La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee
0 view | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Pourquoi proposer le référencement Garanti ? toutes les réponses ici

Pourquoi proposer le référencement Garanti ? toutes les réponses ici | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Nous référençons votre site web sur vos mots clés principaux en 1ere page. Referencement Google Garanti en TOP 10 Contractuellement.
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Trampolines JUMPKING numéro 1 mondial - HOMELOISIRS

Trampolines JUMPKING numéro 1 mondial - HOMELOISIRS | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Trampolines Jumpking numéro 1 dans le monde. Garantis 10 ans livré avec filet intégré à la structure du trampoline.
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Détecteur PTI avec combiné sirène et flash lumineux - FEDOLT

Système de prévention du risque pour travailleur isolé, système pti pour travailleur opérant en zone isolée, avec avertisseur sonore et lumineux.
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Paiements aux Resultats, ne pas se faire avoir ! - Référencement Google garanti avec Référencement Top 10

Paiements aux Resultats, ne pas se faire avoir ! - Référencement Google garanti avec Référencement Top 10 | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Paiements aux résultats Google ?!   Avez-vous déjà entendu parlé de ces contrats de référencement avec paiements aux résultats ? Si vous êtes en pleine recherche d'un prestataire professionnel dans le référencement SEO, vous avez très certainement vu passer dans votre boite mail une proposition du genre... Certes, cette proposition alléchante au plus haut point pourrait vous faire fléchir et griffonner ce Lire la suite
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Mise à jour PANDA le 21 décembre2012 (v. 23) - Référencement Google garanti avec Référencement Top 10

Mise à jour PANDA le 21 décembre2012 (v. 23) - Référencement Google garanti avec Référencement Top 10 | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Google à déployé le 21 décembre dernier sa dernière mise à jour pour l'algorithme PANDA, visant à palier les faux positionnement dans les SERP, et en contrant les spammeurs du moteurs. Google n'en finit plus de contrer les sites de mauvaises qualités, bien entendu pour le plus grand bonheur des utilisateurs et des internautes du fameux moteurs. [approved]Grâce à ce Lire la suite
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

adresse du site : the.hermannee

Later Imogene's insight:

C'est très dur d'en trouver. J'ai essayé "Halle aux Chaussures", "Gémo" et "

more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

« Nous contacter »

« Nous contacter » | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
REFERENCEMENT TOP 10 Steve MICHELET Numéro SIRET : 50196101500010 8, allée de la Favorite - 94260 FRESNES TELEPHONE 09 50 55 55 82 - 06 67 99 49 49
Later Imogene's insight:

« Nous contacter »

more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Reparation IPhone 5S - PhoneFIX

PHONEFIX: Reparation Express en 30 minutes et GARANTIE 1 AN. Centre de reparation certifié expert. Reparation IPhone IPad et Smartphone.
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

6 clubs de sport sur BORDEAUX Métropole, Aquagym, Aquabike & Fitness

6 clubs de sport sur BORDEAUX Métropole, Aquagym, Aquabike & Fitness | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Abonnement PREMIUM tout inclus comprenant Aquabike, Pilates, Aquagym, Cycling et le meilleur du Fitness ! Prenez vite RDV !
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

« QWANT », le moteur de recherche qui fera trembler Google ! - Référencement Google garanti avec Référencement Top 10

« QWANT », le moteur de recherche qui fera trembler Google ! - Référencement Google garanti avec Référencement Top 10 | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Une nouvelle bombe vient d’arriver sur le net, ‘QWANT’ le moteur de recherche made in France. Une page de l’histoire du net vient de s’écrire (pour ma part !) et je vous assure que ce moteur de recherche va faire parler de lui….. Google ne peut qu’en avoir peur. Un projet qui a débuté il y a deux ans et Lire la suite
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Equipements PTI, DATI, Homme mort pour travailleur isolé - FEDOLT

Equipements PTI, DATI, Homme mort pour travailleur isolé - FEDOLT | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
PTI : Fedolt vous propose une large gamme d'équipements pour travailleur isolé (PTI). Tous nos produits PTI : Telephone, Alarmes, controleurs de rondes pour la protection en temps réel.
more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

transe hypnotique Archives - Ecole Française d'Hypnose

transe hypnotique Archives - Ecole Française d'Hypnose | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Later Imogene's insight:

 Croyez vous à l'hypnose ?

more...
No comment yet.
Rescooped by Later Imogene from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

T'as aucun droit, puisque t'es mort

T'as aucun droit, puisque t'es mort | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it

Peut-on appeler morte une langue que 280 000 locuteurs (sur 4,3 millions d'habitants de 5 départments de la Bretagne historique, chiffres de l'INSEE(2)), déclarent parler ? Peut-on appeler morte un langue qui dispose de deux radios associatives émettant uniquement en breton, deux autres radio associatives émettant pour moitié en breton, une radio publique émettant quotidiennement deux heures en breton, et trois autres radios associatives et une radio publique qui programment une à plusieurs émission hebomadaires en breton ? Une langue dans laquelle sont publiées un hebdomadaire d'information générale, un mensuel d'information générales, un mensuel de débats politiques et philosophiques, deux revues littéraires bimensuelles, une revue linguistique, une revue d'heroic fantasy, une revue de poésie expérimentale... pour ne citer que les principaux périodiques ? Une langue dans laquelle une centaine de nouveaux livres sont publiés chaque année par une vingtaine d'éditeurs ? Une langue dans laquelle sont scolarisé, en immersion (Diwan) ou en bilingue paritaire (Divyezh et Dihun), plus de 15 000 élèves,  de la maternelle à la terminale, encadrés par 1 200 enseignants,  agents de service, animateurs et pions ? Une langue dont 5 à 6 000 adultes font l'apprentissage en cours du soir ? Une langue que 167 communes (sur 1 200) et 13 intercommunalités, mais aussi 716 structures privées (entreprises, clubs sportifs et associations) se sont engagées à développer en ratifiant l'accord "Ya d'ar Brezhoneg" ? La morte bouge encore sacrément !

Ce que je viens de mentionner concernant la langue bretonne, aisément vérifiable à travers par exemple les données fournies par l'Office public de la langue bretonne, vaut aussi, avec les nuances propres à chaque communauté linguistique, pour les autres langues régionales metropolitaines (occitan, catalan, basque, corse, arpitan aliasfranco-provençal, alsacien, platt lorain alias francique, flamand ; avec des niveaux de vitalité variables pour les langues d'oil — gallo alias britto-angevin, normand, picard, beauceron, morvandiau, poitevin et saintongeais — ; au contraire avec un ancrage populaire nettement plus fort s'agissant des langues d'outre-mer, créoles antillais, guyannais et réunionais, langue amazoniennes, calédoniennes, tahitienne...

Comment en être réduit, pour s'opposer à un droit qui devrait être élémentaire (le droit d'utiliser sa langue dans la vie publique, ou pour être plus exact, une de ses langues, la quasi-totalité des locuteurs des langues régionales ou minoritaires étant bilingues, voire trilingues), à nier l'existence du sujet de ce droit ? Certes, les opposants à la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires héritent d'une longue tradition de racisme linguistique, dont un des plus illustres repésentants n'est autre que Victor Hugo(3). Dans Quatre-Vingt treize, Totor écrit à propos du paysan breton qu'il campe "...parlant une langue morte, ce qui est faire habiter une tombe à sa pensée...". On reste sidéré par l'énormité du propos. Par définition, une langue qu'on parle est vivante, puisqu'elle véhicule les pensées, rélexions, émotions et autres propos du groupe humain qui la pratique. La langue comme fait anthropologique est si intimement liée à la pensée vivante qu'on a du mal à l'en dissocier. Certes, dans sa dimension de "mise en forme du monde", aucune langue ne procède de la même façon qu'une autre, et de là on peut comprendre l'attachement de beaucoup à leur langue maternelle, qu'on a tendance à considérer comme bien supérieure à celle du voisin dans sa capacité à traduire fidèlement les plis de sa propre pensée. Mais ce jugement, à la base du racisme liguistique que j'évoquais plus haut, est biaisé. La pensée se met en forme par le truchement d'une langue, et du coup chaque pensée est comme formatée conformément aux canons de la langue dans laquelle elle s'exprime. En tentant de l'exprimer dans une autre langue, on se heurte à la difficulté de trouver une équivalence exacte, compte tenu des systèmes de signes différents et arbitraires, qu'il est impossible de réduire à une bijection, entre chaque langue. Traduttore, traditore.

Pour autant, si la tradition du racisme linguistique est longue et comporte d'illustres repésentants (La Fontaine, Mirabeau, Barrère, l'abbé Grégoire, Talleyrand, Prosper Mérimée, Michelet, Emile Zola, Emile Combes, Edouard Daladier, Jean Dutourd, Bertrand Poirot-Delpech, Claude Allègre... font aux aussi partie du club), elle appartient aux traditions qui méritent d'être soumises au droit d'inventaire, et de n'être pas transmises aux générations futures. Après tout, dans la tradition, on lapidait les femmes adultère, on brûlait les sorcières, on pendait les sodomites, et ces traditions se sont interrompues, qui songerait à s'en plaindre ? Tout comme son frère le racisme biologique, le racisme linguistique est détestable et incompatible avec la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, dont j'espère que personne ici ne songe à la remettre en cause. Il faut postuler l'égale dignité de chaque langue, tout comme on admet l'égale dignité de chaque être humain, ça ne peut même pas se discuter. Entendons-nous bien, ça ne veut pas dire que chaque langue bénéficie automatiquement du même niveau de diffusion, de normalisation, d'institutions qui l'enseignent, la diffusent... Chaque langue a vécu sa propre histoire, et peu d'entre elles sont dans la situation de souveraineté incontestée des langues impériales (parmi lesquelles l'anglais, le chinois mandarin, l'hindi, l'espagnol mais aussi le français). Raison de plus pour faire bénéficier les "petites" langues, les langues moins répandues pour parler politiquement correct, d'une égale dignité en droit, qui puisse légitimer des mesures concrètes et pratiques pour aménager l'espace public d'une façon un peu moins défavorable à ces langues et à leurs locuteurs. Pour prendre un exemple terre-à-terre, la jurisprudence des tribunaux administratifs estime qu'il n'y a pas rupture dans la continuité du service public lorsqu'un instituteur bilingue, temporairement absent pour cause de maladie, est remplacé par un instituteur monolingue, incapable pourtant de poursuivre l'enseignement breton-français pour lequel le titulaire avait été nommé. C'est à ce type d'insécurité des acquis patiemment obtenus que les promoteurs de la Charte se proposent de remédier.

La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires n'est que cela, un catalogue de bonne pratiques pour mieux organiser la coexistence pacifique entre langues dominantes (les langues officielles) et langues dominées (les autres). On peut la comparer à la laïcité, qui vise quant à elle à organiser la coexistence pacifique des croyances (et des non croyances) religieuses, souvent dans une contexte où (au départ au moins) une religion dominante avait du mal à laisser de la place à des religions minoritaires ainsi qu'à l'athéisme. Si les langues minoritaires ne sont pas des croyances, elle présentent comme les religions ce caractère facultatif et cette pratique sociale, qui ne permet pas de les réduire à la sphère privée. Qui de nos jours, parmi les démocrates, proposerait sérieusement de revenir sur la laïcité ? Le pluralisme linguistique raisonné, que la Charte se propose d'organiser, devrait susciter la même adhésion unanime des gens épris de progrès. Et que l'on prohibe à jamais les affirmations blessante, les incantations mortifères, les déclarations infériorisantes des grands envers les petits, du centre envers la périphérie... Tout ce qui, de près ou de loin, prolonge une soert d'ordre colonial.

Jañ-Mai Drapier
Parent d'élèves Diwan
Contributeur Wikipedia
Traducteur bénévole de logiciels
Conseiller scientifique de l'Office public de la langue bretonne 


Via Charles Tiayon
more...
Charles Tiayon's curator insight, July 21, 2014 10:38 AM

Peut-on appeler morte une langue que 280 000 locuteurs (sur 4,3 millions d'habitants de 5 départments de la Bretagne historique, chiffres de l'INSEE(2)), déclarent parler ? Peut-on appeler morte un langue qui dispose de deux radios associatives émettant uniquement en breton, deux autres radio associatives émettant pour moitié en breton, une radio publique émettant quotidiennement deux heures en breton, et trois autres radios associatives et une radio publique qui programment une à plusieurs émission hebomadaires en breton ? Une langue dans laquelle sont publiées un hebdomadaire d'information générale, un mensuel d'information générales, un mensuel de débats politiques et philosophiques, deux revues littéraires bimensuelles, une revue linguistique, une revue d'heroic fantasy, une revue de poésie expérimentale... pour ne citer que les principaux périodiques ? Une langue dans laquelle une centaine de nouveaux livres sont publiés chaque année par une vingtaine d'éditeurs ? Une langue dans laquelle sont scolarisé, en immersion (Diwan) ou en bilingue paritaire (Divyezh et Dihun), plus de 15 000 élèves,  de la maternelle à la terminale, encadrés par 1 200 enseignants,  agents de service, animateurs et pions ? Une langue dont 5 à 6 000 adultes font l'apprentissage en cours du soir ? Une langue que 167 communes (sur 1 200) et 13 intercommunalités, mais aussi 716 structures privées (entreprises, clubs sportifs et associations) se sont engagées à développer en ratifiant l'accord "Ya d'ar Brezhoneg" ? La morte bouge encore sacrément !

Ce que je viens de mentionner concernant la langue bretonne, aisément vérifiable à travers par exemple les données fournies par l'Office public de la langue bretonne, vaut aussi, avec les nuances propres à chaque communauté linguistique, pour les autres langues régionales metropolitaines (occitan, catalan, basque, corse, arpitan aliasfranco-provençal, alsacien, platt lorain alias francique, flamand ; avec des niveaux de vitalité variables pour les langues d'oil — gallo alias britto-angevin, normand, picard, beauceron, morvandiau, poitevin et saintongeais — ; au contraire avec un ancrage populaire nettement plus fort s'agissant des langues d'outre-mer, créoles antillais, guyannais et réunionais, langue amazoniennes, calédoniennes, tahitienne...

Comment en être réduit, pour s'opposer à un droit qui devrait être élémentaire (le droit d'utiliser sa langue dans la vie publique, ou pour être plus exact, une de ses langues, la quasi-totalité des locuteurs des langues régionales ou minoritaires étant bilingues, voire trilingues), à nier l'existence du sujet de ce droit ? Certes, les opposants à la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires héritent d'une longue tradition de racisme linguistique, dont un des plus illustres repésentants n'est autre que Victor Hugo(3). Dans Quatre-Vingt treize, Totor écrit à propos du paysan breton qu'il campe "...parlant une langue morte, ce qui est faire habiter une tombe à sa pensée...". On reste sidéré par l'énormité du propos. Par définition, une langue qu'on parle est vivante, puisqu'elle véhicule les pensées, rélexions, émotions et autres propos du groupe humain qui la pratique. La langue comme fait anthropologique est si intimement liée à la pensée vivante qu'on a du mal à l'en dissocier. Certes, dans sa dimension de "mise en forme du monde", aucune langue ne procède de la même façon qu'une autre, et de là on peut comprendre l'attachement de beaucoup à leur langue maternelle, qu'on a tendance à considérer comme bien supérieure à celle du voisin dans sa capacité à traduire fidèlement les plis de sa propre pensée. Mais ce jugement, à la base du racisme liguistique que j'évoquais plus haut, est biaisé. La pensée se met en forme par le truchement d'une langue, et du coup chaque pensée est comme formatée conformément aux canons de la langue dans laquelle elle s'exprime. En tentant de l'exprimer dans une autre langue, on se heurte à la difficulté de trouver une équivalence exacte, compte tenu des systèmes de signes différents et arbitraires, qu'il est impossible de réduire à une bijection, entre chaque langue. Traduttore, traditore.

Pour autant, si la tradition du racisme linguistique est longue et comporte d'illustres repésentants (La Fontaine, Mirabeau, Barrère, l'abbé Grégoire, Talleyrand, Prosper Mérimée, Michelet, Emile Zola, Emile Combes, Edouard Daladier, Jean Dutourd, Bertrand Poirot-Delpech, Claude Allègre... font aux aussi partie du club), elle appartient aux traditions qui méritent d'être soumises au droit d'inventaire, et de n'être pas transmises aux générations futures. Après tout, dans la tradition, on lapidait les femmes adultère, on brûlait les sorcières, on pendait les sodomites, et ces traditions se sont interrompues, qui songerait à s'en plaindre ? Tout comme son frère le racisme biologique, le racisme linguistique est détestable et incompatible avec la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, dont j'espère que personne ici ne songe à la remettre en cause. Il faut postuler l'égale dignité de chaque langue, tout comme on admet l'égale dignité de chaque être humain, ça ne peut même pas se discuter. Entendons-nous bien, ça ne veut pas dire que chaque langue bénéficie automatiquement du même niveau de diffusion, de normalisation, d'institutions qui l'enseignent, la diffusent... Chaque langue a vécu sa propre histoire, et peu d'entre elles sont dans la situation de souveraineté incontestée des langues impériales (parmi lesquelles l'anglais, le chinois mandarin, l'hindi, l'espagnol mais aussi le français). Raison de plus pour faire bénéficier les "petites" langues, les langues moins répandues pour parler politiquement correct, d'une égale dignité en droit, qui puisse légitimer des mesures concrètes et pratiques pour aménager l'espace public d'une façon un peu moins défavorable à ces langues et à leurs locuteurs. Pour prendre un exemple terre-à-terre, la jurisprudence des tribunaux administratifs estime qu'il n'y a pas rupture dans la continuité du service public lorsqu'un instituteur bilingue, temporairement absent pour cause de maladie, est remplacé par un instituteur monolingue, incapable pourtant de poursuivre l'enseignement breton-français pour lequel le titulaire avait été nommé. C'est à ce type d'insécurité des acquis patiemment obtenus que les promoteurs de la Charte se proposent de remédier.

La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires n'est que cela, un catalogue de bonne pratiques pour mieux organiser la coexistence pacifique entre langues dominantes (les langues officielles) et langues dominées (les autres). On peut la comparer à la laïcité, qui vise quant à elle à organiser la coexistence pacifique des croyances (et des non croyances) religieuses, souvent dans une contexte où (au départ au moins) une religion dominante avait du mal à laisser de la place à des religions minoritaires ainsi qu'à l'athéisme. Si les langues minoritaires ne sont pas des croyances, elle présentent comme les religions ce caractère facultatif et cette pratique sociale, qui ne permet pas de les réduire à la sphère privée. Qui de nos jours, parmi les démocrates, proposerait sérieusement de revenir sur la laïcité ? Le pluralisme linguistique raisonné, que la Charte se propose d'organiser, devrait susciter la même adhésion unanime des gens épris de progrès. Et que l'on prohibe à jamais les affirmations blessante, les incantations mortifères, les déclarations infériorisantes des grands envers les petits, du centre envers la périphérie... Tout ce qui, de près ou de loin, prolonge une soert d'ordre colonial.

Jañ-Mai Drapier
Parent d'élèves Diwan
Contributeur Wikipedia
Traducteur bénévole de logiciels
Conseiller scientifique de l'Office public de la langue bretonne 

Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Qu’est ce que le BLACK HAT ?

Qu’est ce que le BLACK HAT ? | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Qu’est ce que le BLACK HAT ? Le référencement BLACK HAT est la technique qui consiste à référencer un site internet en employant des moyens peu scrupu
Later Imogene's insight:

Qu’est ce que le BLACK HAT ?

more...
No comment yet.
Scooped by Later Imogene
Scoop.it!

Positionnement Google

Positionnement Google | La divination du fait de telephone sembler etre franchement envolee | Scoop.it
Le positionnement Google est l'art de positionner un site le plus haut possible dans les résultats de recherche.
Later Imogene's insight:

Positionnement Google

more...
No comment yet.