Fresh from Edge Communication
17.6K views | +0 today
Follow
Fresh from Edge Communication
Reader's digest of Brussels' based Phygital Marketing Communication agency EdgeCommunication.be                     The intelligent integration of Social + Digital + Physical APTITUDES in Social Media Marketing Management. Branding & E-reputation services.       Skype & Twitter: @sergeDedge
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Serge Dielens * Branding * Reputation * Influence * Inbound Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Décès : sur Internet aussi, ça se prépare

Décès : sur Internet aussi, ça se prépare | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Au moins une chose est sûre dans ce bas monde : la mort est inéluctable. Mais comment s'y préparer lorsqu'on a deux, trois, voire plus de comptes sur Internet ?

Que deviennent nos différents comptes sur Internet lorsque nous décédons ? Si vous ne vous êtes jamais posé la question, sachez que les réponses ne sont pas des plus faciles. Un cabinet d'avocats au Royaume-Uni a réalisé un sondage sur ce sujet. Il s'avère que la moitié des personnes interrogées souhaitent que leur profil Facebook continue à vivre après leur propre décès. 55 % des personnes interrogées veulent que des messages de condoléances puissent y être déposés par les amis du défunt, et que la famille puisse y répondre. Plus surprenant encore, environ autant de personnes aimeraient qu'un proche actualise leur page au moins une fois tous les six mois, et 10 % souhaitent que cela se fasse au moins une fois par semaine.

Serge Dielens * Branding * Reputation * Influence * Inbound Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *'s insight:
S'il existe un vide juridique sur le sujet, les réseaux sociaux prennent le problème au sérieux. Facebook possède une page dédiée permettant de signaler la mort d'un membre. Des pièces justificatives seront exigées. Après leur réception, dès lors que Facebook donne le feu vert, le compte peut soit être déactivé, soit être « mémorialisé ». Dans ce deuxième cas, il sera visible uniquement aux amis de la personne, et les mots « En souvenir de » s'afficheront devant le prénom de la personne. Les proches ne pourront pas se connecter à tel compte, mais si ses réglages le permettent, des messages pourront continuer à être déposés sur la timeline. Par ailleurs, il paraît qu'aucune loi n'interdit de se connecter au compte d'un défunt, mais cela reste défendu par les conditions générales d'utilisation des sites.
more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Branding * Reputation * Influence * Inbound Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Notre page Facebook meurt-elle avec nous?

Notre page Facebook meurt-elle avec nous? | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Le réseau social offre une deuxième vie à ses utilisateurs défunts. Les profils sont transformés en page mémoriales. Pourquoi appartenir au réseau social après la mort ?

 

Repose en paix... sur Facebook. Si cette épitaphe apparait sur votre page, c'est que vous êtes mort. Mais votre profil, lui, vous survivra. Depuis octobre 2009, Facebook a mis au point un système qui permet aux familles apportant la preuve du décès, de convertir le "mur" d'un utilisateur en mémorial virtuel. Les proches peuvent alors se recueillir sur la page d'un être cher, transformée en livre de condoléances.  "Facebook permet ainsi de conserver intact le souvenir de quelqu'un. Des personnes y trouvent certainement du réconfort", estime Thomas Jamet, sociologue et publicitaire expert du digital. Ainsi, en tapant "R.I.P" ou "défunt" dans le moteur de recherche du réseau social, on peut trouver plusieurs pages de recueil de ce type.  En revanche, les messages, les photos et les statuts publiés de son vivant par le défunt sont effacés. Il disparaît également des groupes auxquels il appartenait.     Alors, en route vers une nouvelle forme de rituel funèbre?
more...
No comment yet.