emmaus bougival
639 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Moussa Tchangari: une étude majeure pour comprendre la «guerre sans fin» au Sahel

Moussa Tchangari: une étude majeure pour comprendre la «guerre sans fin» au Sahel | emmaus bougival | Scoop.it

Le 17 août 2017, l’éditorial du Monde « Au Sahel, la crainte d’une guerre sans fin » se concluait, mais sans donner plus de précisions, sur ce constat fort pertinent : « La réponse militaire s’est jusque-là montrée très insuffisante pour venir à bout de groupes qui recrutent en jouant sur des frustrations économiques ou communautaires auxquelles aucune solution n’est apportée. »


D’où l’importance, pour en savoir plus sur les racines de cette « guerre sans fin » du Sahel, de se tourner vers les observateurs locaux, dont les travaux, trop méconnus des grands médias occidentaux, apportent souvent des clés essentielles pour comprendre les ressorts profonds de conflits obscurs où sont pourtant directement impliquées les « grandes puissances ». Au premier rang desquelles la France, dont les responsables actuels semblent bien y agir toujours sans parvenir à se libérer du vieux « logiciel colonial » qui a formaté les cerveaux de générations d’« élites républicaines » tout au long du xixe siècle et jusqu’aux années 1960.


C’est ce dont atteste la remarquable étude de Moussa Tchangari, secrétaire général de l’ONG nigérienne Alternative Espaces Citoyens, intitulée Sahel : aux origines de la crise sécuritaire. Conflits armés, crise de la démocratie et convoitises extérieures, publiée deux jours après l’éditorial du Monde, le 19 août 2017, et accessible ici> ou là>.


 (...) Une étude de 52 pages, qui mérite une lecture attentive, tant elle est riche en informations de première main, que l’on retrouve rarement dans les médias dominants, anglophones comme francophones. Son auteur, Moussa Tchangari, est en effet un acteur de premier plan de la « société civile » de son pays, le Niger (et membre de longue date du conseil d’administration de la Fondation Frantz Fanon, qui réunit des militant-e-s internationalistes de tous les continents).


Avant d’évoquer quelques-uns des apports à mon sens essentiels du travail de Tchangari, je dois souligner qu’il complète très utilement une autre étude tout aussi passionnante, remarquablement documentée, du politologue Jean-François Bayart sur les racines du salafisme et du djihadisme nord-nigérians et de l’« économie politique » de Boko Haram, qu’il a publiée au même moment, le 18 août 2017, sur son blog de Mediapart : « De quoi Boko Haram est-il le nom ? ». Il y montre fort pertinemment que l’extension de la secte et de ses actions mortifères est loin de s’expliquer uniquement par son prosélytisme religieux islamiste: (..)


[...] Mais pour Tchangari, si les États de la région du bassin du lac Tchad n’ont pas été capables de faire face à l’ampleur de la menace de Boko Haram, « c’est d’abord parce [qu’ils] n’ont pas su asseoir, après plus d’un demi-siècle d’indépendance, un modèle de gouvernance démocratique et de développement social et économique inclusif.


La particularité des contrées où ce groupe terroriste a pu prospérer, qu’il s’agisse du Nord-Est du Nigeria, du Nord-Cameroun, du Sud-Est du Niger ou de l’Ouest du Tchad, ne tient pas seulement en effet au fait qu’elles recèlent d’importantes réserves de pétrole, objet de toutes les convoitises extérieures : leur particularité est également qu’il s’agit essentiellement de régions périphériques, durablement affectées par les conséquences du changement climatique, bénéficiant très peu des investissements publics, et surtout livrées à l’incurie d’une administration étatique parfois très corrompue et encline à user de la force chaque fois qu’elle s’est sentie remise en cause.


Boko Haram a ainsi davantage bénéficié de la mauvaise gouvernance des États de la région, marquée par la corruption et l’absence d’une culture de respect des droits et de dialogue, que des manœuvres bien réelles des grandes puissances pour le contrôle des ressources du sol et du sous-sol. »


[...] Très saisissante est également l’analyse que propose Tchangari des racines du « déficit structurel de démocratie » des États de la région, en particulier du Mali et du Niger : « Les avancées démocratiques enregistrées au cours des dernières décennies n’ont réduit que faiblement la place prépondérante occupée par le recours à la violence dans la gestion des affaires publiques ; car, malgré les limites qu’impose l’état de droit, ainsi que les résistances de plus en plus fortes de la société elle-même, la plupart des pouvoirs africains, y compris ceux qui tirent leur légitimité des urnes, fonctionnent essentiellement sur une logique de rapports de forces.


La corruption a atteint un seuil tel que les agents publics sont devenus dans beaucoup de secteurs des opérateurs privés agissant sous le parapluie de la puissance publique ; ils se tiennent entre eux et s’entendent pour reproduire un système fondé sur une logique de prédation et d’extorsion permettant à chacun de tirer, en toute impunité, une rente à partir de la position qu’il occupe. […]


L’erreur que commettent beaucoup d’analystes vient du fait qu’ils perdent souvent de vue que la corruption qui gangrène l’appareil d’État, tout comme d’ailleurs le climat d’impunité qu’on observe partout, est un des piliers du système politique et économique en Afrique. Ce système ne peut pas être analysé comme un “système capitaliste normal” comparable à ce qui a cours sous d’autres cieux, même s’il en présente certaines caractéristiques essentielles ; il s’agit plutôt d’un système hybride fondé sur la prédation, animé par ce que Frantz Fanon appelle une bourgeoisie nationale, “tout entière canalisée vers des activités intermédiaires”, avec une “psychologie d’hommes d’affaires non de capitaines d’industrie”. »


D’où un constat assez redoutable : « On comprend donc pourquoi l’extrémisme violent a trouvé facilement des adeptes déterminés dans les pays où la violence de l’État, active et passive, n’a rencontré jusqu’ici que quelques résistances molles ; mais, on comprend aussi le dilemme face auquel se retrouvent aujourd’hui des élites au pouvoir qui réalisent que la violence du système n’arrive plus à dissuader la révolte, et qu’il n’y a dans la société elle-même que peu de mécanismes fonctionnels pour en prendre le relais. […]


La guerre contre les groupes armés terroristes n’est plus, au Sahel, l’affaire des seuls gouvernements nationaux. Mais elle n’est pas non plus l’affaire des seuls groupes armés djihadistes ou indépendantistes. […] Aucun [de ces] belligérants ne dispose d’une marge de manœuvre suffisante pour déterminer les conditions de règlement du conflit, [car ils] sont doublement prisonniers : d’abord des justifications politiques et idéologiques qu’ils ont eux-mêmes données à cette guerre (défense de l’intégrité territoriale, de la démocratie et de la laïcité pour les uns, instauration d’un État islamique, indépendance ou autonomie pour les autres) ; ensuite de leurs soutiens extérieurs, qui n’ont pratiquement rien à perdre dans cette guerre et bien plus à gagner dans sa poursuite.


« Cette guerre qui a fait tant de morts, de blessés, de réfugiés, de déplacés internes, n’est en effet pas une catastrophe pour tout le monde. Ce déferlement de violence, dont beaucoup peinent à saisir la finalité, n’est certainement pas le signe d’une folie ; il s’inscrit dans un vaste projet dont seuls semblent connaître le but ultime ceux qui ont les moyens de l’arrêter et qui ne le font pas. Cette guerre est une aubaine, d’abord pour les grandes puissances occidentales, en premier lieu la France, qui semblent en tirer avantage pour renforcer leur influence. » Mais aussi pour la Chine, dont Tchangari démonte efficacement le jeu géopolitique et économique dans la région.


Enfin, l’étude met justement l’accent sur le rôle des attentes déçues des jeunes dans le fait qu’ils sont prêts à succomber à la tentation de la révolte violente. Or, Tchangari l’affirme avec force (et le démontre efficacement) : « La préoccupation centrale des États, tout comme d’ailleurs de certaines ONG, se résume à la question de savoir comment prévenir l’extrémisme violent au sein de la jeunesse. Autrement dit, comment empêcher que les jeunes des villes et des campagnes rejoignent les différents groupes armés, principalement les groupes djihadistes et irrédentistes. […] En dépit de toutes les mises en garde [ONU, Banque mondiale, AFD], aucun des États sahéliens ne dispose à l’heure actuelle d’une politique conséquente d’insertion professionnelle des jeunes. (...) Et il ajoute que, « au Mali et au Niger, la crise des systèmes éducatifs est devenue le révélateur le plus éloquent de la crise globale à laquelle ces pays sont confrontés ».

La conclusion de Tchangari est sombre, même si elle donne bien les clés pour éviter le piège de la « guerre sans fin » au Sahel : « Les initiatives en cours dans les pays sahéliens, notamment au Mali et au Niger, ont très peu de chances de les sortir de l’engrenage de la violence armée. Pas seulement parce qu’elles ne sont pas suffisamment ambitieuses en matière d’insertion sociale des jeunes, mais surtout parce qu’elles se mettent en place dans un contexte où l’autoritarisme d’antan semble revenir de mode. La dégradation de la situation sécuritaire favorise insidieusement une certaine tentation autoritaire qui se manifeste aussi bien dans la praxis des pouvoirs en place que dans certains discours ambiants tentant d’établir un lien de cause à effet entre l’avènement de la démocratie multipartite et la situation présente des pays sahéliens. […]


« Servant donc aujourd’hui de justification à la présence militaire extérieure et à un certain raidissement des pouvoirs en place, l’existence des groupes armés pourrait aussi servir demain de moyen pour étouffer toute velléité de changement politique susceptible de remettre en cause les intérêts des puissances étrangères. Et c’est certainement la raison pour laquelle ces dernières se sont installées dans une logique que le citoyen ordinaire peine à croire, à savoir celle de ne pas donner aux pays les moyens de se défendre et de ne pas non plus encourager le dialogue avec certains des groupes armés. (...)


« Le Sahel ne pourra sortir de la situation actuelle qu’au prix d’une révolution, dont on peut toutefois se demander si elle est encore possible. La réponse est difficile, on peut juste dire que la nécessité fera certainement loi. Le “désir d’insurrection”, comme le dit Achille Mbembe, est bien réel partout sur le continent. Il appartient à ceux qui en ont assez de la situation présente, les jeunes en premier lieu, de savoir le canaliser vers le changement souhaité.


Ce changement, peu de forces sont encore à l’œuvre pour le réaliser, et beaucoup d’obstacles restent à surmonter pour qu’il se fasse en dehors de la voie toute tracée aujourd’hui de la violence armée. Ceux qui veulent le réaliser doivent donc avoir à l’esprit qu’ils auront face à eux une coalition d’intérêts nationaux et internationaux habituée à user de la violence pour briser toute initiative du genre. Ils doivent aussi être conscients que la tentation de la violence est aujourd’hui, pour tout mouvement de changement politique et social, la voie royale de sa propre liquidation et de la perpétuation du système dominant. »

more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Donner à Emmaüs : - Emmaus Bougival - fondée en 1954 par L'Abbé Pierre

Donner à Emmaüs : - Emmaus Bougival - fondée en 1954 par L'Abbé Pierre | emmaus bougival | Scoop.it
Vous souhaitez donner à Emmaüs – 2 Possibilités : 1 :Demandez un débarras gratuit à votre domicile : Par téléphone : au 01 39 69 12 41 Du Lundi au Samedi, de 8 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30. ou mieux, par mail avec la liste de ce que vous voulez … Continuer la lecture de Donner à Emmaüs : →
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from Economie sociale et solidaire
Scoop.it!

« Donner fait du bien, aux autres comme à soi-même »

Selon les économistes, le don rend les donateurs heureux !

Via Ressources Solidaires
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

“Méfiez-vous des gens ordinaires, ils peuvent être extraordinaires.” ‹ Lecteur — WordPress.com

“Méfiez-vous des gens ordinaires, ils peuvent être extraordinaires.” ‹ Lecteur — WordPress.com | emmaus bougival | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

La campagne Emmaüs fait beaucoup de bruit - vidéo dailymotion

Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "code embed" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/GWkXuXRc . La nouvelle campagne de communication d'Emmaüs s'en prend directement à Robert Ménard, qui avait laissait entendre qu'il pratiquait le fichage ethnique. Plus sur http://wizdeo.com/s/telelyonmetropole. Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Sitru - L'Actu du SITRU n°9

Sitru - L'Actu du SITRU n°9 | emmaus bougival | Scoop.it
SITRU: Syndicat Intercommunal pour le Traitement des Résidus Urbains de la Boucle de la Seine: Le Pecq, Rueil-Malmaison, Carrières-sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Houilles, Montesson, Sartrouville, Le Vesinet, Bougival, La Celle Saint Cloud, Louveciennes
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

La Communauté Emmaüs de Bougival fête ses soixante ans

La Communauté Emmaüs de Bougival fête ses soixante ans | emmaus bougival | Scoop.it
La Communauté Emmaüs de Bougival, installée sur l'Ile-de-la Loge, sur les terres du Port-Marly, fête cette année son soixantième anniversaire. A cette occasion, nous avons demandé à son Président, Daniel Houzé de l'Aulnoit, de mieux nous faire connaître le mode...
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from Espace Chanorier
Scoop.it!

Journées du fait main

Journées du fait main | emmaus bougival | Scoop.it
Au sommaire de Grand Angle : La communauté Emmaüs fête ses 60 ans, on en parle avec Jacky CONDEROLLES, responsable de la communauté Emmaüs de Bougival Dans

Via Croissy sur Seine
more...
Croissy sur Seine's curator insight, June 30, 2014 9:40 AM

Yvelines Première - Grand Angle du 30 mai - Reportage sur les journées du fait main - à l'Espace Chanorier

Rescooped by Emmaüs Bougival from ChâtelleraultActu
Scoop.it!

Collectif Migrants, courage!

Pour cause de pluri-activités il ne m'est pas possible d'assister au débat de ce soir organisé par le Collectif Migrants et tous ceux qui le portent, Madame GEORGES, Dominique BLANCHARD pour ATTAC, Bruno PAJOT d'Emmaüs, Daniel TRILLON pour la LDH ...

Via Laurent Gaudens
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

Héros moderne - L’Abbé Pierre

Héros moderne - L’Abbé Pierre | emmaus bougival | Scoop.it

 

Fondateur des compagnons d’Emmaus, résistant et ancien député, l’Abbé Pierre a consacré sa vie aux déshérités.

 

Le 1er février 1954, l’Abbé Pierre lance son célèbre appel radiodiffusé pour «l’insurrection de la bonté».  Cet épisode célèbre de sa vie sera porté en 1989 à l’écran par Denis Amar, dans "Hiver 54".

 

Quarante ans plus tard, alors qu’il est revenu sur le devant de la scène pour dénoncer «le chancre de la pauvreté», il lance sur les ondes un deuxième appel aux Français en faveur des 400.000 sans-abris, et pour défendre le droit au logement pour tous.

 

Infatigable, il intervient dans la rue, à la télévision, ou encore à l’Assemblée nationale en janvier 2006, à 90 ans passés.

 

Promu Grand officier de la Légion d’honneur en 1992, il refuse de la porter jusqu’en 2001, pour protester contre le refus du gouvernement d’alors, d’attribuer des logements vides à des sans-abris.  En 2004, il est élevé à la dignité de Grand’croix.


Via Koter Info
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from Marseille, la revue de presse
Scoop.it!

A Marseille, Emmaüs aide les étudiants à s'équiper

A Marseille, Emmaüs aide les étudiants à s'équiper | emmaus bougival | Scoop.it

"Avec la crise, les étudiants sont de plus en plus nombreux à s'équiper en meubles ou en fournitures scolaires à Emmaüs..."


Via Marseille, la revue de presse
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Bougival : carton plein pour la vente de rentrée d’Emmaüs

Bougival : carton plein pour la vente de rentrée d’Emmaüs | emmaus bougival | Scoop.it
Dès 10 heures et l’ouverture des portes, les acheteurs se sont précipités vers le local fléché « Rentrée scolaire ». Pour la 4e année...
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

The Duchess of Cornwall makes a speech in French at Emmaus Bougival

La duchesse de Cornouailles fait un discours en français à la communauté Emmaüs de Bougival à Paris. Sa Altesse Royale est patron d'Emmaüs Royaume-Uni.
Emmaüs Bougival's insight:

ajoutez votre aperçu ...

more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from Pertinences sociétales
Scoop.it!

Emmaüs recycle une pub H&M pour sa campagne

Emmaüs recycle une pub H&M pour sa campagne | emmaus bougival | Scoop.it
A l'occasion de la COP21, Emmaüs a lancé une nouvelle campagne écolo baptisée "L'écologie est bien plus qu'une mode !", qui détourne et revisite une publicité H&M. Osé !

Via congruence-RSO
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Emmaüs prépare ses ventes de Noël en Île-de-France

Emmaüs prépare ses ventes de Noël en Île-de-France | emmaus bougival | Scoop.it
Dans une semaine, la plupart des communautés Emmaüs d'Île-de-France va mettre en place ses ventes de Noël. Une grande collecte de jouets était organisée ce week-end. A Bougival, dans les Yvelines, les compagnons s'activent pour mettre en rayon les décorations.
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Les communautés au coeur d'Emmaüs - YouTube

Qu'est ce qu'une communauté Emmaüs ? Questions et réponses dans ce reportage réalisé dans plusieurs communautés de France... des lieux d'accueil, d'activité ...
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Visite du centre Emmaüs de Bougival | Philippe Juvin, le blog

Visite du centre Emmaüs de Bougival | Philippe Juvin, le blog | emmaus bougival | Scoop.it
Je suis allé hier après-midi, avec Constance Le Grip, visiter le centre Emmaüs de Bougival (78) et rencontrer les compagnons ainsi que les principaux acteurs du
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Bougival - Ile de la Loge - Yvelines - Le blog lejardindutemps

Bougival - Ile de la Loge - Yvelines - Le blog   lejardindutemps | emmaus bougival | Scoop.it
BOUGIVAL - Yvelines JOURNEES SPECIALES RENTREE DES CLASSES Une petite contribution pour rendre hommage à L'ABBE PIERRE link Notre Route de 40 Sous, ex RN 13 passe à BOUGIVAL en allant sur Paris, après St Germain en Laye C'est toujours l'occasion de la...
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Reportage dessiné sur la Communauté Emmaüs de Bougival (78) - brouckenvrac

Reportage dessiné sur la Communauté Emmaüs de Bougival (78) - brouckenvrac | emmaus bougival | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Une matinée avec Emmaüs auprès des sans-abri

Une matinée avec Emmaüs auprès des sans-abri | emmaus bougival | Scoop.it

 

L'été, quand les places dans les centres d'hébergement se font plus rares, l'association tente de garder le lien avec les SDF. «Libération» a suivi deux maraudeurs en plein centre de Paris.

Gourdes, bouteilles d’eau, thermos, sachets de sucre, gobelets. Quelques clopes aussi. Le sac des maraudeurs d’Emmaüs-Solidarité est prêt - le café et la cigarette, ce sont leurs outils de travail : les tenailles qui ouvrent une discussion. En ce jeudi matin, comme tous les jours, Olivia et Matthias partent à la rencontre des «grands désocialisés», ces sans-abri qui ont souvent passé plus d’une décennie dans la rue. Ils tentent de les convaincre de passer à l’Agora, le centre d’accueil de jour d’Emmaüs-Solidarité en plein centre de Paris, à la sortie du métro Châtelet. De là, après une douche, une collation et un peu de repos, peut débuter l’accompagnement, alors qu’ils ont renoncé depuis longtemps à aller vers les services d’aide. Avec peut-être, au bout d’un long processus, la réinsertion. «Mais pas d'assistanat, insiste Rachid Benferhat, directeur du territoire Paris à Emmaüs. On leur donne seulement des moyens de s'en sortir.»...

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Exclusion: Emmaüs appelle au réveil de la société civile - France - Toute l'actualité en France - France Info

Exclusion: Emmaüs appelle au réveil de la société civile - France - Toute l'actualité en France -  France Info | emmaus bougival | Scoop.it

Dans le cadre du 12ème salon de ces communautés de solidarité, le président d’Emmaüs France Christophe Deltombe a vivement condamné ce matin l’insuffisance des politiques de lutte contre la pauvreté, "malgré les promesses". Il dénonce également un certains nombres de "pratiques intolérables"...


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmaüs Bougival from ZeHub
Scoop.it!

La nouvelle campagne Emmaüs s'en prend à Robert Ménard

La nouvelle campagne Emmaüs s'en prend à Robert Ménard | emmaus bougival | Scoop.it
La nouvelle campagne Emmaüs attaque directement le maire de Béziers. Un bon moyen de ne pas oublier le scandale du fichage ethnique des élèves dans sa ville

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Emmaüs nanterre 92 - Site de Emmaüs-la-boutique-de-nanterre !

Emmaüs nanterre 92 - Site de Emmaüs-la-boutique-de-nanterre ! | emmaus bougival | Scoop.it
emmaus la boutique de nanterre atelier et chantier d'insertion
more...
No comment yet.
Scooped by Emmaüs Bougival
Scoop.it!

Chiner comme un pro à Bougival dans un centre Emmaüs - Jour de brocante - YouTube

L'émission jour de brocante est diffusée tous les dimanches à 13h40 sur France 3 ! #jourdebrocante Le site : www.france3.fr/emission/jour-de-brocante Faceboo...
more...
No comment yet.