(Culture)s (Urbaine)s
3.0K views | +1 today
Follow
 
Scooped by Caroline Turquet
onto (Culture)s (Urbaine)s
Scoop.it!

How to deal with slugs in a permaculture garden

How to deal with slugs in a permaculture garden | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it

In short, the solution is to create an ecosystem in your garden that will help to create a balance.

more...
No comment yet.
(Culture)s (Urbaine)s
Collectif collaboratif autour de l'écologie urbaine: pratiques écologiques et jardinières urbaines, jardins partagés, guerillas dans le 18e, à Paris, en France et dans le monde...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

Carte - Agriculture urbaine IDF

Carte - Agriculture urbaine IDF | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Observatoire de l'agriculture urbaine et de la biodiversité. Se réapproprier la terre et chasse le béton de nos assiettes. Ce site est une ressource, un garde-manger d'idées.
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Paysage et Agriculture
Scoop.it!

Bagneux : des salades pousseront au pied des tours

Bagneux : des salades pousseront au pied des tours | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Une Agrocité, une ferme urbaine comme à Gennevilliers, est en train d’être aménagée dans le quartier populaire des Tertres-Cuverons.

Via Les CAUE d'Île-de-France
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Attitude BIO
Scoop.it!

Nicolas Necker, passionné d'agriculture urbaine souterraine

Nicolas Necker, passionné d'agriculture urbaine souterraine | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Chronique Le portrait par Cyrielle HARIEL diffusée le 02/02/2018 13:51 pendant Circuits courts : Ce trentenaire suisse est passé de la finance à l'agriculture urbaine. Et selon lui, l'avenir de l'agriculture urbaine se situe sous terre.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

When urban agriculture meets food justice…

When urban agriculture meets food justice… | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Urban agriculture is fashionable in developed countries and its boasts a rather positive image of community development. But how do these promises hold? In order to answer the question, researchers from Portland State University and the University of Michigan carried out a review of existing evidence in the United States and Canada.
more...
No comment yet.
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

Les postiers créent leur ferme sur le toit du centre de la Chapelle

Les postiers créent leur ferme sur le toit du centre de la Chapelle | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Après avoir grimpé quatre étages, une odeur de sous-bois vient titiller les narines. L’endroit n’a pourtant rien de bucolique : nous sommes sur l
more...
No comment yet.
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

Le boom de l’agriculture urbaine

Le boom de l’agriculture urbaine | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
A l'occasion du Salon de l'agriculture, «CNRS Le journal» revient sur le mouvement des jardins potagers urbains. Un phénomène qui essaime aujourd’hui en France et en Europe, et qui questionne les chercheurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

Le potager urbain du futur pousse sur le toit d'un centre commercial

Le potager urbain du futur pousse sur le toit d'un centre commercial | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it


À Aubervilliers, une équipe de travailleurs en réinsertion et d’agronomes teste la viabilité d’un projet d’agriculture urbaine, de la culture à la distribution. Le tout, à 20 mètres du sol ! Et ça marche très bien. Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), reportage

C’est le dernier endroit où j’aurais imaginé cultiver des salades… pourtant c’est bien sur le toit d’un centre commercial de chaussures et vêtements dédié aux professionnels que s’est installé le projet CultiCime. Situé à quelques centaines de mètres du (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Paysage et Agriculture
Scoop.it!

Le difficile maintien de l’agriculture aux portes de la ville

Le difficile maintien de l’agriculture aux portes de la ville | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
De plus en plus confrontée à des critiques sur son impact environnemental, l’activité agricole évolue et cherche sa place dans une société désormais préoccupée par la protection de l’environnement. Un temps réduite

Via Les CAUE d'Île-de-France
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Flandres : deux jeunes font revivre la culture du houblon

Flandres : deux jeunes font revivre la culture du houblon | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
A Morbecque, dans les Flandres, deux jeunes de 26 et 29 ans viennent de recréer une houblonnière. Ces cultures caractéristiques de nos paysages disparaissent peu à peu, et les deux amis souhaitent les faire revivre, en expérimentant de nouvelles manières de faire cet "or vert".
Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
more...
Bruno Vitasse \\ Zone-AH!'s curator insight, September 15, 2017 11:42 AM
Chapeau Marc et Édouard #HoublonsdeFrance Superbe boulot !!!
Rescooped by Caroline Turquet from Paysage et Agriculture
Scoop.it!

Une toiture-terrasse qui évolue en potager - Cahiers Techniques du Bâtiment (CTB)

Une toiture-terrasse qui évolue en potager - Cahiers Techniques du Bâtiment (CTB) | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
La Mairie de Paris crée son premier espace vert « comestible » en toiture d'une ancienne caserne. Vigne, fraises et salades bénéficient d'une véritable nappe phréatique artificielle sur étanchéité de surface. 1 - Programme - VÉGÉTALISER LES VILLES ET PRODUIRE EN CIRCUIT COURT Rénover une toiture-terrasse urbaine de 1 000 m² pour y implanter un potager durable.

Via Les CAUE d'Île-de-France
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Paysage et Agriculture
Scoop.it!

Nice: Les jardins partagés se multiplient dans le centre-ville

Nice: Les jardins partagés se multiplient dans le centre-ville | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Les jardins partagés se multiplient ces dernières années dans la capitale azuréenne…

Via Les CAUE d'Île-de-France
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from CLICS de DOC ... les actualités Architecture Urbanisme Environnement du CAUE 67
Scoop.it!

Etat d’alerte sur l’artificialisation des terres / Le Moniteur

Etat d’alerte sur l’artificialisation des terres / Le Moniteur | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it

"L’artificialisation des terres agricoles redémarre avec l’activité économique. L’étude annuelle de la fédération nationale des Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural donne la mesure d’une tendance qui pousse ses dirigeants à tirer la sonnette d’alarme et à plaider pour un renforcement de la régulation du marché."


Via CAUE du Bas-Rhin 67
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Build Green, la curation
Scoop.it!

GrowMore : une jardinière modulaire au design éco-conçu

GrowMore : une jardinière modulaire au design éco-conçu | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it

GrowMore est un concept de jardinage urbain modulaire conçu par les architectes Husum & Lindholm (Copenhague, Danemark) pour la ville de Séoul en Corée du Sud. Il améliore notre connaissance de production locale et offre une « pause » dans l’architecture du paysage urbain dynamique pour que les gens puissent produire leur propre nourriture localement.

(...)


Via Build Green
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Paysage et Agriculture
Scoop.it!

Quand la forêt s'invite en ville

Quand la forêt s'invite en ville | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it

Une forêt sauvage peut-elle être considérée comme un nouveau type de jardin ? Question paradoxale quand un jardin est par définition un espace façonné par l’homme. C’est la problématique étudiée par de futurs architectes, à travers l’étude de la Corniche des Forts à Romainville, site forestier improbable aux portes de Paris où un projet vieux de 17 ans est en train de refaire surface.


Via Les CAUE d'Île-de-France
more...
BAILLOT Patrick's curator insight, January 19, 3:35 AM

Les CAUE réintroduisent le "jardin sauvage" dans les villes.

Une initiative intéressante qui permet de profiter des bénéfices de la nature, en évitant bien des heures d'entretien.

Pas de souci avec le "zéro phyto" dans une forêt, pour l'entretien d'une forêt, même s'il faut quand même prévoir un peu d'élagage.

Rescooped by Caroline Turquet from Attitude BIO
Scoop.it!

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] Le Cocottarium, un poulailler dans la ville pour limiter les déchets

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] Le Cocottarium, un poulailler dans la ville pour limiter les déchets | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
À quelques mètres de sa mairie, la ville de Neuville-sur-Oise (Val-d'Oise) teste un Cocottarium, un "poulailler urbain qui recycle". L'idée est de récupérer les déchets organiques des habitants pour nourrir les poules. Car "avec une poule par personne, on est capable de diminuer en moyenne de moitié nos poubelles ménagères", s'enthousiasme la fondatrice du projet, Aurélie Deroo. 


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
LaDameduCDI's curator insight, February 2, 4:09 AM
De nouveaux auxiliaires pour les déchets des établissements scolaires ?

Rescooped by Caroline Turquet from Attitude BIO
Scoop.it!

Qu'est-ce qu'une zone d'alimentation durable ?

Qu'est-ce qu'une zone d'alimentation durable ? | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it


Grégory Gendre est maire de Dolus, sur l’île d’Oléron.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
Caroline Turquet's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Saint-Laurent-le-Minier (Gard) : ces plantes miracle qui recyclent du poison

Saint-Laurent-le-Minier (Gard) : ces plantes miracle qui recyclent du poison | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Saint-Laurent-le-Minier (Gard) : ces plantes miracle qui recyclent du poison
Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
more...
No comment yet.
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

Une agriculture urbaine à Paris

Une agriculture urbaine à Paris | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Si l’on considère qu’il faut en moyenne 50 m2 de maraîchage pour nourrir une personne, il faudrait mettre en culture 11 000 hectares pour assurer l’autosuffisance en fruits et légumes frais de la population parisienne et 5 000 hectares de plus pour les salariés non-résidents, soit 1,5 fois la surface de Paris. Sans compter les 29,3 millions de visiteurs annuels. Cette population (32,6 millions) représente cependant un potentiel de consommation de produits frais très important. C’est là tout l’enjeu de l’agriculture urbaine: produire, mettre en réseau, faire circuler.
more...
No comment yet.
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

Rooftop Urban Agriculture | Springer for Research & Development

This book guides architects, landscape designers, urban planners, agronomists and society on the implementation of sustainable rooftop farming projects. The interdisciplinary team of authors involved
more...
No comment yet.
Scooped by Caroline Turquet
Scoop.it!

FERRANDI Paris campus de Saint-Gratien crée son propre potager

FERRANDI Paris campus de Saint-Gratien crée son propre potager | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Né d'un partenariat entre FERRANDI Paris Campus de Saint-Gratien et l'association GJPG (Générations Jardins Partagés Gratiennois), soutenue par la Mairie, le projet pédago
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Attitude BIO
Scoop.it!

Développement durable - Roubaix veut produire 730 tonnes de fruits et légumes par an

Développement durable - Roubaix veut produire 730 tonnes de fruits et légumes par an | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Voir des microfermes, des espaces de production agricole en ville, ce n’est plus une utopie. Roubaix veut être pionnière avec son projet de ville nourricière. Des sites existent et des volontaires se sont manifestés pour produire des fruits et légumes de manière rentable.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
Catherine Bossis's curator insight, October 13, 2017 3:18 AM
Belle initiative
Centre Ressource du Développement Durable 's curator insight, October 18, 2017 11:25 AM
L’origine Une plante, ça ne pousse pas bien dans une terre pauvre. Et c’est cette évidence qui est le maillon qui relie cette volonté de développer une agriculture urbaine et l’initiative, déjà bien ancrée à Roubaix, du zéro déchet. C’est dans ce cadre que la pratique du compostage a été relancée avec l’installation de Biobox. On en compte six à Roubaix, chacune collectant les épluchures et autres marcs de café de 30 à 50 ménages en moyenne. Une vraie ressource à utiliser. La ville, qui a expérimenté des tours potagères alimentées en déchets compostables, prévoit d’en distribuer bientôt une centaine. Et pourrait utiliser cet engrais naturel à plus grande échelle : celle d’une véritable agriculture. 2 Un objectif Une production agricole en ville répond à un objectif : contribuer à l’approvisionnement alimentaire de la population urbaine. L’idée est de fournir 50 % des fruits et légumes locaux consommés par 10 % de la population, ce qui équivaut à 730 tonnes par an. Les calculs montrent qu’il faudrait 23 hectares pour y parvenir. 3 Ce qui existe déjà Des fruits et des légumes qui ont poussé à Roubaix, cela fait longtemps qu’on en consomme. Il existe 350 jardins familiaux et partagés soit plus de 8 hectares, sans compter les carrés potagers dans les jardins. La ville a entre 200 et 300 demandes d’attribution d’une parcelle. Dans le cadre de ce projet de ville nourricière, l’idée, réclamée d’ailleurs par l’écologiste Myriam Cau, c’est que la ville accompagne ces cultivateurs familiaux pour mieux tirer profit de la terre. 4 Combien Dans une étude commandée par la ville, 14,8 hectares de terrains disponibles ont été identifiés, dont 13,9 avec une surface supérieure à 1000 m². Dans le lot, beaucoup de friches, où il n’y a pas de projet de construction prévue et pour lesquelles l’agriculture urbaine peut être une reconversion de court, moyen ou long terme. 5 Pour y faire quoi Tout dépend du type de terrain (terre, sol bituminé), de la nature du sol (terre saine, peu ou très polluée). Tous les modes de culture sont envisagés, des légumes en bacs à la forêt de fruitiers, en passant par la microferme ou la production de lombrics pour composteurs… 6 Trois sites pilotes Des activités agricoles pourraient s’installer sur le site de l’ancienne imprimerie de Nord éclair. PHOTO FRANCOIS FLOURENS Des activités agricoles pourraient s’installer sur le site de l’ancienne imprimerie de Nord éclair. PHOTO FRANCOIS FLOURENS Trois sites ont été identifiés pour montrer la viabilité du concept. Le premier, pour une petite surface, concerne un pied d’immeuble, dans le quartier de Fresnoy-Mackellerie. Le second, c’est ce délaissé urbain situé à l’angle de la rue de Lannoy et de la rue Saint-Hubert : 1000 m² où une véritable activité de production peut être envisagée. Dernière surface à expérimenter, l’ex-site Nord éclair, rue d’Alger : 2,5 hectares où plusieurs activités pourraient cohabiter. Une première ferme dès le printemps, pour produire «rentable» Elles doivent contribuer à remettre du vert en ville, certes. Mais l’image de la ferme urbaine avec ses petites poules qui caquettent gaiement au pied d’arbres fruitiers et entre les salades, ce n’est pas exactement ce qu’imagine la ville pour ce projet. « Il faut sortir du poétique et aller chercher l’économique », résume Alexandre Garcin, l’adjoint au maire chargé du développement durable. Économique pour des habitants qui économisent l’achat de quelques légumes, bien sûr, mais l’agriculture urbaine vise une autre dimension : celle qui crée de la richesse. « Il n’est pas question de soutenir à coups de subventions un modèle qui ne serait pas viable. » Sur ce point, Alexandre Garcin se montre très clair : si des fermes urbaines doivent voir le jour à Roubaix, ce serait pour poursuivre une activité économiquement rentable. Et qui du point de vue social puisse faire vivre au moins un salarié. De futurs fermiers déjà déclarés Pour atteindre un niveau de production suffisant, les études montrent qu’il faut au moins 2000 m² à cultiver. On en compte 18 à Roubaix, dont deux ont une surface supérieure à 1 hectare. Réussir à en tirer assez de fruits et légumes pour en vivre, cela a déjà convaincu un petit nombre d’agriculteurs urbains. « Nous avons constitué un groupe d’entrepreneurs de l’agriculture urbaine. Nous sommes en contact avec des gens qui sont prêts à se lancer », assure l’adjoint au maire. La prochaine étape, c’est un appel à projets qui sera bientôt lancé pour les différents sites immédiatement disponibles. « La perspective, c’est de voir au printemps 2018 la première activité agricole sur un de ces sites. »
Rescooped by Caroline Turquet from Attitude BIO
Scoop.it!

Cette appli va vous apprendre à jardiner en fonction du calendrier lunaire

Cette appli va vous apprendre à jardiner en fonction du calendrier lunaire | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Que vous soyez jardinier amateur ou professionnel, avec la main verte ou non, avec cette application vous serez en mesure de vérifier quel jour est le plus propice pour vos activit&eac

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
filmstous's comment, September 23, 2017 11:00 AM
https://www.tousfilms.com
Rescooped by Caroline Turquet from jardins partagés
Scoop.it!

Hortus - L'appli des jardins partagés (démo)

Voici la démo complète du prototype d'application sur les jardins partagés que j'ai réalisée pour mon projet de diplôme. Hortus est une plate-forme social

Via Laure
more...
LaDameduCDI's curator insight, February 1, 9:22 AM
Quand Emi et jardinage se rencontre, sur une application amusante à montrer à vos élèves
Rescooped by Caroline Turquet from Attitude BIO
Scoop.it!

La révolte des agriculteurs bio français contre une bio européenne au rabais

La révolte des agriculteurs bio français contre une bio européenne au rabais | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Cela fait trois ans que la Commission Européenne souhaite réviser le règlement bio européen, pour, selon elle, mieux s’adapter “aux préoccupations des consommateurs et des producteurs“. Un objectif louable, mais les agriculteurs bio français ne sont pas de cet avis. Pour Etienne Gangneron, de la Chambre d’Agriculture, ce projet va même à l’encontre d’une “réassurance des consommateurs“. Les acteurs français de la bio se sont donc unis pour éviter de créer une bio européenne au rabais.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Caroline Turquet from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Rennes: Des radeaux végétalisés pour habiller la Vilaine

Rennes: Des radeaux végétalisés pour habiller la Vilaine | (Culture)s (Urbaine)s | Scoop.it
Le projet a été initié par des habitants dans le cadre du budget participatif…
Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
more...
No comment yet.