Calais, c'est la dentelle, un beffroi classé au patrimoine mondial de l'Humanité et, ces dernières années, la détresse des migrants qui tentent de rejoindre le Royaume-Uni. Mais pas seulement : Calais fourmille de projets et regarde vers l'avenir. Derrière une vaste maquette en plexiglas, la maire (Les Républicains) Natacha Bouchart détaille au micro, face aux professionnels venus l'écouter au Marché international de l'immobilier (Mipim) de Cannes, l'ambitieux projet qui doublera les capacités du port de sa ville en 2021. "Dans le Calaisis, c'est 1,7 milliard d'euros, oui vous avez bien entendu : 1,7 milliard qui va être investi en cinq ans, dans des projets dont les travaux, programmés et financés, vont débuter courant 2016", lance avec fierté l'édile, aussi vice-présidente de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.