Immobilier
88 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Le gouvernement mise sur l'investissement locatif pour relancer l'immobilier!

Le gouvernement mise sur l'investissement locatif pour relancer l'immobilier! | Immobilier | Scoop.it

Pour faire face à la chute du marché de l'immobilier, le gouvernement a présenté vendredi 29 août un nouveau train de mesures. Pour faire repartir les ventes de logements, Manuel Valls cherche à favoriser l'investissement dans la pierre, et ce par le biais d'un triple coup de pouce au dispositif d'investissement locatif Duflot.Pour mémoire, ce dispositif permet aux particuliers qui achètent dans le neuf de bénéficier d'une réduction d'impôt de 18 % du prix d'achat, dans la limite d'un investissement de 300 000 euros, étalée sur 9 ans.

En échange de cette ristourne fiscale, l'investisseur doit louer le bien sur cette durée en respectant des plafonds de loyer, qui sont environ 20 % inférieurs à ceux du marché, pour des locataires au niveau de ressources plafonné.


Première modification, l'investisseur devrait pouvoir louer le bien durant 12 ans, et bénéficier d'un point de réduction d'impôt en plus par an. Résultat : la réduction atteindra 21 % du montant de l'achat, contre 18 % actuellement.


Pas de quoi, toutefois, changer la donne, selon Gilles Etienne, directeur du pôle expertise patrimoine chez Cyrus Conseil. « Pour un particulier imposé à 14 %, qui achète un studio 130 000 euros, dont 100 000 euros à crédit, et le loue 400 euros, la rentabilité de l'opération passe de 6,39 % à 6,69 % par an s'il le loue pendant 12 ans au lieu de 9. »


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Scooped by L'ADRESSE
Scoop.it!

Le crédit pas cher ne relance pas le marché immobilier

Le crédit pas cher ne relance pas le marché immobilier | Immobilier | Scoop.it
Jamais les crédits immobiliers n’ont été aussi bon marché. Selon le rapport de l’Observatoire Crédit Logement CSA, les taux pour un prêt immobilier ...
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

La loi Alur responsable de la chute des ventes d'appartements

La loi Alur responsable de la chute des ventes d'appartements | Immobilier | Scoop.it

Le réseau est le premier à mettre des chiffres sur les conséquences de la nouvelle législation en matière de ventes de lots de copropriétés. Le ministère du Logement préparerait une simplification des procédures.

 

(LaVieImmo.com) - C’est la nouvelle bête noire des agents immobiliers : l’article 54 de la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), qui dresse l'inventaire des pièces à joindre à l'avant-contrat de vente d’un lot de copropriété, et gripperait un marché déjà atone.

 

Le texte a pour objectif de mieux informer l’acheteur d’un appartement sur ses qualités propres, autant que sur l’état de santé de la copropriété ou l’entretien de l’immeuble. Las, le mieux est l’ennemi du bien, assurent les professionnels : la quinzaine de documents demandés ne sont pas tous faciles à collecter, et l’entrée en vigueur du dispositif dès la fin du mois de mars, sans aucun délai d’application, aurait pris les syndics de vitesse. « La masse des pièces à regrouper rend la promesse de vente totalement indigeste », déplore Laurent Vimont, le président de Cenrury 21.

 

Jusqu’à deux mois de délai

 

Le dirigeant évoque des « pavés de 650 pages, contre 100 pages il y a seulement six mois ». La loi imposant de joindre le règlement de copropriété de chaque lot vendu, les ventes d’appartements dotés de garage ou de caves, par exemple, seraient même devenues de véritables casse-tête.

...........................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Isoler sa maison pour économiser de l’énergie

Isoler sa maison pour économiser de l’énergie | Immobilier | Scoop.it
À cette ère de l’économie énergétique, l’isolation occupe une place importante dans la construction d’un bâtiment.

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Quelles sont les règles pour agrandir son logement ?

Quelles sont les règles  pour agrandir son logement ? | Immobilier | Scoop.it
Question à un expert. Depuis le 1er janvier 2012, il est possible, dans toutes les villes, de réaliser une extension de moins de 40 mètres carrés sans avoir à demander de permis de construire.

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Technologie : Les drones au service des agents immobiliers

Technologie : Les drones au service des agents immobiliers | Immobilier | Scoop.it

OTTAWA – Un agent immobilier de la région d’Ottawa espère passer à travers les formalités administratives du gouvernement fédéral afin d’utiliser un drone pour l’achat et la vente de propriétés.

 

Tony Miller, tente ainsi de se démarquer des quelque 3000 autres agents immobiliers de la capitale fédérale. Il s’est associé avec Steve Wambolt, un propriétaire de drone qui utilise l’appareil afin de faire le contrôle des oies sur l’île Petrie, sur la rivière Ottawa.

 

«J’aimerais que nous ayons déjà nos permis», a dit M. Miller.

M. Wambolt pilote le drone, prend des images vidéo de la résidence sous plusieurs angles, du toit, des fondations, de la cour arrière, ainsi que des images panoramiques du voisinage. Il fait ensuite un montage et met le document sur internet.

...........................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Fiscalité & finance
Scoop.it!

Le nombre de crédits immobiliers devrait rester stable en 2014

Le nombre de crédits immobiliers devrait rester stable en 2014 | Immobilier | Scoop.it
En 2014, un emballement de la distribution de crédits immobiliers semble peu probable. Tous les fondamentaux sont réunis pour que la production, hors renégociation, soit stable ou en légère hausse par rapport à 2013.

Via Guide-Immobilier-Neuf
more...
No comment yet.
Scooped by L'ADRESSE
Scoop.it!

Mettre en valeur ses poutres | Rêve de combles®

Mettre en valeur ses poutres | Rêve de combles® | Immobilier | Scoop.it
Des poutres brutes ? peintes ? patinées ? Clémence du blog turbulences-déco vous aide à faire le bon choix !
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Coup d'oeil sur les diagnostics immobiliers obligatoires

Coup d'oeil sur les diagnostics immobiliers obligatoires | Immobilier | Scoop.it
Depuis maintenant de nombreuses années, les diagnostics immobiliers constituent un élément fondamental à toute transaction, qu'il s'agisse de la vente d'un logement ou de sa mise en location.

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier news
Scoop.it!

Immobilier: comment annuler une promesse de vente ?

Immobilier: comment annuler une promesse de vente ? | Immobilier | Scoop.it
Vendeur et acquéreur doivent être vigilants sur la rédaction des conditions suspensives. Ce sont ces clauses qui permettent à l'une ou l'autre des deux parties de sortir du contrat sans avoir à payer d'indemnité.

Via Guide-Immobilier-Neuf
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Loi Alur : la location meublée présente-t-elle encore un intérêt pour le bailleur ?

Loi Alur : la location meublée présente-t-elle encore un intérêt pour le bailleur ? | Immobilier | Scoop.it

En intégrant la location meublée à usage de résidence principale à la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 régissant les baux d’habitation, la loi n°2014-366 du 24 mars 2014 dite Alur fait disparaître le dernier espace de liberté contractuelle en matière de baux d’habitation.


Certes, cette réforme a pour mérite de créer des définitions légales qui mettront fin à bien des débats.


Ainsi, la location meublée se définit désormais comme « un logement décent équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante ».


La notion de résidence principale devient quantifiable : elle se caractérise comme un logement occupé au moins huit mois par an (sauf obligations professionnelles spécifiques, raisons de santé ou cas de force majeure).

Cependant, le législateur ne s’est pas limité à faire œuvre de clarification, mais a créé un véritable statut d’ordre public.


Ainsi, des décrets à venir imposeront :


- la liste du mobilier qui devra être mis à disposition du locataire, - des modèles types de contrat de bail et d’état des lieux.

Les conséquences sont également nombreuses en matière financière. Ainsi, le bailleur ne pourra répercuter sur le preneur que la moitié des frais d’état des lieux et d’établissement du bail, dans les limites d’un tarif plafonné par décret.


Alors que la fixation du loyer meublé était totalement libre, celui-ci pourra désormais être plafonné dans les zones urbaines dites sensibles, où des loyers de références seront fixés par arrêtés préfectoraux.

...........................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Scooped by L'ADRESSE
Scoop.it!

Les honoraires des syndics risquent d'enfler de 20%

Les honoraires des syndics risquent d'enfler de 20% | Immobilier | Scoop.it
Les syndics seraient sur le point d'augmenter leurs tarifs en réponse à la loi Alur et l'obligation d'ouvrir un compte bancaire séparé pour chaque copropriété
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Olivier CASADO
Scoop.it!

8 min d'immobilier chez Cyrille ELDIN de Canal + (Version courte) - YouTube

Le meilleur de l'émission CELEBRITYMMO avec Cyrille ELDIN en version courte HD. "Les agents immobiliers c'est comme les politiques, ils faut dissimuler l'amb...

Via Olivier Casado
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Le top 10 des astuces pour déménager moins cher

Le top 10 des astuces pour déménager moins cher | Immobilier | Scoop.it
Déménager peut potentiellement vous coûter très cher. Et parce qu'il n'y a pas de petites économies, nous vous proposons ici un ensemble d'astuces pour que le paiement de (...)

Via 694028
more...
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Transformer les stades en logements

Transformer les stades en logements | Immobilier | Scoop.it
mois après Coupe monde football Brésil question pose quant réutilisation stades Deux architectes Axel Stampa Sylvain Macaux proposent construire appartements dans enceintes tribunes hautes seraient réaménagées façades pourraient aussi être utilisées L’idée originale permettrait aussi contribuer résoudre crise logement Brésil Dans entretien accordé média ligne Petit Journal porteurs projet Casa Futebol expliquent ainsi «Les stades sont ridiculement grands problèmes logement

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Immobilier : un marché à deux vitesses

Immobilier : un marché à deux vitesses | Immobilier | Scoop.it
D'une manière générale, le premier semestre 2014 a vu les prix de l'immobilier ancien sensiblement reculer alors que le nombre de transactions semble pour sa part être reparti à la hausse. Tout pourrait...

Via A Guinet Diagnostic Expertise
more...
A Guinet Diagnostic Expertise's curator insight, July 2, 2014 11:35 AM

Immobilier : un marché à deux vitesses

Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Incertitudes sur le devenir de la loi Duflot sur le logement

Incertitudes sur le devenir de la loi Duflot sur le logement | Immobilier | Scoop.it
Le gouvernement a assuré, mercredi 11 juin, que le texte ne sera pas vidé de sa substance. Les associations de consommateurs s'inquiètent du retard pris dans les décrets d'application.

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Classement : Paris au rang de 6ième ville la plus attractive du monde

Classement : Paris au rang de 6ième ville la plus attractive du monde | Immobilier | Scoop.it

La capitale française perd des points au classement PricewaterhouseCoopers (PwC) « Cities of Opportunity » des villes qui attirent le plus en 2014.

 

(LaVieImmo.com) - Paris rétrograde à la sixième place des villes les plus attractives, dans ce classement qui a comparé les performances de trente métropoles mondiales. Le point fort de la ville lumière : elle se classe championne du capital intellectuel et de l’innovation, soit deux places de gagnées par rapport à 2013. Et ce « grâce à son système éducatif, sa protection de la propriété intellectuelle et sa capacité d’innovation », indique PwC.

 

Qualité de vie et économie en baisse

 

Mais la capitale est en chute libre du point de vue de la qualité de vie, et perd six points pour se classer derrière Singapour (6e), Hong Kong (5e) et Berlin (4e). Elle apparaît particulièrement pénalisée par les embouteillages et les difficultés de logement, critères dans lesquels elle ne se hisse qu’à la 14e place.

 

Le bât blesse également sur l’indicateur « puissance économique ». La métopole finit en effet quatrième du palmarès de PwC, derrière New York (3e), Pékin (2e) et Londres(1e). Enfin, la capitale reste la septième ville la plus chère du monde, derrière Mumbai (6e) et Moscou (5e).

......................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

L'une des dernières astuces pour réduire vos impôts avec l'immobilier : le déficit foncier

L'une des dernières astuces pour réduire vos impôts avec l'immobilier : le déficit foncier | Immobilier | Scoop.it

Ce dispositif a l'avantage de ne pas rentrer dans le cadre des niches fiscales rabotées chaque année. Il permet ainsi de réduire de façon substantielle la somme que vous versez au fisc.


C'est l'une des rares astuces fiscales concernant l'immobilier qui n'a pas encore été rabotée par le gouvernement ces dernières années. Le déficit foncier, un dispositif pas toujours connu des propriétaires immobiliers qui louent un bien, n'entre en effet pas dans le périmètre des niches fiscales classiques car il relève du droit commun. Or, il permet de faire "disparaître" vos revenus fonciers, et même de diminuer vos autres revenus imposables jusqu'à 10.700 euros, en plus des autres réductions d'impôts.


A quelques jours de la date limite de déclaration des revenus (20 mai par papier, du 27 mai jusqu'au 10 juin via internet selon les départements), Challenges.fr revient sur le fonctionnement du déficit foncier en 5 questions.

 

1. Le déficit foncier, comment ça marche ? 

 

Il s'agit de retrancher des loyers perçus les diverses charges (voir chapitre 2) liées au(x) bien(s) loué(s). Lorsque celles-ci sont supérieures aux revenus fonciers, on parle alors de déficit foncier. Dans ce cas, le propriétaire peut soustraire ce déficit de ses autres revenus soumis à l'impôt (salaire, dividendes perçus, etc.) dans la limite de 10.700 euros. Et s'il dépasse ce plafond, le surplus est reportable, dans les mêmes limites annuelles, pendant 10 ans.

 

Pour bénéficier de cet avantage, il faut adopter le régime d'imposition dit "réel" sur les revenus fonciers. Quand les loyers versés représentent plus de 15.000 euros, il s'agit du régime fiscal par défaut. Mais quand ils sont inférieurs à 15.000 euros, il faut en faire la demande auprès de l'administration car vous êtes alors normalement rattachés au régime du microfoncier. Ce dernier vous permet de réaliser un abattement forfaitaire de 30% de vos revenus locatifs. Les 70% restants sont alors ajoutés à vos autres revenus et imposés normalement, tandis que la CSG s'applique à l'intégralité des loyers perçus. En résumé, si vous avez des charges qui pèsent plus de 30% des revenus fonciers, vous avez tout intérêt à passer au régime réel.

 

Tous les propriétaires immobiliers d'un bien loués peuvent jouer sur le déficit foncier pour réduire leurs impôts. De même que les personnes qui ont investi dans des SCPI (société civile de placement immobilier) "déficit foncier", des placements immobiliers papier.

 

2. Quelles charges sont prises en compte?

 

Sont pris en compte les dépenses de rénovation et d'entretien, les primes d'assurance (comme une garantie sur les loyers impayés), les charges de copropriété non imputables au locataire, l'impôt foncier, les intérêts d'emprunt si vous avez un crédit sur le dos, les honoraires de gestion (si vous passez par un professionnel) ou encore les frais de gestion au titre du temps que vous passez à régler vous-mêmes cette paperasserie (le fisc vous accorde un forfait de 20 euros par logement).

 

Vous devez déduire en premier lieu les intérêts d'emprunt. Ce qui n'est pas sans importance. En effet, l'administration fait une distinction entre les intérêts d'emprunt et les autres charges. Les intérêts d'emprunt ne peuvent être imputés qu'à la partie "revenus fonciers" et non aux autres revenus. Cela peut sembler compliqué de prime abord mais, avec un peu de pratique, on s'y retrouve facilement.

 

3. Comment calcule-t-on le déficit foncier ?

 

Le plus simple est encore de prendre un exemple pour bien comprendre. Mettons-nous dans la peau d'un propriétaire immobilier qui a acheté un appartement en septembre dernier et qui en profité pour le remettre à neuf.

...............................................................................

(Cliquez sur le titre pour accéder à l'intégralité de l'article).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Le gouvernement réfléchirait à étendre l'abattement de 25% aux terrains à bâtir

Le gouvernement réfléchirait à étendre l'abattement de 25% aux terrains à bâtir | Immobilier | Scoop.it

L’article 27 de la loi de finances pour 2014 prévoyait notamment la suppression de l’abattement pour durée de détention pour le calcul du montant imposable, tant à l’impôt sur le revenu qu’aux prélèvements sociaux, des plus-values de cession de terrains à bâtir ou de droits s’y rapportant réalisées à compter du 1er mars 2014.

 

Toutefois, dans sa décision 29 décembre 2013, le Conseil constitutionnel a censuré ce dispositif.

 

Ce que les sages ont censuré c’est « l’atteinte à l’égalité devant les charges publiques » caractérisée par l’absence cumulative :

  • d’abattement pour durée de détention
  • de coefficient d’érosion monétaire.

 

Ainsi, ces plus-values continuent à bénéficier, tant pour l’impôt sur le revenu que pour les prélèvements sociaux, de l’abattement pour durée de détention selon les modalités prévues par l’article 150 VC du CGI dans sa rédaction antérieure à l’article 27 précité de la loi de finances pour 2014.

 

En pratique, le mécanisme d’abattement pour durée de détention, conduit à une exonération totale des plus-values à l’issue d’un délai de détention de trente ans.
 

On pensait le dossier définitivement clos mais une réponse ministérielle récente soulève des interrogations quant aux intentions du gouvernement.


En effet, un député a demandé au ministre du logement s’il avait l’intention d’étendre l’abattement temporaire de 25% aux terrains à bâtir, « dans le but d’encourager les propriétaires à mettre leur terrain disponible en vente ».

.............................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).



Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

Les taux immobiliers à leur plus bas historique

Les taux immobiliers à leur plus bas historique | Immobilier | Scoop.it
Le mouvement de baisse s'est poursuivi en avril : les taux passent en deçà de leurs précédents rec ...

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Immobilier : Description de l'acheteur type en 10 chiffres

Immobilier : Description de l'acheteur type en 10 chiffres | Immobilier | Scoop.it

Qui sont les ménages français qui achètent une maison ou un appartement en 2014 ? De Particulier à Particulier, spécialiste des annonces immobilières, vient de publier une enquête qui nous éclaire sur le profil type des acheteurs. Voici en 10 chiffres clés comment les caractériser ….

 

33% de primo-accédants : 1/3 des 6045 personnes sondées par PAP souhaitent acquérir un logement pour la première fois et 66,6% des répondants sont déjà propriétaires d’un bien immobilier.

 

Un âge moyen de 40 ans : 57,9% de ceux qui envisagent d’acheter un logement ont quarante ans et plus.

 

35,1% financeront 50% du bien sans crédits : Plus d’un tiers des candidats à l’acquisition souhaitent financer 50% ou plus de leur achat immobilier sans souscrire un prêt immobilier. Pour 78,6% des sondés, cet apport est constitué par leur épargne personnelle.

 

20 ans de durée maximale : 75,9% des particuliers qui souhaitent acheter en empruntant de l’argent souhaitent souscrire un emprunt sur 20 ans. Soit 6 % de plus qu’en 2009. En revanche, la proportion de ceux qui souhaitent s’endetter sur 25 ans a diminué et atteint 3,5% contre 4,2% des sondés en 2011 et 5,5% en 2009.

 

25% achèteraient un bien de 400 000 euros et + : cette proportion était de 17,4% des sondés en 2011. Par ailleurs, un sondé sur deux prévoit un budget de plus de 250 000 euros.

 

10 ans de durée minimale : 49,5% des sondés considèrent que leur achat de bien immobilier s’opèrera à long terme. Ils veulent s’établir en famille et non faire un calcul financier à court terme.

............................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Agents immobiliers, ne négligez pas vos clients locataires !

Agents immobiliers, ne négligez pas vos clients locataires ! | Immobilier | Scoop.it

Trop d'agents immobiliers négligent les relations humaines avec les locataires. A l'avenir, ils ont tout à gagner à les améliorer.


Clairement pas en position de force sur les marchés tendus, les locataires - 40% des ménages en France - subissent parfois la condescendance de professionnels de l'immobilier qui ne les considèrent pas comme des clients à part entière. Une situation qui peut être difficile à accepter au regard des montants importants déboursés pour se loger.
Il n'y a qu'à voir les déclarations lors d'une conférence de presse le 14 janvier dernier du président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim), Jean-François Buet - pourtant loin d'être le plus dédaignant de la place vis-à-vis des locataires - qui définissait les clients de ses adhérents comme étant "les acquéreurs et les vendeurs" ; et oubliant presque que les locataires paient des frais aux agents immobiliers pour un service rendu… 

 

Le locataire est perçu comme un flux financier...

 

"C'est très clair, le regard du professionnel se porte d'abord sur le propriétaire. Le locataire du secteur privé a été le parent pauvre de la relation locative ces dernières années", confirme ainsi Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers (Imsi) et expert reconnu du secteur de l'immobilier. "Souvent, seul le client qui a donné mandat à l'agent immobilier est considéré", s'inquiète-t-il. Le locataire est alors perçu uniquement comme une source de revenu financier, "au détriment de l'humain", regrette-t-il.

 

... pour toute sa vie ?

 

Du reste, ce constat pose deux problèmes majeurs : le premier est qu'avec la crise économique, de plus en plus de locataires voient s'éloigner la perspective d'accéder à la propriété là où ils le souhaiteraient. La location n'est plus un rite de passage dans le cadre d'un parcours résidentiel aboutissant à la propriété immobilière, mais bien un moyen d'occuper son logement sur la durée. De surcroît, la moitié des locataires du secteur privé consacrent plus de 27% de leur budget à leur logement. Il devient donc d'autant plus difficile pour les locataires d'accepter d'être dévalorisés à cause du seul statut d'occupation de leur logement.

 

Pas étonnant dans ce contexte que la fracture s'accroisse entre une partie de la population et les agents immobiliers. Ces derniers regrettant par ailleurs, et souvent à juste titre, les critiques systématiques à leur endroit.

 

Désormais, être locataire est "devenu un vrai statut sur la durée. On a mis trop de temps à le constater", regrette Henry Buzy-Cazaux. "À un moment donné, il faut reconnaître que certains professionnels s'égarent", ajoute-t-il.

 

La loi Alur donne plus de pouvoir aux locataires

 

Le second problème posé par la dévalorisation du locataire est plus concret pour les professionnels de l'immobilier. En effet, dès que la loi pour un accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), récemment votée au parlement, s'appliquera, les locataires auront davantage de moyens pour contester les abus.

.........................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from Immobilier
Scoop.it!

614/€ mois, ce que les Français dépensent dans le logement

614/€ mois, ce que les Français dépensent dans le logement | Immobilier | Scoop.it
Selon le baromètre Sofinscope/OpinionWay réalisé pour Metronews*, les propriétaires ressentent un pe ...

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by L'ADRESSE from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Le gouvernement dément la fin des APL pour les étudiants non boursiers

Le gouvernement dément la fin des APL pour les étudiants non boursiers | Immobilier | Scoop.it

Une suppression des aides personnalisées au logement (APL) pour les étudiants non boursiers « n'est pas à l'ordre du jour », a assuré, lundi 14 avril, la secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur, Geneviève Fioraso. « Il n'est pas question que l'on touche à la qualité de vie des étudiants car ça conditionne leur réussite », a-t-elle ajouté. Najat Vallaud-Belkacem, qui a récupéré le portefeuille de la jeunesse, a affirmé que cette hypothèse n'avait « jamais été envisagée ».


Depuis dimanche, plusieurs organisations étudiantes comme l'UNEF, la FAGE et l'UNI se sont inquiétées d'une possible suppression des APL pour les non-boursiers, suggérée par la Cour des comptes dans le cadre des économies recherchées par le gouvernement d'ici à trois ans.

.......................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.