l'actualité économique
7 views | +0 today
Follow
l'actualité économique
informations sur l'actualité économique
Curated by Ptilu
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Ptilu
Scoop.it!

En légère baisse ce vendredi, le S&P 500 termine l'année 2011 au même moment qu'il ne l'avait entamée.

Anné blanche à Wall Street pour le S&P 500. L'indice élargi a légèrement reculé ce vendredi, terminant l'année 2011 au même niveau qu'il ne l'avait entamée. Le Dow Jones affiche en revanche un gain de 5,5% mais le Nasdaq a reculé de 1,8%. Comme depuis le début de la semaine, les volumes sont restés très faibles lors de cette dernière séance de l'année.

A la clôture ce vendredi, le Dow Jones perd 0,57% à 12.218 points, le S&P 500 recule de 0,43% à 1.258 points et le Nasdaq abandonne 0,22% à 2.605 points.

Du côté des valeurs, AMR chute à nouveau de 32,16% à 35 cents. La maison-mère de la compagnie aérienne American Airlines, qui s'est placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, va être retiré de le cote du New York Stock Exchange à la clôture du mercredi 4 janvier.

latribune.fr - 30/12/2011, 22:38

more...
No comment yet.
Scooped by Ptilu
Scoop.it!

Le Brésil est passé devant le Royaume-Uni en 2011 et devient ainsi la sixième puissance économique mondiale, a annoncé lundi l'institut de recherche britannique CEBR.

São Paulo premier centre économique du Brésil.Novembre-2011 Photo : Yasuyoshi Chiba/AFP

Le Brésil, 6ème puissance économique mondiale

Le Brésil est passé devant le Royaume-Uni en 2011 et devient ainsi la sixième puissance économique mondiale, a annoncé lundi l'institut de recherche britannique CEBR.

44

Dans le contextes de crise qui touche les puissances économiques, voilà un chiffre qui fait rêver bien des pays. Avec une croissance de 7,5% en 2010, le Brésil ne cesse de grimper dans le classement des puissances économiques mondiales et atteint cette année la 6e place, selon le classement annuel établi par l'institut britannique de recherche CEBR (Center for Economics and Business Research).

L'année dernière, le plus grand pays d'Amérique latine avait accédé la 7e place en passant devant l'Italie. Cette année, c'est le Royaume-Uni qu'il relègue derrière lui, se hissant à la 6e place. Une progression qui pourrait, à l'avenir, lui permettre de doubler la France, actuellement 5ème. Le quarté de tête n'a en revanche pas changé en 2011 : Etats-Unis (1er), Chine (2e), Japon (3e) et Allemagne (4e).

Le produit intérieur brut (PIB) du géant sud-américain atteindrait, selon les calculs de l'institut, 2 440 milliards de dollars contre 2 410 pour l'économie britannique.

more...
No comment yet.