Des modèles informatiques pour prédire les terrains de chasse des chauves-souris en Camargue « Chiroblog | Biodiversité | Scoop.it
Au cours de la dernière décennie, les modèles d’habitat potentiels (Habitat Suitability Models, HSMs), ou modèles de distribution d’espèces (Species Distribution Models, SDMs), ont reçu une attention considérable dans les études de conservation et ont généré un large éventail d’applications. Ces modèles ont été utilisés à la fois pour identifier les variables environnementales qui influencent la distribution des espèces et aussi pour prédire leurs distributions en fonction de différentes variables. Ces modèles ont été utilisés jusqu’à présent principalement pour prédire des distributions à large échelle. Ils peuvent cependant être également utilisés à des échelles spatiales plus fines pour répondre à des objectifs de conservation.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter