Culture & cie
0 view | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by L3P
Scoop.it!

«La culture est dans le quotidien» - 20minutes.fr

«La culture est dans le quotidien» - 20minutes.fr | Culture & cie | Scoop.it
20minutes.fr
«La culture est dans le quotidien»
20minutes.fr
MARTINE AUBRY - Pour «20 Minutes», la présidente de Lille Métropole explique la «C'Art» musées...
more...
No comment yet.
Rescooped by L3P from culture et media pour 2040
Scoop.it!

« Les friches culturelles sont un acte de reconquête du territoire »

« Les friches culturelles sont un acte de reconquête du territoire » | Culture & cie | Scoop.it

A l’Université de Rouen (Seine-Maritime), l’équipe de chercheurs « La Friche » analyse la reconversion des sites industriels désaffectés en lieux de culture. Le 14 juin 2012, ces universitaires ont organisé une journée d’études intitulée « De la friche industrielle au lieu de culture ». A cette occasion, Françoise Lucchini, géographe et pilote de La Friche, a répondu aux questions de la Gazette.fr


Via Gwenaël Berthélemé Saudreau
more...
Dlph Sontag-Nazinsky's curator insight, November 19, 2013 8:29 AM

La "patrimonialisation" des lieux abandonnés

Scooped by L3P
Scoop.it!

Culture RP » La Communication de la Mairie de Bordeaux

Culture RP » La Communication de la Mairie de Bordeaux | Culture & cie | Scoop.it

Culture RP a rencontré Marie-Laure Hubert-Nasser, Directrice de la Communication de la Mairie de Bordeaux.

 

 

Quel a été votre parcours ?

 

Des études littéraires et le CELSA. D’abord quelques années à Air France pour apprendre le monde et les autres cultures quand d’autres  faisaient des masters aux USA. Puis un retour à la communication. J’ai commencé par la communication publique où je suis devenue Directrice adjointe de la SEM Issy Media, première SEM de communication de France. Une sorte d’agence intégrée. Sous la tutelle d’un excellent Dircom et d’un Maire aux idées créatives et muni d’un véritable talent pour la communication. Une vraie école ! Une ouverture majeure sur la vie économique et l’entreprenariat et les nouvelles technologies. « Issy, la vallée de la communication » avait titré Libé à l’époque.

 

J’ai ensuite filé dans le privé. Je suis devenue Directrice de la communication de Congrès et Expositions de Bordeaux. Retour à la case province. Merveilleux. Une très belle entreprise qui gère le parc des expositions, le palais des congrès et un Hangar sur les quais. Le challenge de l’évènementiel sur tous les sujets. L’apprentissage du marketing, des marchés, des publics cibles… Moins d’intuition, plus de market. Une très belle expérience aussi et surtout une histoire d’amour avec Bordeaux…

 

La ville de Bordeaux a beaucoup évolué ces dernières années, autant en terme d’image qu’en terme de dynamisme. Pouvez-nous expliquer comment se sont réalisés ces changements, et quel a été le rôle de la communication ?

 

Le moteur s’appelle Alain Juppé ! En 1995, il a entamé une transformation exceptionnelle de cette ville avec une vision stratégique claire : une transformation urbaine accompagnée d’un projet social et d’un projet de développement durable. Traduction : préserver le patrimoine, transformer la cité en ville moderne et pratique, accompagner la transformation par une co-construction avec les habitants, anticiper sur la ville de demain en entamant une réflexion autour des déplacements doux, de la diminution des dépenses d’énergie etc… Ce sont des périodes de travaux géants, de ville bousculée.

La communication s’est alors concentrée autour de cette relation avec les habitants et de cette nécessité de faire comprendre cette immense mutation. Il était question de faire retourner la ville vers le fleuve, elle qui se cachait derrière ses façades 18è noircies par le temps et surtout d’installer la ville sur ses deux rives en réhabilitant la rive droite… Il a donc été question de TRAM, de ponts, de quais et façades à rénover… Bref. Au final, la ville a été classée en 2007 plus grand patrimoine mondial de l’UNESCO ! Côté communication, on écrit des livrets de quartier avec les bordelais, des projets urbains, on crée AGORA, une biennale d’architecture et de design qui transforme les habitants en amateurs d’architecture et pensent l’espace public . La communication modélise le projet de ville. Le Forum social partage son projet. La ville prête gratuitement 5000 vélos et tout le monde en parle !

more...
No comment yet.