La lutte contre la radicalisation en quête d'un discours | Panorama de presse du réseau RECI | Scoop.it
Annoncé au printemps dans le cadre du plan de lutte contre la radicalisation et le terrorisme, le "conseil scientifique de lutte contre la radicalisation" a été officiellement installé par le garde des Sceaux, le 31 août. Cette nouvelle institution rattachée au ministère de la Justice vient renforcer l'arsenal mis en place depuis 2014. Il dressera des ponts entre la justice et l'université pour "construire de puissants contre-discours", comme l'avait laissé entendre le Premier ministre au mois de mai. Il s'agit de mieux comprendre le phénomène et d'éviter les tâtonnements, voire les ratages dans la prise en charge des personnes radicalisées. Il travaillera notamment en "étroite collaboration" avec le Comité de pilotage de lutte contre le terrorisme et la radicalisation violente installé en juillet dernier au ministère de la Justice.