formation - emploi - autonomie
30 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Élèves handicapés : l'école inclusive « au milieu du gué » - Faire Face - Toute l'actualité du handicap moteur

Élèves handicapés : l'école inclusive « au milieu du gué » - Faire Face - Toute l'actualité du handicap moteur | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Le Conseil national d’évaluation du système scolaire salue le doublement en dix ans du nombre d’élèves handicapés accueillis en milieu ordinaire. Mais l’inclusion reste davantage une réalité dans le primaire qu’au collège ou au lycée. « Les progrès ont été fulgurants en dix ans (…) mais la France demeure encore au milieu du gué. » Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), présidé par Nathalie Mons, vient de réaliser un état des lieux de l’école inclusive, pointant les avancées réalisées mais aussi les progrès à accomplir. La « scolarisation des élèves en situation de handicap a été révolutionnée », se félicite cette sociologue. Il y a une dizaine d’années encore, elle s’effectuait essentiellement dans des centres médico-sociaux car le handicap était davantage considéré comme une maladie que comme une différence. Et lorsque l’enfant était admis dans l’établissement de son quartier, « les aménagements étaient pensés sous forme de compensation, lui permettant de suivre le parcours typique d’un élève moyen ». Aujourd’hui, le modèle de l’école inclusive « accepte les différences comme une diversité ». Il s’agit « d’adapter l’ensemble de l’école à des profils différents d’enfants ». 77 % des élèves handicapés sont scolarisés en milieu ordinaire Depuis 2004, le nombre d’enfants en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a pratiquement doublé pour dépasser 250 000 en 2014/2015, soit 77 % de l’ensemble des élèves handicapés. Durant cette même période, les effectifs en milieu spécialisé sont restés stables à 70 000 (21 %), les 2 % restants partageant leur temps entre les deux types d’établissement. Mais le taux de scolarisation en milieu ordinaire diminue au fur et à mesure que l’élève handicapé grandit (cliquez sur le graphique pour l’agrandir) : en 2014-2015, la quasi-totalité des 3 à 5 ans étaient scolarisés en milieu ordinaire, contre 80 %  des 11 ans, moins de 60 % des 15 ans et à peine plus de 20 % des 20 ans. Deux fois moins d’élèves handicapés moteurs au lycée qu’au collège Le décrochage est particulièrement marqué entre le collège (85 000 élèves handicapés) et le lycée (22 000). « Beaucoup de jeunes reconnus handicapés quittent le système scolaire ou sortent du dispositif de scolarisation après 15 ans », note le Cnesco. Mais les capacités d’apprentissage ne sont pas seules en cause : le nombre d’élèves handicapés moteurs scolarisés au lycée, en classe ordinaire, est deux fois moins important qu’au collège. De plus, 58 % des élèves en situation de handicap scolarisés au lycée sont inscrits dans une filière professionnelle, contre moins d’un tiers pour l’ensemble. Des tablettes pour un enseignement adapté aux besoins spécifiques Pour le Cnesco, il faut éliminer les barrières physiques dans les bâtiments – une proposition allant à l’encontre des récentes déclarations de Nicolas Sarkozy. Mais aussi généraliser l’usage du numérique nomade « qui permet de décliner, automatiquement, des versions du cours de l’enseignant adaptées aux besoins de chaque élève ». Il préconise, par ailleurs, de profiter du temps périscolaire pour sensibiliser tous les enfants au handicap. Et il demande que les élèves disposant d’un auxiliaire de vie scolaire puissent bénéficier de cet accompagnement durant leurs périodes de stage ou d’apprentissage en entreprise. Multiplier les unités d’enseignement Autres priorités : nommer une personne ressource, parmi les enseignants, dans chaque établissement ; former les professeurs à l’évaluation des élèves en situation de handicap ; ou encore encourager la mise en œuvre d’une diversité de méthodes pédagogiques souples et adaptées. Enfin, pour les enfants les plus éloignés de la scolarisation ordinaire, le Cnesco propose de multiplier les unités d’enseignement, ces classes gérées par des centres médico-sociaux mais implantées dans des établissements de l’Éducation nationale. Autant de solutions visant à combler les « failles béantes » de l’école inclusive. Franck Seuret
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Lancement d’un Plan pour les métiers de l’autonomie : actu santé social animation par apaho

Lancement d’un Plan pour les métiers de l’autonomie : actu santé social animation par apaho | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Lancement d’un Plan pour les métiers de l’autonomie (Lancement d�un Plan pour les m�tiers de l�autonomie http://t.co/PINr4XQhHV)
more...
No comment yet.
Rescooped by Alcide Rigaud from Professionnels de Santé
Scoop.it!

Vers un rapprochement du diplôme d'aide-soignant avec celui de l'accompagnement

Vers un rapprochement du diplôme d'aide-soignant avec celui de l'accompagnement | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Le Plan pour les métiers de l'autonomie, présenté le 27 mars 2014 par le gouvernement, prévoit une réforme de l'architecture et du contenu des diplômes des métiers de l'accompagnement des personnes âgées et handicapées, et un rapprochement entre le...

Via Responsabilité Médicale et Santé publique
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Lancement d’un plan pour les métiers de l’autonomie

Lancement d’un plan pour les métiers de l’autonomie | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
L’État est les partenaires sociaux ont signé jeudi 27 mars un accord visant à développer les métiers destinés à accompagner la perte d’autonomie.
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Un vrai métier d'auxiliaire de vie scolaire ne sera pas créé – 3oct13

Un vrai métier d'auxiliaire de vie scolaire ne sera pas créé – 3oct13 | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Elèves avec notification sans Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) ; * AVS ayant signé un contrat sans élève ; * AVS actuellement en Contrat Unique d'Insertion (CUI) mais ayant exercé auparavant, 6 ans comme Assistant ...
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

N° 781 - Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l'accompagnement des personnes en perte d'autonomie

Sandra NAHON En 2009, 5 775 étudiants se sont inscrits à une formation d'auxiliaire de vie sociale (AVS), 7 332 à une formation d'aide médico-psychologique (AMP) et 24 292 à une formation d'aide-soignant (AS), principalement en Île-de-France, en...
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Bientraitance : mieux former professionnels de santé et aidants

Bientraitance : mieux former professionnels de santé et aidants | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Voir la liste Cet article fait partie du dossier : Voir la liste Psychiatrie Il faut mieux former les professionnels et les proches aidants pour favoriser la bientraitance dans les établissements et services médico-sociaux et les hôpitaux accueillant des patients psychiatriques, ont convenu les intervenants du colloque organisé le 8 mars 2016 à Paris par la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés à but non lucratif (Fehap), sur le thème "Nous n'en avons pas fini avec la maltraitance". Françoise Vagner, membre du comité national des retraités et personnes âgées (CNRPA), a d'emblée relevé ce qu'elle a appelé la maltraitance passive, moins spectaculaire mais qui peut être quotidienne en établissements, due notamment aux manques de personnels et manques de formation, avec leurs corollaires, les salaires a minima et le manque de reconnaissance. Le sentiment de ne pas arriver à faire son travail correctement, de ne pas apporter aux personnes qu'on accompagne ce dont elles ont besoin, faute de temps, est aussi une souffrance qui s'ajoute à un travail souvent difficile et parfois ingrat, a-t-elle commenté. La formation est primordiale. Ce n'est pas parce qu'on est femme qu'on est capable, comme ça, d'accompagner une personne âgée, autonome ou non, a-t-elle averti, rappelant que la majorité des intervenants du secteur étaient effectivement des femmes. Il ne s'agit pas de formations des seuls soignants. Tous les personnels doivent être formés pour faire équipe, des cuisiniers à l'hôtesse d'accueil en passant par les femmes de ménage. C'est un plus pour les résidents, pour les salariés, pour l'établissement, a-t-elle encouragé, estimant qu'il fallait créer de véritables filières d'accompagnement de la personne, de tous les âges, qui permettrait la possibilité de déroulement de carrière pour les personnels. Michèle Drioux, administratrice de l'Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapés psychiques (Unafam), a insisté, elle aussi, sur la formation des intervenants professionnels indispensable... mais aussi la motivation. Je me suis trouvée intervenir dans un Ifsi [institut de formation en soins infirmiers] et sur la trentaine d'élèves de deuxième année, il n'y en avait que deux-trois qui étaient intéressés par la psychiatrie, s'est-elle désolée. Elle a également souligné le fait que les soignants se trouvaient parfois démunis face au refus de soins de personnes, notamment schizophrènes, qui niaient leur maladie. Elle a insisté sur le fait que ne pas prendre ces patients en charge pouvait se révéler extrêmement délétère pour les personnes elles-mêmes et leurs familles. Une place au « prendre soin » dans la formation initiale De son côté, Evelyne Gaussens, ancienne directrice générale de l'Hôpital privé gériatrique Les Magnolias à Ballainvilliers (Essonne) a résumé le sentiment général en disant qu'"il faut en passer par la formation [pour lutter contre] la petite maltraitance institutionnelle qui aboutit à une triple souffrance, la souffrance des soignés, des soignants et des familles". Mais, a-t-elle insisté, la formation, cela ne suffit pas. Vous pouvez envoyer en formation tous vos soignants, vous pouvez leur faire des piqûres de rappel en permanence... Cela ne suffira pas. Il faut au moins que [...] les pouvoirs publics acceptent de modifier l'enseignement initial, en donnant une plus grande place au 'prendre soin' pour tous les soignants, que ce soit à l'hôpital, à domicile, dans tout le parcours de la personne". Il faut aussi que les outils du "prendre soin, c'est-à-dire les outils de prise en charge non médicamenteuse [...] Humanitude, Montessori, Carpe Diem [...], que toutes ces techniques [...] deviennent l'outil de management d'un établissement, le fer de lance du plan directeur de l'établissement, a-t-elle martelé. En réaction à tous ces témoignages, Dominique Terrasson, cheffe de projet "maltraitance" à la direction générale de la cohésion sociale (DGCS), a reconnu que la question de la formation et de l'accompagnement des professionnels est aujourd'hui une question encore un peu fragile. Il y a bien sûr des programmes financés au niveau national comme les outils Mobiqual, et il y en a beaucoup d'autres dans le cadre des plans d'actions de formation des Opca [organismes paritaires collecteurs agréés] et des structures, a-t-elle égrené. Mais il y a un progrès à faire pour mieux formaliser des référentiels de formation qui seraient plus généraux [...], pour que chacun n'ait pas à aller chercher de son côté pour savoir si c'est une bonne ou pas une bonne formation, a-t-elle convenu. Et puis il y a la question des diplômes et des formations initiales des niveaux V, c'est-à-dire les moins qualifiés, a-t-elle poursuivi. Il y a des travaux très importants qui ont duré presque deux ans sur les états généraux du travail social [EGTS], qui visent à faire une refonte assez profonde de l'ensemble de la formation initiale du secteur [...]. Cela a été acté. Maintenant, il faut se mettre au travail et construire ces nouveaux référentiels de formation, a-t-elle assuré. De son côté, Patrick Cholmé, directeur de la filière domicile et lutte contre l'exclusion en Rhône-Alpes-Auvergne à la Croix-Rouge française, a appelé à mieux prendre en compte, aussi, l'accompagnement des proches aidants. Il a expliqué que la formation des professionnels, c'est bien [...] et on a intérêt à ce que toutes les strates [de personnel] soient formées. Mais lorsqu'on intervient à domicile, notamment, on s'aperçoit que tous les accompagnants, tous les aidants, eux, ne sont pas formés à la lutte contre la maltraitance. On a beau essayer de montrer, d'accompagner avec des groupes de paroles ou autres, il me semble que ce serait vraiment nécessaire qu'on puisse travailler beaucoup plus sur cette action-là. © 2004-2016 APM-International - Tous droits réservés. Les données sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse http://www.apmnews.com/ Retour au sommaire du dossier Psychiatrie
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Formations sociales - Nouvelle architecture des diplômes : l'idée de socles communs avance

Formations sociales - Nouvelle architecture des diplômes : l'idée de socles communs avance | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Les rapports d'évaluation de la réingénierie des diplômes en travail social, qui doivent alimenter les réflexions des 'états généraux du travail social', proposent de réduire le nombre de diplômes et de renforcer leur caractère générique, ce qui fait...
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Lancement du plan pour les métiers de l’autonomie | Ministère de l’artisanat, du commerce et du tourisme

Lancement du plan pour les métiers de l’autonomie | Ministère de l’artisanat, du commerce et du tourisme | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Michel Sapin, Najat Vallaud-Belkacem, Sylvia Pinel, Michèle Delaunay ont lancé le 27 mars 2014 le plan pour les métiers de l’autonomie, avec les partenaires sociaux et leurs organismes paritaires agréés.
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Services à la personne : AGEFOS PME signataire ...

Services à la personne : AGEFOS PME signataire ... | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Services à la personne : AGEFOS PME signataire de l’EDEC en faveur de l’autonomie on Services à la personne curated by Stéphanie Ode (RT @Matelice: Services à la personne : AGEFOS PME signataire de l’EDEC en faveur de l’autonomie...
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Lancement du Plan pour les métiers de l'autonomie et signature de l'accord pour l'Engagement pour le Développement de l'Emploi et des Compétences « Autonomie »

Lancement du Plan pour les métiers de l'autonomie et signature de l'accord pour l'Engagement pour le Développement de l'Emploi et des Compétences « Autonomie » | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Lancement du plan pour les métiers de l'autonomie avec la signature d'un accord EDEC. http://t.co/Dqy55WFKcN
more...
No comment yet.
Scooped by Alcide Rigaud
Scoop.it!

Auxiliaire de Vie Scolaire » Amendement pour le CDI pour les AVS ...

Auxiliaire de Vie Scolaire » Amendement pour le CDI pour les AVS ... | formation - emploi - autonomie | Scoop.it
Le 4 novembre 2013 a été voté à l'assemblée nationale un amendement concernant la future CDIsation des accompagnants scolaires. On remarquera que les AVS sont qualifiés de « accompagnant des élèves en situation ...
more...
No comment yet.