Géographie des Balkans
15.1K views | +0 today
Follow
Géographie des Balkans
Ressources sur la géographie des Balkans (articles, ouvrages, numéros de revues, vidéos, conférences...)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Géographie de la ville en guerre from Cafés géographiques
Scoop.it!

Le Kosovo, les joueurs de football et la « nation » (Cafés géographiques)

Le Kosovo, les joueurs de football et la « nation » (Cafés géographiques) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Le 28 novembre 2012, se célébrait le centenaire de l’indépendance albanaise. Ce « Jour du drapeau » n’a pas été célébré qu’en Albanie, mais aussi dans les Etats post-yougoslaves 1, et notamment en Macédoine et au Kosovo où les disputes territoriales restent ancrées dans les territoires du quotidien 2. La célébration de la « nation » albanaise, par-delà les frontières de l’Albanie, questionne les relations Etat/nation/nationalité/citoyenneté de manière très différente que sur le territoire français où nationalité et citoyenneté sont confondues. En témoignent les « nationalités » des sportifs, et tout particulièrement des joueurs de football du Kosovo. 1er décembre 2012 : loin de la région balkanique, les supporters de l’Olympique lyonnais se réjouissent de la victoire de leur équipe au stade de Gerland. Sans particulièrement s’interroger sur la « nationalité » du défenseur Milan Biševac, né à Titova Mitrovica 3, dont la fiche sportive indique pour nationalité « Serbie » (...)


Via Les Cafés géographiques
more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le Sandjak de Novi Pazar. Un foyer de tensions en Europe du Sud-Est (Le courrier des pays de l'Est)

Le Sandjak de Novi Pazar. Un foyer de tensions en Europe du Sud-Est (Le courrier des pays de l'Est) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La formation du Sandjak de Novi Pazar doit beaucoup à une histoire relativement récente. Un sandjak était une circonscription administrative de l’Empire ottoman. Celui de Novi Pazar a acquis sa physionomie particulière après le Congrès de Berlin (1878), quand cette bande de terre devait séparer, pour le compte de l’Empire, la Serbie et le Monténégro indépendants. Aujourd’hui, environ 300 000 des 500 000 habitants du Sandjak sont des Slaves musulmans, qui se disent de plus en plus souvent «Bosniaques». La région n’est pourtant plus une entité administrative, et elle est même partagée entre les Républiques de Serbie et du Monténégro. Touchant la Bosnie-et-Herzégovine à l’Ouest et le Kosovo à l’Est, le Sandjak est un carrefour majeur de la région pour différents trafics de drogue et d’êtres humains, sur fond de pauvreté et de sous-développement, et de marginalisation par rapport à Belgrade et à Podgorica. Le Sandjak est par ailleurs travaillé par les nationalismes et les intégrismes, musulman ou orthodoxe. Est-il condamné à l’isolement ? Peut-il, au contraire, retrouver de manière positive sa vocation de point de rencontre ? Il concentre toutes les contradictions et maux de la région, mais son développement économique et démocratique sera une des clés de la stabilisation durable des Balkans.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Mafia omniprésente dans les Balkans (Confluence Méditerranée)

Mafia omniprésente dans les Balkans (Confluence Méditerranée) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La décomposition de l’ancienne Yougoslavie a favorisé le renforcement de structures mafieuses qui ont largement profité de la guerre de 1991 à 1995, puis des complicités des pouvoirs politiques, fondées sur des logiques clientélistes – familiales, régionales ou de parti – pour se faire une place au soleil. Aujourd’hui, les nouveaux dirigeants croates et serbes font face difficilement à cet héritage encombrant.

 

A Zagreb, le tournant politique de janvier 2000 a permis d’apprécier à la fois la volonté du nouveau régime de lutter contre le crime organisé et les difficultés qui l’attendent. Un premier pas important a été franchi le 24 mai 2000 avec la prise d’assaut du siège des Services de renseignement nationaux (HIS) par les forces spéciales de la police, après l’éclatement du « scandale d’Ahmici ». L’agence de renseignement, dirigée un temps par Miroslav Tudjman, disposait d’un effectif de plus de 300 personnes engagées pour la plupart par l’ancienne responsable du personnel, Djurdja Auöak, la veuve du défunt ministre de la Défense Gojko Auöak, figure de proue du « lobby des herzégoviniens ». Profondément noyautée par l’ancien parti au pouvoir, la Communauté démocratique croate (HDZ), elle, semblait de fait toujours fonctionner à son service, faisant à la fois office d’agence d’espionnage parallèle et de filtre protecteur pour des groupes du milieu croate proches de l’ancien régime. L’agence a fait l’objet d’une importante restructuration du personnel sous l’œil de son nouveau patron, Damir Loncaric, afin de couper les ponts avec la HDZ. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

La Croatie dans l’UE : quelle lecture géographique du référendum d’adhésion ? (Nouvelle-Europe)

La Croatie dans l’UE : quelle lecture géographique du référendum d’adhésion ? (Nouvelle-Europe) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Le 22 janvier dernier, deux tiers des Croates votaient pour l'adhésion de leur pays à l'Union européenne. Malgré ce bon chiffre, l’enthousiasme est loin d’être général dans ce pays nationaliste. Du nord au sud, la carte des votes révèle les différentes tendances. (...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Recension : Sarajevo, mon amour (Jovan Divjak) (Les Cafés géographiques)

Recension : Sarajevo, mon amour (Jovan Divjak) (Les Cafés géographiques) | Géographie des Balkans | Scoop.it

En novembre de cette année, cela fera déjà 10 ans que les accords de Dayton ont été signés. Ces derniers signifiaient la fin de la guerre en Bosnie et la partition de fait et de droit du pays, par la création de deux entités. Mais cela n’a pas résolu tous les problèmes de la Bosnie. Maintenant que le pays est vraiment divisé, son économie est au point mort et sans l’aide économique et militaire de l’Union Européenne, on peut raisonnablement douter de la stabilité du pays. Il convient dès lors de s’interroger sur son avenir, la Croatie voisine ayant commencé à négocier son entrée dans l’Union tandis que la Serbie se cherche encore une orientation politique. Bref, les géographes ont encore du travail et plusieurs colloques traiteront du sujet, l’un à la Sorbonne les 7 et 8 juin 2005, l’autre à Sarajevo du 28 au 30 novembre 2005. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Ouvrage : La Bosnie-Herzégovine. Une géopolitique de la déchirure

Ouvrage : La Bosnie-Herzégovine. Une géopolitique de la déchirure | Géographie des Balkans | Scoop.it

La Bosnie-Herzégovine est bâtie sur des sables mouvants : mâtiné d'une entité serbe (la Republika Srpska) et d'une entité croato-musulmane (la Fédération de Bosnie-Herzégovine), ce pays encore meurtri par la guerre est-il irrémédiablement condamné à la dislocation ? Avec pour seules ressources une véritable culture et un esprit libre, Ph.Boulanger propose plusieurs pistes de réflexion grâce à l'étude des différents enjeux qui s'imposent à la Bosnie-Herzégovine d'après-guerre : l'illusion multiculturelle, l'identité, la nation, l'éducation, les médias et la compétition de mémoires antagonistes.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Recension : Sarajevo aujourd'hui. Voyage documenté en Bosnie-Herzégovine (Les Cafés géographiques)

Recension : Sarajevo aujourd'hui. Voyage documenté en Bosnie-Herzégovine (Les Cafés géographiques) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Les ouvrages présentant Sarajevo abordent le plus souvent la ville pendant la guerre, le quotidien de ses habitants dans ce contexte extrême, les enjeux politiques et identitaires qui ont déclenché et aggravé le conflit, les impacts de la peur sur la reconfiguration du paysage socioculturel d’une ville multiculturelle devenue au terme de plus de trois ans de siège une ville homogénéisée, « bosniaquisée ». Aurélie Carbillet offre, dans cet ouvrage, une démarche différente, celle d’une jeune femme de 23 ans qui se rappelle des images choquantes des médias couvrant les guerres de décomposition de la Yougoslavie. Images qu’elle a découvertes étant enfant, entre refus de l’atrocité et incompréhension. D’où une démarche atypique pour présenter Sarajevo en partant du vécu d’aujourd’hui (plus de 13 ans après la fin du conflit) et en insistant sur les perspectives d’avenir. Parce qu’au-delà du vide médiatique qui entoure la ville de Sarajevo depuis de nombreuses années (le « sensationnel » étant parti pour d’autres « ailleurs »), les habitants de la ville de Sarajevo ont continué à vivre, entre devoir de mémoire et déni face à l’insupportable. Entre permanences et mutations, la ville de l’après-guerre s’est façonnée, s’est reconstruite avec des stigmates persistants et des pas vers la réconciliation, ou plutôt vers une nouvelle forme de conciliation. Parce que les lendemains de guerre sont un enjeu souvent oublié, Aurélie Carbillet livre dans cet ouvrage un regard optimiste (mais réaliste) sur cette vile, montrant comment après la survie, la vie se reconstruit. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Mitrovica/Mitrovicë : Géopolitique urbaine et présence internationale (Balkanologie)

Mitrovica/Mitrovicë : Géopolitique urbaine et présence internationale (Balkanologie) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La ville de Mitrovica/Mitrovicë reste l'un des points de tension les plus violent au Kosovo. Cette situation est lié à la géopolitique interne et externe de la ville, qui en fait l'un des point de contact entre les communauté serbe et albanaise. La situation de front que l'on peut observer a ainsi polarisé la ville ethniquement, politiquement et économiquement, alors que les efforts de la communauté internationale pour réduire ces conflits furent importants. Justement, l'analyse des efforts consentis montre que la communauté internationale, dans ses actions mais aussi dans son mode très éclaté de gestion de l'espace urbain, a participé à cette division de la ville, du moins a donné une consistance à la représentation de la division servant des intérêts politiques locaux et internationaux. Plus qu'une question géopolitique locale, Mitrovica/Mitrovicë pose la question de l'interventionnisme international et de ses ambiguïtés. La question du statut final du Kosovo reste ainsi de première importance dans la gestion de l'espace urbain, mais il convient aussi de s'interroger sur les modalités d'intervention, et notamment l'équilibre des pouvoirs entre les composantes civiles et militaires de la communauté internationale.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

L'impact de la frontière inter-entité de la Bosnie-Herzégovine sur les relations intercommunautaires à l'échelle locale (mémoire)

L'impact de la frontière inter-entité de la Bosnie-Herzégovine sur les relations intercommunautaires à l'échelle locale (mémoire) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La Bosnie-Herzégovine devient un nouvel État des Balkans en 1996, suite à la signature le 14 décembre 1995, des Accords de Dayton. Aujourd’hui, ce texte cause certains problèmes, car subsistent de nombreux vides constitutionnels que la classe politique actuellement en place n’est pas en mesure de résoudre sans le bureau du Haut-Représentant. La question de la souveraineté de l’État se pose, face aux deux entités choisies par Dayton, la Fédération de Bosnie-Herzégovine (51 % du territoire national) et la Republika Srpska (49 %). Un entérinement territorial s’est déroulé sur une base ethnique. Le processus des retours des populations locales est long à se mettre en place et on se demande quel est l’impact de cette partition territoriale sur les communautés retournées et particulièrement sur les relations qu’elles entretiennent entre elles, à l’échelle locale, presque 10 ans après la signature des Accords.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Numéro de revue : Pour une Entente balkanique (Anatoli)

Numéro de revue : Pour une Entente balkanique (Anatoli) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Le thème de ce numéro inaugural d’Anatoli concerne les dynamiques d’intégration et de fragmentation qui travaillent les Balkans et l’Anatolie depuis un siècle, les secondes l’ayant emporté le plus souvent sur les premières. Dans la période qui a suivi les guerres de l’ex-Yougoslavie, les perspectives ouvertes par l’Union européenne ont créé l’espoir de l’avènement d’une région balkanique pacifiée et unifiée. Mais l’évanouissement de l’espoir d’une intégration régionale impulsée de l’extérieur ainsi que les risques d’instabilité économique et géopolitique, encouragent l’émergence d’une autre idée qui n’est pas inédite, puisqu’elle avait inspiré le Pacte de l’Entente balkanique de 1934, réunissant la Grèce, la Roumanie, la Turquie et la Yougoslavie : un mouvement d’intégration endogène, qui se développerait en complémentarité avec l’intégration européenne. Les articles de cette livraison d’Anatoli explorent les dimensions et les conditions d’un tel mouvement, à travers les enseignements de l’histoire et de la géographie, les relations entre l’intégration régionale et l’intégration européenne, le rôle des réseaux et celui des ressources mémorielles et identitaires.

 

Sommaire :

http://www.parisgeo.cnrs.fr/spip.php?article267&lang=fr

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

La disparition du rideau de fer gréco-bulgare : enquête aux confins de la Macédoine et du Rhodope (Méditerranée)

La disparition du rideau de fer gréco-bulgare : enquête aux confins de la Macédoine et du Rhodope (Méditerranée) | Géographie des Balkans | Scoop.it

L’ouverture des frontières septentrionales de la Grèce au début des années 1990 a bouleversé des équilibres locaux instaurés avec l’édification du rideau de fer près de cinquante ans plus tôt. L’intégration européenne de la Bulgarie en 2007 préfigure la disparition complète d’une ligne de démarcation qui a profondément structuré les territoires limitrophes et les mentalités nationales depuis sa création, il y a près d’un siècle. Est-ce la fin annoncée d’une de ces frontières balkaniques hautement disputées ? À travers des missions de reconnaissance effectuées à plus de dix ans d’intervalle, cet article aborde les mutations des territoires frontaliers gréco-bulgares aux confins de la Macédoine et du Rhodope.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

L'évolution de la population de Zubin Potok (Kosovo) : de la distanciation dans les territoires du quotidien au "nettoyage urbain" (MediHal)

L'évolution de la population de Zubin Potok (Kosovo) : de la distanciation dans les territoires du quotidien au "nettoyage urbain" (MediHal) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Graphiques montrant l'évolution de la population dans la ville de Zubin Potok (Kosovo) entre 1991 et 2009 et les conséquences du "nettoyage ethnique" dans les territoires du quotidien et dans la territorialisation de la violence.

 

Publiés dans Bénédicte Tratnjek, 2011, "La peur de " l'Autre " dessine une géographie du " vivre séparé ", Entretien réalisé par Sylvain Kahn et Laure Birckel, Globe, France Culture, 14 décembre 2011, en ligne : http://www.franceculture.fr/blog-globe-2011-12-14-la-peur-de-"-l'autre-"-dessine-une-geographie-du-"-vivre-separe-"-0

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Ouvrage : Les Balkans : cultures et géopolitique

Ouvrage : Les Balkans : cultures et géopolitique | Géographie des Balkans | Scoop.it

Un ouvrage original dans la collection où il s’est inséré, Georges Prévélakis déborde largement du champs de la géographie traditionnelle pour aborder la question des Balkans sous les angles culturels, religieux, historiques, identitaires... L’auteur fait appel à des quantités de documents, textes, cartes, photos, tableaux... pour illustrer ses propos. Une approche très pédagogique pour aborder cette région compliquée. L’ouvrage, réédité en 1996, reste pleinement d’actualité, par le recul qu’il prend par rapport aux évèvements au jour le jour. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Opiacés et routes des Balkans : facteurs géographiques, historiques et politiques du phénomène (Hérodote)

Opiacés et routes des Balkans : facteurs géographiques, historiques et politiques du phénomène (Hérodote) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Le trafic d’opiacés par les routes balkaniques doit être replacé dans une perspective historique remontant à la période ottomane. Il renvoie à la fois à la criminalisation du commerce des drogues et à la construction de l’État dans les Balkans. Son étude souligne l’importance qu’ont eue dans l’histoire de la région la situation géographique de la péninsule et les circulations multiples qui l’ont concernée, avec leurs effets positifs et négatifs. Les différents contextes politiques au cours du XXe siècle ont influencé les évolutions du trafic sans jamais vraiment le remettre en cause. En fait les enjeux politiques et l’implication des appareils d’État, dans les Balkans mais aussi à l’échelle internationale, expliquent largement le développement et la perpétuation de ce trafic, animé par des réseaux d’intérêts variés.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Atlas géopolitique des Balkans. Un autre visage de l'Europe (Les Cafés géographiques)

Atlas géopolitique des Balkans. Un autre visage de l'Europe (Les Cafés géographiques) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Si les Balkans, et tout particulièrement les Etats post-yougoslaves, ont été au cœur de nombreux ouvrages dans les années 1990 et 2000, un atlas de langue française manquait cruellement. Les quelques rares productions1 qui existaient s’intéressaient davantage à l’histoire des Balkans, laissant peu de place pour les explications sur les conflits récents, et plus encore pour la situation post-conflit. Avec l’atlas d’Amaël Cattaruzza et Pierre Sintès, ce « vide » est comblé, et ce pour le plus grand bonheur de ceux pour qui les Balkans restent synonymes d’une région violente, sans plus d’éléments. Parce que, comme l’explique l’historienne étatsunienne Maria Todorova, les Balkans, comme appellation géographique, sont devenus péjorativement empreints de représentations négatives2. Si des guerres particulièrement violentes ont marqué la décomposition de la Yougoslavie, il serait inapproprié de réduire les Balkans à la seule violence. Et, dans cet atlas, Amaël Cattaruzza et Pierre Sintès sont soucieux d’éviter des stéréotypes abusifs, et s’intéressent, dans cet atlas, aux territoires du quotidien (l’habiter, le tourisme, l’environnement, le patrimoine, le sport, la musique... sont autant de thèmes abordés dans l’atlas). Pour les lecteurs plus avertis sur cette région, la production cartographique deRomain Imbach viendra offrir un complément essentiel pour la compréhension de cette région où le « péché cartographique » montre combien la carte peut être un discours sur les réalités spatiales. Parce que les statistiques sont souvent aux mains de discours géonationalistes, mais aussi parce que les choix du cartographe (ou de son commanditaire) opèrent une sélection sur les réalités spatiales, en appuyant ou exacerbant certains phénomènes, en minimisant ou effaçant d’autres. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Conflits et mémoires dans les Balkans (Cahiers balkaniques)

Conflits et mémoires dans les Balkans (Cahiers balkaniques) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Conflits de mémoire(s), mémoire(s) des conflits… conflits de toutes sortes… mémoires des protagonistes et des anonymes, des vainqueurs et des vaincus, des condamnés, exilés, déportés, des centaines de milliers de déplacés jetés sur les chemins des Balkans depuis plus d'un siècle, mémoires officielles qui élaborent des mythologies nationales, les enseignent et dressent des monuments en leur honneur… mémoires douloureuses, traumatismes sans cesse ressassés, dans les Balkans, on n’a pas la mémoire courte…

 

C'est autour de ces Mémoires que s’organise le présent numéro desCahiers Balkaniques, en regroupant en particulier les communications de trois Journées consacrées, la première, aux « Conflits idéologiques dans les Balkans, autour de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre Civile grecque », la seconde, au thème « Regards sur la Macédoine au tournant des XIXe et XXe siècles » et la troisième intitulée « Mémoires d’exil, exils de mémoire ».

more...
No comment yet.
Rescooped by Géographie de la ville en guerre from Géographie des frontières
Scoop.it!

Vidéo : La Roumanie : nouvelle frontière de l'Europe ? (FIG 2007)

Vidéo : La Roumanie : nouvelle frontière de l'Europe ? (FIG 2007) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Table-ronde lors du festival international de géographie 2007 ("La planète en mal d'énergies").

 

Organisée par Violette REY, Professeur ENS de Lyon

Animée par Niculescu LUCA, correspondant de RFI Roumanie

 

Participants : 
- S. E. Sabin POP, Ambassadeur de Roumanie en France

- S. E. Hervé BOLOT, Ambassadeur de France en Roumanie
- Lucian BOIA, historien, Univ. de Bucarest 
- Octavian GROZA, Prof. Univ. de Iasi 
- Andrei PLESU, ancien Ministre des Affaires Etrangères de Roumanie, Recteur du New European College de Bucarest

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

La destruction séléctive des lieux par les « hooligans » de Belgrade (EchoGéo)

La destruction séléctive des lieux par les « hooligans » de Belgrade (EchoGéo) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La proclamation d’indépendance du Kosovo du 17 février entraînait immédiatement la réaction violente de groupe de jeunes « hooligans » à Belgrade. Leurs destructions sélectives des lieux révèlent un message politique clair contre les pays ayant prévu de reconnaître cette sécession. Ce contexte de crise produisait un revirement brutal de la géographie symbolique et de l’espace vécu dans la ville.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Eléments de géopolitique yougoslave (Feuilles de géographie)

Emmanuel Perrin, 1996, "Eléménts de géopolitique yougoslave", Feuilles de géographie, série jaune, feuille n°21, 14 p.

http://feuillesdegeo.free.fr/fgeo_adh/fiche_feuille_adh.php?mots=21

 

La médiatisation du conflit de l'ex-Yougoslavie est telle qu'il est difficile d'en ignorer l'existence, mais souvent peu d'étudiants en comprennent les origines, le déroulement et les enjeux. L'objectif de ce TD est donc de leur donner quelques clés qui leur permettront de "déchiffrer" les événements présents et futurs qui agitent l'ancien espace yougoslave, mais aussi de définir, à travers cet exemple, quelques notions élémentaires de géographie et de géopolitique.


Dans un premier temps, il s'agit de présenter l'espace yougoslave tel qu'il se présentait avant son éclatement, soit à la fin des années 80. Cette présentation inclut la composition ethnique et l'organisation territoriale de la fédération yougoslave ainsi que l'acquisition de quelques repères historiques qui permettent de donner un sens à certains événements récents. Cette première partie donne l'occasion d'engager une discussion sur certaines notions géopolitiques et géographiques appliquées à l'espace yougoslave, et plus particulièrement sur le concept de nation.


Dans un second temps, l'analyse se porte sur le conflit lui-même. L'objectif n'est pas de rendre compte du déroulement des affrontements, mais d'en faire une étude analytique permettant d'en comprendre les principaux déterminants. Nous essayerons donc d'abord de distinguer les éléments qui ont "mis le feu aux poudres", puis de voir à quel type de conflit on peut assimiler celui qui a déchiré l'espace yougoslave ces dernières années.


Ce plan porte en lui l'idée que la complexité ethnique et le passé troublé de l'espace yougoslave ne sont pas des facteurs suffisants au déclenchement d'un conflit, mais qu'ils se sont greffés sur d'autres éléments pour rendre tragique, par la biais d'une surenchère nationaliste, l'affrontement des peuples de l'ex-Yougoslavie. A ce titre, le conflit yougoslave doit donc être aussi vu comme le résultat de l'émergence d'une certaine idée du rapport entre État, nation et territoire.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Dix ans après Dayton : la Bosnie-Herzégovine à l'heure du bilan (Confluences Méditerranée)

Dix ans après Dayton : la Bosnie-Herzégovine à l'heure du bilan (Confluences Méditerranée) | Géographie des Balkans | Scoop.it

En 2005, une paix fragile est maintenue dans la région. La Communauté internationale est encore présente en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo. Un processus démocratique a été lancé, des réformes économiques engagées. Pourtant, la stabilité de la région, sans la présence des Occidentaux, est loin d’être garantie. Une étincelle, et toute l’Europe du Sud-Est pourrait de nouveau s’embraser (les négociations concernant le futur statut du Kosovo devraient s’ouvrir début 2006 et pourraient entraîner des remous en Bosnie-Herzégovine, en Serbie et aussi en Macédoine). L’Union européenne s’ouvre à l’Est (la Slovénie est le premier pays de l’ex-Yougoslavie à entrer dans le marché commun, bientôt rejointe par la Roumanie et la Bulgarie). Les frontières internationales se diluent au profit d’un marché mondial et pourtant la Bosnie, en son sein, semble toujours divisée par de profondes fractures territoriales et communautaires. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Carte : Populations croisées dans le Sandjak de Novi Pazar (Le Monde diplomatique)

Carte : Populations croisées dans le Sandjak de Novi Pazar (Le Monde diplomatique) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Carte : "Populations croisées dans le Sandjak de Novi Pazar"

 

Source : Philippe Rekacewicz, Le Monde diplomatique, janvier 2008.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Cartes : Le Kosovo, confetti européen (Le Dessous des cartes)

Cartes : Le Kosovo, confetti européen (Le Dessous des cartes) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Le dernier État né dans le monde est en Europe. Ce n'est pas un État comme les autres, il est limité dans sa souveraineté, il n'est pas le bienvenu pour tout le monde. Et il est encore une fois la conséquence du partage du monde post 1945. Le Dessous des Cartes en révèle les enjeux cachés.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Poster : Paysages et religion en Roumanie. Entre tradition et renouveau (FIG 2005)

Poster : Paysages et religion en Roumanie. Entre tradition et renouveau (FIG 2005) | Géographie des Balkans | Scoop.it

PAYSAGES RÉMINESCENTS

Entre "Orient et Occident", la Roumanie, terre de confins, orthodoxe et latine, porte l'empreinte des différentes influences de l'art européen et byzantin. Ici, l'architecture est marquée par l'influence baroque à laquelle elle associe des motifs d'inspiration orientale.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

L'émergence de la criminalité organisée albanophone (Cemoti)

L'émergence de la criminalité organisée albanophone (Cemoti) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Notre article examine la naissance et l'évolution de la criminalité organisée albanophone (COA). Notre but est d'analyser les raisons qui expliquent son émergence dans une période relativement courte et ses liens avec le trafic de stupéfiants. Pour l'étude d'autres aspects de ces sociétés, les données, les recherches scientifiques qui seraient utiles et nécessaires à nos travaux sont trop peu nombreuses, voire inexistantes. Il faut également préciser qu'il s'agit d'un phénomène nouveau puisque sa structuration daterait du début des années 1990. Nous manquons aussi du recul nécessaire pour l'appréhender dans sa globalité.

 

Nous avons conçu notre travail comme une tentative de synthèse des informations diverses et éparses que nous avons pu collecter, et aussi comme une première étape menant à des recherches plus approfondies. C'est pour cette raison que tout au long de cet article nous posons des questions pour lesquelles nous n'avons pas nécessairement les réponses très précises mais qui nous semblent constituer des pistes de réflexion intéressantes.

 

Nous désignons les organisations criminelles organisées par des Albanais d'après la langue qu'ils parlent puisque c'est là l'une des seules caractéristiques communes, même s'il faut y apporter des nuances, à l'ensemble de la nation albanaise. C'est par le trafic de stupéfiants que la criminalité organisée albanophone est devenue, en une décennie, incontournable en Europe. La poly-criminalité (prostitution, rackets, etc.) et la violence dont elle fait preuve la rendent encore plus visible. Cette notoriété s'explique par une conjoncture d'éléments historiques, politiques et culturels.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Évolution des paysages de la plaine de Macédoine centrale : entre géographie historique et approche paléoenvironnementale (Cybergéo)

Évolution des paysages de la plaine de Macédoine centrale : entre géographie historique et approche paléoenvironnementale (Cybergéo) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Le but de cet article est de présenter l’intérêt qu’il y a, dans un espace comme la plaine de Thessalonique, à croiser l’étude géomorphologique et l’approche paléoenvironnementale pour résoudre des questions de géographie historique.


L’exégèse des sources documentaires anciennes met en évidence un colmatage rapide d’un ancien golfe marin mais elle ne permet pas de reconstituer précisément les rythmes de l’avancée du littoral depuis la période antique. Pour les 1500 dernières années, l’étude est encore plus compliquée car il y a très peu de sources décrivant les paysages pendant les époques byzantine et ottomane. Ce n’est qu’à partir du XIXe siècle que les récits de voyages et les cartes régionales fournissent de nouveau une information paysagère.


Ces lacunes dans l’information historique obligent à pallier cette absence de renseignements en recourant à des études paléoenvironnementales. Dans le cas précis de la plaine de Thessalonique, huit sondages ont été réalisés dans l’actuelle plaine de Macédoine centrale et couvrent la portion de territoire comprise entre Pella, l’ancienne capitale du Royaume de Macédoine et le littoral actuel. L’interprétation chronostratigraphique des archives sédimentaires prélevées puis analysées en laboratoire permet de préciser les différentes étapes de la création du plus vaste complexe deltaïque de Grèce.

more...
No comment yet.