Generations X et Y et les marques | Generations | Scoop.it

Existe-t-il de réelles différences entre ces deux générations ? Quelles perceptions ont-ils des marques et quelles sont leurs attentes ? L’étude Nomen livre ses réponses. La génération Y qui représente les 18/ 29 ans a souvent été l’objet de recherches comportementales et marketing. A défaut les « X », correspondant aux 30/40 ans, n’ont été que très peu étudiés. Pourtant ces deux générations sont-elles si différentes ? La génération X (27% de la population) représente les adultes nés entre 1965 et 1985, soit les trentenaires et les jeunes quadras. C’est une génération plus précaire que leurs parents, fils et filles de la crise qui a débuté en 1974. Selon le sociologue Jean-Luc Excousseau ces consommateurs tendent à être économes et fonctionnels dans leurs achats. La génération Y ou « digital natives » (20% de la population), née entre 1984 et 2000, est une génération née avec Internet. Toujours selon Jean-Luc Excousseau, cette génération contraste fortement avec les précédentes. Elle n’est ni anxieuse, ni économe ; les signes et les logos sont des codes dont elle joue et dont elle raffole. Les générations X et Y ont un profil familial généralement opposé : alors que les attentes des 30-40 ans sont principalement conditionnées par la construction d’un foyer (mariage, enfants, plus grande stabilité professionnelle), les 18-29 ans sont davantage tournés vers leur cercle amical. Les générations X et Y partagent pourtant des univers de marques communs. Elles ont systématiquement cités les mêmes marques en trio de tête de classement (avec quelques petites différences) sur les 5 grands secteurs de consommation : alimentaire, cosmétique, banque/assurance, High Tech et télécoms.