Éducation
2 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Mireille Leblanc
Scoop.it!

Regroupement des associations de parents PANDA du Québec

Regroupement des associations de parents PANDA du Québec | Éducation | Scoop.it
Mireille Leblanc's insight:

Cette semaine je mets en lien un site internet d'un organisme que je viens de découvrir: Le Regroupement des associations de parents PANDA du Québec. Cette association de parents ayant un enfant ayant un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité vise à améliorer les services liés à cette problématique. Ils ont dans leur équipe des représentants de milieux scolaires, de la santé, des services sociaux et d'autres organismes et comités touchés par le TDAH. Le Regroupement des associations de parents PANDA du Québec gèrent  les organismes PANDA qui sont partout à travers le Québec, tout comme les Agences de santé et services sociaux gèrent les CSSS! Cela permet d'avoir, dans chaque région, un réseau local de services le plus complet possible pour une personne vivant avec un TDAH

 

Je suis agréablement surprise que l'organisme ait pris autant d'ampleur dans notre province. Le TDAH est une problématique qu'il faut prendre en charge et PANDA le fait très bien. Le fait que le regroupement laisse la place aux parents des enfants atteints du TDAH pour se prononcer sur les moyens d'améliorer la qualité et la continuité des services permet, selon moi, d'avoir une vision plus concrète et représentative de la situation. Il permet, de plus, que les parents aient un soutien et qu'ils ne se sentent pas seuls dans tout cela.

 

Plus concrètement, voici différents services que PANDA Capitale-Nationale offre:

* écoute téléphonique : écoute active auprès des parents, adultes et intervenants concernés  * centre de documentation et de références professionnelles  * groupes d'entraide aux parents à Québec (ancienne ville), Val-Bélair et Beauport  * groupe d'entraide aux adultes à Québec (ancienne ville)  * groupe de soutien pour les proches d'adultes ayant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)  * conférences : trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), dyslexie, troubles d'opposition / provocation  * ateliers de vulgarisation et sensibilisation  * groupes de « coaching »  * matériel de sensibilisation « On naît tous intelligents! On n'est tous intelligents! » document audiovisuel, guide et carnet d'adresses

 

Et vous, connaissiez-vous cette ressource?

more...
profODS2013A's comment, November 1, 2013 8:06 AM
commentaire 7 corrigé
Scooped by Mireille Leblanc
Scoop.it!

Les utilisateurs des réseaux sociaux écrasent plus facilement | Santé

Les utilisateurs des réseaux sociaux écrasent plus facilement | Santé | Éducation | Scoop.it
Les fumeurs qui fréquentent des réseaux sociaux consacrés à la santé ont plus de facilité à se débarrasser de leur habitude que les autres, démontre une étude récente.
Mireille Leblanc's insight:

Voici une étude fort intéressante sur le soutien que les gens désirant arrêter de fumer obtiennent sur les réseaux sociaux! Il est plus facile pour eux de renoncer à la cigarette s'ils fréquentent des réseaux sociaux consacrés à la santé. Bien que ce soit une étude effectuée à l'Université de la Géorgie, je crois qu'elle s'applique très bien au contexte québécois, notamment à cause de cette citation: «les groupes en ligne sont fréquemment plus accessibles et moins dispendieux que les organisations plus traditionnelles, surtout en ce qui concerne les fumeurs qui habitent des régions rurales où les ressources antitabagisme peuvent être difficiles à obtenir.»

Effectivement, si on pense aux ressources en régions au Québec, n'y aurait-il pas un trou de services pour les gens qui veulent arrêter de fumer, un besoin à combler dans notre sytème de santé? Je crois que les ressources sur les réseaux sociaux, c'est bien, mais le côté humain et réel n'y est pas. Serait-il intéressant, selon vous, de démarrer un organisme communautaire pour cette problématique? Au moins, ces  gens pourraient tisser des liens au-delà du virtuel, se regrouper dans le réel...

more...
profODS2013A's comment, October 17, 2013 8:45 PM
commentaire 3 corrigé
Scooped by Mireille Leblanc
Scoop.it!

Plus de 3 heures par jour pour aller à l'école

Plus de 3 heures par jour pour aller à l'école | Éducation | Scoop.it
Les dernières actualités des quatre coins du Québec, Montréal, Estrie, Québec, Laval, Montérégie, Mauricie, Gaspésie, Bas-Saint-Laurent, Saguenay, Lac-Saint-Jean, Outaouais, Lanaudière, Laurentides, Cantons-de-l'Est, Centre-du-Québec, Charlevoix,...
Mireille Leblanc's insight:

Au moment où on aborde le système scolaire dans le cadre du cours «Organisation des services», une nouvelle comme celle-ci me choque. Le jeune Kevin, 13 ans, doit se rendre dans une école spécialisée à ville Saint-Laurent alors qu'il habite à Pointe-aux-Trembles. Puisqu'il est de niveau secondaire, la commission scolaire ne peut pas lui offrir de  transport scolaire. Il doit donc utiliser le transport en commun tous les jours, totalisant plus de trois heures de transport. La nouvelle est récente et je n'ai pas tous les détails, mais je comprend ici que Kevin est une des nombreuses victimes des trous de services du système. Kevin est dyslexique et je ne crois pas qu'il soit éligible au transport adapté, et sa mère n'a pas l'air en mesure de pouvoir aller le reconduire tous les matins. C'est alarmant puisqu'il ne doit pas être le seul dans cette situation. Oui, il y a des belles ressources dans le système scolaire (ex: les ailes spécialisées d'école, les classes ressource, et même les écoles spécialisées en entier) mais sont elles vraiment accessibles? Il est plus qu'important que le système d'éducation prenne en charge l'aspect du transport scolaire, parce qu'autrement, les jeunes comme Kevin perdront la motivation d'aller à l'école. Voici des solutions pertinentes selon moi:

-Établir un transport scolaire pour les jeunes qui habitent loin de leurs écoles spécialisées, ce serait alors aux commissions scolaires de gérer la situation

-Proposer au conseil d'établissement de cette école un projet de covoiturage fait par les parents. À chaque semaine, un parent est en charge d'aller porter les enfants plus éloignés de l'école. Bien que le transport est techniquement la responsabilité de l'école, je crois que cette solution temporaire pourrait être gagnante pendant que la commission scolaire se penche sur la situation.

 

Qu'en pensez vous?

more...
profODS2013A's comment, October 25, 2013 9:18 AM
commentaire 6 corrigé
Scooped by Mireille Leblanc
Scoop.it!

Près de la moitié des adultes ne savent pas lire | Annie Mathieu | Éducation

Près de la moitié des adultes ne savent pas lire | Annie Mathieu | Éducation | Éducation | Scoop.it
Près de la moitié, soit 49 %, des Québécois âgés de 16 à 65 ans sont incapables de lire la posologie d'un médicament, comprendre un article de journal ou décrypter les...
Mireille Leblanc's insight:

Mais quelle réalité alarmante! Cet article nous informe des différentes causes du faible taux de littératie adulte. Notamment, le Conseil supérieur de l'éducation se questionne par rapport à l'efficacité de notre système scolaire. Il est étonnant de voir qu'avec même les réformes et toute la réorganisation des services d'éducation, près de la moitié des adultes ne savent pas lire. En raison de la diminution de l'utilisation des capacités de lecture sur le marché du travail, le gouvernement pourrait créer des programmes en millieu de travail qui intéresseraient les employés à lire, par exemple, des clubs de lecture, des réunions de partage d'actualité, une accessibilité gratuite à de la formation continue, etc. Au moins, le Conseil Supérieur est conscient de la situation et cherche présentement des solutions y remédier. Selon vous, comment le gouvernement pourrait améliorer notre système scolaire pour intéresser les gens à continuer d'apprendre, de lire, de s'informer même après les études?

more...
profODS2013A's comment, September 18, 2013 1:41 PM
commentaire 2 corrigé