouvelle des choses anciennes ou de produire des objets et des services nouveaux.


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Demain, tous recrutés par des robots ?

Demain, tous recrutés par des robots ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Les uns fonctionnent à l’instinct ou sur les conseils de leur relation, les autres selon une grille bien établie… Pourtant, aucun recruteur ne détient LA solution pour une embauche efficace. Selon le National Bureau of Economic Research, les spécialistes des ressources humaines sélectionneraient des candidats « pires » que ceux choisis par les algorithmes, qui auraient quant à eux tendance à rester plus longtemps dans l’entreprise.
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Les enjeux de la transformation numérique
Scoop.it!

Voyage au cœur de la troisième révolution industrielle

Voyage au cœur de la troisième révolution industrielle | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Le numérique bouleverse en profondeur notre société. Economie, santé, éducation, travail, vie privée, politique… Sandrine Cassini et Philippe Escande nous proposent une plongée dans le monde du capitalisme 3.0.

La machine numérique est en train de s’attaquer à toute la société et personne n’en sortira indemne. Le monde change à tous les niveaux, du plus concret – l’usage des taxis à Paris, la réservation d’un hôtel, la fabrication d’une voiture –, au plus impalpable – les comportements, la façon de penser, de vivre et d’organiser la société. C’est le principe des grandes révolutions industrielles. Elles s’insinuent dans tous les secteurs, et les ­conséquences sociétales marchent de pair avec les bienfaits matériels. Le propos de ce livre (*) est de raconter comment, tout à coup, le monde bascule.


Via DocSciencesCom, CHECy
more...
CHECy's curator insight, November 17, 2015 2:32 AM

La transformation numérique n'est-elle qu'une troisième révolution numérique ? Elle modifie notre humanité en profondeur et de manière fulgurante comme jamais aucun autre bouleversement dans l'histoire ne l'avait fait.

Rescooped by Denis Pennel from Propriété Intellectuelle et Numérique
Scoop.it!

Surtout, ne cherchez pas à réglementer le secteur numérique, il n’existe pas ! I Aurélie Barbaux

Surtout, ne cherchez pas à réglementer le secteur numérique, il n’existe pas ! I Aurélie Barbaux | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

"C’est une petite bombe que cette note "Economie numérique", publiée par le Conseil d’analyse économique (CAE) ce 22 octobre. Ses quatre auteurs — Nicolas Colin, Augustin Landier, Pierre Mohen et Anne Perrot – y expliquent en substance qu’il ne faut chercher à réguler le secteur du numérique, car un tel secteur n’existe pas. Le numérique est partout..."


Via Pascale_Masson
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Evolution du travail: PeopleSphère consulte des experts sur les nouvelles formes d'emploi

Premier enseignement de notre e-survey: le travail flexible va poursuivre son expansion au cours des prochaines années et ce, sous des formes aussi différentes que le temps partiel, l’intérim ou le recours aux freelancers. Participez à nos prochaines sessions de travail, organisées en région (voir agenda ci-dessous) et contribuez à l’élaboration du dossier digital que nous consacrons à la thématique ‘Workforce Agility’.

En partenariat avec ManpowerGroup, Peoplesphere organise une Taskforce ‘Workforce Agility’ sur l’évolution du travail flexible en Belgique. A lire prochainement par ailleurs, les résultats de notre e-survey consacré à cette thématique…

Selon le dernier Contingent Workforce Index de ManpowerGroup, la Belgique se classe à la 57e place sur 75 des pays offrant les conditions les plus favorables pour le travail flexible.

Notre Taskforce tâchera de répondre aux questions suivantes:
• Quels sont les enjeux stratégiques à relever en matière de gestion du travail flexible ?
• Quelles formules de travail flexible vont être préconisées à l’avenir ? (interim, contrats à durée déterminée, consultance, freelance, outsourcing…)
• Quel est l’impact des dernières dispositions légales sur le travail flexible ?

 

Nous vous invitons à participer à l’une de nos sessions de travail qui réuniront à chaque fois 10 décideurs d’entreprises de différents secteurs. Les tables rondes seront animées par Peoplesphere et feront l’objet d’une publication exclusive à destination de la communauté RH. Nous vous remercions déjà de votre contribution et espérons que vous pourrez être des nôtres.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Vers la fin de la propriété ?

Vers la fin de la propriété ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
L'économie du partage, la dématérialisation permise par le numérique et le cloud nous font passer d'une économie de possession à une économie d'usage. Cela n'a rien de grave, à condition rester lucide et de conserver la propriété de ce qui nous est essentiel.

 

La propriété, si attachée à l’humanité et au capitalisme, est-elle remise en cause par le digital ? Plusieurs grandes évolutions liées à l’économie numérique donnent à le penser.

L’économie du partage permet de ne plus posséder de voiture, mais d’utiliser celle d’autrui ; elle apporte en outre d’autres bienfaits, comme la disponibilité d’une offre de transports étendue, des compagnons de voyage, et un prix défiant toute concurrence.

La dématérialisation permet de ne plus posséder de musique à travers les piles de CD qui encombrent mon salon ou, dans une version plus moderne, les quantités de fichiers mp3 qui saturent un disque dur. Moyennant un petit abonnement mensuel, il est aujourd’hui possible d’accéder depuis son smartphone à la totalité, ou presque, des albums musicaux enregistrés dans le monde…Sans n’en posséder aucun ! Et le même raisonnement se décline pour toutes sortes de contenus et d’objets, livres ou vidéos par exemple. Le cloud permet de ne rien stocker, mais d’accéder à tout et à tous (via les réseaux sociaux)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

« Le code du travail du XXIe siècle reste à penser et à écrire » Entretien avec Emmanuelle Barbara

« Le code du travail du XXIe siècle reste à penser et à écrire » Entretien avec Emmanuelle Barbara | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

ENTRETIEN. Rapport Combrexelle, essai signé Jacques Barthélémy et Gilbert Cette, note de l’institut Montaigne ou encore Rapport  Mettling : les publications qui s’interrogent, revisitent ou réforment le code du travail s’enchaînent en cette rentrée. Toutes méritent de contribuer à la réflexion qu’exige le nouveau code du travail qui devrait être proposé en 2016. Et toutes confèrent dans ce cadre une importance accrue au dialogue social.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

En France, on préfère travailler moins pour gagner moins

En France, on préfère travailler moins pour gagner moins | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Si la croissance a été si faible en France depuis plus de deux décennies, c'est parce que nous avons collectivement choisi de réduire les heures de travail. En étant une fois encore victimes de la mythologie du partage.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from BeginWith
Scoop.it!

Les jeunes rêvent d'un travail avec des horaires flexibles

Les jeunes rêvent d'un travail avec des horaires flexibles | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Si les étudiants gardent une vision relativement classique du travail en entreprise, une étude montre toutefois qu’ils souhaiteraient bénéficier de plus de souplesse en termes de conditions de travail.

 

L’étude, révèle par ailleurs que les étudiants souhaiteraient évoluer dans un cadre de travail adaptable. Pour concilier vie privée et vie professionnelle, près des deux tiers des étudiants (65%) voudraient avoir des horaires flexibles.

 

Un autre chiffre intéressant: ils sont 43% à considérer que la distance travail-domicile est une préoccupation majeure. Pour y remédier, la flexibilité apparaît là encore pouvoir être une réponse. En ce sens, un tiers des étudiants espèrent pouvoir bénéficier de technologies de pointe et 29 % d’outils leur permettant de travailler en situation de mobilité.

 

Ainsi, l’ordinateur portable arrive en tête des outils incontournables dont les étudiants souhaiteraient avoir en priorité (58%). D’autres chiffres viennent renforcer la tendance croissante du BYOD («Bring Your Own Device»). Cette pratique consiste à apporter et utiliser ses propres appareils au bureau. Par exemple, les trois-quarts des étudiants souhaitent utiliser leur smartphone personnel. C’est d’ailleurs, selon l’étude, le téléphone qui arrive en tête des objets incontournables à apporter au travail, devant le carnet de notes (58%) et l’agenda papier (44%).


Via BeginWith
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

D'un code du travail au droit de l'actif

D'un code du travail au droit de l'actif | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Directeur général de la fédération européenne des employeurs du travail temporaire (Eurociett), Denis Pennel est également l'auteur du livre « Travailler pour Soi : quel avenir pour le travail à l'heure de la révolution individualiste » dont Metis a apport de Génération Libre, texte qui s’est invité dans le débat français sur la réforme du droit du travail. Il nous livre ici ses principales pistes pour le droit du travail du futur.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Ubérisation, ruptures, disruption : le marché du travail est le prochain sur la liste.

Ubérisation, ruptures, disruption : le marché du travail est le prochain sur la liste. | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le marché du travail est à l’aube de la redéfinition de ses règles autour de 4quatre grands piliers : modéliser la bonne rencontre, "horizontaliser" la relation professionnelle, savoir trouver son prochain job et démocratiser la cooptation.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Innov'sociale
Scoop.it!

Droit du travail : êtes-vous plutôt « Combrexelle » ou « Badinter » ?

Droit du travail : êtes-vous plutôt « Combrexelle » ou « Badinter » ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
A peine sèche l’encre du rapport Combrexelle – du nom de celui qui fut directeur général du travail pendant treize ans –, le gouvernement a décidé de confier une nouvelle mission sur le Code du travail à Robert Badinter. L’ancien garde des Sceaux est entré dans ce débat avec la publication en juin d’un court essai (Le travail et la loi, Fayard, 2015) coécrit avec le professeur Antoine Lyon-Caen, qui porte un projet de refondation du Droit du travail.

Via So H
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Révolution numérique: la grande arnaque?

Révolution numérique: la grande arnaque? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le magazine Marianne consacre sa une à l'impact du digital sur le monde du travail, avec une vision très critique. Dans son article, Hervé Nathanse demande si l’économie numérique sera le cheval de Troie espéré par les économistes libéraux pour déréguler enfin l’économie française ? S’ils gagnent, les conséquences sociales, sociétales et politiques seront difficiles à gérer.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

Les jeunes en entreprise aspirent à la « liberté et au bonheur au travail »

Les jeunes en entreprise aspirent à la « liberté et au bonheur au travail » | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Les jeunes « bousculent » les entreprises, forcées de se réinventer, qui doivent faire face à des attentes nouvelles en termes d’épanouissement personnel et de bonheur au travail, explique Béatrix Jounault secrétaire générale du think tank Fabrique Spinoza.

Via Annie Longeot, Nelly Renard, JP Fourcade
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

Pourquoi est-ce si important de laisser ses employés travailler à distance

Pourquoi est-ce si important de laisser ses employés travailler à distance | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le travail au bureau à des heures de bureau est une chose du passé selon une étude de Softchoice. Laissez vos salariés travailler à distance.


Via JP Fourcade
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Veille Hadopi
Scoop.it!

La richesse des nations après la révolution numérique

La richesse des nations après la révolution numérique | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Demain toute l’économie sera numérique : la plupart des filières sont d’ores et déjà le théâtre de batailles qui voient des entreprises numériques en pleine croissance disputer leurs positions aux acteurs en place et bouleverser radicalement les façons de produire et de consommer. La transition numérique, déploiement d’un nouveau paradigme de filière en filière, transforme progressivement l’ensemble de l’économie et de ses institutions, et explique nombre des problèmes qui la minent. D’une part, elle contribue à la destruction des emplois anciens et au creusement des inégalités. D’autre part, les entreprises numériques créent certes de nouveaux emplois, que ce soit des emplois très qualifiés, à forte intensité en savoir et en compétences, ou des emplois peu qualifiés, notamment dans des activités de service de proximité. Mais elles ont souvent du mal à les pourvoir du fait de l’inadaptation des compétences acquises dans le système éducatif. En outre, elles se heurtent régulièrement à des barrières réglementaires destinées à protéger le monde ancien. 

 

Ces difficultés sont d’autant plus préoccupantes que les élites de notre pays peinent malheureusement à comprendre ce phénomène et ses conséquences, et que la société française oppose une résistance active à la transition numérique. Des capitaines d’industrie dénoncent leurs nouveaux concurrents, mais sans engager la transformation numérique de leur propre entreprise. Des dirigeants politiques méconnaissent – voire moquent – des applications pourtant utilisées par des millions d’électeurs. Des pans entiers de l’économie – des filières culturelles à l’industrie des taxis, en passant par les avocats, les hôteliers ou les auto-écoles – se mobilisent pour empêcher l’épanouissement en France des innovations de rupture et retarder la remise à plat de nos institutions.

 


Via Hadopi
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le bore-out au travail, comment l’éviter ? Comment le gérer ?

Le bore-out au travail, comment l’éviter ? Comment le gérer ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Pour améliorer la situation d’un salarié en burn-out, les premières réponses sont évidentes : lui proposer de prendre un congé maladie puis surveiller davantage sa quantité de travail. 

 

Le bore-out est le syndrome miroir du burn-out, une maladie professionnelle qui n’est pas encore reconnue comme telle. Il fait référence à un syndrome d’épuisement par l’ennui, que ce soit en raison d’une marge trop importante entre les attentes du salarié et ses tâches réelles ou par manque pur et simple de travail. En d'autres termes : est victime de bore-out le salarié qui a le sentiment de "mourir d'ennui" !

Ennui, culpabilité, mépris de soi, angoisse : le bore-out engendre une véritable souffrance, et il peut avoir diverses conséquences pour le salarié, la moindre étant son départ de l'entreprise. Et si, avant même d’être un enjeu de santé au travail, le bore-out était un défi de fidélisation destalents et de gestion des carrières ?

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

La fin du salariat "à la papa"

La fin du salariat "à la papa" | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

De plus en plus nombreux à quitter les rangs des salariés, ils sont les figures d'un nouveau capitalisme et accompagnent les transformations d'un monde du travail, dont les nouveaux contours restent à définir.

 

Indépendants, autoentrepreneurs, consultants, travailleurs détachés ou en portage salarial, jobbers qui arrondissent leurs fins de mois sur des plateformes collaboratives, multiactifs qui cumulent plusieurs activités... Les formes d'emploi à la périphérie du salariat traditionnel (en CDI ou CDD) se sont multipliées ces dernières années.  

 

Certes, la France compte encore près de 24 millions de salariés, mais le nombre de non-salariés qui avait continûment chuté depuis les années 70 a bondi de près de 26% entre 2006 et 2011, si l'on en croit les dernières statistiques disponibles compilées par l'Insee. Ainsi, fin 2011, 2,8 millions de Français exerçaient une activité non salariée, soit 11,2% de l'emploi total. Un chiffre sans doute supérieur aujourd'hui, tant cette vague s'est répandue.  

 

"On reçoit une centaine de candidatures par mois, contre deux ou trois seulement il y a trois ans, lorsque nous avons créé notre première structure de coworking à Paris", raconte Anthony Gutman, l'un des deux fondateurs du Remix. A côté du million d'autoentrepreneurs, 42000 personnes travaillent aujourd'hui en portage salarial, cinq fois plus qu'en 2002. Le nombre de travailleurs détachés a grimpé de 7000 seulement au début des années 2000 à un peu plus de 210 000 aujourd'hui. Quant aux slashers, les multiactifs, ils représentaient en 2013 quasiment 3,4% de la population active, contre 2,7% dix ans plus tôt.  

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

L’« Ubérisation » de l’emploi est déjà partout !

L’« Ubérisation » de l’emploi est déjà partout ! | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
La question n’est pas de « défendre » le CDI contre la précarité, mais de maximiser les avantages et minimiser les risques des nouvelles formes d’emploi, explique Marie-Claire Carrère-Gée, la présidente du Conseil d’orientation pour l’emploi.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Faut-il craindre l’uber-économie? Concurrence vs. monopoles

Faut-il craindre l’uber-économie? Concurrence vs. monopoles | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

L'émergence d’une économie collaborative se laisse décrire comme une extension du domaine du marché. Celle-ci a ses revers, désormais bien identifiés. La concurrence est plus forte, mais est-ce une concurrence loyale ? Et les places de marché qui organisent cette concurrence ne se retrouvent-elles pas en situation de monopole ?

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Stratégie digitale et community management
Scoop.it!

Gafanomics : les nouvelles règles du business qu’imposent Google, Apple, Facebook et Amazon

Gafanomics : les nouvelles règles du business qu’imposent Google, Apple, Facebook et Amazon | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Alors que l'Allemagne et la France veulent unir leurs force pour mieux encadre les GAFA, comprendre les Google, Apple, Facebook et Amazon, une étude de la société de conseil, Faber Novel, décrypte les facteurs clés de succès de ces champions du numérique. En quelques années, ils ont balayé les règles de l’économie traditionnelle et sont devenus des géants. L'étude de l’institut FaberNovel décortique ces nouveaux modèles en rupture depuis le recrutement jusqu’à la chaine de valeur. Objectif : donner des clés aux entreprises traditionnelles pour se transformer.

 


Via Jacques Tang
more...
Jacques Tang's curator insight, November 1, 2015 6:03 AM

Le point sur les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon)
Une étude très intéressante qui pose une véritable perspective sur les enjeux réels de ces géants du web.

Rescooped by Denis Pennel from RH digitale
Scoop.it!

Une organisation du travail de plus en plus individualisée

Une organisation du travail de plus en plus individualisée | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

n dix ans, l'organisation du travail des Français a beaucoup évolué. Plusieurs grandes tendances ressortent: réduction effective du temps de travail hebdomadaire depuis 2002, augmentation du travail le week-end, accroissement des horaires irréguliers et imprévisibles… Cette nouvelle souplesse se traduit par une différenciation accrue des rythmes entre chaque catégorie socioprofessionnelle.

 

C'est en tout cas le constat dressé par l'étude d'Olivia Sautory et Sandra Zilloniz, publiée dans la revue Économie et Statistiques datée du 29 octobre. Les deux auteurs ont travaillé à partir de données datant de 2010. Malgré ce décalage, leurs conclusions restent pertinentes pour comprendre les tendances de fond qui continuent de redessiner les rythmes de travail, en les individualisant davantage.

 

Les auteurs distinguent plusieurs types de journées: standard (près de huit heures par jour, du lundi au vendredi), longues, demies journées, décalées matin, après-midi, soirée ou nuit, fragmentées, courtes. Elles classent ensuite les semaines de travail en fonction des journées qui les composent.

 


Via Berthelot
more...
Berthelot's curator insight, October 29, 2015 5:41 AM

La complexité mais aussi la souplesse pour un avantage mutuel ?