Égalité
15 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Laurie Boivin from Services de santé et services sociaux
Scoop.it!

4 % des Québécois souffriraient d'une dépendance | Radio-Canada.ca

4 % des Québécois souffriraient d'une dépendance | Radio-Canada.ca | Égalité | Scoop.it
4 % de la population québécoise serait aux prises avec une dépendance, que ce soit à l'alcool, aux drogues, aux médicaments ou au jeu pathologique.

Via Ariane Nadeau
Laurie Boivin's insight:

En ayant travaillé dans un organisme communautaire qui dessert une clientèle vulnérable à plusieurs types de dépendance, j'ai pu constater la promotion d'un organisme en particulier qui venait parler de ses services et c'est Casa. En plus de parler de leur organisme, ils démystifiaient les jeux de hasard grâce à un logiciel informatique. Je trouvais leur initiative de venir dans le milieu très pertinente, mais je dirais que les gens allaient plus ou moins vers l'intervenante. En général, lorsque les gens décidaient de s'en sortir ils venaient voir un intervenant qui pouvait l'accompagner dans sa démarche et j'ai moi-même eu l'occasion de le faire avec un homme qui en manifestait le besoin. Tout cela pour dire que j'ai l'impression que les gens savent, sans connaître tout l'éventail, qu'il y a des ressources disponibles s'ils décidaient de s'en sortir.  Par contre, je pense qu'une idée qui est souvent véhiculé est que les centres de réadaptation en dépendance sont très dispendieux. La promotion serait plutôt à faire sur cet aspect selon moi, à savoir les subventions disponibles et les ressources à peu de frais. 

more...
Ariane Nadeau's curator insight, November 17, 2013 8:30 PM

Cet article m'amène à me questionner sur la connaissance des organismes communautaires et centres de réadaptation chez la population québécoise. On y mentionne que plus des deux tiers de la population ignorent qu'il existe un réseau d'établissements publics spécialisés en dépendance et c'est cet aspect qui m'inquiète. En effet, j'estime qu'il y a un manque au niveau de la visibilité des organismes communautaires et des établissements de santé et services sociaux. Quand voyons-nous  des publicités les concernants à la télévision? Bien rarement selon moi. Bien entendu, j'ai remarqué quelques publicités dans les salles de bain des cégeps ou des polyvalentes et bien sûr il y a de merveilleux sites sur différents services offerts mais encore faut-il savoir que ces services existent. Si vous ne savez pas que des services spécialisés pour les problèmes de dépendance sont disponibles, serez-vous portez à les rechercher sur internet? Encore faut-il que vous ayez accès à internet. Par ces propos, je veux exprimer le fait que la publicité concernant les services sociaux et les organismes communautaires est insuffisante, ce qui peut amener des clientèles plus vulnérables à rester dans l'ignorance de leur existence. Je pense qu'on pourrait retrouver de la publicité sur ces organismes à la télé, à la radio, mais également dans les autobus, dans les arrêts d'autobus, dans les centres d'achats, dans les épiceries, dans des bibliothèques, dans des espaces publics, etc. Je pense même que l'on pourrait donner des dépliants lors d'événements publics d'envergure comme le carnaval de québec ou le festival d'été de québec. Une meilleure organisation de la visibilité de ces services en augmenterait très probablement l'achalandage et la nécéssité. Enfin, peut-être que ce manque est dû à un financement insuffisant et il faudrait alors tenter de rectifier la chose auprès du gouvernement, en demdandant des subventions en ce sens et en expliquant la nécessité de ces dernières, ce qui j'admet peut être une tâche ardue. Néanmoins, le fait de reconnaître qu'il y a un manque au niveau de la visibilité est déjà un pas dans la bonne direction, en vue d'un changement.  

profODS2013A's comment, November 18, 2013 8:21 AM
commentaire 10 corrigé
Scooped by Laurie Boivin
Scoop.it!

Aide médicale à mourir : un vote favorable sur le principe, mais divisé

Aide médicale à mourir : un vote favorable sur le principe, mais divisé | Égalité | Scoop.it
Le projet de loi qui vise à encadrer les soins de fin de vie a franchi une nouvelle étape en vue de son adoption.
Laurie Boivin's insight:

Il s'agit de la ministre déléguée à la jeunesse, Mme Hivon qui est responsable de ce lourd dossier. Il s'agit évidemment d'une question qui divise étant donné des enjeux qu'elle soulève. Y-aura-t'il assez de balises? Seront-elles respectées? Effectivement, je suis aussi d'une opinion mitigée, car j'ai peur des abus qu'une telle responsabilité pourrait généré surtout pour des personnes plus vulnérable ou avec un réseau plus faible. Je pense notamment aux personnes démunies qui pourraient être vu par certains comme un coût important pour la société et pour qui on pourrait plus facilement envisager cet aide médicale à mourrir. De plus, la question implique plusieurs acteurs comme les professionnels de la santé qui seront directement touchés ce qui rend le débat encore plus complexe. Il va s'en dire que le sujet reviendra bientôt sur les lèvres puisqu'il sera bientôt déposé en projet de loi. Les médias de grande écoute (Tout le monde en parle) traite également le sujet afin de sensibiliser la population à la question ce qui est selon moi une très bonne chose.

more...
profODS2013A's comment, November 11, 2013 8:01 AM
commentaire 8 corrigé
Rescooped by Laurie Boivin from santé et services sociaux
Scoop.it!

Déficience intellectuelle: cas lourds transférés dans des milieux inadéquats | Baptiste Ricard-Châtelain | Santé

Déficience intellectuelle: cas lourds transférés dans des milieux inadéquats | Baptiste Ricard-Châtelain | Santé | Égalité | Scoop.it
Sans voix, ils vivent avec une déficience intellectuelle importante. Depuis la «désins», nous ne les envoyons plus dans les «asiles»; il appartient au réseau public de...

Via catherine pelletier-légaré
Laurie Boivin's insight:

Comme je travaille dans les RAC au CRDI, cette situation me touche particulièrement. On dit de ces résidences qu'elles sont "adaptée" à la clientèle, mais malheureusement, plusieurs lacunes architecturales sont tout de même présentes. De plus, on voit une montée de la clientèle TGC et on manque de place pour les loger. Ce qui explique, sans toutefois justifier, le départ hâtif de certains usagers "moins pire" vers des résidences privées. On se retrouve, en effet, souvent devant l'obligation de faire ces choix, car les résidences sont totalement surchargées. C'est donc dire que la réalité, présentement, est qu'il y a trop d'usagers dans des lieux qui ne sont pas si bien adaptés. La situation est pratiquement la même dans les dites résidences privées. La solution est pourtant simple; ouvrir de nouvelles RAC. Toutefois, quand on parle d'argent, plus rien n'est simple. Le gouvernement, et particulièrement le minisitère de la santé est des services sociaux, n'ont pas davantage à donner aux centres de réadaptation même qu'ils coupent de plus en plus, alors l'argent manque pour acheter de nouvelles maisons et les adapter. La qualité de vie de la majorité des clients est évidemment bien meilleure qu'au temps de l'insitution, mais on pourrait voir la tendance se renverser si leurs colocataires sont de plus en plus nombreux et agressifs. Des choix administratifs devront donc être fait bientôt, car on ressent une urgence d'agir.

more...
Billie Martel's comment, October 24, 2013 11:02 AM
C'est exaspérant de constater que la désinstitutionnalisation n'a pas toujours les effets désirés. En effet, cette manoeuvre fût très utile pour bien des raisons, mais elle a aussi fait en sorte que plusiseurs milliers d'usagés n'avaient simplement plus d'endroit ou aller. Je comprend que les familles pensent à se tourner vers les ressources privées pour obtenir des services le plus vite possible, mais cette rapidité d'accès a-t-elle un prix à payer? Je crois bien que oui puisque cet article prouve amplement que les ressources privées ne sont pas toujours en mesure de gérer des cas de déficiences intellectuelles aussi sévères que ceux présentés dans cet article. Il serait préférable pour eux d'aller au publique et c'est pourquoi je pense qu'ils ont eu une bonne idée de bloquer l'accès au privé temporairement le temps de s'assurer qu'un maximum de gens possible obtient des services spécialisés du publique et ce sans même débourser. J'ai du mal à m'imaginer comment des propriétaire de ressources privées qui accueillent des gens ayant des déficiences intellectuelles profondes dans leurs maisons familliale peuvent gérer les excès de colère que leurs usagées peuvent parfois commettre et encore moins les cas d'automutilation... En bref, je pense que pour leur sécurité, ces gens sont en de meilleures mains lorsqu'ils se tournent vers les ressources publiques spécialisées dans ce genre d'interventions.
profODS2013A's comment, October 25, 2013 8:42 AM
commentaire 6 corrigé Laurie
profODS2013A's comment, October 25, 2013 8:45 AM
commentaire 6 corrigé Billie
Scooped by Laurie Boivin
Scoop.it!

Poursuite fatale au Capitole: la suspecte aurait souffert de dépression | Michael Mathes et Michael Mathes | États-Unis

Poursuite fatale au Capitole: la suspecte aurait souffert de dépression | Michael Mathes et Michael Mathes | États-Unis | Égalité | Scoop.it
La police s'interrogeait vendredi sur les motivations d'une automobiliste tuée après une course-poursuite dans les rues de Washington entre la Maison-Blanche et le...
Laurie Boivin's insight:

Cette histoire, bien qu'elle ce soit passé ici, me paraît pertinente à partager, puisque la dépression est internationnale. En effet, il semblerait que la conductrice impliquée dans l'évébement était en dépression post-partum suite à son accouchement en août dernier. Il semble que cette femme n'a pu bénéficier d'une aide et d'un suivi adéquat pour éviter d'en arriver à des gestes comme foncer en voiture dans des grillages d'édifices gouvernementals. De plus, jusqu'à quel point les policiers ont tenté de comprendre les raisons de ce geste, car ils l'ont finalement abattue. Loin de moi l'idée de juger le travail des policiers face à un geste d'agression envers le gouvernement, sauf que peut-être qu'ici, au Québec, la situation aurait été différente. Nous sommes un État où l'utilisation du fusil par les policiers est moins bien accepté sauf en cas extrême. J'ai  aussi l'impression qu'ici on aurait peut-être tenté la pacification avec cette femme ou du moins, elle aurait eu droit à des services de soutien pour traiter sa dépression ce qui l'aurait peut-être empêché de poser ces gestes.

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 9:49 PM
commentaire 4 corrigé
Scooped by Laurie Boivin
Scoop.it!

Projet L.U.N.E. - Projet Lieu

Le Projet L.U.N.E est un organisme communautaire et un groupe d'appartenance et de reconnaissance des droits sociaux "par et pour" des consommatrices de substances psychoactives ou des femmes travailleuses du sexe, actives ou non.
Laurie Boivin's insight:

J'ai entendu parlé de ce projet par des amis du milieu communautaire, mais je n'ai pas trouvé d'article qui en parle encore étant donné que le projet est à ses débuts. Il s'agit d'hébergement d'urgence à bas seuil d'acceptation, plus communément appelé "drop-in". Le projet "par et pour" s'adresse plus particulièrement à des femmes travailleuses du sexe afin de leur offrir un endroit sécuritaire pour dormir la nuit même si elles ne rencontrent pas les critères d'admissibilités habituellement requis dans d'autres organismes d'hébergement, comme le couvre-feu ou la non-consommation de drogue. Je trouve qu'il est grand temps qu'un organisme comme celui-ci voit le jour étant donné du besoin bien présent pour des personnes "en marge de la marge" et que leurs problèmes les empêchent même de suivre quelques règles de base. De plus, être à l'écoute de leur réalité grâce à des pairs aidantes et en leur offrant ce genre d'hébergement permettra sans doute de favoriser un lien de confiance afin d'éventuellement quitter la prostitution. Outre le cheminement possible pour ces femmes, un endroit sûr pourra permettre d'éviter des tragédies telle que la mort d'une jeune femme du quartier connue pour être travailleuse du sexe, il y a quelques années. On y fera également de la prévention contre la transmission d'ITSS et qui sait, si le projet connait du succès peut-être sera-t-il l'instigateur d'un projet semblable pour des hommes vivant d'autres difficultés.

more...
profODS2013A's comment, November 18, 2013 4:06 PM
commentaire 9 corrigé
Scooped by Laurie Boivin
Scoop.it!

Québec investira plus de 300 millions pour les plus démunis | Martin Ouellet | National

Québec investira plus de 300 millions pour les plus démunis | Martin Ouellet | National | Égalité | Scoop.it
Dans l'espoir de redorer son blason auprès des groupes sociaux, le gouvernement Marois promet d'investir 318 millions $ pour améliorer le sort des plus pauvres.
Laurie Boivin's insight:

La première ministre, Madame Marois vient d'annoncer qu'elle bonnifirait l'aide sociale ainsi que le soutien financier aux organismes communautaires. Bien que, selon moi, le montant alloué aux personnes bénéficiaires de l'aide social est toujours en deçà de ce qui est nécessaire pour vivre, un pas est désormais fait dans la bonne direction. Cependant, le plus intéressant est l'augmentation des montants alloués aux organismes communautaires qui sont souvent sous-financés. L'article ne spécifie pas les détails de ces augmentations, mais j'ai eu la chance de parler à deux intervenants du milieu qui ont assisté à la conférence de presse et il semblerait qu'il serait question d'améliorer les conditions de travail des personnes travaillant au communautaire soit en leur permettant de souscrire à des assurances collectives et des fonds de pension. Comme il s'agit souvent d'un argument que les intervenants donne pour ne pas travailler au communautaire, je pense que ça encouragera les jeunes à aller travailler dans le milieu et y rester plus longtemps. De plus, comme il y a eu plusieurs coupures dans le milieu communautaire dans le passé qui ont forcées certains organismes à diminuer leurs services, ces nouvelles subventions vont pouvoir permettre de rétablir certains services et d'en améliorer. En résumé, je vois d'un très bon oeil qu'un gouvernement s'intéresse au sort des plus démunis mais aussi à ceux qui travaillent avec ces personnes, car en général on s'intéresse très peu aux personnes qui ne rapporte pas nécessairement à l'économie. Pourtant, plusieurs études démontre que d'augmenter à un seuil raisonnable les revenues d'une personnes démunie l'aide à se remettre sur la bonne voie, mais nous sommes malheureusement loin de cette mentalité au Québec.

more...
profODS2013A's comment, November 1, 2013 9:23 AM
commentaire 7 corrigé
Scooped by Laurie Boivin
Scoop.it!

Les messes resteront dans les hôpitaux | ARIANE LACOURSIÈRE ET TOMMY CHOUINARD | Politique québécoise

Les messes resteront dans les hôpitaux | ARIANE LACOURSIÈRE ET TOMMY CHOUINARD | Politique québécoise | Égalité | Scoop.it
Le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, assure que les messes sont là pour rester dans les...
Laurie Boivin's insight:

Le débat sur la Charte des valeurs québécoises étant toujours un sujet chaud, le Parti Québécois semble vouloir apaiser la population. En effet, le ministre Drainville à récemment rassuré les québécois quant à la place de la messe dans les hôpitaux et les centres d'hébergement. En invoquant la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS) qui "garantit l'offre de services spirituels aux usagers du réseau de la santé", il a précisé qu'il n'était nullement question d'abolir ces célébrations religieuses avec la Charte. J'étais d'ailleurs surprise que le ministre ait eu besoin de préciser ce point, car l'office religieux n'est pas réalisé par un employé de l'État, mais bien un prêtre indépendant et le service s'adresse principalement aux usagers du réseau. Toutefois, on pourrait se poser la question à savoir si on assistait à une augmentation de la clientèle provenant d'autres confessions religieuses, devrait-on offrir d'autres types de célébrations, comme musulmane, par exemple. À ce sujet, le ministre à mentionné que les services religieux tenderont à être davantage multiconfessionnels, ce qui, selon moi, deviendra rapidement une nécessité et même un enjeux afin d'être cohérent avec nos lois et nos valeurs.

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 4:12 PM
commentaire 5 corrigé
Scooped by Laurie Boivin
Scoop.it!

«Le gouvernement fédéral met en péril les organismes communautaires» – Frédéric Keck

«Le gouvernement fédéral met en péril les organismes communautaires» – Frédéric Keck | Égalité | Scoop.it
Laurie Boivin's insight:

Le gouvernement fédéral de M. Harper a récemment adopté une nouvelle approche en ce qui attrait à la lutte contre l'itinérance, soit le "logement d'abord". Cette nouvelle approche signifie que le budget attribué à cette problématique ira dans l'accessibilité au logement et à la mise sur pied d'équipes qui aideront ces personnes en situation d'itinérance chronique à se stabiliser. Toutefois, bien que l'approche soit reconnue par le milieu communautaire, des organismes travaillant danvantage en prévention avec une clientèle à risque d'itinérance dénoncent les coupures dont ils seront victimes. Ils maintiennent que plusieurs services et projets actuellement sur pied sont en péril. La question est la suivante: Y'a-t-il une approche qui prévaut sur une autre lorsqu'il est question de lutte contre l'itinérance?

more...
profODS2013A's comment, September 18, 2013 12:05 PM
commentaire 2 corrigé