Orientation
1.9K views | +0 today
Follow
Orientation
Dispositifs d'accompagnement, insertion professionnelle, passerelles, procédures d'admisssion...
Curated by SORES - AEFE
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

« Une double compétence améliore les conditions d’emploi »

« Une double compétence améliore les conditions d’emploi » | Orientation | Scoop.it
Le Monde : « Les formations complémentaires de type mastère spécialisé sont-elles un plus pour les jeunes diplômés ? »

Pierre Lamblin : « Avoir une double compétence est un plus. Mais les études que nous avons réalisées montrent qu’une formation complémentaire favorise moins l’emploi que les conditions d’emploi : les diplômés qui ont une double compétence trouvent davantage d’emplois-cadres avec des rémunérations plus élevées. Une formation complémentaire ne doit pas se faire juste « pour le plaisir », il faut que cela s’intègre dans un projet professionnel et personnel qui fait sens, en adéquation avec les besoins des entreprises. Mais l’important pour le recruteur sera toujours le socle technique de base. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Résultats APB 2017 : le tirage au sort à l’entrée à l’université touche 169 licences

Résultats APB 2017 : le tirage au sort à l’entrée à l’université touche 169 licences | Orientation | Scoop.it
« Avec 40 000 étudiants supplémentaires attendus à la rentrée 2017, la tension s’accroît à l’entrée de l’université. Le tirage au sort, pratiqué lorsque le nombre de places est insuffisant pour répondre à la demande, touche de plus en plus de filières […] »
« Le nombre de licences sous tension concernées par le tirage au sort s’élève à 169 cette année, contre 78 mentions l’an dernier. […] »
« Il n’est pas encore possible de connaître le nombre de bacheliers ou étudiants en réorientation qui seront finalement écartés par le tirage au sort cette année. Pour l’instant, ceux qui n’ont eu de place dans ces filières ont été placés sur « liste d’attente ». Une partie bénéficiera de désistements de candidats (notamment en cas d’échec au bac), au fil des phases d’admission sur APB. »
« Le ministère n’a pas détaillé les filières concernées par le tirage au sort. D’après les affectations effectuées via l’algorithme d’APB jeudi 8 juin, les taux de satisfaction des premiers vœux des candidats s’élèvent pour cette première phase d’admission à 93 % en première année commune des études de santé (Paces), 76 % en droit, 70 % en psychologie et seulement 54 % en Staps. »
[…]
« Au total, 652 980 candidats ont eu une proposition d’admission dans un cursus dès cette première des trois phases d’admissions prévues par la procédure APB, précise le ministère « dont 400 861 sur leur premier vœu (soit plus de 61% des propositions) ». »
« C’est une première. En Ile-de-France, 857 lycéens ou étudiants en réorientation ont été pour l’instant recalés à l’entrée de la première année commune des études de santé (Paces). Ils sont sur liste d’attente, alors qu’ils ont placé cette filière en vœu numéro un dans leur liste de choix. Un tirage au sort les a écartés : les 7 650 places ouvertes dans les sept UFR de santé de la région n’ont pas suffi à répondre à la demande. »
« Le ministère a immédiatement réagi et s’est engagé à trouver une solution en urgence, pour éviter tout tirage au sort. A l’issue d’une réunion des doyens de médecine et des présidents d’université franciliens, vendredi en fin de matinée, il a assuré que « tous les candidats relevant du secteur géographique d’Ile-de-France et ayant placé PACES en vœu 1 absolu se verront proposer une place en PACES le 26 juin lors de la 2eme phase d’APB ». »
« Les licences universitaires – y compris la première année commune aux études de santé (Paces) – concentrent toujours la majorité des premiers vœux des candidats : 39,1% les ont fait figurer en vœu numéro 1 de leur liste de souhaits, sur la plate-forme d’APB. »
« Viennent ensuite : la filière STS, vers laquelle 28,8 % des candidats ont dirigé leur premier vœu, les IUT (13,7 %) et les classes préparatoires aux grandes écoles (8,3 %). Des chiffres relativement stables par rapport à 2016, relève le ministère. Quatre mentions de licence concentrent à elles seules 50 % de ces demandes : le Paces (17 %), le droit (14 %), les Staps (11 %) et la psychologie (7 %). »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

« Le taux d’insertion professionnelle de nos étudiants en design ? 95 % »

« Le taux d’insertion professionnelle de nos étudiants en design ? 95 % » | Orientation | Scoop.it
« Formation réputée à l’international, l’Ecole de design Nantes Atlantique voit chaque année un grand nombre de ses diplômés partir travailler à l’étranger. Frédéric Degouzon, directeur stratégie, communication & développement, revient sur l’évolution du métier. » [...]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Procédures d'admission

« La présente circulaire définit les règles et les procédures d'admission en première année de licence ou en première année commune aux études de santé, lorsque les candidats sollicitent une préinscription via le portail Admission Post-Bac. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Près d’un nouvel interne sur dix n’a pas passé le concours de médecine

Près d’un nouvel interne sur dix n’a pas passé le concours de médecine | Orientation | Scoop.it
« La part des diplômés européens et des étudiants issus des admissions parallèles à passer les épreuves classantes nationales, qui ont remplacé l’internat, devrait continuer de progresser. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Très attractives, les écoles d’art deviennent plus sélectives

Très attractives, les écoles d’art deviennent plus sélectives | Orientation | Scoop.it
« Alors que de nombreux candidats passent aujourd’hui par des prépas, la cinquantaine d’établissements d’arts plastiques tente toutefois d’assurer de la diversité dans leur recrutement. »
[…]
« […] « depuis que les écoles d’arts sont entrées dans le système européen LMD [licence, master, doctorat], nos formations ne font plus peur aux parents, assure Emmanuel Tibloux, directeur de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon (Ensba) et président de l’association qui regroupe toutes ces écoles (l’Andea). Elles se sont normalisées aux yeux de la population, créant un appel d’air ». L’amélioration de l’insertion professionnelle des diplômés aurait aussi joué, entre autres portée par le développement de la spécialité design dans les écoles. « La valorisation de la créativité et de l’innovation dans les discours dominants » a fait le reste. »
[…]
« A la fois cause et conséquence de la hausse du nombre de candidats, le passage par la classe prépa a en effet tendance à se généraliser chez les candidats, et donc chez les admis, des écoles d’arts plastiques. De 15 % du total des élèves pour les moins concernées, jusqu’à près de 80 % pour les formations les plus demandées […] »
« La classe prépa, comme son équivalent Manaa (mise à niveau en arts appliqués) pour les écoles d’arts appliquées, sert aussi à combler le manque de culture et de pratique artistique des bacheliers, selon certains directeurs d’école. En cause, la place réduite et le peu d’importance accordée à l’art dans l’enseignement secondaire, plaident-ils. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Comment évaluer un bachelor commerce

Comment évaluer un bachelor commerce | Orientation | Scoop.it
« La plupart des écoles de commerce proposent désormais un bachelor – parfois plusieurs. Mais d’un programme à l’autre, les caractéristiques diffèrent : cursus en trois ou quatre ans, contenus d’enseignement qui varient selon les ­écoles, sélection sur dossier ou concours, ouverture internationale plus ou moins marquée… Quant aux tarifs, ils peuvent évoluer du simple au double – de 6 000 à 11 000 euros par an le plus souvent, ceux du réseau Ecoles de gestion et de commerce (EGC) tournant autour de 4 000 euros.
Dans ces conditions, comment choisir son programme ? Sur quels critères ? […] » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Etudier dans un fac ou école française... à l’étranger

Etudier dans un fac ou école française... à l’étranger | Orientation | Scoop.it
« Jadis concentrées sur un ou deux sites de l’Hexagone, les écoles, mais aussi quelques universités, sont de plus en plus implantées aussi à l’international. […] » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Comment réussir son admission à Sciences Po ?

Comment réussir son admission à Sciences Po ? | Orientation | Scoop.it
« Avec des promotions réduites, les Instituts d’études politiques (IEP) sont sélectifs et recrutent par concours. Alors, chaque année, plus de 20 000 étudiants sont dans les starting-blocks pour tenter leur chance. Après le concours commun, le taux de réussite oscille, depuis 2008, entre 8 % et 13 %.
Ai-je le bon profil ? Quelles sont les qualités requises pour intégrer un IEP ? Comment se préparer aux examens ? Faut-il faire une prépa ? Anne-Sophie Beauvais, auteure de Sciences Po pour les nuls, vous donne ses conseils. […] »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Mode, hôtellerie, gastronomie : quelles écoles pour les métiers du luxe ?

Mode, hôtellerie, gastronomie : quelles écoles pour les métiers du luxe ? | Orientation | Scoop.it
« Comment se former dans ces secteurs qui contribuent au rayonnement de la France, et où les opportunités d’emploi sont réelles, à condition de viser juste ? Dossier spécial. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Écoles d'ingénieurs : prépa "classique" ou prépa intégrée, comment choisir ?

Écoles d'ingénieurs : prépa "classique" ou prépa intégrée, comment choisir ? | Orientation | Scoop.it
« C'est l'une des principales questions des bacheliers intéressés par une école d'ingénieurs : faut-il passer par une prépa "classique" – une CPGE – ou par une prépa intégrée au sein même d'une école ou d'un réseau d'établissements ? » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Infographie : les femmes sont plus diplômées que les hommes

Infographie : les femmes sont plus diplômées que les hommes | Orientation | Scoop.it
« Une étude de l’Insee montre que les femmes sont plus nombreuses à suivre des études supérieures, mais très peu de formations ont des effectifs paritaires. »

[…]

« […] les jeunes femmes de 18 à 29 sont d’avantage scolarisées que les jeunes hommes. En 2015, elles étaient majoritaires dans le supérieur (55 %), « plus particulièrement aux niveaux de formation les plus élevés (59 % en master) ».

« En parallèle de ce taux de scolarisation plus important, les femmes des jeunes générations sont plus diplômées que les hommes, « alors que l’inverse était vrai pour les générations plus anciennes ». »

[…]

« L’évolution de l’offre de formations en France a donc permis de faciliter l’accès aux études supérieures, particulièrement pour les femmes. Malgré tout, des inégalités subsistent dans le choix de ces études.

« Ainsi, pour 55 % d’étudiantes dans l’enseignement supérieur, celle-ci sont surreprésentées dans les formations paramédicales et sociales, les lettres, langues et sciences humaines, la médecine et pharmacie ou encore le droit. A l’inverse, elles sont moins nombreuses à s’inscrire en prépa, en DUT, en filière scientifiques ou en écoles d’ingénieurs. La parité est trouvée en BTS et dans les écoles de commerce. Ces différences s’expliquent notamment par les filières suivies au lycée. »

« A la rentrée 2015, les classes de terminales L étaient composées à 79,5 % de filles. Elles étaient aussi majoritaires en ES (60,1 %), alors qu’elles étaient sous-représentées en S (46,7%). Mais les différences sont encore plus flagrantes en terminale technologique. Les filles étaient largement majoritaires en Scientes et technologie de la santé et du social (ST2S) (89,1 %), et très minoritaires en Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) (6,6 %). Même constat en terminale professionnelle : 11,9 % de filles dans les formations de la production, contre 65,9 % dans les formations des services. »

Étude de l’INSEE « Femmes et hommes, l’égalité en question »: https://www.insee.fr/fr/statistiques/2586548
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Le niveau d’un élève en sixième est déterminant pour la suite de ses études

Le niveau d’un élève en sixième est déterminant pour la suite de ses études | Orientation | Scoop.it
« Selon une étude de l’Insee, plus encore que le milieu social, c’est le niveau scolaire dès la classe de sixième qui détermine le niveau d’études à la majorité. Un quart des 18-19 ans n’est inscrit nulle part. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Exclusif. APB 2017 : les petits arrangements du ministère "pour éviter le tirage au sort"

Exclusif. APB 2017 : les petits arrangements du ministère "pour éviter le tirage au sort" | Orientation | Scoop.it
« […] les universités ont reçu le 31 mai 2017 un document leur expliquant la marche à suivre technique pour "éviter le tirage au sort". […] »

« Ce mode d'emploi très technique, couplé à un back-office d'APB aménagé, est censé tirer au maximum partie des règles existantes pour limiter le nombre de tirages au sort. […] « […] le document permet aux établissements de réaliser des simulations sur la mise en œuvre – ou pas – d'un tirage au sort, en fonction du nombre d'étudiants acceptés. Les établissements peuvent corriger leurs paramètres jusqu'au 8 juin. »

« Actuellement, lorsque les candidatures sont supérieures aux capacités d'accueil d'une licence, les candidats sont classés. Dans l'ordre, les critères utilisés sont : le fait de résider ou d'avoir obtenu le bac dans l'académie où la formation demandée est proposée, le rang de la licence ou de la Paces parmi l'ensemble des vœux de licence, puis le rang de la licence ou Paces parmi toutes les formations demandées, formations sélectives incluses, et, enfin, la situation de famille. »

« Ces critères permettent de déterminer des groupes de candidats selon leur niveau de priorité. Le tirage au sort est aujourd'hui utilisé sur APB pour départager des candidats au sein d'un même groupe. »

« Le ministère propose donc aux universités de contourner l'écueil du tirage au sort en fixant le rang du dernier candidat "appelé", de manière à ce qu'il corresponde au rang du dernier candidat d'un groupe. Ce "rang limite" a dû être établi par les établissements pour chaque filière en tension, et ce avant le mardi 6 juin 2017. Il s'agit ainsi, autant que possible, de ne pas appeler un trop grand nombre de candidats qui obligerait à en départager certains au sein d'un même groupe. »

« "Ce système permettra de prendre des populations entières de candidats remplissant les mêmes critères de priorité sans aller au tirage au sort", souligne Cécile Lecomte, présidente de la Courroie (Conférence universitaire en réseau des professionnels de l'orientation et de l'insertion professionnelle des étudiants). » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Un an après leur sortie d’études, 82% des jeunes diplômés ont un emploi

Un an après leur sortie d’études, 82% des jeunes diplômés ont un emploi | Orientation | Scoop.it
« Douze mois après avoir obtenu un diplôme de niveau Bac +3 ou plus, les jeunes diplômés de la promotion 2015 sondés par l’Apec sont 82 % à être en emploi. Et à 92 %, ils ont déjà été embauchés une fois depuis leur diplôme. C’est ce qu’indique le baromètre des jeunes diplômés 2017* réalisé par l’Agence pour l’emploi des cadres (Apec). » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

« Les classes prépas sont une élite au bon sens du terme ! »

« Les classes prépas sont une élite au bon sens du terme ! » | Orientation | Scoop.it

« Proviseur du prestigieux lycée Louis-le-Grand de Paris et président de l’Association des proviseurs de lycées ayant des classes préparatoires aux grandes écoles (APLCPGE), Jean Bastianelli trace un portrait de ce que sont pour lui exactement les classes prépas aujourd’hui : entre méritocratie républicaine et travail acharné. » [...]

more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Le ministère teste l'orientation de bacs pro en STS sur avis du conseil de classe

Le ministère teste l'orientation de bacs pro en STS sur avis du conseil de classe | Orientation | Scoop.it
« Dès la rentrée 2017, cinq académies testeront, pendant trois ans, l'orientation des bacheliers professionnels en BTS, sur seul avis du conseil de classe de terminale. Si l’objectif est d'augmenter le nombre de bacs pro en section de technicien supérieur, la question de leur orientation dans les filières sous tension reste en suspens. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Que deviennent les diplômés de l’Ecole normale supérieure ?

Que deviennent les diplômés de l’Ecole normale supérieure ? | Orientation | Scoop.it

[…] « C’est la première fois que l’Ecole normale supérieure (ENS) de la rue d’Ulm, à Paris, effectue une enquête sur l’insertion de ses diplômés, avec dix années de recul : elle a en effet étudié le devenir des élèves sortis de l’école en 2003, dix ans après. » [...]

more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Un Dictionnaire pour l'éducation

Un Dictionnaire pour l'éducation | Orientation | Scoop.it
« Un "Dictionnaire de l'éducation" à quoi et à qui ça sert ? Bien sûr aux chercheurs qui veulent avoir un état de la recherche sur un point précis. Mais aussi à tous ceux qui s'intéressent à l'Ecole, à commencer par les professeurs, qui cherchent à comprendre un système éducatif de plus en plus complexe. De Accountability à Violence en milieu scolaire, le Dictionnaire co dirigé par Agnès Van Zanten et Patrick Rayou, fait un portrait encyclopédique de l'Ecole. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

APB : près de 40.000 candidats supplémentaires pour la session 2017

APB : près de 40.000 candidats supplémentaires pour la session 2017 | Orientation | Scoop.it
« Vers une hausse de 4,9 % du nombre de candidats. Mardi 28 mars 2017, le ministère de l'Éducation nationale a communiqué les premiers chiffres de la session 2017 d'Admission postbac. Entre le 20 janvier et le 20 mars, 853.262 candidats ont créé un dossier sur la plate-forme nationale de préinscription et choisi au moins une formation. Soit 39.700 candidats de plus qu'en 2016. Sur ce nombre, 25.800 sont des élèves de terminale. Les 13.900 autres sont principalement des étudiants en réorientation. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

L’université à l’heure de la compétition

L’université à l’heure de la compétition | Orientation | Scoop.it
« Livres. Une grande lame de fond traverse le monde universitaire depuis une quinzaine d’années : celle de la compétition, désormais à tous les étages, entre les enseignants-chercheurs, les laboratoires, les universités… Deux livres, de Christine Musselin et Danielle Tartakowsky, critiquent le phénomène et ses conséquences. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Le statut d'étudiant-entrepreneur fait le plein chez les jeunes

« Les étudiants français se laissent gagner par l'aventure de la création d'entreprise. C'est ce que laisse penser le bilan du statut d'étudiant-entrepreneur, un dispositif lancé en 2014 pour stimuler le sens de l'entrepreneuriat chez les moins de 28 ans. Cette année, 3.300 d'entre eux se sont déjà portés candidats à l'obtention du statut, contre 1.884 en 2015 et 923 il y a deux ans. Cette année, 2.267 dossiers ont été acceptés, 60 % de plus qu'en 2015. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

APB : que valent les applis d'aide à l'orientation ?

APB : que valent les applis d'aide à l'orientation ? | Orientation | Scoop.it
« Gratuits ou payants, sur smartphone ou ordinateur, de nombreux services proposent aux futurs bacheliers, et plus largement aux jeunes, un peu perdus de les aider à trouver leur voie. […] « peut-on réellement leur faire confiance ? LCI a posé la question à des spécialistes de la question. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

« Les jeunes dédramatisent les choix d’orientation, tandis que l’angoisse parentale a augmenté »

« Les jeunes dédramatisent les choix d’orientation, tandis que l’angoisse parentale a augmenté » | Orientation | Scoop.it
« Le pédopsychiatre Patrice Huerre raconte et décrypte comment le contexte et les choix d’études supérieures ont évolué. [...] » [...]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Les écoles d’ingénieurs alertent sur le manque de diplômés

Les écoles d’ingénieurs alertent sur le manque de diplômés | Orientation | Scoop.it
« Interpellant les candidats à l’élection présidentielle, la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs voudrait diplômer 50 000 élèves dans cinq ans au lieu de 35 000 aujourd’hui. » […]
more...
No comment yet.