Hospitalia
7.4K views | +0 today
Follow
Hospitalia
L'actualité de l'hôpital, c'est avec Hospitalia !
Curated by Hospitalia
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Fusion réussie des Systèmes d'Information Hospitaliers au CHU de la Réunion

Fusion réussie des Systèmes d'Information Hospitaliers au CHU de la Réunion | Hospitalia | Scoop.it
Le CHU de la Réunion est né de la fusion du Groupe Hospitalier Sud Réunion (GHSR) et du Centre Hospitalier Félix Guyon situé au nord de l’île. Ces deux établissements ont d’abord formé le CHR de la Réunion, avec un siège administratif à Saint-Paul. Sa vocation universitaire s’est ensuite...
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Rapport parlementaire sur la médecine personnalisée : « il est urgent d’assurer la transition numérique de l’hôpital » selon le Pr. Patrice Degoulet (Hôpital Européen Georges-Pompidou)

Rapport parlementaire sur la médecine personnalisée : « il est urgent d’assurer la transition numérique de l’hôpital » selon le Pr. Patrice Degoulet (Hôpital Européen Georges-Pompidou) | Hospitalia | Scoop.it
La « médecine personnalisée » ou encore « médecine de précision » introduit un nouveau paradigme dans la pratique médicale : les patients auront accès à des thérapies ciblées, des traitements répondant au mieux à leur patrimoine génétique et pourront, à terme, identifier des prédispositions à...
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Participation des HIA aux journées sécurité patients

Participation des HIA aux journées sécurité patients | Hospitalia | Scoop.it
Les hôpitaux d’instruction des armées (HIA) du Val-de-Grâce (Paris), Bégin (Saint-Mandé), Percy (Clamart), Legouest (Metz) et Clermont-Tonnerre (Brest) participent à la semaine nationale de la sécurité des patients.
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Dinard. La sécurité en un seul clic

Dinard. La sécurité en un seul clic | Hospitalia | Scoop.it
Dinard. La sécurité en un seul clic - Un nouveau système d'alerte pour lutter contre les arnaques et vols dans les magasins a été testé avec succès à Dinard (35). Il pourrait s'étendre à la France entière : plusieurs villes en sont...
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Les hôpitaux marseillais adoptent des mesures de sécurité

Les hôpitaux marseillais adoptent des mesures de sécurité | Hospitalia | Scoop.it
Après des épisodes de violence envers le personnel des hôpitaux de la cité phocéenne, un plan de sécurité à été adopté.
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Du bloc virtuel au « serious game » : la médecine fait sa révolution numérique

 

Basé à l’université René Descartes de Paris, le laboratoire Ilumens mise sur la simulation et les nouvelles technologies pour enseigner la médecine. Une petite révolution.
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

STRATÉGIE NATIONALE DE SANTÉ UN RAPPORT AMBITIEUX POUR LA FHF

 

PRÉCISIONS DE Frédéric VALLETOUX, Président de la FHF, ET DE Gérard VINCENT, Délégué général de la FHF:



La Fédération hospitalière de France a pris connaissance avec beaucoup d’intérêt de l’ensemble des recommandations qui figurent dans le rapport qui sera remis au gouvernement par Alain CORDIER sur les éléments constitutifs d’une véritable « stratégie nationale de santé ». Ce rapport lui avait été demandé par Monsieur le Premier Ministre. 

 

Frédéric VALLETOUX, président de la FHF, avait rappelé au Président de la République, lors de l’entretien qui lui a été accordé récemment à la demande de ce dernier, l’importance et l’espoir que la FHF portait à l’annonce d’une « stratégie nationale de santé » qui soit à la fois lisible, cohérente  et élaborée autour des valeurs du service public de santé.

La FHF salue l’ensemble des recommandations qui figurent dans ce document même si elle déplore une argumentation qui mériterait parfois d’être allégée.


Les « sages » réaffirment en effet que tout système de santé durable ne peut être construit que sur des bases pérennes et détentrices, par nature, des missions de service public. L’hôpital public permet de garantir de tels objectifs à condition d’être ouvert aux autres acteurs du service public de santé. Pour la FHF, c’est le contraire d’une volonté hospitalo-centriste !


C’était tout le sens de la plateforme politique de la FHF qui avait été publiée à l’occasion du débat présidentiel.


Dès lors, la FHF se déclare prête à accompagner les pouvoirs publics si le gouvernement décidait de donner corps aux recommandations du comité présidé par Alain CORDIER.


Elle soutiendra en tout premier lieu l’idée d’une nouvelle gouvernance du système de santé, seule manière de donner corps aux ambitions affichées dans ce rapport.


La FHF regrette néanmoins que la définition d’une « stratégie nationale de santé » n’ait pas précédé la conclusion d’un « pacte de confiance », ce qui aurait permis de donner à celui-ci plus de cohérence et d’efficience au bénéfice des patients. 

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Acquisition par le groupe Entre Parenthès de Relais santé, filiale du groupe Sulpice, spécialisée dans les services pour hôpitaux

Hospitalia's insight:

Le groupe Entre Parenthèse, acteur-concepteur spécialisé dans les services pour les hôpitaux et les entreprises (restauration, télévision, téléphone), annonce aujourd'hui le rachat de la filiale du Groupe Sulpice : Relais Santé, spécialisée dans la gestion des équipements (cafétérias, téléphonie et télévision) en milieu hospitalier.


Avec un CA de prés de 10 millions d’euros, le rachat de Relais Santé vient renforcer la politique de croissance externe du groupe qui positionne Entre Parenthèse aujourd'hui, comme le deuxième opérateur français du secteur après Relais H, avec la reprise des 8 cafétérias du centre hospitalier de Vierzon, de Montélimar, de Cherbourg Octeville, de Valognes, de Montceau les Mines, d'Albertville, d' Orange et de Moutiers.


La totalité des salariés de Relais santé rejoindront le groupe Entre Parenthèse. Le groupe Sulpice a également demandé à Entre Parenthèse de gérer pour son compte, sur les 8 sites acquis, l'activité multimédia. 



A propos d’EP

Crée en 2008 par Gilles Terzakou, EP est une filiale de la holding LT services. EP crée et aménage des espaces détentes en milieux hospitaliers et en entreprises, qui couvrent tous les services du Bien Etre , afin que patients, famille et personnel soignant mais aussi salariés puissent s’y ressourcer : un espace sur mesure adaptable à chaque lieu, une configuration de l’espace individualisée en fonction des besoins, une restauration raisonnée, variée et de qualité, un point presse, une boutique cadeaux, un service de conciergerie et de pressing, des distributeurs automatiques intelligents (distributeurs de boissons, dotés d’écrans qui permettent de diffuser toute l’information utile : succès de l’entreprise, nouvelle recrue, informations du CE, cours de maquillage, atelier relaxation à l’hôpital) ainsi qu’une offre télévision, téléphonie et multimédia (tablette adaptée aux nouvelles technologies audiovisuelles et de télécommunications afin de se divertir ou pour rompre la solitude).


Attentif aux valeurs sociétales et à l’environnement, EP s’est toujours illustré par des actions fortes dans le développement durable. Le « consommer moins », mis en place chez EP, porte sur une réduction de carburant, des fluides, de papiers, et de produits lessiviels. Une attention toute particulière est aussi apportée sur le « consommer mieux » : référencement des produits adaptés et locaux, produits issus de l’agriculture raisonnée, charte fournisseur, informations auprès des convives et des responsables.


EP a, dès le début, mis en place un process contrôle qualité, ainsi qu’un plan de maitrise sanitaire, avec notamment la gestion des non conformités, des règles de bonnes pratiques, et le HACCP.


En 2011, Lt services, est le 1er groupe de restauration AFAQ 26000 NR (Responsabilité sociétale). EP est aussi la 1ere société de restauration évaluée AFAQ 1000 NR ; cette certification concerne la démarche d’amélioration continue sociale, environnementale et économique. Un Bilan Carbone Siège et Restaurant a aussi été réalisé.


Le concept « EP » sera développé en entreprise avec 3 ouvertures prévues au cours du 1 semestre 2013 en complément de l’offre de restauration collective proposé par MRS filiale du groupe LT service. 


more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Le nouveau CH de Carcassonne opte pour des transports logistiques automatisés avec DS AUTOMOTION

Le nouveau CH de Carcassonne opte pour des transports logistiques automatisés avec DS AUTOMOTION | Hospitalia | Scoop.it
Le nouveau centre hospitalier de Carcassonne a fait le choix de transports automatisés gérés par une plateforme logistique commune à plusieurs établissements.
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

PROGRAMMATION CHIRURGICALE OPÉRATOIRE AU CHU DE LA RÉUNION : UN PROJET CONDUIT PAR LE CABINET DE CONSEIL EN ORGANISATION MLA

PROGRAMMATION CHIRURGICALE OPÉRATOIRE AU CHU DE LA RÉUNION : UN PROJET CONDUIT PAR LE CABINET DE CONSEIL EN ORGANISATION MLA
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

La Mutualité Française demande l’instauration d’une autorisation de mise sur le marché pour les dispositifs médicaux à haut risque pour la santé

Le magazine de l'hôpital pour toute l'actualité et l'information hospitalière
Hospitalia's insight:

La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, soutient le projet de révision de la réglementation des dispositifs médicaux(1), étudié actuellement par l’Union Européenne. Elle encourage néanmoins la Commission européenne à une ambition plus forte concernant leurs conditions de mise sur le marché et demande l’instauration d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour les dispositifs médicaux à haut risque pour la santé.

 

Contrairement aux médicaments, les dispositifs médicaux ne sont pas soumis à une AMM. Aucune procédure spécifique ne permet d’évaluer leur sécurité, leur efficacité et leur utilité. Le seul marquage CE (conformité européenne) conditionne leurs mises en vente. Or, les dispositifs médicaux sont des produits de santé au même titre que les médicaments. Comme eux, sans contrôle, ils peuvent présenter un risque pour la santé. Ils font d’ailleurs l’objet de nombreux dysfonctionnements, comme en ont récemment témoigné le scandale des implants mammaire PIP et le retrait du marché des prothèses de hanche ADEPT et ASR ou encore celui des sondes de défibrillateurs Spring Fidelis et Riata.

 

Pour sensibiliser les députés européens à cette question de santé publique et démontrer le bien fondé d’une AMM pour les dispositifs médicaux à haut risque, la Mutualité Française a participé à l’élaboration d’une campagne de communication réalisée par ses partenaires européens : l’Association internationale de la Mutualité, le Collectif Europe et Médicament, European Social Insurance Plateform et International Society of Drug Bulletins. Cette campagne, intitulée « Dispositifs médicaux: vrai ou faux », explique en quelques idées reçues comment une AMM permettrait le renforcement de la sécurité, la démonstration de l’efficacité et le développement de l’innovation des dispositifs médicaux implantables.

 

L’implication de la Mutualité Française dans l’élaboration et la diffusion de cette campagne de communication illustre sa volonté de se mobiliser autour de l’intérêt de la protection des patients.

 

 

Rappelons que le marché des dispositifs médicaux connaît une croissance de plus de 6% par an. Il pèsera de plus en plus lourd dans les dépenses de santé, notamment du fait du vieillissement de la population. En 2011, il était déjà estimé à plus de 19 milliards d’euros(2).

 

 

 

(1) Un dispositif médical  est un instrument, un appareil, un équipement ou encore un logiciel destiné, par son fabricant, à être utilisé chez l’homme à des fins, notamment, de diagnostic, de prévention, de contrôle, de traitement, d’atténuation d’une maladie ou d’une blessure (définition de l’Agence nationale de sécurité du médicament.

 

(2) Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques. Dispositifs médicaux : diagnostics et potentialités de développement de la filière française dans la concurrence internationale – Juin 2011

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Création du dispositif SAFITECH - RDV le 04 juillet pour plus d'informations

Le magazine de l'hôpital pour toute l'actualité et l'information hospitalière
Hospitalia's insight:

La délégation régionale ANFH Nord/Pas-de-Calais et l’Association Nationale des cadres et experts techniques hospitaliers H 360  se sont associés pour répondre aux évolutions concernant la filière technique hospitalière via le dispositif SAFITEH.

 

Ainsi, les objectifs soutenus sont les suivants :

1. Améliorer la connaissance des profils et des métiers de la filière technique hospitalière,

2. Rendre visibles toutes évolutions des cadres et de leurs missions,

3. Apporter une réponse ajustée en matière de formation collective et individuelle.

 

Initié en 2012, des premiers résultats ont été obtenus dans le cadre du développement d’une Gestion Prévisionnelle des Métiers et des Compétences :

la réalisation d’une cartographie de la filière technique et son analyse,  avec le concours des professionnels de la filière régionale Nord / Pas-de-Calais et du consultant Magellis.la conception de 6 parcours de formation pour la filière technique, en lien avec les besoins repérés, les contextes et les exigences de qualité de sécurité et d’efficience qui concernent leurs pratiques professionnelles.

En 2013, la mise en œuvre de ces parcours est prévue. Afin de la soutenir et de poursuivre le dispositif, une démarche en réseau est menée avec la journée régionale de la filière organisée le 04 juillet au centre Euralogistic de Dourges et la constitution d’un cluster de logistique hospitalière.



Rendez-vous le 4 juillet


Le jeudi 4 juillet de 9h à 17h, l'association H360 et la délégation régional ANFH Nors-Pas-de-Calais, vous invitent à venir partager les résultats de leurs travaux et les perspectives du projet à Henin-Beaumont à 30 km de Lille.

 

Ouvert à tous

Tous les cadres et experts techniques des inter-régions (Champagne Ardenne, Ile de France, Normandie et Picardie) sont les bienvenus !

 

Infos pratiques

L’ANFH régionale Nord/Pas-de-Calais proposera une navette par bus au départ des gares de Lille et d'Arras.

 

>> Télécharger le plan d'accès. Adresse du site : DELTA 3, Centre Euralogistic /CCI Artois, 622 rue des Hauts de France, 62110 HENIN-BEAUMONT. Accès par Autoroute A1, sortie Delta 3

>> Télécharger le bulletin d'inscription

>> Télécharger le programme de la journée

ATTENTION : L'inscription à la journée est indispensable pour bénéficier de la prise en charge.


more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

La Haute Autorité de Santé publie son rapport annuel d'activité 2012

Le magazine de l'hôpital pour toute l'actualité et l'information hospitalière
Hospitalia's insight:

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui son rapport annuel d'activité, résumé des faits marquants de l'année 2012. Une synthèse et une version longue du rapport sont disponibles en ligne sur le site de la HAS, www.has-sante.fr.

 

 

Comme chaque année, le rapport annuel d'activité de la Haute Autorité de Santé présente les chiffres clés de l'année passée et propose des focus sur ses productions et quelques faits marquants.

 

Les résultats de l'exercice 2012 y sont présentés, ainsi que les données de comptabilité analytique pour la quatrième année consécutive. 

 

La HAS poursuit ses missions d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Mais de plus en plus,elle souhaite contribuer à la régulation du système de santé notamment par la recherche de la pertinence et de l'efficience des actes médicaux et des séjours hospitaliers. 

 

Le rapport s'ouvre sur les parcours de soins dont l'objectif est de parvenir à organiser une prise en charge de santé, coordonnée et adaptée aux besoins de chaque patient notamment ceux atteints de maladies chroniques, dans le cadre de dépenses maitrisées.

 

 

Le rapport est structuré autour de trois thématiques :

 

1 - Evaluation et recommandation :

          - évaluation médico-technique des médicaments, des dispositifs médicaux, des technologies de santé et des actes ;

          - évaluation médico-économique,

          - mise à disposition des professionnels de santé des recommandations de bonne pratique ;

2 - Accréditation et certification :

          - poursuite de la certification V2010 des établissements de santé;

          - montée en  puissance du dispositif d'accréditation des médecins dans l'objectif de réduire le nombre d'évènements indésirables liés aux soins,

          - développement des indicateurs de qualité et de sécurité des soins ;

3 - Outils, guides et méthodes :

         - création d'outils visant à améliorer la qualité et la sécurité des soins notamment dans le domaine du développement professionnel continu,

         - des protocoles de coopération ;

         - détermination des indications et non indications de certaines interventions de santé (pertinence des soins),

         - élaboration d'outils avec et pour les patients...

 

  

 

 

Quelques chiffres marquants extraits du rapport d'activité 2012

 

 

870 avis sur les médicaments

153 avis sur les dispositifs médicaux

9 rapports d'évaluation technologique et 59 avis courts (actes et technologies de santé)

6 avis économiques expérimentaux sur les produits de santé

4 évaluations médico-économiques

3 recommandations en santé publique

9 recommandations de bonne pratique professionnelle

 

1162 établissements de santé certifiés en V2010

8796 médecins accrédités

 

19 protocoles de coopération entre professionnels de santé

4 guides parcours de soins, 5 guides médecins, 3 guides patients et 39 actualisations de listes d'actes et de prestations

 

8 projets internationaux

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Il vous reste moins d'un an pour vous mettre aux normes d'accessibilité de la loi Handicap de 2005 !

Il vous reste moins d'un an pour vous mettre aux normes d'accessibilité de la loi Handicap de 2005 ! | Hospitalia | Scoop.it
Cette loi, applicable au 1er Janvier 2015, prévoit que tous les lieux accueillant du public soient accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite (P.M.R.). Une partie de l'article 10 de cet arrêté est dédiée aux poignées de portes, et celles-ci doivent répondre aux exigences suivantes: ●...
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

actualités télésanté basse-normandie (GCS, services, projets)

actualités télésanté basse-normandie (GCS, services, projets) | Hospitalia | Scoop.it
Modernisation des systèmes d’information des SAMU bas-normands : épisode 1

 

 

Le mardi 21 janvier 2014, le SAMU d'Alençon est le premier des trois SAMU à déployer la solution RRAMU-ROR en région Basse-Normandie.

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

www.news.admin.ch - Le système de santé suisse obtient de bonnes notes en comparaison internationale

La majorité de la population suisse se sent en bonne santé. Elle juge en outre que notre système de santé fonctionne bien, voire très bien, et donc qu’aucune réforme majeure ne s’impose.
more...
No comment yet.
Rescooped by Hospitalia from Télésanté, e-santé
Scoop.it!

La formation médicale dynamisée par la e-santé

La formation médicale dynamisée par la e-santé | Hospitalia | Scoop.it

Septembre rime avec rentrée scolaire et reprise des formations…
C’est l’occasion pour nous de faire le point sur les innovations pour la formation médicale. La e-santé en plein développement dans tous les domaines de la médecine prend également tout son sens pour former les futurs médecins.


Via Philippe Loizon, Coralie Bouillot, Paris Healthcare Week, TéléSanté Centre
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

L’inter-régionalité au service des SI partagés : Création de l’Association Pléiades

Les GCS eSanté Lorraine, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Ile-de-France créent l’association Pléiades.

 

Cette association a pour objet de permettre la mise à disposition, en inter région, d’outils développés par les Maitrises d’Ouvrage Opérationnelles désignées par leur ARS comme porteuses des Espaces Numériques 

Régionaux de Santé (ENRS). 

 

Cette initiative répond à une volonté d’optimisation de la dépense publique, et favorise en sus la collaboration interrégionale autour des systèmes d’information. 

 

Inspirée par  l’association Pléiade (sans « s ») conçue par le GCS D-SISIF et le GCS Télésanté Lorraine en mai 2011 pour mutualiser le Répertoire opérationnel des ressources (ROR), l’Association Pléiades a un objet 

élargi qui permet la mutualisation des solutions SI développées dans les régions de France adhérentes. 

 

Cette nécessité d’élargissement de l’objet de Pléiade a notamment été

impulsée par le partenariat entre les régions Ile-de-France et Rhône-Alpes, les ARS  ayant réaffirmé leur volonté de coopération autour des SI de 

Santé  par la signature d’une convention de partenariat en mai 2013. L’Association Pléiades lancera, dès la rentrée, un marché visant à offrir un contrat de Tierce Maintenance Applicative du PORTAIL de l’ENRS, co- 

développé par les régions Ile-de-France et Rhône-Alpes. 

 

A ce jour plusieurs solutions développées au sein des régions fondatrices sont d’ores et déjà identifiées comme candidates à la mutualisation. Par ailleurs, plusieurs régions ont déjà manifesté leur intérêt pour 

rejoindre des projets ayant vocation à être portés par l’Association Pléiades.  

 
more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Télémédecine : deux outils à disposition des acteurs du monde de la santé

La télémédecine, pratique médicale à distance fondée sur l'utilisation des technologies de l'information et de la communication, est aujourd'hui considérée comme un levier d'action susceptible d'apporter une réponse aux défis organisationnels et économiques de l'offre de soins. L'amélioration de la qualité et de l'accès aux soins sur l'ensemble du territoire et l'optimisation de l'utilisation des ressources humaines, financières et technologiques disponibles sont les principaux enjeux associés à son développement.Consciente de ces différents défis, la HAS publie ce jour deux travaux sur le sujet pour accompagner le développement des projets de télémédecine : un cadre d'évaluation médico-économique ainsi qu'une grille de pilotage et de sécurité des projets de télémédecine.



Les attentes autour de la télémédecine sont aujourd'hui très importantes car cette dernière devrait aider à faire face aux nouveaux enjeux auxquels le système de santé est confronté (vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques, inégale répartition des professionnels de santé sur le territoire, diminution de la démographie médicale, contraintes économiques). Cependant, son développement pose aux pouvoirs publics, aux patients et aux professionnels (de santé et industriels) de nouvelles questions : qualité des soins,risques, impacts économiques,... Pour y répondre, la HAS propose aux acteurs de santé (porteurs de projets de télémédecine, professionnels de santé...) plusieurs outils pour construire, piloter et évaluer leurs projets.


 

Un cadre d'évaluation pour apprécier l'efficience des projets de télémédecine


Interrogée sur la question de l'efficience de la télémédecine, la HAS a effectué une revue de littératureinternationale. L'objectif était d'identifier les spécialités ou pathologies pour lesquelles la télémédecine pourrait être efficiente (coût/efficacité) par rapport à l'organisation actuelle de la prise en charge. Cependant, aucune conclusion ferme n'a pu être tirée en raison de l'hétérogénéité des études sur le sujet, tant au niveau de leur qualitéméthodologique que des différences en termes d'activité et d'organisation des soins entre les pays où elles ont été réalisées.


Afin de pallier ce manque de connaissances médico-économiques en France sur ce sujet, la HAS propose un cadre méthodologique pour l'évaluation de l'efficience des projets de télémédecine.

L'objectif de ce cadre est d'améliorer la qualité des évaluations, en particulier, l'homogénéité méthodologique des études et de disposer à court terme des données nécessaires pour évaluer l'efficience des projets de télémédecine. 


La démarche se veut pédagogique :

·        Dans un premier temps, la construction de la matrice d'impacts, représentation des effets attendus de la télémédecine, permet de délimiter le périmètre de l'évaluation médico-économique ; une application aux 4 chantiers prioritaires identifiés par la DGOS est également disponible (permanence des soins en imagerie, prise en charge de l'accident vasculaire cérébral, santé des personnes détenues et prise en charge d'une maladie chronique).

·        Dans un second temps, sont détaillés les points clés méthodologiques à prendre en compte dans la réalisation de l'évaluation médico-économique.

 

 

Grille de pilotage et de sécurité pour un projet de télémédecine 


Un second travail rendu public par la HAS ce jour a comme objectif d'assurer aux patients que leur prise en charge dans le cadre d'une activité de télémédecine est effectuée avec une qualité et une sécurité au moins équivalentes à celles d'une prise en charge classique. Le document identifie ainsi 55 points critiques auxquels les promoteurs doivent être particulièrement attentifs lors du développement du projet de télémédecine. Quatre phasesspécifiques de développement du projet ont été identifiées :

·        phase de conception,

·        phase de déploiement,

·        phase de mise en production

·        phase d'évaluation et de retour d'expérience.


Ces quatre phases doivent être pensées globalement, préalablement au lancement du projet de télémédecine, même si elles sont ensuite analysées au fur et à mesure du développement dans le temps. Pour chaque point critique, des objectifs opérationnels et des conseils sont proposés ainsi que des références et des exemples pour aller plus loin.

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Le Programme Restauration Santé de Fleury Michon : L’obsession du bon au service de patients en milieu hospitalier.

L’alimentation est un enjeu majeur en milieu hospitalier. Aujourd’hui le Programme Restauration Santé de Fleury Michon met à disposition des patients et des établissements de Santé une offre de cœur de repas innovante.


Les objectifs de ce programme sont doubles : allier la prise en compte des besoins spécifiques des patients et faciliter l’organisation du service hôtelier. Fleury Michon propose des plans de menus raccourcis (1 et 2 semaines) dédiés aux courts séjours, notamment en Médecine, Chirurgie et Obstétrique. Ces plans sont simplifiés grâce à des mono-portions adaptées et faciles à mettre en œuvre. L’originalité du programme repose sur la transversalité de recettes optimisées pour répondre aux exigences des principaux régimes prescrits à travers un travail d’équipe de cuisiniers et du corps médical.


Le patient est au cœur des préoccupations, car l’alimentation fait partie intégrante du soin et doit être un moment de réconfort dans un milieu hostile. 



Un contexte en évolution...


Deux facteurs se conjuguent aujourd’hui dans les services restauration des établissements hospitaliers. Tout d’abord, l’insatisfaction des patients quant à la restauration hospitalière demeure. En effet, l’enquête Saphora, menée chaque année depuis 2001 au sein des hôpitaux de l’AP-HP auprès de 14 250 patients, montre que la restauration est toujours un item mal noté par les patients. Ensuite, la durée de séjour en Médecine, Chirurgie et Obstétrique tend à diminuer. Elle avoisine aujourd’hui en moyenne 3 jours. Ce changement donne l’opportunité aux Ingénieurs Restauration de planifier de nouveaux plans de menus. Face aux pressions économiques croissantes sur les organisations hospitalières, une nouvelle vision du système hôtelier s’installe mais les enjeux demeurent : respecter la qualité nutritionnelle des repas. 



Un programme issu d’un engagement de longue date : la démarche nutritionnelle Fleury Michon


Dès 1999, Fleury Michon s’est engagé dans une démarche nutritionnelle visant à contribuer à une alimentation équilibrée et la plus proche possible de la naturalité en travaillant dans plusieurs directions : diminution du taux de sel de ses plats cuisinés, suppression des conservateurs et des additifs allergisants ou d’ingrédients issus d’OGM, d’huile de palme ou d’huiles partiellement hydrogénées. La culinarité et la naturalité sont au cœur de cette démarche : Fleury Michon relève ses recettes d’épices, de bouillons dans le souci permanent de préserver leur naturalité par des ingrédients, des modes de cuisson qui marient plaisir et équilibre alimentaire.

En parallèle, une traçabilité parfaitement organisée sur les sites de production donne une information complète sur la présence ou non (allégations positives) des 14 allergènes majeurs. 


Fleury Michon s’est également entouré de compétences indispensables dont un comité scientifique composé de professionnels de santé, de la cuisine et de l’ingénierie. L’alimentation fait partie intégrante du soin. Elle contribue par ses caractéristiques nutritionnelles mais aussi par le plaisir et la diversité des recettes proposées au « bien-être » des patients. « En travaillant avec les cuisiniers des équipes de Recherche et Développement, nous avons cherché à proposer une gamme de recettes 

variées qui allient le goût, l’appétence et les exigences nutritionnelles. Cette expertise est issue du savoir-faire culinaire des cuisiniers Fleury Michon et de la démarche nutritionnelle depuis plus de 10 ans » explique le Docteur Patrick-Pierre Sabatier, Nutritionniste. 


La R&D a mis au point un cahier des charges précis prenant en considération l’ensemble de ces paramètres. Elle propose des cœurs de repas à 2 et/ou 3 composantes : Protéines + légumes, Protéines + légumes + féculents, Protéines + féculents... Quant au grammage, il varie entre 280 et 380 grammes entre les repas du midi et du soir... Par ailleurs, en partenariat avec un industriel, un format de barquette plus attractif a été développé, sortant ainsi du modèle classique de la restauration collective.

Enfin le travail sur la pelabilité du film donne à la majorité des patients une totale autonomie dans l’ouverture. 



Une méthodologie rigoureuse


Pour mettre en place son programme, Fleury Michon s’est aussi basé sur les recommandations du Plan National Nutrition Santé (PNNS), celles de grammage du Groupement d’Etude des Marchés en Restauration Collective et de Nutrition (GEMRCN), de la Haute Autorité de Santé... 



Le secret de ce programme ? La transversalité


C’est la clé de voûte du Programme Restauration Santé : les recettes mises au point par les cuisiniers de Fleury Michon conviennent à 80 % des régimes. Elles permettent ainsi de dresser différents menus : Menus Normal, Menu Diabétique, Menu pauvre en Sel, Menu Pédiatrie, Menu Insuffisants Rénaux, Menus Insuffisances cardiaques, Menu Gériatrie, Menu Epargne, Menu Cancérologie... Cette transversalité est un atout majeur permettant l’optimisation des modes de production et de logistique et facilitant l’ordonnancement médical.


Le Programme Restauration Santé de Fleury Michon met à la disposition des Services Médecine, Chirurgie et Obstétrique et des établissements de Santé la possibilité de couvrir 1 à 2 semaines de plan de menu. L’offre actuelle est destinée essentiellement aux courts séjours, là où la valeur ajoutée et l’expérience de Fleury Michon sont les plus efficaces. Comme le précise Gérard Chambet, Directeur Général de l’Activité Traiteur : « Fleury Michon met l’obsession du bon au service du patient, c’est-à-dire sa recherche permanente pour proposer des cœurs de repas riches en goût, appétissants et colorés... La Restauration hospitalière n’a pas vocation à être triste et la politique nutritionnelle n’a de sens que si le plat est consommé. Aujourd’hui entre 30 et 35 % de la production d’une cuisine est jetée ». 



Des besoins complémentaires


A travers son Programme Restauration Santé, Fleury Michon souhaite apporter le meilleur au service des pôles hôteliers des hôpitaux. Le principal bénéfice ira au patient pour qui le repas doit constituer un moment de réconfort. Cette offre innovante repose sur 3 axes :

Améliorer le service patient en leur proposant un choix positif et non plus un choix par aversion.

Compléter les plans de menus

 faciliter le service à la carte

Grâce à son expertise, le programme garantit la régularité nutritionnelle de ces cœurs de repas, certifiée par l’analyse permanente de ses laboratoires. Il permet aussi la mise en place d’une gestion ajustée de la perte, un meilleur contrôle de la démarque.

Le programme Restauration Santé a aussi pour objectif d’agir en véritable partenaire des Etablissements hospitaliers. Sa gamme permet notamment de soulager les organisations internes propose des plats permanents, permet d’intervenir sur des durées très courtes (les week-ends, lors de travaux, etc...). 


Les services sont multiples:

Une meilleure maîtrise des budgets grâce à la linéarité des coûts

Une meilleure gestion des biodéchêts

Une qualité constante des produits

Une garantie sanitaire sans faille

Une traçabilité complète

Une couverture nutritionnelle précise



Plus que jamais, avec Fleury Michon, l’obsession du bon, c’est aussi un engagement santé dédié aux établissements de santé. 


more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Médiation nationale pour la filière Santé : Christian Seux désigné représentant industriel

Le magazine de l'hôpital pour toute l'actualité et l'information hospitalière
Hospitalia's insight:

Le Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM) salue la désignation de Christian SEUX comme personnalité qualifiée de la filière Santé dans le cadre du lancement de la médiation de filière Santé le 5 juillet dernier.


En relation avec Jean-Rémy CAURETTE, désigné ce même jour Médiateur national délégué pour la Filière santé, sa mission est de promouvoir la médiation auprès des entreprises de la filière Santé. Pour chaque filière, le médiateur et le représentant des industriels travaillent de concert à l’amélioration des relations entre donneurs d’ordres et fournisseurs.


La désignation de Christian SEUX est intervenue lors de la réunion du Comité Stratégique de Filière des Industries et Technologies de Santé et s’inscrit dans le cadre de la Médiation des relations inter- entreprises industrielles et de la sous-traitance créée en avril 2010. Président de l’entreprise Becton Dickinson, Christian SEUX était encore récemment président du SNITEM, poste qu’il a occupé de juin 2007 à juin 2013. 

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

PUBLICATION: Images de la vieillesse dans la France contemporaine - Ambiguïtés du discours et réalités sociales

PUBLICATION: Images de la vieillesse dans la France contemporaine - Ambiguïtés du discours et réalités sociales | Hospitalia | Scoop.it
Le magazine de l'hôpital pour toute l'actualité et l'information hospitalière
Hospitalia's insight:

Si tout au long de l'histoire de l'humanité, la vieillesse fut tour à tour honorée ou délaissée, la société contemporaine a une véritable répulsion pour elle, et surtout craint la dépendance. Alors que l'on se réjouit de la vie toujours plus longue, on ne supporte pas la vue d'un grand vieillard. Cette attitude est liée à l'évolution de la société dont la peur de la mort renvoie à une image de la vieillesse peu "montrable" et qu'il faut cacher au grand public. 
Le jeunisme, phénomène moderne, n'admet pas qu'en prenant de l'âge, le corps change. Il faut rester mince, dépourvu de rides et de tout stigmate de la vieillesse. L'effet pervers de ce phénomène, c'est le rejet du grand âge et qui, poussé à l'extrême conduit à la maltraitance, en institution mais surtout à domicile. C'est ce phénomène que se propose d'étudier cet ouvrage.

 

Fiche technique : Images de la vieillesse dans la France contemporaineDATE DE PARUTION : 19/04/13EDITEUR : PU DijonCOLLECTION : SociétésISBN : 978-2-36441-049-7EAN : 9782364410497PRÉSENTATION : BrochéNB. DE PAGES : 270 pagesPOIDS : 0,396 KgDIMENSIONS : 15,0 cm × 23,0 cm × 1,6 cm
À propos de l'auteur : Yannick Sauveur

Yannick Sauveur, directeur d'une maison de retraite est docteur en Sciences de la communication.

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

MSSanté, c’est parti ! Un premier service de messagerie sécurisée MSSanté en betatest, des applications mobiles fin 2013.

Le magazine de l'hôpital pour toute l'actualité et l'information hospitalière
Hospitalia's insight:

Deux mois après avoir présenté avec les ordres professionnels la démarche commune visant à construire le système des messageries sécurisées de santé MSSanté, l’ASIP Santé lance le betatest d’un premier service de messagerie sécurisée MSSanté destiné à tous les professionnels.

 

Les premiers betatesteurs inscrits depuis mai dernier recevront dans les prochains jours leur invitation à venir activer leur boîte aux lettres.

Un accès en mobilité sera proposé pour iPhone et Androïd dès la fin 2013.

D’autres solutions de messageries sécurisées interopérables seront

rendues progressivement disponibles (notamment en établissements). 

 

L’ouverture d’un premier service de messagerie sécurisée en « betatest » inaugure la phase de mise au point du système MSSanté pour tous les opérateurs de messageries professionnelles.

 

Résultat direct et concret des travaux menés depuis 3 ans par l’ASIP Santé sur les annuaires et l’évolution des dispositifs de sécurité, le système MSSanté va permettre pour la première fois à tous les professionnels de santé d’échanger entre eux par mail, rapidement et en toute sécurité, des données de santé à caractère personnel de leurs patients, dans le respect de la réglementation en vigueur. Aujourd’hui, les premiers « betatesteurs » expérimentent le service. Tous ceux qui se sont inscrits recevront une invitation de l’ASIP Santé à venir activer leur boîte aux lettres sur le site MSSanté dans les prochains jours.

 

MSSanté s’adapte aux différentes situations d’exercice : chaque professionnel pourra accéder à ses messages sur son poste, avec et sans Carte de Professionnel de Santé (CPS) ainsi qu’en mobilité sur tablette ou smartphone (application pour iPhone et Androïd) d’ici la fin de l’année. 

 

Ce service sera également mis à disposition des projets pilotes « PAERPA (1) » dès septembre.

 

Dans le cadre de la démarche de « betatest » proposée par l’ASIP Santé, les retours des professionnels de santé, des établissements de soins, des régions et des industriels permettront de faire évoluer et d’améliorer le système dans la perspective d’un déploiement national dès 2014.

 

Ce premier service, autorisé par décision de la CNIL le 25 avril dernier, est mis à disposition gratuitement en webmail pour tous les professionnels de santé inscrits au RPPS et/ou disposant d’une carte de professionnel de santé. L’hébergement du service MSSanté a reçu l’agrément à l’hébergement des données de santé à caractère personnel, par décision du ministre chargé de la santé le 16/05/2013, après avis de la CNIL et du comité d’agrément des hébergeurs. 

 

D’autres solutions de messageries sécurisées interopérables (dites «MSSanté compatibles ») seront progressivement opérationnelles dans les prochains mois :

messageries déployées dans les établissements de soins,

messageries intégrées dans les logiciels métier des professionnels de santé. 

 

La publication pour concertation du «Dossier des spécifications fonctionnelles et techniques du système MSSanté », a en effet permis aux opérateurs et aux éditeurs de logiciels de santé de prendre connaissance des orientations proposées par l’ASIP Santé, de s’approprier les notions qui y sont liées et de transmettre leurs commentaires.

 

Autour de l’annuaire certifié des acteurs et d’une politique de sécurité cohérente, l’ASIP Santé constitue ainsi un espace de confiance permettant de faire converger tous les services de messageries professionnelles vers des standards techniques reconnus. Cela constitue une avancée majeure pour l‘interopérabilité des applications de santé en France. 

 

==> Plus d’information sur le système MSSanté en ligne sur esante.gouv.fr:

- Espace MSSanté : www.esante.gouv.fr/services/mssante

- Site de pré-inscription réservé aux professionnels de santé : http://preinscription.mssante.fr/

- Dossier des spécifications fonctionnelles et techniques (DSFT) du système des messageries sécurisées de santé (MSSanté) : http://esante.gouv.fr/actus/services/publication-pour-concertation-des-specifications-du-systeme-des-messageries-securisee

- Compte-rendu de la réunion de concertation autour de MSSanté organisée le 15 mai dernier : http://esante.gouv.fr/actus/services/messageries-securisees-de-sante-plus-de-120-societes- informatiques-du-secteur-present 

 

 

(1) Projets dédiés à la prise en charge des personnes âgées en risque de perte d’autonomie prévus à l’ article 48 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 et prévoyant l’échange de données de santé entre les acteurs de la prise en charge via messagerie sécurisée. 

more...
No comment yet.
Scooped by Hospitalia
Scoop.it!

Première nationale : les images radiologiques des dossiers Cristal « Donneurs d’organes » deviennent accessibles aux médecins greffeurs.

Le magazine de l'hôpital pour toute l'actualité et l'information hospitalière
Hospitalia's insight:

A compter de ce 1er juillet 2013, grâce au service informatique T-Lor promu par Télésanté Lorraine, les 5 établissements lorrains autorisés au prélèvement d’organes auront la possibilité de mettre à disposition de tous les sites greffeurs du territoire national, mais également aux sites étrangers, les images radiologiques réalisées chez les donneurs potentiels via le dossier informatisé Cristal de l’Agence de la Biomédecine. C’est une première en France, rendue possible grâce au travail du Réseau PRELOR. 


PRELOR, réseau lorrain de prélèvements d’organes et de tissus,
a été créé le 22 septembre 2008 sous l’égide de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation de Lorraine, en présence de son Directeur, le Dr Jean-Yves GRALL, actuel Directeur Général de la Santé. Une convention constitutive a été signée entre les cinq établissements autorisés au prélèvement d’organes de Lorraine : les centres hospitaliers d’Épinal, de Sarreguemines, de Verdun, le CHR de Metz-Thionville et le CHU de Nancy.

 

Créé conformément aux dispositions de l’article L.6321-1 du Code de la Santé Publique, le réseau PRELOR répond aux objectifs définis par la loi du 6 août 2004 relative à la bioéthique qui précise dans son article 11 que « tous les établissements de santé, qu’ils soient autorisés ou non, participent à l’activité de prélèvement d’organes et de tissus en s’intégrant dans des réseaux de prélèvement », et visait à donner un nouvel élan à l’enjeu majeur de santé publique qu’est le don d’organes en vue de greffes en Lorraine. 



L’origine du projet...


Suite à une situation potentielle de prélèvement au début de l’année 2013, l’absence de lecture des images par le centre hospitalier greffeur, jointe à la discordance entre le compte-rendu du radiologue, l’impression des réanimateurs et l’évolution du donneur, a failli aboutir à la possible perte d’un greffon pulmonaire.


En outre, le déplacement d’une équipe chirurgicale de prélèvement au niveau national ne repose actuellement, en ce qui concerne la description anatomique des greffons, que sur le seul compte- rendu radiologique. Pourtant, de manière générale sur tout le territoire national, les équipes de greffes souhaitent accéder à l’iconographie réalisée, action impossible jusqu’à ce jour. 


Aussi, afin de faciliter les prélèvements et diminuer les risques de pertes, PRELOR a mené une réflexion pour répondre aux besoins des équipes.


Grâce à l’association avec le GCS Télésanté Lorraine pour l’utilisation du service de transfert d’images T-Lor, le réseau a désormais la possibilité d’ajouter aux comptes-rendus radiologiques, les codes de connexion au serveur Internet du GCS, donnant ainsi un accès simple et sécurisé aux images anonymisées, conformément à la loi. Ce projet, soutenu par l’ARS de Lorraine, entre dans le cadre des objectifs du schéma interrégional d’organisation des soins (SIOS) sur les greffes visant à améliorer les prélèvements. 



Objectif : qualité !


Ce nouvel outil a pour objectif d’améliorer la qualité du processus de prélèvement et de greffe : il devrait raccourcir le temps de réponse des équipes de greffe et augmenter le nombre d’organes qualifiés, prélevés puis greffés.


Cette première nationale a été rendue possible grâce à la collaboration active de la société française Global Imaging Online. 


Elle a été testée au cours d’une période d’un mois pendant laquelle six présentations ont été réalisées.    



Lancement ce 1er juillet


La mise en production officielle débute ce lundi 1er juillet 2013 et sera soumise à évaluation.


Les images radiologiques d’environ 100 donneurs recensés en Lorraine sur une année pourront ainsi être mises en ligne de manière simple et sécurisée. 



PRELOR en bref

+ 5% de donneurs recensés en 2012

+ 17,4% de prélevés par rapport à 2011

54 prélèvements réalisés en 2012

34 prélèvements au 15 juin 2013 

 


more...
No comment yet.