Immobilier & Financement
31 views | +0 today
Follow
Immobilier & Financement
Les meilleurs trucs et astuces pour faire des économies, lors de l'achat, de la vente, de la location, de votre habitation.
Curated by eecosystème
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by eecosystème
Scoop.it!

Le prix moyen d'une maison en Belgique est de 234.366 euros

Le prix moyen d'une maison en Belgique est de 234.366 euros | Immobilier & Financement | Scoop.it
L'activité immobilière en Belgique a connu une augmentation de 0,3% au cours du 3e trimestre 2013 par rapport au 3eme trimestre de 2012, ressort-il jeudi du Baromètre trimestriel des notaires.
more...
No comment yet.
Scooped by eecosystème
Scoop.it!

Samsung repart à la charge avec un smartphone à 60 euros

Samsung repart à la charge avec un smartphone à 60 euros | Immobilier & Financement | Scoop.it
Le fabricant coréen semble bien décidé à asphyxier la concurrence sur l'entrée de gamme en commercialisant un smartphone sous Android à moins de 60€, le
more...
No comment yet.
Rescooped by eecosystème from Immobilier & Financement
Scoop.it!

utiliser le QR Code dans l'immobilier ...!!!

utiliser le QR Code dans l'immobilier ...!!! | Immobilier & Financement | Scoop.it

Les QR codes sont une vraie révolution dans l’immobilier, on les retrouve sur le site internet de l’agence, sur sa vitrine ou encore sur ses autres supports de communication. Le QR code barre 2D, de 2cm par 2 cm au plus petit, permet d’éviter de taper une adresse dans un moteur de recherche internet.

 

Cette technologie permet, en flashant un code d’atterrir directement sur le site web de votre agence immobilière. Il n’y a pas de logiciel particulier à installer pour l’utilisation des QR code, un simple smartphone suffit.

 

La place importante du digital entraîne une modification dans le comportement des consommateurs. Les médias traditionnels d’immobiliers sont obligés de composer avec ses nouvelles technologies pour capter de nouveaux clients, cela leur demande de s’adapter constamment à ces nouvelles méthodes de communication qui évoluent si rapidement.

Le mobile prend une dimension importante dans la société de consommation actuelle. En effet, le consommateur avec l’arrivée des mobiles de dernière génération, change complètement de comportement, il y a  une dimension communautaire qui n’existait pas avant.

Les Smartphones permettent de naviguer sur Internet pour trouver des annonces immobilières, consulter ses emails ouencore partager des photographies, la notion de « liberté » est très présente. Grâce à un simple « flash » d’un code barre, le consommateur se retrouve projeter dans l’univers de l’agence. .....

more...
No comment yet.
Rescooped by eecosystème from L'actualité de l'#immobilier
Scoop.it!

Top 50 des comptes Twitter influenceur de l’immobilier 1er trimestre 2013

1    guillauùme oudenot          @iguyon                         194,4
2    jean-philippe larger          @jplarger                        142,9
3    priximmo                        @priximmo                      138,3
4    var immobilier                  @immobilier_var               135,2
5    conseil immobilier          @conseil_immo               129,4
6    Immorox                        @immorox                       117,5
7    Jean-François Jagle        @JFJagle                        106,9
8    lavieimmo.com              @LaVieImmo                     89,9
9    Solucimmo                      @solucimmo                     86,0
10  Pascal Beuvelet              @Pascl_Beuvelet               85,0
11  Vincent Drouet                @vidrouet                          83,9
12  lbpatrimoine                      @lbpatrimoine                    83,5
13  Immofuté                          @Immofute                       73,3
14  Immobilier neuf                  @immobilier_neuf              69,7
15  Le Fil Immoobilier            @lefilimmobilier                 68,0
16  lejournaldelimmo            @journaldelimmo               52,8
17  coocoonhome.com          @coocoonhome                52,1
18  LesBlogsImmobiliers          @Blog_immo                    51,2
19  Trouvé immobilier            @Trouveimmo                   48,4
20  immo one                        @immoone                       47,9
21  Droit immobilier              @PierreRedoutey               44,7
22  Elephantbird                  @elephantbirdebt                42,7
23  Tivimmo                            @MyTiVimmo                    37,8
24  notaires de Paris            @NotairesdeParis               32,4
25  Christophe Buffet              @CBuffetAvocat                 31,5
26  Mon-immeuble.com        @mon_immeuble               30,8
27  LaVisiteimmo.fr              @LaVisiteimmo                  29,9
28  Guide du Credit              @guideducredit                  29,1
29  SeLoger.com                  @SeLoger                          27,8
30  julian rodriguez              @votrehabitatfr                    25,8
31  Assurance de prêt            @assurancedepret             25,0
32  REZ-DE-CHAUSEE.COM @rezdzchaussee               23,5
33  Guéneau Philippe              @pgueneau1                      22,9
34  empruntis                        @empruntis                       22,8
35  R. Chayla immobilier          @chaylaimmo                    22,1
36  KYLIA Immobilier              @KyliaImmo                      21,2
37  ExaCompare.fr                  @ExaCompare                  19,9                                   
38  vousfinancez.com              @vousfinancer                   19,3
39  L Finance                          @MurielLN                       19,1
40  Maurel Ulrich                      @umaurel                         18,7
41  résotimmo                          @Resotimmo                    18,4
42  ROSTAND Benoît            @Rostimmo                      18,0
43  pap.fr                              @pap_fr                            17,8
44  AgapeFinance                    @AgapeFinance                17,4
45  immobilier 2.0                  @blogimmo                        17,4
46  Explorimmo                    @explorimmo                     16,9
47  Alliance Habitat              @alliancehabitat                  16,2
48  stephane pujol                @immo_pujol_13                 16,1
49  Immobilier-danger            @immodanger                     15,3
50  Home'n"go                      @Home_n_go                     14,6


Via assurancepretonline, Jean-François Jagle
more...
assurancepretonline's curator insight, April 6, 2013 4:00 AM

Les comptes twitter à suivre...

Scooped by eecosystème
Scoop.it!

utiliser le QR Code dans l'immobilier ...!!!

utiliser le QR Code dans l'immobilier ...!!! | Immobilier & Financement | Scoop.it

Les QR codes sont une vraie révolution dans l’immobilier, on les retrouve sur le site internet de l’agence, sur sa vitrine ou encore sur ses autres supports de communication. Le QR code barre 2D, de 2cm par 2 cm au plus petit, permet d’éviter de taper une adresse dans un moteur de recherche internet.

 

Cette technologie permet, en flashant un code d’atterrir directement sur le site web de votre agence immobilière. Il n’y a pas de logiciel particulier à installer pour l’utilisation des QR code, un simple smartphone suffit.

 

La place importante du digital entraîne une modification dans le comportement des consommateurs. Les médias traditionnels d’immobiliers sont obligés de composer avec ses nouvelles technologies pour capter de nouveaux clients, cela leur demande de s’adapter constamment à ces nouvelles méthodes de communication qui évoluent si rapidement.

Le mobile prend une dimension importante dans la société de consommation actuelle. En effet, le consommateur avec l’arrivée des mobiles de dernière génération, change complètement de comportement, il y a  une dimension communautaire qui n’existait pas avant.

Les Smartphones permettent de naviguer sur Internet pour trouver des annonces immobilières, consulter ses emails ouencore partager des photographies, la notion de « liberté » est très présente. Grâce à un simple « flash » d’un code barre, le consommateur se retrouve projeter dans l’univers de l’agence. .....

more...
No comment yet.
Scooped by eecosystème
Scoop.it!

Top 5 : les pubs high-tech les plus emblématiques

Top 5 : les pubs high-tech les plus emblématiques | Immobilier & Financement | Scoop.it
La publicité ne jouit pas de la meilleure image auprès des consommateurs. Souvent invasive, mal ciblée ou simplement de mauvaise qualité, on peut comprendre qu'
more...
No comment yet.
Scooped by eecosystème
Scoop.it!

Quelques personnages-clés de l'entrepreneuriat web en Belgique

Quelques personnages-clés de l'entrepreneuriat web en Belgique | Immobilier & Financement | Scoop.it
L'écosystème des startups belges est particulièrement dynamique et peut compter sur une série de personnes-relais, qui multiplient projets personnels et collectifs.
more...
No comment yet.
Rescooped by eecosystème from Immobilier & Financement
Scoop.it!

Crédit immobilier : La fin de « l’euphorie baissière »

Crédit immobilier : La fin de « l’euphorie baissière » | Immobilier & Financement | Scoop.it

« La période de baisse sans discontinue des taux de crédits est bel et bien derrière nous »...

Des taux à 3,15% sur 15 ans et 3,85% sur 20 ans 

Concrètement, le mois d’août affiche des taux moyens à 3,15% sur 15 ans, 3,50% sur 20 ans et 3,85% sur 25 ans. Du côté des taux minima, très peu d’évolution : ils se maintiennent en général en dessous de la barre des 3%. Un bon dossier peut donc toujours espérer négocier son emprunt à 2,45% sur 15 ans et 2,60% sur 20 ans...

Et demain ?

Dans ce contexte il y a peu de raisons que la tendance s’inverse vraiment. L’évolution pour le mois de septembre est encore incertaine même si l’hypothèse de nouvelles hausses légères semble aujourd’hui l’option la plus crédible.

La fin de la baisse ne veut pas dire qu’il faut abandonner tous ses projets immobiliers. « Il ne faut pas céder à la panique, les taux sont toujours très bas et nettement inférieurs à 4%, mais il est vrai que les futurs emprunteurs ne doivent plus compter sur de nouvelles baisses »...


Via Jean-François Jagle, eecosystème
more...
No comment yet.
Rescooped by eecosystème from L'actualité de l'#immobilier
Scoop.it!

Crédit immobilier : La fin de « l’euphorie baissière »

Crédit immobilier : La fin de « l’euphorie baissière » | Immobilier & Financement | Scoop.it

« La période de baisse sans discontinue des taux de crédits est bel et bien derrière nous »...

Des taux à 3,15% sur 15 ans et 3,85% sur 20 ans 

Concrètement, le mois d’août affiche des taux moyens à 3,15% sur 15 ans, 3,50% sur 20 ans et 3,85% sur 25 ans. Du côté des taux minima, très peu d’évolution : ils se maintiennent en général en dessous de la barre des 3%. Un bon dossier peut donc toujours espérer négocier son emprunt à 2,45% sur 15 ans et 2,60% sur 20 ans...

Et demain ?

Dans ce contexte il y a peu de raisons que la tendance s’inverse vraiment. L’évolution pour le mois de septembre est encore incertaine même si l’hypothèse de nouvelles hausses légères semble aujourd’hui l’option la plus crédible.

La fin de la baisse ne veut pas dire qu’il faut abandonner tous ses projets immobiliers. « Il ne faut pas céder à la panique, les taux sont toujours très bas et nettement inférieurs à 4%, mais il est vrai que les futurs emprunteurs ne doivent plus compter sur de nouvelles baisses »...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Scooped by eecosystème
Scoop.it!

Comment l'immobilier a appauvri l'Occident ...!!!

Comment l'immobilier a appauvri l'Occident ...!!! | Immobilier & Financement | Scoop.it

"Il y a eu plus de volatilité sur le marché immobilier ces cinq dernières années que pendant les cinq cent années précédentes ! » C'est en ces termes significatifs que s'est tout récemment exprimé Glenn Kelman, grand patron de Radfin, une importante société immobilière américaine, qui ne fait qu'exprimer des inquiétudes légitimes par rapport à un marché immobilier devenu - en tout cas aux États-Unis - aussi volatil que les Bourses.

Il semblerait que nul n'ait tiré les enseignements de la crise des subprimes : pas plus les privés que les banques et même les États qui, ayant évacué la catastrophe immobilière US des années 2007 et 2008, participent tous aujourd'hui à gonfler une nouvelle bulle dont l'ampleur semble même dépasser la précédente.

Une récente étude de Goldman Sachs n'est-elle pas parvenue à la conclusion aberrante que le P.I.B. américain (attendu à 2% pour 2013) serait, en réalité, de - 1% sans l'escalade du marché immobilier ? Voilà donc les gouvernements britanniques et américains qui rivalisent d'inventivité fiscale afin de promouvoir les acquisitions immobilières sur leurs territoires respectifs. Politique insensée assimilable à une campagne contre l'obésité qui serait menée parallèlement à des subventions accordées aux fast-food…

Encourager la propriété : une erreur

L'index « Better Life » de l'OCDE le dit pourtant sans équivoque : il n'existe nulle relation de cause à effet entre l'accès à la propriété et la qualité de vie. De même, ce n'est pas les nations aux économies les plus développées, ni même celles dont les citoyens jouissent des plus hauts revenus, qui ont le pourcentage le plus élevé de propriétaires.

En effet, tandis que la France, l'Allemagne et le Japon ont 30 à 50% de leurs citoyens qui sont propriétaires de leur domicile, cette proportion grimpe à 80% dans des pays comme le Mexique, le Népal ou la Russie. Et à 65 - 70% aux USA et en Grande-Bretagne.

Ces deux derniers pays se rendent-ils seulement compte des distorsions majeures qu'ils induisent sciemment sur leurs économies en encourageant sans équivoque l'accès à la propriété, voire à la multi-propriété ?

C'est effectivement toute la chaîne des intervenants, privés et publics, qui conjugue ses efforts dans ces deux pays : de l'État qui accepte toutes les déductions fiscales corrélées aux prêts hypothécaires et aux rénovations comme aux travaux immobiliers, aux établissements financiers qui n'hésitent pas à solliciter le propriétaire afin de lui augmenter son financement en cas d'appréciation de la valeur de son bien.

Dans nombre de pays aux économies dites « intégrées », l'association et les actions actives de la volonté publique et des intérêts privés se traduisent donc en une situation potentiellement catastrophique où les avoirs des ménages se réduisent à leur seul bien immobilier.

Canaliser l'épargne vers la recherche et la création d'entreprise

Ainsi, les pouvoirs publics motivent-ils ouvertement les familles et les individus à placer leur épargne dans un actif souvent volatil, dont la valeur est difficile à quantifier, dont la réalisation (c'est-à-dire la vente) prend parfois plusieurs mois et qui occasionne en outre divers frais d'entretien, charges de copropriété, etc.

Quelle est la crédibilité d'une politique publique dont l'objectif est de canaliser l'épargne en direction du marché immobilier, quand il est tellement plus utile à la collectivité d'investir dans la recherche et le développement, dans les infrastructures ou encore dans la création de nouvelles entreprises ? La pierre est effectivement un placement stérile tant pour l'individu que pour l'ensemble de l'économie, sachant que - par ailleurs - la promotion de l'accès à la propriété immobilière constitue une régression sociale fondamentale.

L'accumulation de richesses immobilières ne profite effectivement qu'à celles et à ceux qui ont suffisamment de chance d'avoir des parents et des grands-parents propriétaires, dont ils vont hériter. La propriété immobilière ne fait que perpétuer un système basé sur la succession qui défavorise indiscutablement les laissés pour compte privés d'ascenseur social.

Ce faisant, l'État encourage une authentique évasion fiscale - ou à tout le moins une méga niche fiscale - qui renforce les lobbies immobiliers, qui autorise de payer moins d'impôt, et qui déséquilibre la compétition par le mérite en favorisant notoirement les héritiers chanceux.

Une externalité négative sur l'emploi

La propriété immobilière décourage indirectement le développement de nouveaux talents qui, d'une part se retrouvent privés de liquidités préférant aller se loger dans la pierre et qui, d'autre part, sont pénalisés par rapport à celles et à ceux ayant la chance d'hériter de l'épargne de leurs parents.

Comme la propriété immobilière a, en outre, un impact négatif tout à la fois sur la mobilité géographique du travail que sur la création de nouvelles entreprises, il est possible d'en conclure que l'immobilier constitue une externalité négative sur l'emploi.

Une étude de l'Université de Warwick étant même parvenue à la déduction selon laquelle l'augmentation du chômage dans un état américain était étroitement corrélée au nombre de propriétaires de biens immobiliers ! S'il va de soi que tout individu est libre d'acquérir une propriété, il ne devrait pas être des attributions de l'état de subventionner de tels investissements, comme il ne permet aucune déduction fiscale pour un achat de bien de luxe.

La clémence et la sollicitude fiscales accordées par l'État aux propriétaires de biens immobiliers créent donc une distorsion majeure dans l'allocation du capital, favorisent les lobbies liés au marché immobilier, nuisent aux transferts équitables des richesses, et sapent une mobilité indispensable dans un marché du travail en pleine évolution. Tout en contribuant à la formation de bulles spéculatives aux effets dévastateurs pour l'ensemble de l'économie.

Pas d'ascenseur social possible

Enfin, l'encouragement de l'accès à la propriété ne bénéficie malheureusement pas aux pauvres qui restent - dans leur écrasante majorité- locataires, alors qu'une politique publique digne de ce nom devrait au contraire avoir pour objectif de rendre le marché immobilier accessible à l'ensemble de la société.

Au lieu d'aider à siphonner les ressources au profit de l'immobilier, l'Etat devrait au contraire s'employer à circonscrire la fièvre spéculative de ce marché afin de le rendre abordable à l'ensemble de la population.

C'est effectivement en pesant sur ce marché pour en restreindre l'escalade irraisonnée de ses prix que l'Etat peut matériellement contribuer à augmenter notre pouvoir d'achat. L'acquisition d'une propriété immobilière ne devrait effectivement pas être considérée autrement que celle d'une voiture.

Tout comme les politiques publiques ne font pas la promotion de voitures chères qui entament sérieusement notre pouvoir d'achat, elles ne devraient pas plus encourager les acquisitions immobilières qui réduisent tout autant notre train de vie.

Au lieu de cela, - et en consentant une fiscalité extrêmement avantageuse aux propriétaires et à toute la chaîne alimentaire qui gravite autour de ce marché -, l'Etat participe activement de cette raréfaction immobilière et des flambées de ses prix.

S'il coule de source qu'un privé ou qu'une famille bénéficierait pleinement de l'appréciation de son bien immobilier, on voit difficilement comment la hausse du marché immobilier pourrait bien profiter à l'ensemble de la collectivité ?

Loin de contribuer à la prospérité de nos pays, les flambées immobilières de ces dernières années pourraient bien au contraire avoir fondamentalement contribué à l'incontestable appauvrissement de notre Occident. Car le but ultime de toute politique publique devrait bien être l'accessibilité des ressources au plus grand nombre, et non les retours sur investissement.

more...
No comment yet.