l'éducation prioritaire
6 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Audrey Decourty from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

L'éducation prioritaire voulait partager la réussite - ouest-france.fr

L'éducation prioritaire voulait partager la réussite - ouest-france.fr | l'éducation prioritaire | Scoop.it
Elle est née en 1981. Ambition : aider les élèves les plus défavorisés à vaincre leurs difficultés scolaires. Trente ans plus tard, professeurs et élèves témoignent.

Entretien.

 

   Vous avez été prof dansune cité d'urgence. Était-ce là les prémices de l'éducation prioritaire ?

 

En 1961, j'enseignais à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Quand la cité a fermé, on a fait le point de l'efficacité scolaire. La catastrophe ! À 14 ans, un quart des élèves ne savait pas lire. Avec l'équipe pédagogique, on s'est dit : « On va rester ensemble et essayer de faire autrement. » C'est ce qu'on a fait à Gennevilliers. On a obtenu que les caractéristiques particulières de ce territoire soient reconnues. Et on a eu des conditions très favorisées : quinze élèves par classe, un an de formation pour chaque enseignant, des crédits... Le hic ? Pour bénéficier de ces conditions, il fallait que les enfants figurent, administrativement dans la catégorie « handicapés sociaux » !...


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by Audrey Decourty from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

30 000 collégiens vont bénéficier de soutien scolaire en ligne

30 000 collégiens vont bénéficier de soutien scolaire en ligne | l'éducation prioritaire | Scoop.it
Il s'agit d'élèves de 6ème, scolarisés dans des zones d'éducation prioritaire.

Via Vincent DUBOIS
more...
Vincent DUBOIS's curator insight, December 12, 2012 4:23 AM

A la rentrée 2013, plus de 30 000 élèves de 6e scolarisés en éducation prioritaire se verront proposer «une offre numérique de soutien scolaire», annonce le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon (photo AFP), dans un entretien au Nouvel Observateur mercredi.

«Il n’y a pas de raison que le soutien soit réservé aux élèves dont les parents peuvent payer des prestataires privés. Le numérique est un outil fantastique qui permet de mieux travailler en classe et qui redonne du plaisir à apprendre», explique le ministre, qui présentera jeudi sa stratégie numérique pour l'école.

Il faut «favoriser le raccordement des établissements au très haut débit, faciliter l'équipement (tableaux interactifs, tablettes, manuels numériques...). Mais aussi former les enseignants et développer des services nouveaux pour les élèves, les enseignants et les parents», souligne le ministre....

Valaf Lebu's comment, December 12, 2012 5:09 AM
Soutien scolaire en ligne en "autonomie" (notion très en vogue et qui se résume à un "débrouillez-vous" assumé) à la maison, ou en classe avec un enseignant ? L'annonce ne le dit pas ! Ce type de recours aux services en ligne présage en général d'une privatisation du soutien, bien loin de l'idéal d'une prise en charge "publique, gratuite et obligatoire" (comme dirait la Princesse Dézécolle !) de tous les élèves, même ceux en difficulté !
Rescooped by Audrey Decourty from questions d'éducation
Scoop.it!

Quelles sont les compétences d'un bon maître en ZEP ? - Gérard Chauveau

Quelles sont les compétences d'un bon maître en ZEP ? - Gérard Chauveau | l'éducation prioritaire | Scoop.it
LES RENCONTRES DE L’OZP----- n° 111 - mars 2013 En éducation prioritaire, (...)

Via alozach
more...
alozach's curator insight, March 23, 2013 5:57 AM

Extrait de l'intervention de Gérard Chauveau :

 

" L’hétérogénéité des élèves est plus forte en ZEP qu’ailleurs mais les enseignants sont aussi plus hétérogènes : les écarts d’efficacité pédagogique sont élevés. Le manque de compétences pédagogique de certains enseignants s’est aggravé. Beaucoup d’enseignants n’ont pas ce qui faisait partie du bagage de base, il y a encore 30 ans. Ils sont aussi plus volatiles. Pour certains, être affecté dans une école ZEP c’est un purgatoire qu’ils souhaitent le plus bref possible.

 

L’effet maître : les maîtres qui réussissent en ZEP


Des recherches menées voici une douzaine d’années avaient permis de constater que dans des conditions voisines, dans les mêmes cités, avec les mêmes élèves, en fin de CP, on trouvait des classes où 80% d’élèves savaient lire et dans d’autres seulement 20%. Nous avons alors recherché les points communs des maîtres en situation de réussite. Nous avons relevé 4 types de compétences :
a) - Les compétences didactiques et des efforts concentrés sur la lecture et l’écriture : ceux qui réussissent y consacrent souvent 2h30 par jour, contre fréquemment seulement une heure par jour ailleurs.
Leur pédagogie est équilibrée : ils consacrent autant d’efforts et de temps aux
activités techniques d’apprentissage du code qu’aux activités sur le sens, la
compréhension et la culture autour de l’écrit.
b) - Les compétences organisationnelles : tenir et faire travailler le groupe classe selon des modalités diversifiées.
c) - Les compétences sociales : la capacité de communiquer sur les apprentissages et plus généralement sur l’éducation avec les enfants mais aussi avec les parents des milieux populaires.
d) - Les compétences éthiques ou citoyennes. Ces maîtres pensent et disent : « Tous nos élèves sont capables de réussir. » ou en CP : « Tous sont capables d’apprendre à lire et à écrire » . « Nous sommes là pour les faire réussir. »

Scooped by Audrey Decourty
Scoop.it!

François Hollande: une inégale lutte contre les inégalités | Mediapart

François Hollande: une inégale lutte contre les inégalités | Mediapart | l'éducation prioritaire | Scoop.it
Les "étrangers" mal lotis “@edwyplenel: Hollande: une inégale lutte contre les inégalités bilan http://t.co/mbkrAPAc9H”;
more...
No comment yet.