Transformations numériques
3.6K views | +0 today
Follow
Transformations numériques
De la formation en e-learning au teletravail, le numerique transforme l'emploi. Et il est le moteur des mutations de nos societes.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by ManpowerGroup France from RH et Talents : recrutement, formation, management, diversité
Scoop.it!

Marc Devillard, Motivation Factory : "Gartner dégonfle la bulle des RSE"

Marc Devillard, Motivation Factory : "Gartner dégonfle la bulle des RSE" | Transformations numériques | Scoop.it
Le cabinet a lancé un gros pavé dans la mare en dressant le constat public que la plupart des réseaux sociaux d'entreprise déployés dans les grands groupes ne servent pas à grand-chose.
more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

La Californie considère les MOOCs pour résoudre les défis de l’enseignement public | L'Atelier: Disruptive innovation

La Californie considère les MOOCs pour résoudre les défis de l’enseignement public | L'Atelier: Disruptive innovation | Transformations numériques | Scoop.it

Le Sénat californien étudie la possibilité de recourir aux MOOCs (cours de masse en ligne et ouverts) pour résoudre le problème des classes surpeuplées des universités publiques, qui met en danger la scolarité de nombreux étudiants. La proposition de loi, sans précédent aux Etats-Unis, pourrait être un déclencheur à l'échelle nationale, voire globale.

ManpowerGroup France's insight:

"L'apparition et le succès soudain des MOOCs (Massive Online Open Courses) a soulevé la question du futur de l'éducation supérieure et, plus spécifiquement, celle de savoir si les cours en ligne peuvent constituer une alternative aux classes. Les MOOCs, qui visent à démocratiser l’enseignement de qualité à une échelle mondiale, sont des cours en ligne accessibles à quiconque dispose d'une connexion Internet. Alors que la majorité des présidents d’universités américaines considèrent que les cours en ligne sont bénéfiques, le problème de leur intégration au système d'éducation actuel est encore discuté, et controversé. Pourtant, l'État de Californie pourrait être, bientôt, le premier à utiliser les MOOCs pour résoudre le problème des classes surbookées que connaissent les universités publiques. Darrell Steinberg, président en exercice du Sénat de l'État de Californie, a introduit un texte qui donnerait la possibilité aux étudiants d’universités d’Etat de suivre des cours en ligne, dans le cas où le cours de leur choix n’est plus disponible, et de valider ce cours en ligne au même titre que les autres.


Résoudre le problème des classes surpeuplées

Selon 20mm, le premier à annoncer la nouvelle, le sénateur Steinberg a affirmé que les 112 collèges publics de l'État ont, chacun, une moyenne de 7 000 étudiants sur listes d'attente. En outre, seuls 16% des 420 000 étudiants des 23 campus de l’université d'État de Californie obtiennent leur diplôme en quatre ans, en partie en raison de l'impossibilité de s'inscrire dans les classes dont ils ont besoin."

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Quartiers numériques et « Big Data » | Les cafés économiques de Bercy

Le projet quartiers numériques selon les propres paroles de Fleur Pellerin, vise à mettre en place quinze quartiers numériques dans les agglomérations ...
more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Clarifying confusion: open content, MOOCs and online learning

Clarifying confusion: open content, MOOCs and online learning | Transformations numériques | Scoop.it

Les contenus ouverts, l’apprentissage en ligne et récemment les MOOCs sont venus enrichir l’environnement d’apprentissage et de formation dans les Universités. Toutefois,  parce qu’ils sont tous arrivés en même temps dans un sens, il y a une certaine confusion sur les concepts et les paramètres de ce que chacune de ces questions se réfèrent. Pour donner des éléments de clarification, Laura Czerniewicz de Openuct initiative a dans ce tableau fait un résumé de ces trois zones superposées montrant leurs similitudes et leurs éléments distinctifs.

more...
No comment yet.
Rescooped by ManpowerGroup France from PARLONS SIRH
Scoop.it!

La révolution du social learning

Karie Willyerd a créé en 2010, Jambok*, une plate-forme de social learning très innovante. La même année, elle publiait The 2020 Workplace, un ouvrage remarqué.

Via Thomas Chardin
more...
Thomas Chardin's curator insight, April 27, 2013 3:57 AM

Karie Willyerd, vice-presidente deSuccessFactors, est une visionnaire. Cette ancienne directrice de la formation chez Sun Microsystems a créé en 2010, Jambok*, une plate-forme de social learning très innovante. La même année, elle publiait The 2020 Workplace, un ouvrage remarqué. Nous avons eu la chance de la rencontrer lors du dernier Congrès HR.

Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Réseaux sociaux : encore mal exploités en entreprise | COURRIER CADRES.COM

Réseaux sociaux : encore mal exploités en entreprise | COURRIER CADRES.COM | Transformations numériques | Scoop.it
Selon une étude IDAOS, agence de conseil sur les stratégies et l’influence, les entreprises peinent à trouver la manière d’intégrer les réseaux sociaux dans leur fonctionnement.
ManpowerGroup France's insight:

"86 % des grands patrons et décideurs reconnaissent ne pas avoir trouvé la manière d’adopter les réseaux sociaux dans le fonctionnement de leur société, selon une étude IDAOS. Près de la moitié (44 %) admet toutefois utiliser les réseaux sociaux professionnels comme moyen de recrutement. 77 % estiment que ces plates-formes leur offrent une plus grande capacité à recruter les bons profils. En revanche, 65 % jugent qu’elles ne permettent pas de retenir les meilleurs éléments."


L'étude : http://www.idaos.com/actu/etude-idaos-rh-2-0-reseaux-sociaux-recrutement-rsp-communication-interne-rse/


==> Les réseaux sociaux au service du recrutement : http://www.manpowergroup.fr/reseaux-sociaux-et-big-data-pour-un-recrutement-innovant-cas-decole/


==>"Les salariés et le numérique : des réseaux asociaux?"

more...
No comment yet.
Rescooped by ManpowerGroup France from RH et Talents : recrutement, formation, management, diversité
Scoop.it!

Altran crée sa propre web-tv pour recruter des ingénieurs

Altran crée sa propre web-tv pour recruter des ingénieurs | Transformations numériques | Scoop.it

Pour faire connaître ses besoins et s’attirer les faveurs de nouveaux candidats, le groupe Altran, leader mondial du conseil en ingénierie et en innovation, lance un espace de "chats" et de débats.

more...
ManpowerGroup France's curator insight, April 24, 2013 5:37 AM

Altran y diffusera son émission "Career", "diffusée en direct et accessible en replay". Y seront inclus un temps de débat entre experts et de chat avec "un grand patron".


L'idée est d'"échanger et répondre aux questions des internautes sur les opportunités internationales du groupe" et évoquer "le processus de recrutement, les postes à pourvoir dans l’Hexagone".


Innovation ? "Pragmatisme !" répond Altran, dont l'émission sera trimestrielle, mais parfois quotidienne lors d'évènements (salons, forums, etc.).

Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

European Commissioner Vassiliou welcomes launch of first pan-European university MOOCs - FOCUS Information Agency

European Commissioner Vassiliou welcomes launch of first pan-European university MOOCs - FOCUS Information Agency | Transformations numériques | Scoop.it
Brussels. Partners in 11 countries have joined forces to launch the first pan-European 'MOOCs' (Massive Open Online Courses) initiative, with the support of the European Commission, the EC press service announced.
ManpowerGroup France's insight:

"MOOCs are online university courses which enable people to access quality education without having to leave their homes. Around 40 courses, covering a wide variety of subjects, will be available free of charge and in 12 different languages. The initiative is led by the European Association of Distance Teaching Universities (EADTU) and mostly involves open universities. The partners are based in the following countries: France, Italy, Lithuania, the Netherlands, Portugal, Slovakia, Spain, UK, Russia, Turkey and Israel. Detailed information about the initiative and the courses on offer is available on the portal www.OpenupEd.eu."


-------------------------------


>>> Demain, tous des élites grâce aux MOOCs ? 

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Le travail collaboratif, moteur ou frein pour la productivité ? - Modes RH - Actualités et tendances des Ressources Humaines

Le travail collaboratif, moteur ou frein pour la productivité ? - Modes RH - Actualités et tendances des Ressources Humaines | Transformations numériques | Scoop.it
Le travail collaboratif n'est pas qu'une mode en entreprise. C'est un moyen de rendre les organisations plus performantes... C'est pour cette raison que toutes les entreprises,
ManpowerGroup France's insight:

"Plus qu'un concept en vogue le travail collaboratif est une réalité déjà installée dans pas mal de sociétés. D'après cette étude, plus de la moitié des personnes interrogées consacrent en effet plus de 20% de leur temps à des projets d'équipe. Un fonctionnement collectif qui a ses avantages, à commencer par le partage des savoirs perçu très positivement par les collaborateurs. Mais d'après Mindjet, ce n'est pas le seul bénéfice. 
Les personnes qui travaillent de manière collaborative voient ainsi leur qualité de travail s'améliorer, tout comme leurs relations avec leurs collègues. Autres points positifs et non des moindres pour les entreprises, le travail collaboratif permettrait aux salariés de "mieux contribuer aux objectifs de l'entreprise" et d'être tout simplement plus performants. Et cela se ressentirait aussi sur la conduite des projets d'équipe qui, grâce à un travail collaboratif, sont mis en place plus rapidement et plus efficacement.


Des freins à lever

C'est une évidence, l'entreprise a donc intérêt à jouer collectif et à faire travailler les collaborateurs ensemble plutôt que chacun dans leur coin. Mais il faut pour cela les accompagner et mettre en place des outils adaptés. Et surtout, il ne suffit pas de décréter l'avènement du travail collaboratif pour que tout se mette en place comme par magie. Selon l'étude de Mindjet, le premier écueil de la collaboration telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui résiderait justement dans le manque de partage d'idées. C'est la première piste d'amélioration citée par les personnes interrogées : l'élaboration en commun ne va pas assez loin. "

-----------------------------------


Sur le sujet :

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Le programme de l'école 42 est-il novateur ?

Le programme de l'école 42 est-il novateur ? | Transformations numériques | Scoop.it
Le programme de l’école d’informatique 42, inaugurée par Xavier Niel, propose des enseignements pragmatiques et fondés sur le travail de groupe.
ManpowerGroup France's insight:

L’école propose également la réalisation de nombreux travaux collaboratifs tels que la « Gestion ludique d’une pizzeria » ou la création d’un « Jeu en réseau simulant un monde virtuel ». La culture de l’apprentissage communautaire est omniprésente. En deuxième année, trois crédits sont dédiés à la « Transmission de connaissances », module ayant pour visée la « participation à l’accueil, aux premiers pas, et à l’intégration communautaire des nouveaux apprenants ».


Collaboration mais également compétition. L’école n’hésite pas non plus à confronter ses élèves au travers d’un « Combat de programmes dans une arène virtuelle » ou encore « Un concours de calculs parallèles », instaurant une culture élitiste qui valorise les talents qui sortent du lot.

Enfin, les cours sont parfaitement adaptés à l’évolution des technologies avec des modules tels que « Développement d’applications mobiles pour iPhone » ou « Administration système Windows I & II ».


Un programme si novateur ? 

Si le projet 42 a été amplement médiatisé, ne risque-t-il pas de connaître un succès plus limité que prévu, comme l’Ecole Européenne des Métiers de l’Internet lancée  par Xavier Niel en 2011 au slogan qui rappelle 42 : « plus qu’un diplôme, un métier » ? Pour l’instant l’entrepreneur affirme qu’il a déjà reçu 40.000 à 50.000 candidatures.


42 a déjà été critiquée pour son manque d’enseignements purement théoriques. Il est vrai qu’elle reste une école extrêmement pragmatique. Peu de points sont alloués à des modules permettant une mise en perspective théorique et culturelle des matières enseignées. En première année, un cours de « Culture informatique » ou « d’Introduction à la sécurité » sont proposés mais disparaissent dès la deuxième année et ne représentent que des coefficients minimes.


Pour Olivier Bouaraphanh, ancien étudiant de SUPINFO : « Il est dommage que l’école soit aussi spécialisée dans la programmation brute dès la première année. Les étudiants n’ont pas une vue d’ensemble du panel des métiers de l’informatique et ne pourront pas se réorienter s’ils le désirent. ». Il pointe également l’absence de contacts avec les entreprises lors des trois premières années, pour une école qui se veut pragmatique : « Je ne vois pas de stages mentionnés ni d’alternance sur le programme. Ce n’est qu’en quatrième et cinquième année que l’école propose des vrais parrainages. Pourtant, une multitude de projets simulés en école ne remplacent pas une véritable expérience professionnelle.  ».  


Enfin, le programme 42 est-t-il aussi novateur qu’il se présente ? Pour Yohan Teixeira, ancien de l’EPITECH, beaucoup de projets ont été picorés dans les programmes de son école. (...)  Il conclut : « Je pense que 42 n’est qu’un copier/coller d’EPITECH, qui insiste également énormément sur les travaux de groupe et l’esprit d’initiative. Par contre, le véritable avantage de 42 est d’être gratuit, de proposer des beaux locaux et un matériel de pointe. »."

-------------------------------------------------------


L'Atelier de l'emploi a consacré toute une "Semaine de l'emploi" à 42 : http://www.manpowergroup.fr/semaine-de-lemploi-24-42-lecole-sans-diplome-de-la-science-fiction/

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Pour avoir un boulot, il va falloir l'inventer

"Inventer" son propre travail : "Nous vivons une période de transition très rapide, qui va de pair avec l'évolution du Web et des médias sociaux. Il est indispensable de vivre le Web et d'en exploiter tous les outils"

ManpowerGroup France's insight:

"65 % des écoliers d’aujourd’hui pratiqueront, une fois diplômés, des métiers qui n’ont même pas encore été inventés", estime le Département d’État américain du travail.


POUR ALLER + LOIN :


Dossier et solutions de l'Atelier de l'emploi de ManpowerGroup, sur les transformations numériques du travail : http://www.manpowergroup.fr/dossier/numerique/

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

REGARDS SUR LE NUMERIQUE | Le grand bouleversement du numérique dans les entreprises

REGARDS SUR LE NUMERIQUE | Le grand bouleversement du numérique dans les entreprises | Transformations numériques | Scoop.it

Sur le site de l'Usine Nouvelle, Thibaut de Jaegher chronique "La condition numérique", le nouveau livre de Bruno Patino, le directeur général délégué aux programmes et au développement numérique de France Télévisions et Jean-François Fogel, consultant en journalisme. Le thème ? Ce qui domine et dicte les comportements dans une entreprise à l'heure numérique.

ManpowerGroup France's insight:

Cinq bouleversements : migration de l'analogique au numérique, dématérialisation, désintermédiation, personnalisation et désindustrialisation.

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Quelle sera la condition numérique de l’industrie demain ? Analyse et vidéo.

Quelle sera la condition numérique de l’industrie demain ? Analyse et vidéo. | Transformations numériques | Scoop.it

"Dans un livre qui vient de paraître récemment, Bruno Patino et Jean-François Fogel décrivent notre vie numérique et décryptent quelques lois qui régissent la manière de conduire une entreprise à l'heure digitale."

ManpowerGroup France's insight:

"Cinq termes permettent de comprendre les mutations de comportement que génèrent le digital au niveau de nos clients :

1.    Migration. Qu’on l’accepte ou non, dès qu’ils en ont l’occasion et les moyens, les clients n’hésitent pas à troquer l'analogique par du numérique.

2.    Dématérialisation. Cette migration technologique rend beaucoup de produits physiques virtuels. Les données, par exemple, ne se consulte plus dans des catalogues mais via des moteurs de recherche en ligne.

3.    Désintermédiation. (...)  Le lien du producteur au client peut être direct, notamment via des plates-formes d’e-commerce. Toute la question étant de trouver le bon équilibre entre présence physique (certains clients veulent encore voir et toucher avant d’acheter) et achat virtuel.

4.    Personnalisation. La numérisation facilite aussi la production d’offre sur-mesure. Grâce aux logiciels et au web, customiser des produits standards est nettement plus simple.

5.    Désindustrialisation. Selon les auteurs, la production industrielle cède sa place à la copie numérique, copie qui ne coûterait rien à produire.


(...) 


Mais le plus intéressant n’est pas là. Bruno Patino et Jean-François Fogel énoncent aussi quatre lois, nouvelles, qui régissent le business à l’heure du numérique. Ils réaffirment ainsi que dans le digital :


1.    Le client est le produit : notamment grâce aux données qu’il donne à chacune de ses connexions.

2.    Rien n’est gratuit : les deux auteurs rappellent simplement qu’avant de surfer "gracieusement", il a dû débourser de l’argent pour se connecter à son fournisseur d’accès et à son fournisseur de devices.

3.    L’expérience fait la valeur, ce qui oblige d’ailleurs à penser une offre pour chaque support : tablette, smartphone, site web, télé…

4.    Acheter, ce n’est pas posséder : pour s’en convaincre il suffit de noter que "les conditions générales de vente" sont de plus en plus remplacées par "les conditions générales d’utilisation". L'usage a donc pris le pas sur la propriété."


more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Votre DSI est-elle prête pour le "Zéro-Gaspi" (Lean IT) ? ~ Green SI

Votre DSI est-elle prête pour le "Zéro-Gaspi" (Lean IT) ? ~ Green SI | Transformations numériques | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Californie: les cours en ligne augmenteraient le taux de réussite aux examens | L'Atelier: Disruptive innovation

Californie: les cours en ligne augmenteraient le taux de réussite aux examens | L'Atelier: Disruptive innovation | Transformations numériques | Scoop.it

"Le blended learning, développé à l’Université de San Jose en Californie, a permis d’observer de meilleures notes chez les élèves, encourageant le développement de cette pratique en Californie."

ManpowerGroup France's insight:

"Plusieurs établissements ont déjà lancé des programmes pilotes pour tester les cours en ligne et leur efficacité. C’est notamment le cas de San Jose State University (SJSU), qui a développé un partenariat avec edX, afin d’offrir aux élèves la possibilité de suivre un cours d’où ils veulent via la plateforme, selon une méthode que l’on qualifie souvent de “blended learning.” SJSU vient d’annoncer les premiers résultats de son expérience, qui se sont avérés plus que positifs, puisque le taux de réussite à certains examens a nettement augmenté."

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

How Big Data Is Playing Recruiter for Specialized Workers

How Big Data Is Playing Recruiter for Specialized Workers | Transformations numériques | Scoop.it
In industries where good talent can be hard to find, companies are using algorithms to scour the Web for recruits, and in the process, they are challenging some traditional notions of hiring.
ManpowerGroup France's insight:

"Growing numbers of academics and entrepreneurs are applying Big Data to human resources and the search for talent, creating a field called work-force science. Gild is trying to see whether these technologies can also be used to predict how well a programmer will perform in a job. The company scours the Internet for clues: Is his or her code well-regarded by other programmers? Does it get reused? How does the programmer communicate ideas? How does he or she relate on social media sites?"

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

L'Etat débloque 150 millions d'euros pour les technologies du numérique

L'Etat débloque 150 millions d'euros pour les technologies du numérique | Transformations numériques | Scoop.it

Un investissement de 150 millions d'euros consacré aux appels à projets cœur de filière du Fonds National pour la Société Numérique est réalisé. Logiciel embarqué, sécurité du SI, calcul intensif, cloud et Big Data en font partie.

ManpowerGroup France's insight:

"Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique, et Louis Gallois, Commissaire général de l'Investissement, ont annoncé le lancement d'une action dédiée au soutien "des technologies stratégiques du cœur de filière numérique". Elle représente une dotation de 150 millions d'euros, réalisée dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir (PIA). 


Les quatre axes de cette nouvelle action sont les suivants : technologies du logiciel embarqué et objets connectés, sécurité des systèmes d'information, technologies de calcul intensif et de simulation, usages du cloud computing et du Big Data. D'ici septembre, quatre appels à projets seront ainsi lancés sur chacun de ces axes : Logiciel embarqué et objets connectés, mais aussi Sécurité des SI en mai, Calcul et simulation en juin, ainsi que Cloud et Big Data à la rentrée 2013."

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Le BYOD : première étape d’une stratégie de productivité mobile

Le BYOD : première étape d’une stratégie de productivité mobile | Transformations numériques | Scoop.it

La quête de productivité est le principal moteur d’adoption des nouvelles solutions mobiles. Et dans la pratique, les résultats sont là : après avoir équipé en pilote 200 commerciaux de tablettes mobiles, une grande société d’assurance allemande a enregistré en seulement 6 mois une hausse de ses ventes de 15 %. Les tablettes et smartphones ont un bel avenir, notamment auprès des personnels nomades de l’entreprise (commerciaux, support, etc.).

ManpowerGroup France's insight:

Pour aller plus loin : retrouvez notre interview du Directeur général de Proservia (ManpowerGroup) et du DSI de Tereos : Mobilité, BYOD, nouveaux usages technologiques : à chacun selon ses besoins

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Une nouvelle chaire UPMC, Atos, Renault : la voiture connectée

Une nouvelle chaire UPMC, Atos, Renault : la voiture connectée | Transformations numériques | Scoop.it

L’université Pierre et Marie Curie et sa fondation partenariale lancent, grâce au mécénat d’Atos et Renault, une chaire d’excellence : « smart & connected mobility, la voiture connectée ».

ManpowerGroup France's insight:

"Deux grandes entreprises et une université ont uni leur expertise pour créer pendant 5 ans une chaire de recherche, dédiée à la conception et au développement de services mobiles embarqués."


>>> Notre billet : Mobilité intelligente - de la voiture connectée au pilote automatique

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Technology Vision 2013: IT Trends and Innovations - Accenture

Technology Vision 2013: IT Trends and Innovations - Accenture | Transformations numériques | Scoop.it

Digitaliser l'entreprise : les technologies à connaitre selon Accenture

more...
No comment yet.
Rescooped by ManpowerGroup France from RH et Talents : recrutement, formation, management, diversité
Scoop.it!

Steve's HR Technology - Journal - If you're reading this, it's because you caught up on email last night

Steve's HR Technology - Journal - If you're reading this, it's because you caught up on email last night | Transformations numériques | Scoop.it
Note: This post was written on Sunday and was set to publish on Monday morning at about 9:00AM ET....
more...
ManpowerGroup France's curator insight, April 23, 2013 5:18 AM

"The first time that you as a new employee in an organization get an email from the boss or even a more senior colleague on a Saturday morning is the expectation there that you will respond? If so, then how quickly? And with what level of ongoing commitment, i.e., how long should you be expected to stop what you're doing and more or less, 'work?', assuming the work we are talking about is normal, day-to-day stuff and not some kind of emergency, real or invented. Chances are you, or your new team members don't really know either, at least not right away. When work is always-on, always within reach, and it becomes really, really, easy for it to become a seven-day-a-week proposition, do you know anymore where the boundary or dividing line it between 'working' and 'not working?'


I still can kind of remember the time when if you needed something from someone, you had to get on them very early on Monday morning with a call or an email - before they became inundated with other things and meetings. Then that window of opportunity kind of moved to Sunday night, because it seems lots and lots of folks spend some sofa-time on Sunday nights trying to triage their Inboxes.  Now, who knows, maybe Saturday morning is the new Sunday night which used to be the old Monday morning.


Either way, I think eventually this has to catch up to us, in the way we talk to employees about expectations, about how we ensure people are getting at least some time to disconnect, and how we think about work and all the other things that are not work.


You are a smart HR person right? Have you asked your IT staff to show you an organization email usage report lately? 


How much work went on over the weekend? Besides the work you did."

Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Les réseaux sociaux : quelle valeur ajoutée pour les RH ? | LES RH

Les réseaux sociaux : quelle valeur ajoutée pour les RH ? | LES RH | Transformations numériques | Scoop.it
Lors de la 25e Edition du Congrès HR, une session a fait le point sur l’impact des nouvelles technologies sur la GRH. Aujourd’hui c’est fait. Les
ManpowerGroup France's insight:

" « La vitesse est accompagnée de l’imprévisibilité et il est difficile de manager l’imprévisibilité. Nous vivons à l’heure actuelle une réelle rupture dans nos modes de fonctionnement et nos organisations sont encore en décalage dans cette nouvelle réalité. » Le manager doit soutenir et non plus contrôler, faire confiance à des collaborateurs qui s’auto-disciplinent.(...) 


A l’heure du cloud, du mobile et des réseaux sociaux, l’ouverture est la clé. Les logiciels sont utilisés comme des biens de consommation dixit Alain Latry. L’entreprise n’a plus le choix et doit suivre le consommateur car les applications professionnelles doivent être de même niveau que les applications utilisées dans la sphère privée.

----------------------

La nouvelle donne de l'emploi, c'est "la certitude de l'incertitude" : comment les entreprises peuvent s'y adapter.

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Modification organisationnelle liée au Big data : le Big défi | Le Cercle Les Echos

Modification organisationnelle liée au Big data : le Big défi | Le Cercle Les Echos | Transformations numériques | Scoop.it

La composante technique est très forte pour le Big data. Elle se simplifiera certainement dans les années à venir. En attendant, il n’y a pas sur le marché de ressource opérationnelle. C’est un véritable défi pour tous les DRH de sociétés de consulting IT. Se lancer dans la gestion de solutions Big data impose alors d’être incubateur de talents, de parier sur des profils qui détiennent au moins une des qualités requises et de les former en interne, avec le risque de "fuites des cerveaux" que cela comprend. C’est souvent le revers de la médaille des prises de choix avant-gardistes…

ManpowerGroup France's insight:

Les derniers articles de l'Atelier de l'emploi de ManpwerGroup sur les transformations RH liées au Big Data :


Quand les usages du web prédisent la performance future


Réseaux sociaux et Big Data pour un recrutement innovant


Semaine de l'emploi #27 : l'anticipation dépasse la fiction

more...
No comment yet.
Scooped by ManpowerGroup France
Scoop.it!

Scénarios extrêmes sur les transformations du travail à l'ère du numérique, les ateliers

Scénarios extrêmes sur les transformations du travail à l'ère du numérique, les ateliers | Transformations numériques | Scoop.it

Suite à la publication des scénarios extrêmes imaginés pour le prochain atelier du projet Digiwork (le 24 avril au CNFPT), nous avons obtenu 44 réponses en une semaine...

ManpowerGroup France's insight:

Les huit scénarios retenus sont les suivants :


- L’entreprise apprenante, la formation pair-à-pair

- Tous intermittents ! - “Un travail ? Si je veux, quand je veux… !”

- Le scrumisme ou l’entreprise agile - “Si vous ne le faites pas pour vous, fais-le pour le projet”

- Les réseaux interpersonnels d’activités - “Faites confiance à vos réseaux”

- Des congés illimités - “Faites ce que vous voulez tant que vous remplissez vos objectifs”

- L’entreprise comme utopie sociale - “Vous ne viendrez plus chez nous par hasard”

- L’entreprise étendue… - “A partir de maintenant, vous entrez dans l’économie collaborative”

- Effets collatéraux du capitalisme cognitif - “Venez avec tout ce que vous êtes, nous saurons vous récompenser”


Il est intéressant de noter que la majeure partie de ces scénarios racontent une organisation alternative des entreprises (agile, étendue, sociale, apprenante, …).


>> POUR EN SAVOIR + :


Dossier et solutions de l'Atelier de l'emploi de ManpowerGroup sur les transformations du rapport au travail : http://www.manpowergroup.fr/dossier/rapports-au-travail/


Dossier et solutions sur les transformations numériques de l'entreprise : http://www.manpowergroup.fr/dossier/numerique/


>> POUR S'INSCRIRE :

https://docs.google.com/a/spintank.fr/forms/d/14AcKfkYGeI9wCq7hk0LajJyelrQepbems3VI2HCoeg8/viewform

more...
No comment yet.
Rescooped by ManpowerGroup France from RH et Talents : recrutement, formation, management, diversité
Scoop.it!

Le nouvel algorithme Linkedin vous dit qui embaucher

Le nouvel algorithme Linkedin vous dit qui embaucher | Transformations numériques | Scoop.it
Linkedin a mis en place un algorithme qui se base sur les actions des recruteurs afin de leur proposer « les utilisateurs qu’ils devraient embaucher ».
more...
ManpowerGroup France's curator insight, April 18, 2013 8:22 AM

"D’après un sondage effectué par Jobvite, 97% des recruteurs utilisent Linkedin. 


« Recruiter » mâche le travail des employeurs 


Si à l’origine, le réseau social professionnel se résumait à un gigantesque catalogue de CV en ligne, Linkedin est en train d’adopter une démarche beaucoup plus active, visant à orienter les recruteurs vers des candidats potentiels.


L’objectif selon Rob Humphrey, spécialiste de la gestion des talents chez Linkedin, est de leur permettre de chasser les proies les plus prisées ou « passive talents » : ces individus qui ne sont pas en recherche d’emploi mais déjà dans une position confortable. En réalité, seulement 15% des membres de Linkedin sont activement en quête d’un poste.


C’est là qu’intervient le service connu sous le nom de « Recruiter », accessible aux entreprises ayant souscrit à un compte premium payant. Grâce à cette fonctionnalité, les recruteurs peuvent espionner tranquillement votre profil, sans que vous n’en ayez vent.

Ils ont également la possibilité de vous ajouter à des listes de candidats potentiels en toute confidentialité. Mais Recruiter va encore plus loin en  leur proposant d’entrer en contact avec vos anciens employeurs ou d’être tenu au courant si quelqu’un d’autre dans l’entreprise s’attarde sur votre profil."



=> Voir notre article et infographie sur le "recrutement social" :


"« Les grands talents ne sont pas en permanence à la recherche d’un emploi !, ils ne vont donc pas forcément sur notre site carrière. En revanche, ils sont sur les réseaux sociaux. » La clé, pour les attirer, serait donc d’interagir avec eux : « Les entreprises qui échouent dans leur utilisation de Twitter pour recruter sont celles qui se contentent de publier leurs offres sans échanger avec quiconque. Si Twitter ne sert qu’à diffuser, il ne vaut pas mieux qu’un job board »."