L'Irlande a réussi à transformer sa reconnaissance de dette en obligations du Trésor irlandais à horizon 2025, ce qui lui permet d'allonger dans le temps ses remboursements à des taux d'intérêts plus supportables.