Jeunes & Numérique
23 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Poney Tarbes from Toulouse networks
Scoop.it!

#FrenchTech : Les faits marquants et les grandes tendances de l’écosystème startup en 2014

#FrenchTech : Les faits marquants et les grandes tendances de l’écosystème startup en 2014 | Jeunes & Numérique | Scoop.it

’année 2014, (ndlr celui de 2013 est disponible ici). Envie de revenir sur les événements passés, la rédaction vous livre un panorama des actions menées par tous les acteurs de cet écosystème qui continue son accélération et à se structurer autour de plusieurs axes forts.

La marque FrenchTech se fait un nom

Lancée fin 2013, la FrenchTech (anciennement « Quartiers Numériques ») a pris de la hauteur au cours de l’année 2014, notamment par le biais d’actions nationales et internationales. Elle a su fédérer les métropoles françaises autour d’une même bannière et d’un projet commun : faire de la France le plus grands accélérateurs de startups. C’est finalement Lille, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rennes ont été les 9 premières villes françaises (sur 15 villes candidates) à obtenir le label tant convoité après plusieurs mois d’audit. Au-delà d’une aide au financement des accélérateurs, il est également prévu de réserver un espace de 800 m2 au coeur du bâtiment « 1000 Startups » de la Halle Freyssinet. Un lieu qui veut servir de point de ralliement pour renforcer les liens entre Paris et la province.

La FrenchTech s’est aussi distinguée au niveau international, lors de la Conférence French Touch (initiative privée menée par Gaël Duval et Cédric Giorgi), qui s’est déroulée en juin 2014 à New-York. Une prochaine édition est déjà prévue pour 2015 (24 et 25 juin), avec le soutien d’Axa. Si cette conférence est une première pour les équipes de David Monteau (directeur de la mission), la bannière FrenchTech a très largement été reprise lors des grandes conférences françaises comme au Web2day de Nantes, la Melée Numérique de Toulouse et au Blend Web Mix de Lyon.

Si la mayonnaise a si bien prise, c’est avant tout grâce à l’omniprésence et la médiatisation des actions entreprises par Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au Numérique, qui multiplie les prises de paroles lors d’événement de grandes envergures, aux côtés d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie. Ils seront d’ailleurs présents à l’édition 2015 du CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas du 6 au 9 janvier, avec pas moins de 120 entreprises françaises (hausse de 33% par rapport à 2014).

Les champions français se distinguent à l’international

Paris (et la France) revient sur le devant de la scène Tech au niveau mondial. Les grands champions de l’économie numérique de demain seront sans doute français et c’est une satisfaction qui a justement fait l’objet d’une étude – approfondie par Martin Mignot (Index Ventures) et Alice Zagury (CEO de TheFamily) – baptisée Paris Tech Guide. L’introduction en bourse de Criteo semble être une date clé marquant le renouveau de la scène Tech française. Parmi les grandes réussites de cette année 2014, il est intéressant de relever la levée de fonds de 100 millions de dollars par Blablacar, celle de Dashlane (22 millions de dollars) ou encore celle de Menlook (23 millions d’euros).

Les startups françaises sont dans les starting-blocks et il semble évident que de futures pépites technologiques vont exploser en 2015. Open-Source, FinTech, Saas ou encore AdTech, les jeunes entreprises innovantes françaises se développent depuis la France, avant de s’exposer au monde entier en intégrant des structures d’accompagnement comme TechStars ou encore Y Combinator. Les fonds d’investissement sont aussi un des facteurs de réussite de certaines jeunes pousses. Les différentes opérations de financement menée par ces établissements – dont Index Ventures, Kima Ventures, Alven Partners, Xange, ISAI, 360 Capital Partners, Iris Capital, Ventech, Partech Ventures, Elaia, CapHorn Invest ou encore Serena Capital – contribuent au rayonnement de la France au niveau international.

L’explosion des incubateurs corporate

En 2013, la rédaction de Maddyness pointait le fait que les grands groupes du CAC 40 ou SBF 120, s’intéressaient de plus en plus aux startups françaises. Cette tendance a été largement confirmée en 2014, avec l’ouverture de nombreux incubateurs / accélérateurs / Lab corporate : Axa, La Poste, Amaury, Generali, Airbus, HP, GDF Suez ou encore Vinci Autoroutes. Ces incubateurs ancrent leur positionnement autour des thématiques propres à leurs métiers, pour préparer et anticiper le passage au numérique. Par exemple, Allianz va ouvrir les portes d’un incubateur dédié au Big Data en 2015, pour s’investir aux côtés des entrepreneurs et soutenir la croissance générée par le big data.

D’autres grands comptes n’hésitent pas à nouer des accords de partenariats avec des structures locales déjà existantes pour confirmer leur intérêt et tisser d’éventuelles opportunités commerciales. C’est le cas de Cisco, qui s’est rapproché de SenseCube pour lancer un défi répondant aux enjeux de l’internet des objets. De son côté, le Crédit Agricole a frappé un grand coup en lançant Le Village, un espace de 4 500 m2 au coeur de Paris inauguré fin octobre.

 

A relire : Paris Région Lab, une solution d’incubation clef en main, qui se cache derrière les incubateurs d’Air Liquide, Alcatel OneTouch ou SNCF Développement et JC Decaux.

« Tout le monde a peur de se faire Uberiser »

Cette phrase, prononcée récemment par Maurice Levy, PDG de Publicis, a l’avantage d’expliquer clairement la crainte réelle des entreprises dominantes. L’explosion des services de Consommation Collaborative, des Objets Connectés et du Big Data ne semble pas rassurer certaines professions. Plusieurs cas ont été largement médiatisés en 2014, notamment celui de la startup Ornikar, qui se heurte depuis plusieurs mois déjà, à la profession réglementée des auto-écoles. Alors que les VTC ne semblent toujours pas trouver de compromis durable face à la colère des chauffeurs de taxis, la startup française 1001Pharmacies a été obligée de suspendre son service de livraison de médicaments à domicile en moins de 24H lancé en avril dernier en région parisienne, suite à la plainte déposée par le CNOP.

 

A relire : #Innovation : Comment résister face au rejet d’une profession en tant que startup ?

Alors que la presse économique (Les Echos, La Tribune ou encore Challenges) tentent d’inscrire l’économie numérique au coeur de leur ligne éditoriale, les chaines de télévision comme M6 ou TF1 testent d’autres pistes de monétisation à long-terme, comme le Media For Equity, comme dans le cas de la startup Sejourning, récemment revendue à eLoue. Sur ce modèle, le « X for Equity » est en train d’être adopté par d’autres professions, comme par exemple les grandes SSII à propos de l’IT for Equity.

Startups et Emploi

Le monde du travail traverse également une période de transformation, avec l’adoption grandissante de nouveaux usages liés à la mobilité. Le travail à distance ne cesse de se démocratiser au sein des grandes entreprises et le coworking apparaît comme une norme pour les jeunes entreprises et les travailleurs indépendants. Le numérique impacte aussi les activités traditionnelles et de nouveaux métiers sont en train d’émerger. Un art de vivre qui a inspiré les projets Startup Villa et The Blue House.

En lançant Azerty Jobs, nous avons justement souhaité donner une place de choix aux offres d’emploi à l’esprit startup. Cet état d’esprit se retrouve également dans BackPack, le kit de survie de l’entrepreneur, dont nous sommes co-éditeur. Bientôt tous nomade grâce à l’économie numérique ?

Chez Maddyness, de nouvelles initiatives et de nouveaux projets vont être lancées en 2015 pour devenir la référence de l’information dans l’écosystème entrepreneurial français. Nous sommes fiers du chemin parcouru et vous remercions de nous avoir accompagné jusque-là. Maddyness va (presque) devenir grand cette année et nous comptons sur vous pour continuer à entreprendre et garder votre folie. Envie de découvrir nos services et de bien commencer l’année en nous découvrant davantage ?


Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Rescooped by Poney Tarbes from Promoting technologies around the world
Scoop.it!

Snapchat lance Discover et réinvente le JT sur mobile

Snapchat lance Discover et réinvente le JT sur mobile | Jeunes & Numérique | Scoop.it
L'application de messagerie éphémère devient une plateforme de médias à destination des jeunes, ouverte à onze autres médias dont CNN et Yahoo News. La monétisation est un enjeu crucial pour cette start-up valorisée à 10 milliards de dollars.

Via Ronald Bannon MBA, C.Adm., FCMC
more...
Ronald Bannon MBA, C.Adm., FCMC's curator insight, January 27, 2015 5:02 PM

Snapchat est connu pour ses photographies qui disparaissent au bout de quelques secondes. Désormais, le petit fantôme veut retenir l'attention plus longtemps. Discover, une fonctionnalité pressentie depuis quelques mois, est lancée aujourd'hui par Snapchat. L'application devient ainsi un JT pour les millenials, cette génération 15-25 ans tant révérée par les études marketing.

Rescooped by Poney Tarbes from CLEMI - Veille sur l'Education aux médias et à l'information
Scoop.it!

Éduquer les jeunes aux médias | RFI

Éduquer les jeunes aux médias | RFI | Jeunes & Numérique | Scoop.it
Suite aux attentats de janvier en France, une partie de la jeunesse, séduite par les théories du complot, a manifesté un refus de s’informer. En cause : un manque de culture des médias d’aujourd’hui, qui met brutalement au jour une réelle crise de la raison et de la science chez les jeunes. Eduquer les médias, mais comment ?

Via CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information
more...
No comment yet.
Rescooped by Poney Tarbes from EXPLORATION
Scoop.it!

L'Enfer du Virtuel

L'Enfer du Virtuel | Jeunes & Numérique | Scoop.it

"La communication naturelle pour sortir de l'isolement technologique

« La vie virtuelle n'est pas ce qu'elle paraît être. Elle est comme une jolie fille qui se transforme en araignée et tisse une toile d'une telle densité qu'on en vient à oublier qu'il y a quelque chose au dehors.

Je sais que je ne remettrai jamais mon coeur dans ce monde-là, et je n'ai pas besoin de justifier ce qui m'est apparu comme un choix entre la vie et la mort. Deux ans plus tard, je décide de prendre la plume car j'observe que non seulement une partie, mais toute la jeunesse se dirige vers cette impasse. Mon inquiétude est que, si les mondes virtuels se développent à une vitesse prodigieuse, le monde réel lui - surtout la nature - dépérit tout aussi rapidement. Internet n'est donc pas qu'une distraction pour adolescents qui peinent à entrer dans la vie réelle, il est en train de transformer la réalité de manière si subtile et rapide que personne ne le remarque.

À ma connaissance, aucun livre n'a traité du réel problème qu'est Internet, si ce n'est à travers les habituelles mises en garde quant au caractère amoral et asocial de certaines zones du Web, certes non négligeables. Il fallait donc un livre entier pour aller au fond de la question et être capable d'entrevoir une solution qui devra nécessairement être aussi radicale que les changements qu'Internet provoque dans nos vies et celle de nos enfants. »


L'auteur: Sébastien Vaas

Sébastien Vaas a 14 ans quand Internet apparaît, 18 lorsqu'il éclate au grand jour, 22 lorsqu'il atteint sa maturité. En tant que programmeur et concepteur de sites web, il suit et participe à toutes les étapes du développement de cet outil qui ressemble de plus en plus à un être à part entière.

Mais, en 2005, alors qu'il gagne confortablement sa vie et gère une communauté virtuelle de 8000 membres, il quitte tout.

En partageant ce qu'il a compris de sa descente dans les entrailles du Web, ainsi que de sa difficile remontée, l'auteur espère baliser cette zone sinistrée et permettre aux jeunes générations d'investir leur énergie plus rapidement dans une bonne direction."


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Poney Tarbes from TUICnumérique
Scoop.it!

#SID2015 10 février : Safer Internet Day 2015 – « Ensemble, un meilleur Internet » pour les jeunes |

#SID2015 10 février : Safer Internet Day 2015 – « Ensemble, un meilleur Internet » pour les jeunes | | Jeunes & Numérique | Scoop.it

En France comme dans de nombreux pays, le coup d’envoi du Safer Internet Day sera donné le 10 février 2015, les actions se prolongeront tout le mois de février.
Le Safer Internet Day est un événement mondial organisé par le réseau européen Insafe / Inhope pour la Commission européenne tous les ans, le second mardi de février, afin de promouvoir un meilleur Internet pour les jeunes. Célébré dans plus de 70 pays dans le monde entier, le Safer Internet Day a rapidement dépassé les frontières de l’Europe pour devenir au fil des ans un rendez-vous incontournable en matière d’éducation numérique et de e-sécurité.


Via Canopé Beauvais
more...
No comment yet.
Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

La stratification sociale des pratiques numériques des adolescents


Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 13, 2013 9:44 AM

Résultats de l'enquête longitudinale sur les pratiques culturelles et de loisirs des enfants et des adolescents réalisée à l'intiative du Ministère de la Culture : 4000 enfants interrogés tous les deux ans entre 2002 (11ans) et 2008 (17 ans).

***Massification de l'utilisation de l'ordinateur

***Déplacement de la fracture numérique : usages plus ou moins diversifiés et innovants de l'ordianteur selon l'origine sociale

Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

Les pratiques des 9-16-ans sur Internet : regards croisés entre parents et enfants


Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 13, 2013 9:35 AM

Sondage Viavoice pour Trend Micro, réalisé en ligne du 12 au 16 novembre 2012 auprès de 502 enfants (9-16 ans) et de 502 parents d'enfants.

Constats :

***multiplication des accès à Internet des enfants (diversification des supports et des usages)

***un contrôle parental accru à travers un dialogue renforcé 

Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

Facebook et ses pratiques en collège et lycée


Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 13, 2013 10:43 AM

Avril 2012 - Enquête dans collèges et lycées de l'Académie de Dijon - Clemi Dijon

Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives

Diaporama présenté le 13-2-13 au CDDP du Val-de-Marne dans le cadre des « Mercredis de Créteil »

Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 17, 2013 11:09 AM

Michel Guillou a extrait de plusieurs sondages et enquêtes un ensemble de chiffres-clés autour de la pratique numérique des jeunes.

Suite à cet état des lieux, il interpelle, dans la deuxième partie de son diaporama, les éducateurs à travers une série de questions problématisées.

Rescooped by Poney Tarbes from TUICnumérique
Scoop.it!

#SID2015 Vous savez garder un secret sur les réseaux, je vous en livre un !… |

#SID2015 Vous savez garder un secret sur les réseaux, je vous en livre un !… | | Jeunes & Numérique | Scoop.it

l’éducation aux médias, la rumeur, les sources de l’information et les nouveaux médias en ligne. De quoi alimenter de futures animations et traiter avec les jeunes (et moins jeunes) ces thématiques qui font l’actualité chaque jour …


Via Canopé Beauvais
more...
No comment yet.
Scooped by Poney Tarbes
Scoop.it!

Junior Connect’ : ce que veulent les jeunes

Junior Connect’ : ce que veulent les jeunes | Jeunes & Numérique | Scoop.it
Ipsos MediaCT publie les résultats de Junior Connect’ 2015, l’étude sur la fréquentation médias et les comportements de consommation des jeunes de moins de 20 ans.
more...
SIEP Charleroi's curator insight, February 23, 2015 12:03 PM

En un an, la pénétration des tablettesauprès des foyers avec enfants est passée de 36% à 50%. Près de 70% des adolescents possèdent désormais personnellement leur propre smartphone et près de 30% possèdent personnellement leur propre tablette

Rescooped by Poney Tarbes from CLEMI - Veille sur l'Education aux médias et à l'information
Scoop.it!

CLEMI - Les jeunes et les médias

CLEMI - Les jeunes et les médias | Jeunes & Numérique | Scoop.it
Sélection de ressources sur les pratiques médiatiques et numériques des enfants, des adolescents et des jeunes adultes

Via CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information
more...
No comment yet.
Rescooped by Poney Tarbes from CLEMI - Veille sur l'Education aux médias et à l'information
Scoop.it!

Les médias savent-ils parler aux jeunes ? | France Culture

Les médias savent-ils parler aux jeunes ? | France Culture | Jeunes & Numérique | Scoop.it

"Prenez un quinqua, à mi-chemin entre le demi-siècle et la soixantaine. Il ne vous viendrait plus à l’idée aujourd’hui de le traiter de vieux. Avec l’allongement de l’espérance de vie, la jeunesse devient un état quasi permanent.

Oui mais allez faire comprendre cela à un patron de radio ou de télévision. Pour lui, 55 ans, autrement dit la moyenne d’âge des auditeurs de la plupart des médias généralistes, de Radio France à Europe 1 en passant par France Télévisions ou TF1 : c’est trop vieux ! Il faut rajeunir l’audience. Ou au moins stopper son vieillissement.

Phénomène apparemment irréversible. Les jeunes (grosso modo les 15-30 ans) désertent de plus en plus les supports traditionnels pour se tourner vers d’autres sources d’information, sur internet et les réseaux sociaux.

Comment les récupérer malgré tout ? L’enjeu est d’autant plus important aujourd’hui que le contexte politique impose, au moins aux médias de service public, de participer au sursaut civique, à l’élan républicain, consécutifs aux attaques terroristes de début janvier.

Cela suppose de maitriser les codes et d’être à même de répondre aux attentes de ce public.

« Les médias savent-ils parler aux jeunes ? »"


Via CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information
more...
No comment yet.
Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

Perception croisée enfants/parents face à l'usage d'Internet


Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 12, 2013 3:48 AM

Etude quantitative mise en place par l'IFOP en janvier 2013 auprès de 403 enfants (11-17 ans) et de 402 parents d'enfants.

Synthèqe :

*** Utilisation fréquente d'Internet via de nombreux équipements

*** Des enfants plutôt dépendants à Internet, lucides quant aux principaux risques encourus

*** Des principes de précaution respectés mais notion floue des cookies, de l'historique ou de la géolocalisation

*** Bonne connaissance des droits et des devoirs sur la toile

→ Des principes et des pratiques pas toujours concordantes

 
Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

Les ados au téléphone


Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 13, 2013 10:40 AM

Enquête de l'ASEF (Association Santé Environnement France) de janvier 2013

Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

Comment partager sans se sur-exposer ? La place des photos dans la vie numérique


Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 13, 2013 10:50 AM

Enquêt TNS-Sofres à la demande de la CNIL auprès d'adolescents (13-17 ans) et de jeunes adultes (18-24 ans) - novembre 2012.

Constats :

*** Photos comme vecteur de "marketing de soi"

*** Ambivalence entre respect des images et envie de diffuser

*** Paramètres de visibilité : outils trop complexes - demande de visibilité et de transparence

Rescooped by Poney Tarbes from Pratiques numériques des jeunes : études et sondages
Scoop.it!

L'enfant et les écrans

L'enfant et les écrans | Jeunes & Numérique | Scoop.it

Via Doc LFNY
more...
Doc LFNY's curator insight, April 14, 2013 4:53 AM

Avis de l'Académie des sciences - Janvier 2013

*** L'être humain face aux écrans (psychisme et cerveau)

*** Diffrérents écrans, différents usages

*** Pour de meilleurs usages : rôle des adultes et des institutions