L’Université libanaise, une institution en déclin, minée par le confessionnalisme politique et le clientélisme | Higher Education and academic research | Scoop.it
Quelques îlots d’excellence sauvent la réputation de la seule université publique du Liban.

Que manque-t-il à l’Université libanaise pour devenir la meilleure université du pays ? « Peu de choses », disent certains. « Tout », disent d’autres. « Rien de plus qu’une volonté politique d’en faire un pôle d’excellence », tranchent les plus avertis. L’Université libanaise est pourtant la seule université publique du pays. Avec ses 74 000 étudiants environ, en 2012, soit 40 % de l’ensemble des étudiants au Liban, elle est l’institution universitaire la plus importante en taille et en potentiel humain. Mais son image ne suit pas, malgré l’excellente réputation de certaines facultés. (...) L'Orient le Jour