Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
31.3K views | +8 today
Follow
Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Last news on the web. Geography around the world. Les nouvelles de la géographie  rassemblées par François Arnal
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les « cages à lapin » d’après-guerre s’arrachent à prix d’or

Les « cages à lapin » d’après-guerre s’arrachent à prix d’or | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Les « cages à lapin » d’après-guerre s’arrachent à prix d’or

Longtemps décriée, l’architecture collective des années 1950 a de nouveau la cote. Les acquéreurs se ruent sur les appartements d’immeubles signés Le Corbusier, Fernand Pouillon ou Jean Prouvé.


Les logements de la tour Croulebarbe, construite par Édouard Albert en 1958, s’envolent jusqu’à 9 000 euros le mètre carré.

Les immeubles des années 1950 ont longtemps eu mauvaise presse. Qu’importe le charme de leurs façades épurées, vitrées et munies pour certaines de détails comme des loggias encastrées dans le béton, on n’y voyait que des « cages à lapins » mal insonorisées et mal isolées.

Soixante ans plus tard, ces ouvrages architecturaux s’arrachent à des prix en nette hausse. Les grands appartements de la tour Croulebarbe d’Édouard Albert, premier gratte-ciel de Paris, se vendent jusqu’à 9 000 euros le mètre carré, soit 1 000 euros de plus que la moyenne du 13e arrondissement — et il faut vouloir habiter dans une tour en métal de vingt-trois étages… A Marseille, les appartements de Fernand Pouillon, sur le Vieux-Port, peuvent partir à 13 000 euros le mètre carré. La cote de certains architectes moins célèbres monte également. « Les logements de standing de Jean Ginsberg, par exemple, prennent de la valeur, indique Simon Texier, auteur de Paris 1950. Un âge d’or de l’immeuble (Éd. du Pavillon de l’Arsenal). Il faut dire qu’il incarne réellement le versant moderniste des années 1950 ». Pour cet historien de l’art, la longue décennie allant de 1947 au début des années 1960 est une « époque de maturité pour l’architecture que l’on ignore souvent ».

François Arnal's insight:
L'architecture "moderne" prônée par les architectes de la Charte d’Athènes dans les années 30 trouve son aboutissement et son développement dans l'après-guerre pendant les Trente Glorieuses. Les grands ensembles en béton tant décriés et parfois dynamités ont parfois produit des perles rares signées Le Corbusier, Albert, Prouvé ou Pouillon. Ces immeubles souvent classés Munuent Histoirique ou Patrimoine du XX° siècle font aujourd'hui l'objet d'un retour et de convoitises voire de spéculations. Après le design recherché des meubles ou lampes ou étagères comme celles de Charlotte Perriand les acheteurs se ruent maintenant sur les appartements.

Cependant cette ruée vers "l'Or en barres" n'affecte pas toutes les barres d'immeubles. La prestigieuse Unité d'Habitation de Firminy (la dernière dessinée par Le Corbusier et achevée après son décès) ne rencontre pas autant de succès que la "Cité du fada", à Marseille.
La forme urbaine est identique mais le contexte géographique est différent. Firminy est au départ une HLM...

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Le Corbusier en cinq œuvres majeures

Le Corbusier en cinq œuvres majeures | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

EN IMAGES - À l'occasion du cinquantième anniversaire du décès de l'architecte, le Centre Pompidou lui consacre une rétrospective à partir du 29 avril. Petit tour d'horizon de ses réalisations à visiter en France.

Charles-Édouard Jeanneret-Gris, plus connu sous le pseudonyme de Le Corbusier est décédé le 27 août 1965 à l'âge de 77 ans. Afin de célébrer le cinquantième anniversaire de sa mort, le Centre Pompidou lui consacre une rétrospective intitulée Le Corbusier, mesures de l'Homme, du 29 avril au 3 août. L'architecte a conçu de nombreux bâtiments tout au long de sa carrière: villas, cités, maisons, immeubles, musée, chapelle et même un couvent. Découvrez ci-dessous cinq de ses réalisations architecturales.


● Villa Savoye, Poissy (Yvelines), 1928 Construite sur un terrain en hauteur dominant la Seine, la villa dite «les Heures claires» est une maison de week-end dessinée par Le Corbusier, en collaboration avec son cousin Pierre Jeanneret, entre 1928 et 1931, pour le compte des Savoye, une riche famille bourgeoise parisienne. L'architecte a conçu la Villa Savoye comme un cube posé sur la pelouse. Endommagée pendant la guerre, la villa fut restaurée et classée monument historique. ● Cité radieuse, Marseille (Bouches-du-Rhône), 1947 L'unité d'habitation de Marseille, plus connue sous le nom de Cité radieuse, a été concue par Le Corbusier en 1947. D'une hauteur de 56 mètres et d'une largeur de 165 mètres, le bâtiment comprend aujourd'hui 337 appartement. Véritable ville verticale, il renfermait à l'époque de sa création des boutiques, des équipements sportifs, médicaux et scolaires, ainsi qu'un hôtel de 21 chambres. Le toit était conçu comme une terrasse commune avec une école maternelle, un gymnase, une piste d'athlétisme, un petit bassin pour enfants et un auditorium en plein air.
Construite sur un terrain en hauteur dominant la Seine, la villa dite «les Heures claires» est une maison de week-end dessinée par Le Corbusier, en collaboration avec son cousin Pierre Jeanneret, entre 1928 et 1931, pour le compte des Savoye, une riche famille bourgeoise parisienne. L'architecte a conçu la Villa Savoye comme un cube posé sur la pelouse. Endommagée pendant la guerre, la villa fut restaurée et classée monument historique.

● Cité radieuse, Marseille (Bouches-du-Rhône), 1947

L'unité d'habitation de Marseille, plus connue sous le nom de Cité radieuse, a été concue par Le Corbusier en 1947. D'une hauteur de 56 mètres et d'une largeur de 165 mètres, le bâtiment comprend aujourd'hui 337 appartement. Véritable ville verticale, il renfermait à l'époque de sa création des boutiques, des équipements sportifs, médicaux et scolaires, ainsi qu'un hôtel de 21 chambres. Le toit était conçu comme une terrasse commune avec une école maternelle, un gymnase, une piste d'athlétisme, un petit bassin pour enfants et un auditorium en plein air.

François Arnal's insight:
La villa Savoye et les Unités d'habitation (Marseille ou Firminy) constituent les oeuvres majeures de Le Corbuiser
more...
François Arnal's comment, May 27, 2016 4:32 AM
je ne comprends pas le rapport avec la Russie ? vous avez la possibilité de créer un autre scoop it sur des sujets divers...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

À Milan, un hectare de forêt planté sur deux tours

À Milan, un hectare de forêt planté sur deux tours | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Deux tours d'environ 100 mètres de haut viennent d'être primées par le prestigieux International Highrise Award 2014. Leur particularité: abriter sur les balcons de chaque façade une véritable forêt d'arbres et d'arbustes, sans oublier insectes et oiseaux.

Les Parisiens rêvent de verdure en ville, de murs végétalisés et de potagers sur leurs balcons? De l'autre côté des Alpes, c'est aux Milanais de plébisciter Bosco verticale (forêt verticale), une réalisation immobilière qui a été inaugurée le mois dernier, après cinq ans de travaux. Le pari de Stefano Boeri, l'architecte signataire du projet, a consisté à planter l'équivalent d'un hectare de forêt sur les balcons des deux tours de 80 et 112 mètres de haut, bâties en plein centre-ville.
François Arnal's insight:

La nature dans la ville est un thème récurrent du XXI° siècle. La présence de jardins suspendus ne date pas d'aujourd'hui même si l'on ne sait pas à quoi ressemblaient vraiment les jardins de Babylone. Il n'empêche que Milan innove avec ce projet de jardin sur des balcons. Si le terme de forêt est usurpé, la présence végétal va jouer un rôle considérable dans l’écosystème urbain et dans l'ambiance générale de la ville.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La tour Triangle dans le vent des polémiques

La tour Triangle dans le vent des polémiques | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Nous voilà donc au cœur d’une de ces polémiques que les Parisiens adorent, à moins qu’elle n’avorte par abandon pur et simple du projet. Car celui de la tour Triangle, proposée au promoteur Unibail-Rodamco pour la porte de Versailles par Jacques Herzog et Pierre de Meuron, duo d’architectes suisses considérés comme parmi les plus brillants, serait sur le point d’être abandonné : la nouvelle maire de Paris, Anne Hidalgo, laisse entendre qu’elle se pliera au vote du Conseil de Paris, hostile à ce projet de grande hauteur (180 mètres, un peu moins que la tour Montparnasse). La hauteur est une fois encore en cause, comme elle l’est systématiquement depuis que les associations de défense du patrimoine et les écologistes sont devenus des alliés de fait lorsqu’il s’agit d’évolution de la capitale.

 

En matière d’urbanisme, la grande difficulté, aujourd’hui à Paris, est le rejet par la population, ou tout au moins par une fraction bruyante, de tout projet inspiré par des modèles autres que la règle haussmannienne, celle-ci étant supposée fille d’un idéal néoclassique radicalement mal compris. Presque toujours, il s’agit d’un remake de la querelle des anciens et des modernes, de polémiques qui opposent défenseurs du passé et tenants de la modernité.

François Arnal's insight:

Les débats entre la ville dense et la ville étalée font partie des question urbaines actuelles. La forme haussmannienne est présente dans les représentations de la ville et de Paris. Il est difficile aujourd'hui de sortir de ce modèle urbain et d'aller de l'avant. C'est oublier que la forme haussmannienne est aussi critiquable et fut à une époque symbole de modernité et de pouvoir. Haussmann, dont l’œuvre fut d’abord une entreprise destructrice, notamment pour le Paris gothique était au service de Napoléon III. Ne pas oublier que la tour Eiffel a été à son époque l'objet de toutes les critiques avant de devenir un géosymbole classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Stations de sports d´hiver

Stations de sports d´hiver | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Découvrez l'architecture et les paysages des stations de sport d'hiver.

Architecture et urbanisme de Megève, Courchevel 1850, Flaine, Avoriaz, Les Arcs et Les Karellis...

Entre 1920 et 1980, les stations de sports d’hiver construites dans les Alpes ont été de véritables laboratoires d’urbanisme et d’architecture. À travers la présentation de 6 d’entre elles (Megève, Courchevel 1850, Flaine, Avoriaz, Les Arcs et Les Karellis), les auteurs montrent comment les concepteurs ont répondu à ces nouvelles commandes par des créations originales propres à chaque site.

L´histoire des stations de sports d´hiver

Grâce à de nombreuses photographies et plans d´architectes, découvrez ces stations de sports d´hiver depuis leur fondation : du domaine skiable aux stations sans voiture, du chalet skieur au studio cabine, ce livre témoigne du caractère novateur de ces aménagements. Rarement montrés, les intérieurs rivalisent eux aussi d’ingéniosité.

François Arnal's insight:

Ouvrage commandé au CDI, un bon aperçu des paysages de montagne bouleversés par l'invention ds sports d'hiver. La Montagne a été un laboratoire pour l'urbanisme de loisirs avec des modèles  réutilisés ailleurs (modèle de la station intégrée).

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les tribulations d'un architecte en Chine : Jean Nouvel, l'Occident, le Namoc

Les tribulations d'un architecte en Chine : Jean Nouvel, l'Occident, le Namoc | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
En exclusivité, Jean Nouvel révèle son projet pour le futur National Art Museum of China qui sera construit à Pékin, à proximité du stade le «Nid d'oiseau».
François Arnal's insight:

Merci Céline pour cette information, tu m.apprends cette dernière réalisation de Gilles Clément.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Chine Actu
Scoop.it!

L'artialisation du paysage urbain : Hong Kong et ses gratte-ciels

L'artialisation du paysage urbain : Hong Kong et ses gratte-ciels | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Hong Kong’s incredible skyline and high rises must have been photographed by thousands and from every angle possible. But French artist and photographer Romain Jacquet-Lagrèze has a totally new perspective.

Via MbuTseTseFly
more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

L'architecte Rem Koolhaas conçoit la bourse de Shenzhen (Essence Financial Building)

L'architecte Rem Koolhaas conçoit la bourse de Shenzhen (Essence Financial Building) | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
First there was their monolithic CCTV building in Beijing – now Rem Koolhaas's OMA practice has designed an extraordinary new stock exchange for one of China's fastest-growing cities.
François Arnal's insight:

Un des grands architectes contemporains signalés en cours (est intervenu dans le quartier Euralille).

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La Chine s’apprête à accueillir ses premières tours-forêts

La Chine s’apprête à accueillir ses premières tours-forêts | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Le concept de «forêt verticale» développé avec succès par l’architecte Stefano Boeri à Milan s’exporte désormais en Chine. Deux tours de 200 et 108m accueillant 1100 arbres vont s’élever dans le ciel de Nankin.

Après avoir verdi le nouveau quartier des affaires de Milan, le concept de «forêt verticale» développé par l’architecte italien Stefano Boeri s’exporte en Chine. C’est la ville de Nankin qui devrait être la première en Asie à s’équiper de tels bâtiments recouverts de végétation. Les deux tours, mesurant respectivement 200 mètres et 108 mètres accueilleront pas moins de 1100 arbres issus de 23 espèces locales ainsi que 2500 arbustes et plantes grimpantes. Selon son concepteur, ces deux tours vertes apporteront une touche d’air pur dans la cité, grâce à leur capacité à absorber le CO2 qui les entoure pour produire chaque jour 65 kg d’oxygène. Elles pourraient même participer à la biodiversité des alentours.


François Arnal's insight:
Dans un communiqué, l’architecte italien estime que ces bâtiments qui vont dominer la ville enverront un signal fort des efforts de modernisation de la province méridionale du Jiangsu, non loin de Shanghai, et devrait soutenir le développement de la zone économique du fleuve Yang-Tsé. Les tours seront construites par un promoteur chinois, propriété de l’État.

La Chine connait une transition urbaine remarquable qui s'accompagne hélas de dysfonctionnements environnementaux. L'air des villes chinoises est devenu irrespirable. Ces tours forêts suffiront elles à reverdir l'image de la ville chinoise ? Est ce une véritable transition écologique vers une ville durable ou un simple gadget architectural, un argument de promotion immobilière ?
more...
Romane Garcia's curator insight, February 12, 2017 6:46 PM

Rescoupé à partir de @arnalgeo

En Chine, la pollution fait des ravages et touche autant les villes que les campagnes. L'air devient donc irrespirable et les conditions de vie pour les citadins sont fortement menacées au quotidien. Même si des mesures de protection de la nature sont mises en place en Chine, elles restent encore peu efficaces. L'idée de l'architecte Stefano Boeri pourrait être une belle alternative à la pollution urbaine puisqu'il propose de construire des "forêts verticales". Comment? En construisant des tours dans le centre de Nankin, dont les façades seraient remplies de plus d'un millier d'arbres, d'arbustes et de plantes. La résilience prend ici tout son sens: pour diminuer la pollution de l'air, la ville de Nankin choisit d'introduire la nature au sein même de ses bâtiments.

Pour l'instant, nous n'avons que très peu de recul sur la question, mais on peut espérer que cette nouvelle architecture verdoyante constitue un nouveau poumon pour la ville sans pour autant être désagréable à l'oeil, comme en témoignent les images de présentation du projet, qui semblent sortir tout droit d'un film de science-fiction.

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La Grande-Motte: les vacances de monsieur Spock

La Grande-Motte: les vacances de monsieur Spock | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Longtemps considérée comme infréquentable, surtout en période estivale, la cité balnéaire recèle de trésors architecturaux futuristes. S’y échapper à l’automne est la promesse d’une télétransportation dans le postmodernisme des années 60, à mi-chemin entre «Star Trek» et «Cosmos 1999».

En arrivant par la Petite Camargue, elles émergent une à une de la canopée de pins. Une boule se noue dans la gorge : pour qui a grandi dans la région durant les années 80, ces pyramides de béton restent cet épouvantail que brandissaient les parents, celui de «ces verrues» qui «défigurent notre beau littoral» : 100 % infréquentable.

Aujourd’hui ces années-là sont loin, et on a depuis appris que l’amour de l’architecture autorise toutes les relectures, même celles des plus épouvantables terreurs parentales. Pas d’épiphanie sans exorcisme : seul contre tous, un jour piquant de fin d’automne, on décide parfois d’aller donner sa chance à la Grande-Motte, 8 500 habitants l’hiver, 4 millions de tongs et plusieurs milliards de mojitos tièdes en été. Pour aller simplement la déguster comme elle le mérite, hors-saison, quand le tourisme paniniphage ne parasite plus le visionnaire geste architectural de cette station balnéaire labélisée Patrimoine du XXe siècle en 2010.

François Arnal's insight:

La Grande Motte est l'exemple de station balnéaire née de la Mission Racine critiquée dans un premier temps pour son audace architecturale et reconnue actuellement pour son unité. Longtemps associée à tort à la bétonisation du littoral languedocien, la station pensée dans son intégralité atteint aujourd'hui sa maturité et émerge d'une forêt de pins parasols, là où il n'y avait que marécages dans les années 60. Le seul reproche que l'on peut lui faire aujourd'hui est sa trop grande proximité avec le rivage. Aujourd'hui la station serait construite un peu plus en retrait.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Synthèse - Le grand Ensemble

Synthèse - Le grand Ensemble | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Sujet incontestable de spéculation, et unique affaire de spécialistes, l’acte de bâtir la ville n’implique toujours pas les premiers concernés : ses habitants. Ceux à qui l’habitat est destiné sont exclus du processus qui le génère. Passifs, ils subissent leur logement comme une fatalité. Le désenchantement qui qualifie le parc locatif social en est une conséquence.
C’est en partant de ce constat alarmant qu’est née cette tentative de réinventer la production et la gestion de l’habitat social. Convaincus du potentiel civique d’une participation des citoyens à son élaboration, les acteurs du Grand Ensemble proposent ni plus ni moins une mise à plat d’une partie des normes et des habitudes qui freinent aujourd’hui les évolutions de la construction.
Réactualiser la norme et les méthodes pour les rendre compatibles à la société n’est pas une vaine gesticulation. C’est une urgence sociale, environnementale et humaine qui oblige à prendre les devants et à mettre en place des structures capables de redonner un sens à l’acte de vivre et de bâtir ensemble.
L’heure est venue de répondre à la préoccupation majeure de notre société : comment mieux vivre ensemble. Comment faire pour corriger les défauts qui dégradent depuis plusieurs décennies, l’idéal de l’habitat social, au point d’en faire une impasse que l’on s’efforce de résoudre à coups de dynamite.

François Arnal's insight:

Patrick Bouchain est architecte et scénographe, les hypokhâgnes du lycée Fauriel l'ont découvert lors de la conférence, table ronde sur la "ville cosmopolite dans le cadre de "Festival Mode d'Emploi"  (Opéra de Lyon mercredi 19/11/2014) organisé par la Villa Gillet. Le débat était dirigé par Michel Lussault.

Patrick Bouchain, bien connu pour ses interventions en matière d'architecture de lieux culturels et pour ses talents de scénographe, développe depuis 2010 une action très originale en matière de réhabilitation de logements sociaux. Il a ainsi initié et accompagné une démarche à Boulogne-sur-mer, à partir de laquelle il a engagé un travail plus large, au sein du collectif "Le grand ensemble", qui nous semble porteur de réflexions passionnantes .

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La ville évanescente

La ville évanescente | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Retour sur La ville évanescente de Frank Lloyd Wright, un essai visionnaire et synthèse des réflexions audacieuses d’un homme en avance sur son temps.

L’architecte et concepteur américain Frank Lloyd Wright (1867-1959) a déjà une longue carrière à son actif lorsqu’il publie en 1932 La ville évanescente, essai visionnaire et synthèse des réflexions audacieuses d’un homme en avance sur son temps. Au début du XXème siècle, il s’est illustré comme l’un des principaux initiateurs de l’architecture organique et du style des Prairie Houses dans la banlieue de Chicago. Il se démarque de ses pairs par son hostilité pour la très grande ville et prône très tôt un désurbanisme qui le place dans la mouvance du transcendantalisme d’Emerson et de Thoreau. En pleine crise boursière et économique, il s’interroge sur les limites du capitalisme américain et présente son projet d’une ville idéale qui sera la vraie incarnation de la modernité : Broadacre City.

François Arnal's insight:

Chaque architecte a tené de donner sa version de la ville idéale (Tony Garnier ou Le Corbusier), Frank Lloyd Wright (1867-1959) va à l'encontre de tendance actuelle critiquant l'étalement urbain et misant sur la ville compacte. Pour lui, la ville dense est source de tous les maux. Elle est engorgée et polluée. Elle aurait engendré l’aliénation de l’individu, parquant les hommes dans des bâtiments sans intérêt architectural et les spoliant de leurs libertés. Wright suggère des solutions face à cet état de crise : la vie meilleure est à la campagne et il faut renouer les liens avec la Nature.

Compte rendu de lecture. Par Stéphanie Baffico est professeur agrégé de géographie au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Elle est doctorante à l’Université de Perpignan Via Domitia (UMR ART-DEV 5281, Urbanisme et aménagement du territoire). Ses travaux de recherche portent sur les politiques urbaines et métropolitaines aux Etats-Unis, plus particulièrement sur les Green Politics et l’aménagement urbain durable à Baltimore.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Enseigner l'histoire géographie avec le numérique
Scoop.it!

#287 ❘ La Cité radieuse ❘ 1952 ❘ Le Corbusier

#287 ❘ La Cité radieuse ❘ 1952 ❘ Le Corbusier | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

#287 : le 14 octobre 1952 : inauguration de la Cité radieuse du Corbusier, à Marseille.

Grand architecte moderne, Le Corbusier avait débuté les travaux de son "Unité d’habitations" en 1947. Bâtiment bétonné qui mise sur la fonctionnalité, la Cité radieuse de Marseille repose sur des pilotis et comprend près de 340 logements. L’innovation architecturale du bâtiment aura pour conséquence un certain rejet de la part de la population, qui lui donnera le surnom de "maison du fada", ce qui ne l’empêche pas d’être considéré comme une réussite. Le Corbusier réalisera quatre autres "Unités d’habitation" à Rezé, Firminy, Briey en Forêt et Berlin. Le bâtiment de Marseille sera classé monument historique en 1986. (linternaute)

 

::: PROGRAMME D’HISTOIRE DES ARTS :::

 

➊ DOMAINE : Arts de l’espace (architecture)

➋ THÉMATIQUE :

    ► "Arts, ruptures et continuités" (architecture moderne), 

    ► "Arts, États, pouvoir" (commande publique, le Ministère de la Reconstruction, l’Après-guerre).

    ► "Arts, techniques, expressions" (évolution des techniques de construction)

➌ NIVEAU SUGGÉRÉ : 3ème.

 

::: POUR ALLER PLUS LOIN :::

 

Contexte :

http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu01006/la-penurie-d-electricite-obstacle-a-une-reconstruction-rapide.html

http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu01005/construction-de-baraquements-provisoires-face-au-probleme-du-logement.html

http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu01000/les-consequences-materielles-de-la-guerre.html

 

Sur Le Corbusier : site de la fondation

http://www.lecorbusier.org/

 

Les principes architecturaux :

► Les cinq points de l’architecture moderne http://www.maisonradieuse.org/decouvrir/5pts.pdf et http://www.youtube.com/watch?v=8plc01Mll24

► Le Modulor http://www.lenombredor.free.fr/modulor.htm ethttp://www.kilomaths.com/2010/04/le-modulor-de-le-corbusier/

► Le nombre d’or http://www.lenombredor.free.fr/nature.htm, http://maths.amatheurs.fr/index.php?page=nombreor et http://trucsmaths.free.fr/nombre_d_or.htm

 

Sur la Cité radieuse :

http://www.marseille-citeradieuse.org/

http://www.appt50lc.org/

http://www.domusweb.it/en/from-the-archive/2011/02/28/corbusier-s-cite-radieuse.html ;

http://www.sites-le-corbusier.org/unite-habitation-marseille

Documentaires sur la Cité radieuse :

► Inauguration http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu01019/inauguration-de-la-cite-radieuse-a-marseille?video=InaEdu01019

► Vidéo 1 http://www.youtube.com/watch?v=KZMw-yM14RQ vidéo 2 http://www.youtube.com/watch?v=M48y4cMwGqw

 

En plus :

► Le plan pour Paris http://www.ina.fr/video/I05290951

► Trois grands projets réalisés par Le Corbusier http://www.dailymotion.com/video/xn4ji7

 

► Ma fiche Histoire des arts pour les élèves

https://docs.google.com/file/d/0B0KLGkd1_c16TEFnal9YZ2ZaUkE/edit?usp=sharing&pli=1


Via La prof d'arpla, reyser, Profleluherne
François Arnal's insight:

pour les #HK42 en attendant la sortie sur le terrain à Firminy.

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Le Mexique, ou si les "périphéries" d'hier devenaient le "centre" d'aujourd'hui.
Scoop.it!

This Mexico City Building Eats Smog for Lunch

This Mexico City Building Eats Smog for Lunch | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Via Damien et Jean-Baptiste - Hypokhâgne Fauriel
more...
Damien et Jean-Baptiste - Hypokhâgne Fauriel's curator insight, May 3, 2013 5:14 PM

Cet article, issu du site américain takepart.come et repris par la version anglophone de Yahoo, s'intéresse à une nouvelle possibilité d'enrayer la pollution, qui est un problème majeur dans les métropoles mexicaines, et notamment dans la capitale. Ainsi, Allison Dring et Daniel Schwaag ont construit un bâtiment qui "mange" la pollution, à l'aide du ProSolve370e. "ProSolve370e", c'est le nom de cette sculpture un peu étrange et modulaire, réalisée en céramique et revêtue d'une substance spéciale (le dioxyde de titane) qui, en réagissant aux rayons ultra-violets, aide à réduire la pollution de l'air. Ce système témoigne donc d'une volonté accrue de prendre en charge le problème de la pollution au Mexique, et pourquoi pas au delà. En effet, Allison Dring déclare au sujet de cette invention : “D'autres villes avec des problèmes de pollution parmi lesquelles Santiago, Pékin, Los Angeles ou Beyrouth sont des environnements idéaux pour le ProSolve370e".

François Arnal's comment, May 23, 2013 12:36 PM
Les architectes contemporains travaillent actuellement sur les enveloppes des immeubles en béton (MUCEM de Marseille) ou en céramique comme ici. Cela traduit bien les préoccupations de la ville durable.
Rescooped by François Arnal from Chine Actu
Scoop.it!

L'artialisation du paysage urbain : Hong Kong et ses gratte-ciels

L'artialisation du paysage urbain : Hong Kong et ses gratte-ciels | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Hong Kong’s incredible skyline and high rises must have been photographed by thousands and from every angle possible. But French artist and photographer Romain Jacquet-Lagrèze has a totally new perspective.

Via MbuTseTseFly
more...
No comment yet.