La nouvelle réalité du travail
17.9K views | +2 today
Follow
 
Scooped by Denis Pennel
onto La nouvelle réalité du travail
Scoop.it!

Vie professionnelle : "il y a une soif de liberté et une envie profonde de sortir du salariat" - Mode(s) d'Emploi

Vie professionnelle : "il y a une soif de liberté et une envie profonde de sortir du salariat" - Mode(s) d'Emploi | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Dans son dernier essai, « Travail, la soif de liberté« , Denis Pennel, directeur général de World Employment Confederation, revient sur les changement en cours sur le marché du travail. Entre les slashers – ces actifs qui mêlent plusieurs activités, par besoin financier ou pour exercer des missions plus satisfaisantes que leur job alimentaire – mais aussi les indépendants, les startuppers, les makers, etc., il estime que la servitude volontaire des individus au salariat est proche de la fin. Les actifs rêvent d’être davantage autonomes et si le CDI reste, encore aujourd’hui, le Graal pour s’intégrer à la société, son rôle de moins en moins protecteur montre les limites d’un cadre en voie d’obsolescence.


more...
No comment yet.
La nouvelle réalité du travail
Il est urgent de moderniser l’organisation du travail afin de l’adapter au triomphe de l’individualité, à la soif de liberté et à notre société post-industrielle
Curated by Denis Pennel
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

"Travail: La soif de liberté"; la video du blockbuster de la rentrée !

"Travail: La soif de liberté"; la video du blockbuster de la rentrée ! | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

La Librairie de l'Éco, du mercredi 6 septembre 2017, présentée par Emmanuel Lechypre sur BFM Business, a invité Denis Pennel pour présenter son nouveau livre "Travail,: la soif de liberté" (Editions Eyrolles).


L’évolution du travail est celle d’une longue marche vers toujours plus de liberté. Mais aujourd’hui, c’est en dehors du salariat que s’inventent de nouvelles manières d’exercer son activité professionnelle – indépendants, slashers, co-workers, startuppers, makers, etc. – répondant à une aspiration profonde des travailleurs pour plus d’autonomie et moins d’autorité.


Car le salariat, caractérisé par la relation de subordination, a étouffé le travail dans un cadre trop rigide et coercitif, conçu à l’ère de l’usine. Devenu protéiforme, collaboratif, agile, autonome, le travail est en train de faire sa révolution. Pourtant, le mythe du CDI protecteur persiste, moins pour la stabilité qu’il procure que par l’accès au Graal de la protection sociale qu’il permet. Face à ces profondes mutations, Denis Pennel nous livre les clés pour comprendre cette soif de liberté au sein du monde du travail.


more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Transformation de l'entreprise, travail collaboratif, intelligence collective et corporate hacking
Scoop.it!

Transformation digitale : quel impact sur le travail ?

Transformation digitale : quel impact sur le travail ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Transformation digitale : l'expression est à la mode dans les stratégies d'entreprises et dans la presse. Quels impacts du digital sur le travail ? Quarante ans que micro-ordinateurs et personnal-computers se sont démocratisés.  Pourtant la “transformation digitale”semble être une actualité chaude dans les stratégies d’entreprises et dans la presse business. Dans cet article nous vous proposons de prendre un peu de recul sur les impacts du digital sur le travail.


Via Karine SACEPE
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Comment le cabinet Roland Berger voit évoluer le monde en 2030... sur une carte

Comment le cabinet Roland Berger voit évoluer le monde en 2030... sur une carte | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Charles-Edouard Bouée, PDG du cabinet de conseil en stratégie allemand Roland Berger, avait dressé en 2014 une carte du nouveau monde économique, politique et social à l'horizon 2030, avec le journaliste François Roche. L'idée, transformer les mouvements de fond (robotisation, société des loisirs, etc.) en représentation topographique. Le consultant a repris et modifié cette carte pour la présenter ce vendredi 14 octobre, en conclusion du World forum for a responsible economy, organisé par Philippe Vasseur. En compliquant l'exercice, puisqu'il a introduit dans cette projection à 15 ans une description du présent, où fermente l'avenir.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Notre synthèse de la semaine de l'emploi
Scoop.it!

Intelligence artificielle et emploi : vous prendrez bien un peu de recul ?

Intelligence artificielle et emploi : vous prendrez bien un peu de recul ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Un peu de bon sens dans un monde de prévisions apocalyptiques. C’est le travail d’Olivier Ezratty qui, dans son dernier livre, montre à quel point les prévisions sur l’impact de l’intelligence artificielle sur l’emploi sont aussi disparates que sujettes à caution.


Via Pôle emploi
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Au Moyen Âge les femmes travaillaient et personne ne leur demandait «Qui va garder les enfants?»

Au Moyen Âge les femmes travaillaient et personne ne leur demandait «Qui va garder les enfants?» | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le travail féminin au Moyen Âge n'était pas relégué à la sphère domestique, bien au contraire! La journée internationale des droits des femmes est régulièrement l’occasion de revenir sur les avancées de la condition féminine, et le long chemin qui reste encore à parcourir.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

"Le flex-office est rejeté par les jeunes !" : pourquoi, pourtant, les entreprises adoptent ces bureaux partagés

"Le flex-office est rejeté par les jeunes !" : pourquoi, pourtant, les entreprises adoptent ces bureaux partagés | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Actualités Open-space : INTERVIEW - Alors que les entreprises cèdent les unes après les autres à la tendance du flex-office, où les salariés n’ont plus de bureau attitré, qu’en pensent les salariés ? Et surtout les jeunes, qui vont évoluer dans ce modèle ? Ils ne sont peut-être pas si emballés que cela, selon Ingrid Nappi-Choulet, professeur de management à l'Essec.

Via JP Fourcade
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Entrepreneurs ou salariés : qui sont les plus épanouis au travail ?

Entrepreneurs ou salariés : qui sont les plus épanouis au travail ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le constat est clair : selon cette étude signée OnePoll pour VistaPrint, pas moins de 81 % des entrepreneurs français se sentent heureux sur le plan professionnel (contre 70% pour les salariés). Les raisons de cette prospérité sont nombreuses, et vont de la liberté dans les décisions à l’autonomie. Bien sûr, le fait de ne pas avoir de patron pèse dans la balance.

Paradoxalement, pour les employés, le bonheur dépend davantage de leurs conditions de travail. Plus précisément, c’est le fait d’avoir des collègues sympathiques, de profiter de congés payés et que de bénéficier d’un emploi stable qui gonflent le sentiment de satisfaction.

Et c’est pour cela que le tableau dépeint quelques lignes plus haut cache quelques zones d’ombres. Ainsi, si 43% des entrepreneurs se disent stressés, le chiffre grimpe à 61% chez les salariés. Les pistes à suivre pour corriger le tir et libérer les profils du stress serait respectivement des vacances plus nombreuses pour les entrepreneurs, et des revenus plus conséquents pour les salariés (ils sont 32% à déplorer un salaire trop faible). Parallèlement, 49% des entrepreneurs se plaignent de leurs revenus instables.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Belgique: les indépendants préfèrent travailler seul et préserver ainsi leur liberté.

Belgique: les indépendants préfèrent travailler seul et préserver ainsi leur liberté. | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Statbel, l’office belge de statistique, vient de publier les résultats d’un ensemble de questions ajoutées en 2017 à l’Enquête sur les forces de travail. Certaines questions s’adressaient spécifiquement aux indépendants. Les résultats de l’enquête mettent en évidence un taux de satisfaction très élevé, en décalage avec la plupart des enquêtes ponctuelles relatives au bien-être général et aux intentions de mobilité. Elle souligne également la volonté des travailleurs indépendants de préserver leur liberté à tout prix, y compris en évitant d’embaucher l’un ou l’autre collaborateur à l’avenir.

 

La population occupée se compose de 637.000 travailleurs indépendants, 3.966.000 salariés et 35.000 aidants non rémunérés. En général, ils sont satisfaits de leur emploi. 49,9% de l’ensemble des personnes occupées se disent très satisfaites, 43,7% plutôt satisfaites et 6,4% peu satisfaites voire insatisfaites.

La satisfaction professionnelle est plus prononcée chez les indépendants. Plus de la moitié d’entre eux (55%) sont très satisfaits et 39,5% sont plutôt satisfaits. Les salariés sont plutôt modérément positifs: 49% déclarent être très satisfaits et 44,4% plutôt satisfaits.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

La liberté du travail sous l’Ancien régime : le faubourg Saint-Antoine

La liberté du travail sous l’Ancien régime : le faubourg Saint-Antoine | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Sous l’Ancien régime, le travail des artisans et des commerçants était contrôlé par un système ultra-réglementaire connu sous le nom de corps de métiers ou corporations. Il existait cependant quelques enclos de liberté, des sortes de zones franches, où le système corporatif ne s’appliquait pas, et où quiconque pouvait travailler selon son bon vouloir, sans payer aucun droit, et en suivant les volontés de sa clientèle plutôt que les obscurités des règlements.

 

Le plus célèbre et le plus important îlot de liberté était le faubourg Saint-Antoine (entre les actuels 11e et 12e arrondissements de Paris). De 1657 à 1776, le faubourg Saint-Antoine constitue en effet le principal lieu de travail « privilégié », c’est-à-dire libre. Les artisans ne sont pas astreints aux formalités tracassières et coûteuses des corporations et peuvent travailler sans lettres de maîtrise et sans subir les exactions des inspecteurs du travail de l’époque, les « jurés » parisiens. Sans surprise, les habitants du faubourg connurent une prospérité exceptionnelle et s’attirèrent les foudres des maîtres des corporations parisiennes.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Toutes les fois où la technologie devait changer le travail... et ne l'a pas fait | 

Toutes les fois où la technologie devait changer le travail... et ne l'a pas fait |  | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Le téléphone qui donne un sixième sens aux entrepreneurs ou des hélicoptères comme moyen privilégié de transports en commun; les prédictions sur le «travail du futur» n'ont pas toutes vu le jour.
Et les prédictions remontent bien avant Internet. Déjà en 370 avant Jésus Christ, Socrate voyait d'un mauvais œil l'idée que tous les hommes apprennent à écrire: «Ils cesseront de faire travailler leur mémoire parce qu'ils compteront sur ce qu'ils ont écrit.» L'écriture a tout de même été bien pratique pour, c'est vrai, se souvenir de tels propos. Dans la même optique, aux 15e et 16e siècles, des intellectuels s'inquiétaient des effets de l'abondance de livres, qui pourraient nous «perturber» voire nous rendre «barbares».
more...
Gabarre's curator insight, April 12, 2018 11:02 PM
petite histoire...
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Ils cumulent plusieurs jobs : les « slashers », avant-gardistes ou nouveaux précaires ?

Ils cumulent plusieurs jobs : les « slashers », avant-gardistes ou nouveaux précaires ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Pour Denis Pennel, lui-même slasher et auteur d’un livre, Travail, la soif de liberté, le grand tournant a eu lieu en 2008, avec la création du statut d’auto-entrepreneur. « D’un coup, il est devenu très facile de créer une structure d’indépendant, et les chiffres sont là pour en témoigner, on compte aujourd’hui plus d’un million d’auto-entrepreneurs », commente-t-il.

« Le fait de slasher permet de réconcilier ces deux aspects du travail : le job-passion et le job-raison », note Johann Ouaki, lui-même slasher et fondateur de SOTO, une entreprise qui accompagne des freelances dans l’optimisation de leur parcours professionnel. « Aujourd’hui, on peut faire les deux : on peut moduler le job carriériste et avec les 30/40% de temps restant développer un nouvel équilibre. C’est un profil qui va de plus en plus être représenté : beaucoup de gens sont frustrés de ne pas faire autre chose et de ne pas développer d’autres compétences. »


more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Industrie en Bretagne
Scoop.it!

Plus de 40% des investissements industriels mondiaux sont dédiés à l’usine du futur

Plus de 40% des investissements industriels mondiaux sont dédiés à l’usine du futur | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Les annonces sur l’industrie du futur sont-elles suivies d’actions concrètes ? Plutôt oui, répond une étude basée sur l’analyse d’articles de presse de l’Observatoire des usines du futur de l’ingénieriste Fives, Trendeo, EDF et l’Institut de la réindustrialisation publiée mardi 20 mars. 41% des projets d’investissement industriel en 2017 incluraient des briques de l’usine du futur selon ce baromètre.

 Les projets usines du futur selon ce baromètre sont majoritairement regroupés en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique du Sud. Parmi les plus grands projets d’usine du futur répertoriés par l’étude, on trouve l’usine du fabricant d’adhésifs brésilien Pegatex Artecola à Mosquera en Colombie qui allie système de production flexible et économie d’énergie, l’usine LG à Séoul équipée de toits végétaux, panneaux d’algues et de technologie de récupération des bruits de pas pour générer de l’énergie, le site Jas Hennessy à Cognac et son système de traçabilité sophistiqué, ou encore l’usine très automatisée de batteries pour voiture électrique de l’autrichien Kreisel Electric.

Via François Pellerin, Obsmetalbretagne
more...
François Pellerin's curator insight, March 20, 2018 6:40 AM

"L’étude a identifié 3 412 projets annoncés ou réalisés l’an dernier, représentant 1 026 milliards de dollars. Pour être identifiés "usine du futur", les projets doivent répondre à au moins l’un des six critères suivants : numérisation, flexibilité du travail, efforts environnementaux, efficacité énergétique, efforts territoriaux et efforts sociaux."

La qualification d'Usine du Futur est discutable. Il suffit d'obtenir 1 point sur 12 possibles pour être classé Usine du Futur. Si l'on prenait par exemple le score de 6 comme référence, il ne reste que 63 projets soit 2% des projets! Voir les résultats détaillés.

 

Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Travail, la soif de liberté

Travail, la soif de liberté | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Face à la grosse fatigue du salariat, Denis Pennel exhorte à planter le nouvel arbre qui portera les fruits d’un travail réconcilié avec la liberté et sera fait pour survivre au monde du XXIe siècle. Car, il en est convaincu: on ne pourra plus longtemps appliquer des solutions éculées pour résoudre les problèmes du futur. Le travail se sent aujourd’hui à l’étroit dans le moule qu’on lui a forgé, « engoncé dans l’habit qu’on lui a façonné au XXe siècle », nous dit Dennis Pennel, directeur général de la World Employment Confederation et expert reconnu du monde du travail (il est notamment l’auteur de Travailler pour soi, paru en 2013).

« La relation standardisée établie à travers l’organisation fordiste de l’emploi (contrat à durée indéterminée, travail répétitif et calibré, unité de lieu et de temps) a évolué au profit de contrats de travail plus courts et flexibles (CDD, intérim, temps partiels). Mais, aujourd’hui, c’est en dehors du salariat que s’inventent de nouvelles manières d’exercer son activité professionnelle: auto-entrepreneur, travail via des plates-formes numériques, renouveau de l’artisanat à travers les ‘fab labs’ et autres masers, renaissance du petit commerce de proximité… »
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Des plateformes à l’intelligence artificielle : quelles convergences pour les transformations du travail ?

Des plateformes à l’intelligence artificielle : quelles convergences pour les transformations du travail ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Au 18ème siècle, le travail est un facteur de production qui répond à des considérations productivistes. La révolution industrielle va concentrer et quantifier l’occupation du travail qui amènera d’ailleurs la création de statistiques du chômage. La phénoménologie Allemande de Hegel au 19ème siècle interroge le sens du travail selon des considérations dialectiques entre l’Homme et l’Objet qui permet de prendre conscience de soi. Le modèle salarial renoue finalement les liens contractualistes entre le travailleur et une contrepartie juridique actant l’acquisition d’un statut social.

Or, la société numérique participe de l’éclatement de ces conceptions. Les capacités d’intermédiations, la dés-implication physiques des salariés sur la production d’un bien ou d’un service, mais aussi la dissociation des unités de temps et de lieux qui participait d’une organisation du travail, sont autant d’opportunités d’adaptation des médiations numériques dans un environnement reconfigurable.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le «ghosting», l'abandon de poste du jour au lendemain, se banalise

Le «ghosting», l'abandon de poste du jour au lendemain, se banalise | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

«Les employés quittent leur employeur de la même manière qu'un mauvais rendez-vous sur Tinder», écrit le Washington Post. Dans certains secteurs, l'offre d'emploi est supérieure à la demande. Le terme américain «ghosting» - apparu en 2016 - était jusqu'ici un élément de langage à rattacher aux sites et autres applications de rencontres amoureuses. Désormais, il s'applique également très bien au monde du travail... Les économistes expliquent ce phénomène par le fait que le marché du travail américain est de plus en plus tendu: les offres d'emploi ont dépassé la demande depuis près de huit mois et le taux de chômage s'est maintenu à 3,7% depuis septembre. Son plus bas niveau en 49 ans! Concierges, baristas, soudeurs, mais aussi comptables et ingénieurs: tous ces profils sont très convoités. Et certains, plutôt que d'avoir une conversation pénible avec leur employeur, préfèrent claquer la porte sans rien dire... pour en ouvrir une plus accueillant.

 
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Nos métiers inconnus des années 2030 imaginés en dessins

Nos métiers inconnus des années 2030 imaginés en dessins | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

À partir des débats qui ont eu lieu au forum économique mondial de Davos, des illustrations ont été réalisées. Leur but : imaginer au mieux à quoi ressembleront, physiquement, nos métiers de demain.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from FabLab - DIY - 3D printing- Maker
Scoop.it!

"Les makers bricolent les institutions", selon trois sociologues spécialistes des fablabs

"Les makers bricolent les institutions", selon trois sociologues spécialistes des fablabs | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Trois sociologues, Isabelle Berrebi-Hoffmann, Marie-Christine Bureau et Michel Lallementu, observent le monde des fablabs depuis presque dix ans. Dans leur livre... - Fablab

Via JP Fourcade
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Vu du Moyen Âge : le droit du travail est-il contrainte ou protection ?

Vu du Moyen Âge : le droit du travail est-il contrainte ou protection ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

La Révolution a constitué un grand moment de fluidification des lois du travail. De 1789 à 1791, les élus de la Révolution ne cessent de débattre à propos des corporations, dont le fonctionnement structure une part très importante du marché du travail au Moyen Âge et à l’époque moderne. Les libéraux de la Révolution française ont érigé en repoussoir les corporations médiévales pour promouvoir le « laisser faire, laisser passer » et contribuèrent à former l’image d’une époque médiévale où la liberté d’entreprendre était brimée par des règles absurdes. Pourtant, assimiler les corporations au Moyen Âge à un symbole de l’immobilisme imposé par des professionnels établis dans leur situation est plus que réducteur.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Nouvelles formes de travail et impacts sur les RH

Nouvelles formes de travail et impacts sur les RH | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Start-uppers, slashers et coworkers inventent de nouvelles façons de travailler, avec des conséquences pour les entreprises et les RH. Denis Pennel, directeur général de la World Employment Confederation, spécialiste du marché du travail et auteur, a livré son analyse lors des dernières rencontres de l'Agora RH*.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

"Shadow comex" : Ces entreprises qui écoutent leurs jeunes

Ces comex (pour comités exécutifs), aussi appelés advisory board ou shadow codir, sont des comités de direction juniors composés d'employés jeunes – moins de 30 à 35 ans selon les entreprises. Ils regroupent une dizaine de collaborateurs sélectionnés pour leurs compétences mais également leur diversité : ils doivent être représentatifs des différents métiers au sein de l’entreprise. Ces shadow comex se réunissent en parallèle du comité de direction classique, avec le même ordre du jour.

Leur mission ? Challenger les décisions du comité de direction, lui apporter un regard neuf et également proposer des projets innovants. "Attention, le shadow comex n’a pas vocation à décider, il a uniquement un rôle consultatif", précise Édouard Tessier, fondateur de la société de conseil en transformation des entreprises Anakao. Depuis 2015, la vague shadow comex touche de nombreux gros groupes comme AccorHotels, Pernod Ricard, Macif ou encore Eiffage.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from L'emploi à la loupe
Scoop.it!

3% des plus de 65 ans ont encore un emploi, un chiffre qui a triplé en 10 ans

3% des plus de 65 ans ont encore un emploi, un chiffre qui a triplé en 10 ans | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Quelque 3% des seniors exercent encore une activité professionnelle après 65 ans, le plus souvent cumulée avec la retraite, un chiffre qui a triplé en dix ans et s'explique souvent par la volonté de compléter ses revenus, révèle mardi l'Insee.En 2017, 3% des plus de 65 ans travaillaient, contre 1% dix ans plus tôt, un phénomène plus marqué pour la tranche d'âge 65-69 ans (7%), indique l'étude annuelle "France, portrait social".Sept sur dix cumulent cet emploi, le plus souvent exercé à temps partiel, avec une pension de retraite.


Via Pôle emploi
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

« Apprendre au XXIᵉ siècle » : un pari sur l’intelligence collective

Il est grand temps que l’apprentissage de la curiosité l’emporte sur celui de la soumission. Tel est le « credo » sur lequel repose Apprendre au XXIᵉ siècle, l’importante et passionnante contribution que François Taddei vient d’apporter à la réflexion sur l’avenir de l’école et les enjeux de la connaissance. Si l’on veut progresser vers une « société apprenante », « où les apprentissages des uns facilitent ceux des autres », une « révolution de nos façons d’apprendre, en tout lieu et à tout âge » s’impose, juge-t-il. Le point sur les perspectives développées dans cet ouvrage.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

L'Avenir du travail modifié en profondeur par le Numérique

L'Avenir du travail modifié en profondeur par le Numérique | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
A quoi ressemblera le travail demain ? Serons-nous tous entrepreneurs nomades ? Le contrat commercial aura-t-il remplacé le contrat de travail et l’intermittence sera-t-elle devenue la règle ? L’entreprise modulaire et les fabs labs auront-ils eu raison du bureau et de l’usine traditionnels ? Les espaces de co-working et les réseaux professionnels se substitueront-ils au travail en équipe et aux espaces de dialogue social ? Autant de questions qui émanent des bouleversements portés par la révolution technologique et par la numérisation de l’économie. Elles renouvellent aujourd’hui les termes de la réflexion, déjà engagée, sur les mutations du travail et sur son avenir.


more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

Qu'est ce que le présentéisme au travail ?

Qu'est ce que le présentéisme au travail ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Enrhumée ou épuisée, vous vous sentez "obligée" d'aller travailler, même sans être à 100% de vos capacités. Décryptage du "présentéisme", un mal qui doit sa discrétion à sa banalité.

Via Loïc CARO, JP Fourcade
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Ils cumulent plusieurs métiers par envie : les "slasheurs" vont-ils bouleverser le monde du travail ?

Ils cumulent plusieurs métiers par envie : les "slasheurs" vont-ils bouleverser le monde du travail ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Cumuler les jobs en associant passions et revenus, c'est la spécificité de ceux que l'on appelle les "slasheurs". Et les spécialistes en sont sûrs : c'est une tendance de fond qui pourrait devenir une norme.


Un terme qui désigne des personnes qui jonglent entre plusieurs activités professionnelles par nécessité d'augmenter leurs revenus ou par choix et parfois les deux. En 2016, en France, 16% des actifs entre 18 et 65 ans sont des "slasheurs" et parmi eux, 77% exercent leur deuxième métier dans un secteur tout à fait différent, indique une étude pour le salon SME, le salon des micro-entreprises.


Pour Denis Pennel, slasheur lui-même et auteur d’un livre Travail, la soif de liberté, ces chiffres sont sûrement sous-évalués car ils ne prennent pas en compte le travail bénévole et les personnes qui ne déclarent pas toutes leurs sources de revenus. Aussi, le chiffre de 4,5 millions serait plus proche de la réalité, "encore qu’on est très probablement au dessus", selon lui. Alors qui sont ces "slasheurs", cumulards de jobs et de passions ? LCI a mené sa petite enquête.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le Bureau Traditionnel, La Hantise Des Millennials

Le Bureau Traditionnel, La Hantise Des Millennials | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le constat est fait : la qualité des bureaux est devenue un enjeu prioritaire pour les entreprises cherchant à atteindre un haut niveau d’attractivité et de productivité. Les dirigeants sont obligés de revoir leur modèle de bureau traditionnel pour répondre aux attentes des nouvelles générations d’actifs. 


Une nouvelle génération d’actifs s’installe dans les bureaux : Millenials, Y, Z… remplacent progressivement les précédentes au bureau. Et pour cause : 50% des actifs auront moins de 30 ans en 2020, ils seront donc plus nombreux que les boomers au bureau. Leur nouvelle vision du travail implique une rupture avec les besoins et les exigences d’aujourd’hui. Les millenials seraient prêts à renoncer à 6 500 € de salaire annuel en moyenne pour travailler dans un meilleur environnement. 93% des jeunes actifs ne veulent plus d’un bureau classique. Il est donc nécessaire de joindre leurs attentes aux dynamiques de l’environnement de travail qu’ils cultivent : non hiérarchique, fluide, innovant, en mouvement, avec des interactions dynamiques au sein du groupe.

more...
No comment yet.