entertainment and more
214 views | +0 today
Follow
entertainment and more
everything about entertainment
Curated by Olivier Gilbon
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Wild Bunch : pour une diffusion 100% digitale des films de cinéma

Wild Bunch : pour une diffusion 100% digitale des films de cinéma | entertainment and more | Scoop.it
Olivier Gilbon's insight:

A nouveau Vincent Maravel crée l'évènement ; il choisit de bousculer le secteur du cinéma pour s'adapter aux nouveaux usages pourquoi seule la TV serait impactée par le digital ?

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Chanel lance son casque Beats By Dre à 5000 $

Chanel lance son casque Beats By Dre à 5000 $ | entertainment and more | Scoop.it
Comment la communication du luxe s’est-elle adaptée au digital ?
Olivier Gilbon's insight:

5000$ ! Sérieux ? 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Colette loves Batman

Colette loves Batman | entertainment and more | Scoop.it
Olivier Gilbon's insight:
Gotham City s'invite chez Colette! 
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Netflix acquiert auprès de Warner une série sur "Batman" - Le film français

Netflix acquiert auprès de Warner une série sur "Batman" - Le film français | entertainment and more | Scoop.it
Le film français
Olivier Gilbon's insight:

Netflix ou "le coup médiatique permanent" pas une journée (ou demi-journée) sans qu'une annonce soit faite !

Selon le Film Français Netflix et Warner Bros. Worldwide Television ont signé mardi 2 septembre, un accord autour de la diffusion de Gotham.

Cette nouvelle série, ne sera pas une exclusivité Netflix apparemment puisqu'elle sera diffusée dans un premier temps  à la télévision sur la Fox puis par l'opérateur Web américain.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Le musée du Street Art sur Google

Le musée du Street Art sur Google | entertainment and more | Scoop.it
Olivier Gilbon's insight:

"Le Street Art Project permet ainsi d’explorer les 9 étages et 450 m⊃2; de plafonds et murs peints de la célèbre Tour Paris 13 aujourd'hui démolie ou encore les fresques disparues du projet 5Pointz à New York."

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Salon du jeu vidéo : des joueurs toujours plus satisfaits

Salon du jeu vidéo : des joueurs toujours plus satisfaits | entertainment and more | Scoop.it
A l'E3 de Los Angeles, le plus grand salon mondial consacré aux jeux vidéo, les utilisateurs constatent chaque année une amélioration continue des jeux.
Olivier Gilbon's insight:

Une industrie en parfaite osmose avec son public, ces derniers constatent chaque année la progression, l'amélioration des jeux, la prise en compte et une parfaite connaissance des attentes, des usages, des envies, c'est très impressionnant, et me semble assez unique.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Le football grandeur nature avec Nike

Le football grandeur nature avec Nike | entertainment and more | Scoop.it
Olivier Gilbon's insight:

The last Game, le troisième volet et dernier opus de la campagne #riskeverything.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

The Dancers : La nouvelle émission-événement arrive dès le 9 juin sur TF1 !

The Dancers : La nouvelle émission-événement arrive dès le 9 juin sur TF1 ! | entertainment and more | Scoop.it
News The Dancers : Événement ce lundi 9 juin sur TF1 avec le lancement de la nouvelle émission "The Dancers" : douze jeunes danseurs seront en compétition sous le même ...
Olivier Gilbon's insight:

La nouvelle émission de TF1 qu'on aurait pu appeler "revenez les jeunes" aussi ;-) c'est dixit TF1 la rencontre de Fame et Friends ! 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Influencia - DATA TRENDS - Lick : la première chaîne de magasins au monde dédiée aux objets connectés

Influencia - DATA TRENDS - Lick : la première chaîne de magasins au monde dédiée aux objets connectés | entertainment and more | Scoop.it
Les objets connectés ont désormais leurs points de vente ! Lick, un réseau dédié uniquement à ces produits vient de voir le jour. C'est une première et elle est française ! Précisions par son fondateur Stéphane Bohbot...
Olivier Gilbon's insight:

Bien sûr ça parait évident un concept store pour les objets connectés, il semblerait par contre qu'ils aient privilégié le off line, le site n'étant pas ouvert ! 

A suivre ... 

more...
No comment yet.
Rescooped by Olivier Gilbon from (Media & Trend)
Scoop.it!

Les producteurs stars de YouTube aiguisent l'appétit des grands groupes : Après Maker Studios, racheté par Disney, Fullscreen pourrait lui aussi se faire absorber.

Les producteurs stars de YouTube aiguisent l'appétit des grands groupes : Après Maker Studios, racheté par Disney, Fullscreen pourrait lui aussi se faire absorber. | entertainment and more | Scoop.it
Après Maker Studios, racheté par Disney, Fullscreen pourrait lui aussi se faire absorber.

 

Créé il y a à peine deux ans, Fullscreen pourrait bien céder aux avances d'un très gros groupe de médias 

Pas moins de 4 entreprises sont en train de faire monter les enchères pour acquérir Fullscreen, l'un des producteurs stars de YouTube. Créé il y a à peine deux ans, celui-ci présente de sérieuses chances de se faire absorber dans les mois qui viennent par Time Warner, AOL, Yahoo! ou le studio de cinéma Relativity Media. Il suivrait alors l'exemple de son concurrent Maker Studios, qui vient de rejoindre le giron de Disney pour 500 millions de dollars, un montant qui pourrait même doubler s'il atteint une certaine performance. L'an dernier, le studio Dreamworks avait déjà ouvert la voie en s'emparant d'un producteur plus modeste, AwesomenessTV .

Pourquoi un tel engouement ? Certains anticipent un début de révolution dans le monde des médias, permettant aux internautes de regarder des contenus vidéo de qualité sans dépendre du câble. A l'instar de Netflix, le champion du streaming sur Internet, ces producteurs espèrent en effet capter une audience suffisamment importante pour concurrencer les grands acteurs du câble (HBO, AMC, etc.)

Phénomènes du Web

Leurs noms sont évidemment moins connus que ceux des acteurs stars qu'ils produisent. Le suédois PewDiePie (14 millions d'abonnés sur YouTube), l'américain Devin Super Tramp (1,4 million d'abonnés) et le français Norman (2,4 millions) sont ainsi de véritables phénomènes sur le Web. Au total, Fullscreen affiche pourtant 380 millions d'abonnés. Ses vidéos sont vues plus de 3 milliards de fois tous les mois ! L'entreprise a généré entre 50 et 70 milliards de dollars de revenus l'an dernier. Elle n'est pas encore rentable mais n'en présente pas moins un modèle extrêmement attractif pour les grands groupes de médias : à l'aide d'algorithmes, elle détecte les vidéos autoproduites qui font le plus parler d'elles sur la Toile. Quand elle repère un bon amateur, elle lui envoie un contrat de production de façon électronique. Une fois le contrat signé, elle dope l'audience des clips en mettant en avant les vidéos sur différentes chaînes ou carrefours d'audience qu'elle a su créer sur le Web.

Aux yeux des annonceurs, ces contenus diffusés gratuitement ont l'avantage de cibler une population jeune et masculine, classée comme l'une des plus réfractaires à la télévision et à la presse écrite. Si l'audience est au rendez-vous, les Fullscreen ou Maker Studios se chargent de monétiser le trafic via des publicités précédant les clips, ou jouent ouvertement de l'arme du placement de produits dans les vidéos des artistes. Ce nouveau canal permet même aux marques de devenir elles-mêmes productrices de séries : Motorola, par exemple, s'est imposé comme le sponsor officiel de la série « RCVR ». Autre avantage : ces vidéos sont massivement regardées à partir de téléphones portables (40 %), ce qui est crucial pour les annonceurs.


Via Virginie Colnel
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Pub digitale US: 5,15 Mds $ investis en media & entertainment

Pub digitale US: 5,15 Mds $ investis en media & entertainment | entertainment and more | Scoop.it
Olivier Gilbon's insight:

les investissements publicitaires digitaux dans le secteur media & entertainment devraient représenter 10,3% des investissements totaux en publicité digitale. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Olivier Gilbon from (Media & Trend)
Scoop.it!

Bertrand Meheut : « Canal + doit être un acteur de premier plan dans le monde »

Bertrand Meheut : « Canal + doit être un acteur de premier plan dans le monde » | entertainment and more | Scoop.it

Le patron du groupe Canal  + a le soutien de son actionnaire pour un développement à l'international.

 

Le président du groupe Canal + dévoile ses ambitions dans le monde. Il reste aux commandes.

 

LE FIGARO. - Canal + fête  ses 30 ans. L'«esprit Canal»  est-il intact?

 

Bertrand MEHEUT. - Aufil du temps, nous avons réinventé sans cesse l'éditorial de la chaîne en fonction des attentes du public. Canal + joue toujours son rôle de révélateur de talents comme Omar Sy, Frédérique Belle, Guillaume Gallienne… Bref, notre marque de fabrique, c'est de découvrir de nouveaux talents ou de nouveaux formats. Aucune autre chaîne ne peut revendiquer un tel foisonnement de créativité. Nous restons une chaîne qui fait la différence. Nous avons fait évoluer les modes de consommation. En 1984, Canal+ était une chaîne sur le téléviseur. En 2014, c'est six chaînes disponibles sur tous les écrans et à la demande.

 

La chaîne est-elle toujours au centre de l'écosystème du cinéma?

 

L'industrie du cinéma français ne serait pas aussi dynamique sans Canal +. Nous investissons 200 millions d'euros par an dans ce secteur, soit davantage que toutes les autres chaînes réunies. C'est un investissement vertueux car le cinéma français est un élément constitutif de l'offre de Canal +. C'est une marque distinctive alors que les séries américaines sont omniprésentes. Nous investissons aussi beaucoup via StudioCanal, qui a développé une très forte expertise dans le cinéma et les séries européennes en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans les pays scandinaves, là où la créativité est particulièrement forte.

 

Et dans le sport?

 

C'est l'autre pilier d'une offre de télévision premium. Le sport et la télé payante sont indéfectiblement liés. Plus les chaînes payantes investissent dans le sport, plus le spectacle est attrayant pour les abonnés. Canal + investit 700 millions d'euros chaque année dans le sport, soit le double qu'il y a dix ans. Même si je regrette l'inflation des coûts des droits sportifs, je ne suis finalement pas mécontent que beIN Sports existe. C'est une offre complémentaire de la nôtre et beIN Sports nous permet de répartir le coût financier des droits de la Ligue 1. Canal +, qui est une chaîne premium généraliste, offre le meilleur de la compétition et beIN sports, qui est une chaîne 100 % sport, une offre de complément. Cette répartition a permis de sécuriser les droits de la L1 jusqu'en 2020 pour un prix raisonnable. C'est la ligue 1 qui suscite vraiment les abonnements. Le Top 14 de rugby, que nous avons valorisé au fil des ans, est très important mais n'est pas pour autant un droit aussi premium que la L1. Le Top 14 est le premier droit que j'ai acheté en arrivant à Canal + en 2002 et nous ferons le maximum pour le conserver.

 

Le groupe perd-il des abonnés?

 

Le groupe a atteint en France 6 millions de foyers abonnés, en croissance sur un an. Ce qui change, c'est que les abonnés sont moins nombreux à avoir deux abonnements, l'un à Canal + et l'autre à CanalSat, l'offre multichaînes. En un an, le nombre d'abonnements en France est ainsi en diminution de quelques milliers, ce qui est assez peu rapporté aux 9,5 millions d'abonnements en métropole et encore moins comparé aux quelque 15 millions que le groupe compte.

 

Canal + ne dégage pas de résultat. CanalSat fait-il tout le profit?

 

On ne peut raisonner de cette façon. Le groupe Canal + dégage 600 millions d'euros de résultat en 2013. Certes CanalSat est le plus contributif mais ce sont bien les chaînes Canal + qui tirent toute notre offre. Sur CanalSat, je vois depuis quelques temps une revitalisation des ventes. Sur un an, le nombre d'abonnés est stable, après une période de légère décroissance. CanalSat est en train de convaincre de l'attractivité de son offre. Les opérateurs télécoms ADSL préfèrent de plus en plus distribuer CanalSat.

 

Avec Netflix et beIN Sports, les Français peuvent avoir une offre sport-ciné-séries pour 20 euros.  Le prix de Canal + à 40 euros n'est-il pas trop élevé? Faut-il le baisser?

 

Je ne pense pas. D'abord, une offre entre 30 et 40 euros chez Canal + n'a rien à voir avec la somme des offres beIN Sports plus Netflix. Canal + a le meilleur du sport et tous les films les plus récents. Vous comparez une offre premium à une offre de deuxième ordre. Par ailleurs, CanalPlay et ses 520.000 abonnés est la première offre de SVOD en France, devant Netflix.

 

Avec la crise, les Français peuvent-ils arbitrer et trouver moins cher?

 

Les Français sont conscients de la valeur de notre offre: quand un abonné consomme environ huit films par mois sur Canal +, c'est l'équivalent de plus de 100 euros par personne en places de cinéma.

De plus, Canal + est contraint dans son modèle économique. Nous achetons des droits à des coûts très élevés, environ 1,3 milliard d'euros par an. Notre rentabilité est limitée et nous n'avons pas la flexibilité de baisser nos prix. Avec 10 millions d'abonnements, si nous baissons nos prix de 1 euro par mois, l'impact sur notre rentabilité serait de 120 millions d'euros par an. Il suffirait donc de baisser nos prix de trois euros pour passer dans le rouge en France. Et 3 euros en moins ne serait même pas perçue par le consommateur comme une véritable baisse des prix.

 

SFR-Numericable est-il un concurrent dangereux sur la distribution de télévision payante?

 

Numericable est un cas particulier. C'est un concurrent mais je le vois surtout comme un partenaire pour Canal + même si CanalSat n'est pas disponible sur Numericable. Je pense que Numericable-SFR tirerait plus de bénéfice à vendre CanalSat plutôt que de créer son propre bouquet.

 

Quelle est votre stratégie dans la télévision gratuite?

 

L'idée est de créer un pôle d'une certaine taille critique avec D8 et D17. C'est une diversification de nos revenus. C'est modeste mais cela constitue un bon relais de croissance. Notre métier de base reste la télé payante.

 

Quelles sont vos ambitions à l'international?

 

L'international est indispensable pour amortir les coûts du cinéma et des séries. En Pologne, nous sommes opérateur de la chaîne payante C+. En Afrique, nous sommes distributeur de télévision payante dans 23 pays et nous avons 1,3 million d'abonnés qui payent 19 euros par mois. Ce continent a un potentiel considérable, en particulier dans les zones francophones qui vont connaître un triplement de leur population d'ici à 2050, pour atteindre 750 millions d'habitants. Nous lançons en Afrique A +, la première chaîne panafricaine avec 100 % de contenus locaux, et prenons une participation majoritaire dans Théma, une société d'édition et de distribution de chaînes africaines. Nous postulons aussi pour obtenir des fréquences de TNT. Nous pensons que le marché publicitaire africain va se développer. Aujourd'hui, nous ne faisons qu'entre 5 et 10 millions d'euros de pub en Afrique. Nous allons renforcer notre régie publicitaire début 2015.

 

Vos relations avec Vincent Bolloré sont-elles bonnes?

 

Mes relations avec Vincent Bolloré sont très bonnes et confiantes. Il est passionné par ce secteur. Nous avons des échanges approfondis sur la manière de travailler et sur nos enjeux critiques. L'industrie des contenus a un immense potentiel de développement dans le monde et Canal + doit être un acteur de premier plan. Que Vivendi se soit recentré sur les médias est une chance pour nous car cela nous donne de nouvelles et fortes perspectives de développement.

 

Préparez-vous votre succession avec Rodolphe Belmer?

 

Ce n'est pas un sujet urgent. La durée de mon mandat non plus car je suis révocable à tout moment par l'actionnaire. Depuis l'arrivée de Vincent Bolloré, nous sommes engagés dans la construction du nouveau Vivendi.


Via Virginie Colnel
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Netflix réagit avec des GIF dans une campagne d’affichage

Netflix réagit avec des GIF dans une campagne d’affichage | entertainment and more | Scoop.it
Comment Netflix réussit à surprendre avec une campagne innovante, après un lancement un peu trop attendu ? Arrivé dans l'hexagone bien après les rumeurs et
Olivier Gilbon's insight:

NetFlix ne lache pas la pression et mix intelligemment plan media puissant et création de culture digital : le GIF animé.

Bien vu.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Netflix s'empare de Wakfu

Netflix s'empare de Wakfu | entertainment and more | Scoop.it
Le studio français Ankama a vendu les droits de diffusion de son dessin animé au service américain de VOD.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

La plateforme de vidéos Twitch expliquée à mes grand-parents

La plateforme de vidéos Twitch expliquée à mes grand-parents | entertainment and more | Scoop.it
Pixels tente de répondre à toutes les questions que vous n'osez pas poser sur Twitch, dont le rachat par Amazon a été annoncé dans la nuit.
Olivier Gilbon's insight:

Alors qu'Amazon annonce le rachat de Twitch pour 1 milliard de $ (décidément c'est le prix fixe pour tout achat de start-up aux US), se pose la question : au fait c'est quoi twitch ? Merci Lemonde pour l'explication

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Une vitrine interactive pour « La Belle et la Bête »

Une vitrine interactive pour « La Belle et la Bête » | entertainment and more | Scoop.it
Le film de Christophe Gans avec Vincent Cassel et Léa Seydoux s'invite dans des vitrines des Galeries Lafayette. Cinq tableaux reprennent les décors du film : une merveilleuse vitrine interactive révèlera le domaine mystérieux de la Bête, le hall majes­tueux du château de la Bête à l’escalier magis­tral, la salle à manger grandiose, et enfin…
Olivier Gilbon's insight:

Les studios français sont capables parfois de mettre en place de belles opérations digitales innovantes

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

UK entertainment & media industry projected to hit £64bn by 2018

UK entertainment & media industry projected to hit £64bn by 2018 | entertainment and more | Scoop.it
The latest forecast for the UK entertainment and media industry has painted a picture of sustained optimism in the sector, with rapid...
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Les principales annonces de Microsoft à l'E3

Les principales annonces de Microsoft à l'E3 | entertainment and more | Scoop.it
Peu de grandes annonces, mais beaucoup de titres ont été montrés durant ces « 90 minutes intégralement dédiées au jeu », du dernier Call of Duty au futur Tomb Raider.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Jeuxvideo.com cédé à Webedia pour 90 millions d’euros

Jeuxvideo.com cédé à Webedia pour 90 millions d’euros | entertainment and more | Scoop.it
C’est l’un des acteurs historiques du Web français qui change de propriétaire. Jeuxvideo.com, site d’information sur les jeux vidéo, a...
Olivier Gilbon's insight:

Finalement on parlait de 30 ou 60M maximum ce matin, et le soir c'est 90 M€ .. ouch.

Webedia met la main sur la référence absolue du jeux vidéo sur le web .. 

Et maintenant ? Il se passe quoi ?

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Exclusif : Webedia en discussions avancées pour racheter JeuxVideo.com

Exclusif : Webedia en discussions avancées pour racheter JeuxVideo.com | entertainment and more | Scoop.it
Le groupe pourrait finaliser rapidement l'acquisition du site dédié aux jeux-vidéo, selon nos informations.
Olivier Gilbon's insight:

Webedia continue son très fort développement dans l'entertainment. 

Le rachat de JeuxVideo.com  lui permettrait de doubler son nombre de pages vues : le groupe en a enregistré 375 millions en mars, contre près de 317 millions pour JeuxVidéo.com.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

Le 13h de la com by Stratégies

Olivier Gilbon's insight:

Europa Corp voit son chiffre d'affaires annuel progresser de 15%

 

Europa Corp, la société de production et de distribution de Luc Besson, a annoncé un chiffre d'affaires annuel 2013-2014 en hausse de 15%, à 213 millions d'euros, soutenu notamment par la production de séries télévisées. Les revenus tirés de ces dernières ont crû de 27%, à 36,2 millions d'euros, grâce notamment à la livraison à TF1 de la saison 2 de No Limit et de la première saison de Taxi Brooklyn, ainsi qu'à la livraison à France Télévisions de la série Le Passager. L'exercice 2014-2015 sera marqué par la sortie de la troisième saison de No Limit et par la poursuite de l'exploitation (notamment internationale) de la première saison de Taxi Brooklyn.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

SVOD : Orange s'associe à Jook Vidéo

SVOD : Orange s'associe à Jook Vidéo | entertainment and more | Scoop.it
Olivier Gilbon's insight:

ça s'accélère dans l'offre SVOD, qui décolle enfin (est-ce l'arrivée de Netflix ?)

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Gilbon
Scoop.it!

«Maps to the Stars» sur Twitter: les fans ne font pas la palme

«Maps to the Stars» sur Twitter: les fans ne font pas la palme | entertainment and more | Scoop.it
Qu'a retenu le réseau social du film de Cronenberg, quelles conclusions en tirer ? Une analyse en quelques milliers de caractères.
more...
No comment yet.