Immobilier
89.2K views | +1 today
Follow
Immobilier
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from Immobilier Webmarketing
Scoop.it!

Annonces immobilières : « Apporter de la valeur ajoutée à la description »

Annonces immobilières : « Apporter de la valeur ajoutée à la description » | Immobilier | Scoop.it

INTERVIEW De nombreux Français postent chaque jour des annonces immobilières sur Internet. Pour sortir du lot et attirer les acheteurs, il faut soigner les titres, photos et descriptions tout en restant honnête, explique Thierry Langlois, responsable Immobilier de Vivastreet.fr.


Toutsurmesfinances.com : Quels sont les éléments essentiels d'une annonce immobilière sur Internet pour le vendeur ?

 

Thierry Langlois : En règle générale, les internautes ne soignent pas suffisamment le titre de leur annonce. On remarque souvent qu'il est assez bateau, trop général, pas assez accrocheur. Pourtant, c'est un des premiers éléments de l'annonce qui est capté par les acheteurs potentiels. Il faut donc essayer de le rendre intéressant, avec des informations pertinentes.

 

Les descriptions données ont également tendance à être trop généralistes. Certains vendeurs ne mettent pas en avant les points forts du logement, comme une terrasse, un balcon, une piscine... ou son cadre de vie : écoles à proximité, commerces et autres. Mettre des éléments qui n'apparaissent pas sur les photos permet d'apporter de la valeur ajoutée à la description.

 

Les photos restent primordiales pour attirer les acheteurs...

Elles sont vraiment fondamentales. Une étude de l'université de Dominion à Norfolk réalisée en 2013 montre que 95% des internautes passent jusqu'à 20 secondes sur la première image du logement, c'est dire son importance primordiale. Je dirais qu'une bonne annonce comporte au moins 4 ou 5 photos, même s'il est possible d'en poster davantage.

 

Attention à leur qualité: une personne dans le champ, une photo postée à l'envers ou dans le mauvais sens sont de gros problèmes à éviter. Il en va de même pour des photos avec un balai qui traîne ou une pièce qui n'est pas rangée. A ce titre, le Home Staging est une bonne idée pour la mise en avant de son bien. Le logement ne doit pas paraître trop personnel, sans qu'il soit vide pour autant : on peut laisser de beaux meubles dans une pièce par exemple.

 

En matière de prix, quelle est la démarche à suivre ?

..............................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Immobilier Webmarketing
Scoop.it!

Le Shazaam de la photo appliqué à l'immobilier (INTERVIEW)

Le Shazaam de la photo appliqué à l'immobilier (INTERVIEW) | Immobilier | Scoop.it

Le visuel était le mot d’ordre du Real Estate Connect de New York de cette année, dont vous pouvez retrouver tous les articles ici. Lors des conférences, nous avons vu plusieurs applications permettant de lier le web au print et vice-cersa, dont notamment l’application de Layar. Cette dernière a bien plu à l’audience. Dans la même veine, et surement mieux puisqu’il n’y a rien a configuré et que ce sont vos photos qui sont directement les supports virtuo-réels, j’ai décidé d’interviewer Julian Rodriguez qui nous présente l’application mobile Surface Privé.


Vincent Lecamus : Bonjour Julian. On s’était vu dans un café à Paris la dernière fois, tu m’avais parlé d’une super application mobile pour l’immobilier. Je sais que ca fait plusieurs années que tu travailles dans le bon sens pour innover dans l’immobilier. Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu présenter ton parcours et ton activité en quelques lignes ?


Julian Rodriguez : Bonjour Vincent. J’ai appris l’immobilier dans un réseau d’agence immobilière privé parisien pendant de nombreuses années, ensuite j’ai travaillé pour le groupe SPIR sur des supports thématiques immobiliers. Il y a 3 ans, quelques agences parisiennes m’ont demandé d’être leur responsable de communication, au lieu de dire oui à l’une j’ai dis oui à toutes et j’ai créé votrehabitat.fr. votrehabitat.fr est une agence de publicité exclusivement dédiée aux professionnels de l’immobilier. Nous accompagnons l’ensemble des professionnels de l’immobilier dans leurs actions de marketing immobilier, depuis le conseil et la stratégie jusqu’à la production et l’execution de l’ensemble des actions de communication. Enfin, nous investissons entre 15 et 20% de notre chiffre d’affaire dans un bureau d’études qui traite chez nous le développement de nouveaux produits et d’innovation technologiques. C’est ce bureau d’étude associé à SEMENTIA qui a créé la technologie mobile de reconnaissance faciale de photos pour Surface Privée.

 


VL : Et donc cet accompagnement t’as amené à te rendre compte de plusieurs choses dans le secteur de l’immobilier, pour alimenter ton bureau d’études d’idées. Quels sont les axes d’amélioration sur lesquels tu as le plus travaillé avec les agences ces dernières années ?


JR : On a vécu ces dernières années un changement de géométrie du marché, il a fallut réorienter les stratégies vers la conquête d’acquereurs sans pour autant délaisser les propriétaires. On a donc énormement travaillé sur les actions de relation client (CRM et farming) et la visibilité de l’agence en local pour créer toujours plus de trafic en agence. Le SEO a pris beaucoup d’envergure dans les actions de webmarketing accompagné forcement par des refontes de sites internet devenus obsolètes. Enfin et contrairement à toutes nos projections, 2013 aura été l’année du PRINT, avec un retour massif des mailing sur le terrain, des books mettant en avant les performances des agences, des équipes. 2013 aura été une année bien moins percutante sur les réseaux sociaux, facebook monétisant très fortement l’acquisition d’audience et les agences refusant d’acheter ce trafic privilégiant des campagnes adwords.

 


VL : On reste donc sur les basiques avec la conservation du PRINT et l’acquisition de trafic, qu’elle soit payante et gratuite. Tu as du donc travailler sur le fait de lier ses deux méthodes d’acquisition de trafic. C’est d’ailleurs pour cela que tu lances cette nouvelle application. Peux tu nous la présenter ? Comment s’appelle-t-elle ? Que fait-elle ?


JR Surface Privée est un nouveau media immobilier lancé par Jean Christophe Serfati (ndlr : fondateur de logic-immo) composé d’un magazine, d’un site internet construit sur un modèle à la performance, et enfin une appli mobile qui digitalise le magazine en fournissant du contenu enrichi.


Le constat de base est assez simple : Le support de prédilection des français pour la consultation d’annonces est encore en France le PRINT, journaux d’annonces, vitrines, devant le web. (cf ipsos 04/13) Notre objectif était de créer une technologie pour digitaliser l’ensemble des supports de communication print utilisés. Et la tout le monde pense au flashcode…


Sauf que le flashcode aujourd’hui a plusieurs inconvéniants. Tout d’abord les landing pages des flashcodes ne sont pas souvent qualitative, c’est de mieux en mieux avec le responsive design, mais encore faut il qu’il y ait derriere un call to action pour transformer le flashcodeur en prospect… ce n’est pas souvent le cas. Enfin, lorsqu’on monte des maquettes print, le flashcode est un genre de véru qui vient casser les jolies photos.


La technologie permet une reconnaissance faciale de l’ensemble des photos ou visuels utilisés dans les supports print pour fournir du contenu enrichi au lecteur mobinaute. Tout ça sans signe distinctif, sans trademark ou gomette comme vous pouvez le voir dans les applications type 20 minutes ou encore Louis Vuitton Pass.

...............................................................................................

(Cliquez sur le titre pour accéder à l'intégralité de l'article).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Immobilier Webmarketing
Scoop.it!

Les agences immobilières se sont mises au Net

Les agences immobilières se sont mises au Net | Immobilier | Scoop.it

Trouver une maison ou un appartement en vente depuis le fauteuil de son salon. Grâce à Internet c’est possible. Les sites web des agences immobilières connaissent un véritable essor depuis quelques années.

Christopher Gonçalves, directeur des agences Orpi de Laon et Reims, confirme : « Depuis cinq ans à peu près, notre site Internet dépasse le million de visites mensuelles. C’est une véritable vitrine pour l’agence. » Rechercher par Internet est donc devenu un acte banal pour un potentiel acheteur. « Internet a changé le comportement d’achat des futurs acquéreurs, les deux tiers viennent nous voir après avoir visité notre site  », explique Christopher Gonçalves.

 

« Désormais, ils procèdent seuls à un premier repérage. Ils ont sélectionné des biens qui les intéressent et savent ce qu’ils cherchent. Grâce à Internet, les gens connaissent le marché de l’immobilier », analyse Yvan Leiva, directeur de l’agence Guy Hocquet : « À nous de les guider et de transformer ce contact par Internet en vente concrète. »

 

La quasi-totalité du portefeuille des agences se trouve sur Internet. Les offres sont mises en ligne sur leur site ainsi que sur des sites partenaires, des passerelles dans le jargon web.« Nos annonces se trouvent chez quatre partenaires : seloger.com, le bon coin, logicimmo.com et topannonces.fr . Les clients savent ainsi que leurs biens vont être extrêmement visibles sur la toile. Ce sont des sites très connus et très populaires », détaille le directeur d’Orpi.

.....


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Immobilier Webmarketing
Scoop.it!

Un nouveau format de page Facebook débarque – l’impact pour l’immobilier

Un nouveau format de page Facebook débarque – l’impact pour l’immobilier | Immobilier | Scoop.it

Facebookvient d’annoncer une refonte de ses pages professionnelles. Ce déploiement va avoir lieu à partir de cette semaine sur les pages Fans. Plusieurs changements d’ergonomie apparaissent et vont avoir un impact pour les administrateurs de pages. Ces modifications cherchent à uniformiser les pages professionnelles avec les profils personnels. Zoom sur ces changements et surtout sur l’impact pour les professionnels de l’immobilier ayant une page Facebook.


La présentation des posts Facebook modifiées


L’une des modifications principales concerne la présentation des publications Facebook. Aujourd’hui, les posts Facebook sont présentés sur 2 colonnes. Désormais, ils seront présentés sur une seule et même colonne.


Du coup, la colonne de gauche reste réservée à la présentation de l’entreprise. Vous y retrouverez donc les informations de votre agence, les heures d’ouverture, le nombre de fans et le bloc permettant d’inviter vos amis à la page.


Pour votre agence immobilière, veillez donc à bien remplir les informations de ce bloc afin de fournir rapidement à vos clients les informations clés sur votre entreprise.


Les applications Facebook perdent fortement en visibilité


C’est probablement la pire nouvelle pour les professionnels de l’immobilier. Les applications qui étaient jusqu’à présent accessibles via des icônes sur la page perdent complètement en visibilité… En effet, les applications se retrouvent rétrogradées dans le menu « Plus ». Pour les voir, l’internaute devra donc cliquer sur « Plus » puis pourra se rendre sur l’une des tabs de votre application.

..................................................................................

(Cliquez sur le titre pour accéder à l'intégralité de l'article).


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Immobilier Webmarketing
Scoop.it!

Le Bon Coin vs Seloger : le bras de fer des géants de l'Internet a commencé

Le Bon Coin vs Seloger : le bras de fer des géants de l'Internet a commencé | Immobilier | Scoop.it

Le Bon Coin est devenu indispensable aux français, en effet, plus d’une personne sur trois consulte le site chaque mois. Leboncoin.fr est juste derrière Google et Facebook en terme d’audience en France. Mais, pourquoi copier Seloger.com pour l’immobilier ?

 

(Découvrez l’interview de Antoine Jouteau concernant l’évolution du site Le Bon Coin).


Antoine Jouteau, le directeur général adjoint de Le Bon Coin, a été l’invité de GMD (Good Morning Business) ce matin, le 27 janvier 2014. Il explique l’efficacité du site leboncoin.fr dans les domaines tels que l’emploi et l’immobilier.

 

Antoine Jouteau, fut le 4ème arrivé dans l’aventure du site Le Bon Coin. Il explique que :

 

"la première chose que j’ai faite, c’est d’acheter du papier toilette."

 

Tout à démarré de là pour Leboncoin.fr. Aujourd’hui le site est tout simplement le numéro 1 dans le secteur des annonces, de l’emploi et dans l’immobilier en France. Il fait partie des 5 plus gros sites français juste derrière Google et Facebook.


Alors comment expliquer une telle réussite ?

 

Concernant l’emploi, le jeune directeur général adjoint nous explique le succès du site grâce à trois critères :

 

La facilité d’utilisationLa rapidité pour les PME à déposer une offre d’emploi. En effet, contrairement à Pôle Emploi, une offre d’emploi peut être déposée sur le site en 2 minutes et y être validée en 1 heure.La réactivité : 1 français sur 3 consulte leboncoin.fr par mois. Une fois votre annonce d’emploi déposée sur le site, vous recevez dans les jours qui suivent des vingtaines de CV.

 

"Le site vous envoie massivement des candidats, après à vous de faire le tri"

 

explique Antoine Jouteau.

 

Concernant l’immobilier, Le Bon Coin attire plus de 9 millions d’acheteurs potentiels chaque mois. Pour faire « face à la crise », leboncoin.fr propose un abonnement payant pour les agents immobiliers, qui leur permet d’ajouter leurs nouvelles annonces automatiquement.

.........................................................................................................

(Cliquez sur le titre pour accéder à l'intégralité de l'article).

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.