CM.
1 view | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Grégoire Tastayre from Relations presse
Scoop.it!

Cithé Médias - Les 10 commandements pour une newsletter réussie

Cithé Médias - Les 10 commandements pour une newsletter réussie | CM. | Scoop.it

La newsletter est un outil e-marketing incontournable dans votre stratégie de communication digitale.

Pour qu’elle soit lue par le plus grand nombre de personnes, la newsletter doit être visuellement attractive, structurée et pertinente. Dans cette optique, voici plusieurs conseils permettant de créer un emailing efficace. 


1 – Tes envois, tu cibleras 


Si vous avez beaucoup de choses à dire et peur de harceler vos abonnés, une seule solution : créer plusieurs listes d’envoi. 

La segmentation pourra être géographique, thématique, contextuel (façon dont les mails ont été collectés)…


2 – Un objet percutant, tu utiliseras


Dans un monde ultra connecté, les décisions se prennent désormais en quelques secondes. Vous devez, en un instant, susciter la curiosité de votre lecteur. Comment ? En proposant d’emblée un objet accrocheur qui permettra d’augmenter votre taux d’ouverture.

Il est préférable qu’il n’excède pas les 45 caractères.


3 – La rédaction, tu soigneras


Adopter le langage de vos destinataires constitue le meilleur moyen de les inciter à cliquer. Une centaine de mots sont largement suffisants.

En effet, peu de personnes prennent le temps de lire l’intégralité du contenu.

L’objectif est de résumer les points essentiels d’une information, puis de rediriger les internautes vers votre site, votre blog, une landing page, une page de réservation, vos réseaux sociaux…


4 – D’images optimisées, tu illustreras


Si les images haute définition sont tentantes pour leur rendu final, ce n’est pas la meilleure solution à adopter : souvent très longues à charger, elles peuvent, dans certains cas, complètement bloquer la messagerie de l’utilisateur.

Utiliser des images légères et toujours fournir un texte alternatif.


5 – Le responsive design, tu choisiras


Aujourd’hui, la majorité des emails sont lus sur smartphone.

Il faut donc veiller à ce que la newsletter puisse s’adapter à tous les appareils, sans que l’internaute rencontre des difficultés de lisibilité du contenu.


6 – A l’action, tu encourageras


Outre les informations transmises par le biais de votre newsletter, vous devez également encourager les destinataires à engager une action le plus souvent sous forme de bouton.

Gardez à l’esprit qu’un internaute n’entreprend jamais d’actions s’il n’y est pas invité.


7 – Des liens, tu redirigeras


N’oubliez jamais d’intégrer la mention de vos réseaux sociaux et de votre site web sur votre newsletter.

Même si ce n’est pas le sujet principal de votre emailing, profitez de cette communication pour tenter d’augmenter le trafic de votre site web et d’obtenir de nouveaux abonnés sur vos réseaux sociaux.


8 – Aucune mention légale, tu ne négligeras


Selon la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, il est obligatoire d’ajouter, en bas de page, un lien permettant à l’internaute de se désabonner.

Par ailleurs, si la newsletter est destinée à des particuliers, il est impératif d’obtenir leur accord au moment de la collecte de l’adresse électronique. C’est ce que l’on appelle l’Opt In.


9 – De l’A/B teasting, tu profiteras


Format, nom, horaire, objet, fréquence… Tous ces éléments ont une influence sur le succès de votre newsletter. Alors plutôt que de les fixer de façon arbitraire, prenez le temps de tester différentes options et d’étudier leurs résultats.

La technique d’A/B Testing vous permet de diviser votre liste en deux et d’adresser 2 newsletters avec des paramètres différents (horaire, contenu, objet).


10 – Les résultats, tu suivras


Suite à votre envoi, il est primordial d’analyser les statistiques pour optimiser vos prochains emailing.

Généralement 48h sont suffisants pour avoir des chiffres fiables.

Les chiffres à suivre en priorité sont le taux d’ouverture, le taux de clic, les éléments cliqués et le taux de désabonnement.


Toutes ces indications sont précieuses. Utilisez-les pour analyser vos différentes campagnes, distinguer ce qui marche de ce qui fonctionne moins bien (titre, contenus, sujets abordés…). Vous appendrez ainsi de vos erreurs mais aussi de vos réussites. Ainsi, au fur et à mesure, vous pourrez adapter vos newsletters à vos lecteurs et maximiser votre impact auprès d’eux. 



Via Aurélie R.
more...
Noemie Jacquet's curator insight, March 27, 2017 9:11 AM
Un article assez drôle et intéressant. Les newsletters peuvent s'avérer barbantes et redondantes entre elles, voilà pourquoi il semble important d'être inventif et original lors de leur rédaction.
Quelques astuces présentes dans ce texte m"étaient jusque là inconnue, j'ai donc découvert quelques "trucs" en le lisant.
Rescooped by Grégoire Tastayre from Boîte à outils numériques
Scoop.it!

Design Thinking : quelques méthodes d'animation d'ateliers collaboratifs - Partie 2

Après avoir décortiqué le design thinking en tant que processus, cette vidéo a pour objectif de présenter les techniques d'animation permettant de pleinement déployer la créativité d'une équipe.


Via Bernard DIVIALLE, DocBiodiv
more...
No comment yet.
Scooped by Grégoire Tastayre
Scoop.it!

Ces grandes tendances qui disruptent au quotidien le B2B

Ces grandes tendances qui disruptent au quotidien le B2B | CM. | Scoop.it
Temps de lecture : 8 minQuelles sont les tendances qui disruptent la vie quotidienne des services marketing et ventes des organisations B2B ? Nous avons planché sur le sujet e
more...
No comment yet.