ECOLOGIE
17 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Catherine Badel du Vaudoué
Scoop.it!

REPORTAGE ► Tchernobyl Une Histoire Naturelle HD 720P

Comment la nature reprend ses droits dans la zone interdite entourant la centrale. Une passionnante enquête sur une énigme scientifique. Vingt-quatre ans apr...
more...
No comment yet.
Rescooped by Catherine Badel du Vaudoué from Pétrole et gaz de schiste
Scoop.it!

Hâtons-nous lentement...

Hâtons-nous lentement... | ECOLOGIE | Scoop.it

Le seul procédé actuellement efficace pour récupérer ces fameux gaz de schiste est la fracturation hydraulique, associée à l'extraction assistée par solvants.
Le problème est qu'il est impossible de contrôler le process, car la fracturation est aléatoire et par définition imprévisible. Et même si celle-ci est pratiquée à grande profondeur, la contamination des nappes phréatiques par les solvants et plus sûrement par le méthane libéré est quasi inéluctable. C’est juste une question de temps. La vision des ravages produits par les sociétés d'exploitation aux Etats-Unis est assez édifiant.
Contaminer les ressources en eau, c'est tuer la vie. Les eaux de récupération des forages qui contiennent tous les solvants d’extractions ajoutés au départ sont stockées à l’air libre en bassins de décantation. Comme la quasi-totalité de ces solvants est volatil, il y a une forte pollution de l’air en plus de l’eau. De plus, ces eaux contiennent des sels, éléments radioactifs et des métaux lourds présents dans les couches profondes. On en fait quoi ?.
35.000 puits sont fracturés chaque année ce qui représente la consommation annuelle d’eau potable de 5 millions de personnes. Où allons-nous trouver de telles ressources en eau ?
Pour une fois, soyons intelligent et laissons aux autres le soin d’anéantir leur environnement si pour eux le chant des sirènes de la finance est plus fort que celui du simple bon sens… Il y aura des leçons à tirer des désastres écologiques en cours au Texas ou en Pennsylvanie.
Cela ne nous empêche pas de rester en veille technologique, pour la recherche et la mise au point d'autres voies d'extraction du futur.
Les gaz de schistes sont toujours sous nos pieds. On n’est pas obligé de les utiliser dès maintenant, le pétrole et le gaz naturel sont encore abondants même s'ils sont de plus en plus chers. Laissons au moins ces ressources à nos enfants, qui espérons-le, sauront les exploiter sans détruire leur propre cadre de vie !


Via isa77_Jouarre, Lamarck
more...
No comment yet.