القنــور محمد
23.4K views | +2 today
Follow
القنــور محمد
كاتب  صحافي  Journaliste  Écrivain
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

De la discrimination positive: clarification des concepts et mise en œuvre des mécanismes

De la discrimination positive: clarification des concepts et mise en œuvre des mécanismes | القنــور محمد | Scoop.it
ELKENNOUR MED 
Photos :AIT YAHIA MED

Dans le cadre des activités mensuelles organisées par l’association Jossour Forum des Femmes, les femmes leaders avaient rendez-vous au siège de l’association, la veille du 8 mars, pour une concertation approfondie sur la clarification des concepts de la discrimination positive, animée par Mme Nadia Bernoussi, Doctorat d'Etat en droit public, Professeur de droit constitutionnel. Conformément au programme : Femmes partenaires du progrès de la Chaire Gibran Khalil Gibran, financé par le MEPI, les 30 femmes leaders, partenaires du projet, se sont attelées à l’un des deux enjeux choisis, spécifiques aux marocaines, à savoir : « La promotion de l’égalité et de la citoyenneté » à traversune réflexion sur : Les discriminations à l'égard des femmes dans la vie économique et interprétation des lois (Droits comparés). Ce projet commun, établi dansla région du Moyen Orient et du Nord de l’Afrique (MENA), particulièrement en Jordanie, au Koweit et au Maroc, est en faveur de la promotion du leadership féminin et de l’intégration de l’égalité et de l’approche genre dans les politiques publiques de la région. Les 30 leaders marocaines se sont engagées pour deux ans, dans le cadre du programme, à maintenir l’échange, la réflexion et la communication entre elles, la création d’un groupe sur Whatsapp, l’organisation de rencontres thématiques en rapport avec tout d’abord le premier enjeu intitulé « Parlons-en » le premier mercredi de chaque mois. Pour cette fois, la rencontre commémorant en même temps la journée internationale de la femme, est une étape décisive pour procéder à l’évaluation des politiques publiques, des réformes et des lois. Pour Mme Rhizlaine Benachir, vice-présidente de l’association Jossour Forum des Femmes Marocaines, cette rencontre, considérée avant tout comme commémorative de la Journée Internationale de la Femme, est l’occasionde dresser le bilan et l’évaluation de la situation de la femme au Maroc. Au cours de la discussion, les leaders, militantes de terrain, ont pris conscience d’un constat flagrant, comme elle dit : « On est très loin de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles et des attentes, côté politiques publiques, statistiques et chiffres à l’appui. Même l’APALD : l’Autorité pour la Parité et la Lutte contre les Discriminations, et, la loi 103-13 sur la Violence à l’Egard des Femmes ne se sont pas imprégnées des principes de la Constitution, laquelle prône l’égalité, l’équité et la justice sociale. Ni même la suprématie des Conventions internationales où s’est engagé le Maroc. Cette primauté constitutionnelle s’applique dans tous les domaines, sauf dans les cas des femmes. Il s’est avéré aussi que le Code de la famille, quoique avant-gardiste, en son temps, ne l’est plus avec la Constitution, il a prouvé ses failles, au bout de 14 ans d’application sur le terrain et devrait aussi être réformé. Les revendications de la société civile ne sont autres que l’application effective de la Constitution, qui traine depuis 2011. En définitive, il y a une mauvaise volonté politique de la part des décideurs, ce qui fait que le Maroc est toujours tiraillé en arrière. Animée par Mme Bernoussi, la rencontre organisée à la veille du 8 mars, est pour l’heure festive, mais aussi évaluative. Elle a porté sur la discrimination positive et les concepts de mise en œuvre. Pour ce qui est des acquis, le Maroc a tout un arsenal : le nouveau Code de la famille, la Constitution de 2011, la discrimination positive en matière électorale pour les communales, les régions, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, la levée des réserves, le Code de la nationalité, le plan pour l’égalité Ikram, la stratégie nationale pour l’égalité, la loi sur le harcèlement sexuel, la loi103-13 sur la violence, la loi sur l’avortement, la féminisation de la fonction publique… Seulement, il y a plusieurs défis à relever, comme pour ce qui est du Code de la famille, compte tenu du fait qu’il se trouve dévié de son esprit de 2004 en n’étantplus conforme à la constitution de 2011, ni à l’harmonisation de la législation interne avec les Conventions internationales. Ce Code est décontextualisé, non appliqué et mal appliqué. On se retrouve avec seulement 3% de femmes dans les postes de responsabilité sachant qu’« on ne nait pas administrateur, on le devient ». En plus, certaines problématiques sont toujours présentes et d’autres sont en hausse : l’héritage, les déclarations interprétatives de la CEDAW, l’avortement, le maintien de la tutelle, la hausse de la polygamie et du mariage des mineures, la faible scolarité des filles rurales, le manque d’une loi sur le travail domestique…Et quoique des incidences graves se soient déroulées dans notre société marocaine ces dernières années, que ce soit au niveau national, on ne bouge pas le petit doigt pour trouver la solution ou légiférer autrement. S’agissant de la discrimination positive, elle est transitoire. Pour O. Duhamel, tout comme la position onusienne, c’est une mesure spéciale temporaire, elle est dérogatoire au principe constitutionnel d'égalité, mais pourrait être établie, à titre transitoire, avant le retour, dans une troisième phase, au droit commun, universel et indifférencié. Certains résultats ont été relevés à travers la mise en œuvre de la discrimination positive, au niveau politique. On peut noter qu’à la chambre des représentants, la liste nationale muette de 30 sièges réservés à une liste nationale déclarée de 60 sièges, à côté de la liste des 30 jeunes a permis à peu près 17% de femmes. A la Chambre des conseillers : 11% en 2017 dont 13 femmes du Pacte syndical. Au niveau des Conseils communaux (37,61%), on peut compter 21 femmes présidentes sur un total de 1538. 4,2%) au niveau des régions. Au Gouvernement, on compte une ministre en 2011, 2 ministres en 2013 et une en 2017. Au niveau de la Fonction publique, 6% sont Secrétaires Généraux, 9% IG, 11%directrices, 11%chefs de division, 19%chefs de service, 16% femmes ambassadeurs et 20% dans des postes judiciaires.
الـقـنور محمد's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

 “فاراماأفريكا” بمراكش إبراز للصناعة الصيدلانية المغربية نحو إفريقيا  – هاسبريس Haspresse

 “فاراماأفريكا” بمراكش إبراز للصناعة الصيدلانية المغربية نحو إفريقيا  – هاسبريس Haspresse | القنــور محمد | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

CONCERTS DE GUITARE A L’Institut Cervantès de Marrakech

CONCERTS DE GUITARE A L’Institut Cervantès de Marrakech | القنــور محمد | Scoop.it
En collaboration avec l’Ambassade d’Espagne au Maroc, Forum Agadir Memory et l’Université Ibn Zohr de Agadir. L’Institut Cervantès de Marrakech vous invite aux concerts de guitare de l’espagnol Nono García et son collègue marocain Simo Baazzaoui. Un évènement fruit de la collaboration artistique des deux musiciens que cet Institut avait mis en contact en 2015. Les deux artistes partagent leur intérêt pour la musique populaire et pour la recherche des racines communes. Les guitares des deux rives vont résonner à Marrakech à l’Institut Cervantes et à Agadir dans le cadre du Festival de guitare Talguit'art (Festival Talborjt International de Guitare)
more...
No comment yet.
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

أربعة ملايين و262 ألف تلميذ يستفيدون من المبادرة الملكية “مليون محفظة”

أربعة ملايين و262 ألف تلميذ يستفيدون من المبادرة الملكية “مليون محفظة” | القنــور محمد | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

جلالة الملكـ محمد السادس : السكان أولى الأولويات ضمن صياغة منظومة حضرية جديدة

جلالة الملكـ محمد السادس : السكان أولى الأولويات ضمن صياغة منظومة حضرية جديدة | القنــور محمد | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

بودراوي يُتوِّجُ قائدا من مراكش للتجديد في تدريس التكنولوجيا – هاسبريس Haspresse

بودراوي يُتوِّجُ قائدا من مراكش للتجديد في تدريس التكنولوجيا – هاسبريس Haspresse | القنــور محمد | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

Le Maroc classé à la 54 ème position par le Rapport des universités américaines de Yale et de Columbia ayant trait à l’indice de performance environnementale

Le Maroc classé à la 54 ème position par le Rapport des universités américaines de Yale et de Columbia ayant trait à l’indice de performance environnementale | القنــور محمد | Scoop.it
ELKENNOUR Med
Photo : Ait Yahia Med

Sur la base de l’indice de performance environnementale (IPE), le dernier rapport publié en 2018 par les universités américaines de Yale et de Columbia en partenariat avec le Forum Economique Mondial a classé le Maroc à la 54ème position sur une liste de 180 pays en devançant tous les pays de la région MENA à l’exception du Qatar. Ce rapport qui est élaboré tous les deux ans se base sur 22 indicateurs dont l’accès à l’eau potable, l’assainissement, la pollution intérieure, la protection des régions sauvages, l’exploitation forestière, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et les émissions de CO2. Ces indicateurs sont groupés en deux catégories, la première étant l’état général de l’environnement qui évalue les conséquences environnementales pour la santé de l’homme. La deuxième catégorie est la vitalité de l’écosystème qui mesure l’état de l’exploitation des ressources naturelles. Le classement accordé par ces deux universités au Maroc en tant que pays leader en matière de préservation de l’environnement n’est pas le fruit du hasard, mais dû notamment aux efforts louables entrepris par notre pays, durant ces dernières décennies et qui ont été consacrés par l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique volontariste dans le domaine de la préservation de l’environnement et l’instauration du développement durable. Ainsi, après l’adoption de la Loi Cadre portant Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable, notre pays s’est doté d’une Stratégie Nationale de Développement Durable, qui fixe les grandes orientations et le cadre stratégique au sein duquel les politiques, les plans et les programmes sectoriels doivent être définis dans une perspective de développement durable. Cette détermination s’illustre notamment à travers le renforcement du cadre juridique et réglementaire, l’accélération des programmes de mise à niveau environnementale qui vise à résorber le retard accusé dans la maîtrise de la gestion de l’environnement et qui se concrétise à travers plusieurs programmes d’envergure notamment :  Le Programme National d’Assainissement Liquide et d’Epuration des Eaux Usées ;  Le Programme National des Déchets Ménagers ;  Le programme National de Valorisation des Déchets (PNVD) ;  Le Programme de Lutte Contre la Pollution Industrielle ;  Le Programme National de l’Air. Cette détermination pour préserver l’environnement s’illustre également par la mise en place des instruments économiques et financiers dont le Fonds National de l’Environnement et du Développement Durable, le Fonds de Dépollution Industrielle (FODEP) et le Mécanisme Volontaire de Dépollution Industrielle Hydrique (MVDIH), la mise en place d’un dispositif de prévention et de veille environnementale à travers le renforcement des outils de suivi, d’évaluation et de prévention, dont le laboratoire national des Etudes et de Surveillance de la Pollution, l’Observatoire National et les Observatoires Régionaux de l’Environnement et du Développement Durable, la création de la police nationale de l’environnement, la mise en place du comité national et des comités régionaux des études d’impact sur l’environnement et aussi par l’intégration de la dimension environnementale dans les projets de développement (Exigence d’une étude d'impact environnemental pour tous les projets d'investissement conformément aux dispositions de la loi 12-03 relative aux études d’impact sur l’environnement) et enfin par le renforcement du Partenariat et de la Coopération qui constituent une composante clé dans la politique environnementale et qui visent à mobiliser les différents partenaires et à renforcer la sensibilisation et la participation des citoyens à la préservation de l’environnement.
more...
No comment yet.
Scooped by الـقـنور محمد
Scoop.it!

77 ألفا و 454 أرملة تستفيد من برنامج المساعدة المباشرة

77 ألفا و 454 أرملة تستفيد من برنامج المساعدة المباشرة | القنــور محمد | Scoop.it
الـقـنور محمد's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.