Fourre-tout
29 views | +0 today
Follow
Fourre-tout
Pour les articles dont les sujets ne rentrent pas dans mes autres Topics. Je trierai quand il y aura un peu de matière.
Curated by Joan Dagmar
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Joan Dagmar
Scoop.it!

Les choses en main - Les mots sont importants (lmsi.net)

Les choses en main - Les mots sont importants (lmsi.net) | Fourre-tout | Scoop.it
Journaliste au Figaro, chroniqueur sur RTL et France 2 et invité permanent des autres grands médias, Éric Zemmour a tout pour déplaire : teigneux, (...)
Joan Dagmar's insight:

« Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie !...Noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier ! Qu’avez-vous fait pour tant de biens ? Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus... » (Monologue de Figaro, dans Le mariage de Figaro de Beaumarchais)

more...
No comment yet.
Scooped by Joan Dagmar
Scoop.it!

La nouvelle croisade de Caroline Fourest - Les mots sont importants (lmsi.net)

La nouvelle croisade de Caroline Fourest - Les mots sont importants (lmsi.net) | Fourre-tout | Scoop.it
Caroline Fourest qui s'est régulièrement illustrée par sa stigmatisation des musulmans de France et qui écrivait en janvier 2004 : « La Tunisie, avec (...)
Joan Dagmar's insight:

Extrait :
"La France n’a rien d’exemplaire

Aussi, trois précisions s’imposent. Premièrement, la théorie évolutionniste qui nourrit la pensée de l’éditorialiste est une théorie dont on sait qu’elle est désuète et largement dépassée, même si elle a encore de beaux jours devant elle : contrairement à ses postulats, les sociétés sont faites de continuités, de retours en arrières, de bifurcations et de ruptures, d’imbrications de valeurs et ce n’est donc pas en se contentant de singer le modèle français que la Tunisie sera « protégée » de ce que Caroline Fourest suppose être un « danger ». La Tunisie possède une histoire propre, singulière, idiosyncrasique et les groupes sociaux qui la composent réinventent aujourd’hui, dans l’expérimentation quotidienne, le concept de démocratie tout comme celui de sécularisation, malgré leurs « difficultés » liées au fait selon elle que les Tunisiens ne sont ni Turcs ni Français."

more...
No comment yet.
Scooped by Joan Dagmar
Scoop.it!

Du voile islamique en milieu civilisé

Joan Dagmar's insight:

Extrait :
"Selon un sondage IFOP publié à la suite de l’affaire Baby loup,  84% des sondés affirment être contre le port du voile « par des femmes travaillant dans des lieux privés accueillant du public (commerces, supermarchés, cabinets médicaux, crèches, écoles privées)« .

Observons déjà la photo choisie par le magazine Grazia pour illustrer ce sondage. Nous y voyons une femme en niqab, vêtement que ne porte pas Fatima Afif. Cette photo n’a donc strictement rien à voir avec la crèche Baby loup mais suffit à orienter l’opinion."

Intersectionnalité entre sexisme (paternalisme envers les femmes musulmanes) et islamophobie. 

more...
No comment yet.
Scooped by Joan Dagmar
Scoop.it!

Iron Lady, Rust In Peace - Les mots sont importants (lmsi.net)

Iron Lady, Rust In Peace - Les mots sont importants (lmsi.net) | Fourre-tout | Scoop.it
« La Dame de Fer », Margaret Thatcher, est morte et le déluge d'hommages tend à réécrire l'histoire, comme trop souvent. En tête, Barack Obama célèbre (...)
Joan Dagmar's insight:

Extrait :

"« La Dame de Fer », Margaret Thatcher, est morte et le déluge d’hommages tend à réécrire l’histoire, comme trop souvent. En tête, Barack Obama célèbre l’ancienne Première ministre comme une « héroïne de la liberté » et « un grand modèle pour les femmes ayant su briser le plafond de verre », une « amie des Etats Unis et d’Israël ». Quel modèle en effet ! [1]


Pendant ses longues années au gouvernement, elle n’eut de cesse de se positionner comme une femme « qui en avait ». Elle n’a rien fait pour l’égalité hommes femmes, ni pour les féministes, il se trouve juste qu’elle était une femme. Belliqueuse, impérialiste, représentante d’une droite dure, anti-sociale, libérale jusqu’au bout des ongles, raciste, anti-féministe, homophobe : elle n’est qu’un contre-modèle qu’on ne regrettera pas mais dont malheureusement l’héritage se fait encore profondément et cruellement ressentir, au Royaume-Uni comme ailleurs. Car au-delà de la personne, le thatcherisme était un système de déni des droits et des libertés, de lutte contre toute opposition de gauche au niveau national et international, contre les syndicats, les personnes racisées, les migrantEs, les féministes et les homosexuelLEs."

more...
No comment yet.
Scooped by Joan Dagmar
Scoop.it!

Chasse au voile : une entreprise de purification nationale - Rue89

Chasse au voile : une entreprise de purification nationale - Rue89 | Fourre-tout | Scoop.it
Cela fait plusieurs décennies que la France est engagée dans une chasse aux sorcières qui se fait chaque jour plus insidieuse, plus implacable.Le récent scandale provoqué par l’arrêt de la Cour de cassation, dans le litige qui oppose à son...
Joan Dagmar's insight:

"Derrière le voile, une religion : l’islam. La laïcité ne serait plus la séparation de l’Etat et de la religion, elle ne serait plus la neutralité de l’Etat vis-à-vis des religions, ni ce principe visant à garantir le droit de pratiquer le culte de son choix et le droit d’exprimer librement ses convictions.

Dans son nouvel habillage, la laïcité devrait extirper toute manifestation de la religion (c’est-à-dire de l’islam) d’une sphère publique qui s’avère à géométrie variable, puisqu’il s’agirait non plus seulement de l’extirper de l’Etat, mais de l’espace public (pourtant lieu par excellence de l’expression de la liberté d’expression) et désormais du secteur privé."

more...
No comment yet.
Scooped by Joan Dagmar
Scoop.it!

Neuilly-sa-mère : humilier et punir le «gosse des cités » | Le cinéma est politique

Neuilly-sa-mère : humilier et punir le «gosse des cités » | Le cinéma est politique | Fourre-tout | Scoop.it
Joan Dagmar's insight:

Extrait :

"Une telle lecture du film nous apparaît extrêmement superficielle, voire aveugle. Ce dernier a effectivement recours à la caricature tant à l’égard des bourgeois de Neuilly que des « jeunes des banlieues », mais il serait très naïf d’en conclure à une absence de parti pris de la part du film. Au contraire, ce film nous apparaît comme un condensé de violence raciste, de stigmatisation des habitant-e-s des « banlieues » et des classes populaires sous couvert d’humour. Par ailleurs, le film réussit à se faire passer pour une comédie consensuelle et neutre alors même qu’il légitime une idéologie libérale d’une violence extrême bien que banalisée (il faut se battre pour « s’en sortir » et celleux qui échouent n’ont pas eu assez de volonté, tant pis pour elleux, c’est de leur faute) ainsi qu’un discours paternaliste vis-à-vis des immigré-e-s et de leurs descendant-e-s."

more...
No comment yet.