e-Social + AI DL IoT
10.1K views | +1 today
Follow
 
Scooped by Dominique Godefroy
onto e-Social + AI DL IoT
Scoop.it!

How AI and Machine Learning Will Impact Content in SEO

How AI and Machine Learning Will Impact Content in SEO | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Advancements in Artificial intelligence have had significant effects on various sectors and aspect of human endeavors. More than ever, AI’s effects have been felt very strongly in the past few years.

The role of SEO in marketing cannot be trivialized. SEO has evolved tremendously throughout the years. It began with very simplistic operations like the landing page optimization and other related procedures to the more advanced operations. Currently, SEO procedures entail an unrelenting adjustment of innumerable contents in the bid to captivate prospective audiences across an extensive variety of devices and platforms.

Even though SEO processes have evolved tremendously, its fundamental instruments are still constant. One still utilizes contents with relevant keywords and meta tag optimization. To deliver very efficient outcomes, SEO‘s operations encompasses marketing on Facebook, Instagram, twitter, and a host of other platforms, as well as search on hand devices.

Interestingly, advancements in AI innovations and apps have facilitated the efficacy of SEO while repositioning it for improved marketing. Google Rankbrain for instance is an AI search algorithm with incredible ability to analyze search results and deliver more applicable search results for users. This makes Rankbrain very relevant.

While there has been extensive deliberations on possible tactics and approaches that will be available in the world of search engine optimization from the commencement of 2018, all of the relevant issues that seem to attract the most attention and concern are explored in this exposition.

Users have always been the number one priority of Google. This is why they often flag sites and implement a robust variety of functions that enhances user experience on Google like the AI prediction spelling in the search field. A few days ago a digital marketing expert asked me a good question. So how in the world Google spots a good content? Let’s have a closer look, shall we?
more...
No comment yet.
e-Social + AI DL IoT
Impacts of e-social (media, mobile, solomo, smo) & AI / deep learning / IoT on customer insights and brand strategies
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

5 Things Every Business Needs to Know about AI

5 Things Every Business Needs to Know about AI | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

One of the most up to date advantages of cloud computing is that it empowers organizations to harness artificial intelligence (AI). This rapidly developing innovation offers noteworthy advancement opportunities that numerous organizations have just rushed to seize upon.

Artificial Intelligence keeps on being progressively utilized all through the overall population and organizations to improve consumer experiences. Research from Gartner predicts AI will produce a business estimation of $2.9 trillion by 2022. It’s making working together less difficult in light of the fact that it offers business people a few advantages that can enable them to develop their organizations. Let’s see how:

Improved Personalised Shopping Experience

Giving clients personalized marketing expands engagement, creates customer loyalty and enhances sales. This is the reason organizations are putting such a great amount of efforts into it. One of the upsides of utilizing AI is that it can discover patterns in clients’ browsing propensities and buying conduct. Utilizing a large number of transactions stored and analyzed in the cloud, AI can give very exact offers to individual clients.

Chatbots can help intensify your workforce and upgrade the customer experience. For instance, you can utilize chatbots to enhance customer benefit. These AI-fueled programming algorithms can be available to answer frequently asked inquiries and deal with tasks when human laborers can’t. Chatbots are a reason why travel booking organizations, for example, Expedia, can enhance the customer experience amid the booking procedure. For example, these organizations can use machine learning on how to analyze the client’s browsing patterns and have the chatbots recommend spots to book for travel even though when human administrators are not accessible. This gives customer support on-demand by offering answers to client questions quickly and includes the value that helps upgrade their encounters with the business. You can likewise make voice assistants help enhance clients lives by improving sound search and making it less complex to discover the appropriate responses they require without perusing or hunt a menu.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

How Disruptive Technologies Like AI and NLP are Transforming Customer-Oriented Forecasting?

How Disruptive Technologies Like AI and NLP are Transforming Customer-Oriented Forecasting? | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Have you ever wondered how the ape who became the first man felt? The feeling probably had been the same as what we feel right now. Sitting in front of black and white CRT technology, our generation wouldn’t have thought of living in a world of online streaming media with extremely personalized content. But as they say, “Humanity is about transitions and evolutions by intelligent means”, it has become a reality.

Does it ever hammer your brain that how Facebook, YouTube and others know our preferences so well? How come these brands are able to provide us with such personalized original content?

Beyond the build-up, the answer is unpretentious – It’s all possible by virtue of Artificial Intelligence (AI). The intimations of AI and the acceleration of algorithms have never been too relevant, too crucial, or too complex yet interesting.

Artificial Intelligence in alliance with speech recognition and weighed outcomes, identify customer’s preferences and even senses the subscriber’s behavior and time coordination. The technology of AI/ML is well versed in learning from patterns that subscribers show in their behavior over time and offering personalized contents recommendations accordingly.

Also, Natural Language Processing (NLP) and Semantics Analytics have taken this adventure to a whole next level. NLP is a form of AI that analyses human language. The core of its technology helps machine understand and even communicate with human speech. For example, Alexa and Google Assistant using Hidden Markov Model (HMM) system translate our words into text which then becomes usable by the NLP system. Precisely, HMM listens to 10 to 20-millisecond clips of voice and looks for phonemes to compare with a pre-recorded speech.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

AI Is A $340 Billion Opportunity For Retail Sector

AI Is A $340 Billion Opportunity For Retail Sector | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Implementing artificial intelligence technologies could save retailers as much $340 billion in costs, according to a new global study by Capgemini.

Now a shrinking sector, retailers face a tougher and more competitive environment than ever before. In the UK, for example, 85,000 retail jobs disappeared in the first 9 months of 2018, with 1000 retail businesses going into administration. In this context, companies are looking to technology to drive new efficiencies and stabilize their growth – and artificial intelligence could hold the key.

In a statement, Capgemini said: “Many retailers are going after complex use cases and overlooking a $340 billion prize offered by use cases in operations. AI is an opportunity every retailer will soon be taking advantage of, but it will be the organizations with a dual customer and operations approach to AI implementation that will be the ones staying ahead of the game.”

The survey looks at 400 global retailers (23% of the global retail market) at different stages of AI implementation. By combining this with an analysis of public data from the world’s largest 250 retailers, Capgemini Research Institute paints a comprehensive overview of AI’s impact on the sector.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Seven things every executive should know about Machine Learning

Seven things every executive should know about Machine Learning | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Do you struggle with building smart applications on top of your data lake? Big Data but not enough insights? Too much talking, not enough walking?

Machine Learning capabilities hold great potential for new revenue streams and tremendous cost savings for enterprises. Increasingly, businesses are using ML to strengthen their competitive advantage and drive innovation. Is your organisation embracing this shift or are you falling behind? If you are on the "bias-for-action" side of the scale and have already started steering your organisation towards digital & ML transformation, are you confident you are doing so in the right way?

Over the past decade, data has become increasingly important and has even been described as the “new oil”. Organisations with extensive user data can leverage data to increase sales and customer retention. Data of machinery can be leveraged to improve machines utilisation of manufacturers. Computer Tomography images can be used to identify cancerous tumours. There is literally no industry segment which can’t leverage data to improve and create new business models. Meanwhile, data has never been easier and less expensive to collect, store, analyse, and share. Many enterprises are building their data lakes today precisely for this reason. But, is your organisation taking full advantage of its data? Are you satisfied with the value you generate from your data? Do you struggle with building smart applications on top of your data lake? Big Data but not enough insights? Too much talking, not enough walking?

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

[Tribune] 6 tendances pour l'intelligence Artificielle en 2019

[Tribune] 6 tendances pour l'intelligence Artificielle en 2019 | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

La démocratisation de l’IA passe par l’IoT

Aujourd’hui, nombreuses sont les IA (à l’exception des véhicules autonomes) à être dématérialisées, en effet les 9/10ème des IA telles que les chabots, les assistants virtuels et autres sont toutes numériques. 2019 devrait donc être une année de transition, permettant ainsi à l’IA d’être plus « tangible’ grâce à la démocratisation de l’IoT. Les algorithmes développés pour faire fonctionner les voitures autonomes seront eux aussi utilisés pour les objets connectés. Les intelligences artificielles développées pourront, grâce à des capteurs implantés dans ces périphériques connectés, réagir à l’environnement proche. Ainsi, on peut imaginer dans un futur proche un objet connecté ouvrant une porte ou encore augmenter la température d’une maison.

Des objets connectés plus efficaces grâce à l’IA

Depuis quelques années désormais, les objets connectés font partie de notre quotidien. Pourtant, l’IoT n’est pas encore une technologie intuitive. En effet, nous avons encore besoin de programmer la plupart des interactions grâce à des chaînes d’instruction simples comme IFFT “If this, then that” (si ceci, alors cela »). En d’autres termes, les objets connectés doivent, via des algorithmes d’intelligence artificielle, apprendre implicitement des comportements environnants, plutôt que d’être programmés. L’IA aidera à tirer profit de l’automatisation de ces objets grâce aux algorithmes nourris aux données provenant de multiples dispositifs. L’objectif étant de personnaliser ces périphériques en fonction du mode de vie de son utilisateur. Ils seront ainsi plus intelligents et auront un réel impact sur notre vie quotidienne.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Les chiffres et tendances à connaître en 2019

Les chiffres et tendances à connaître en 2019 | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Moteurs de recherche, réseaux sociaux, vidéo, vocal commerce ou encore fake news… Cette infographie compile tous les chiffres à connaître sur l’état du web en 2019…
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

How Companies Are Using Big Data to Boost Sales, and How You Can Do the Same

How Companies Are Using Big Data to Boost Sales, and How You Can Do the Same | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Modern-day marketing has changed drastically over the past decade. Back in the day, when companies wanted to tweak their advertising, they would have to sift through their sales data, click-throughs and general behavior of their audience.

But big data has changed all that. It's changed the way that businesses market to their customers, which in turn, helps companies increase their profits. According to a BARC research report, businesses surveyed that use big data saw a profit increase of 8 percent, and a 10 percent reduction in overall cost.

There are numerous ways you can use big data to adjust your business model for the better, especially as it pertains to advertising. Here are examples of how companies are using big data today, and how you yourself can use it to boost your sales.


Predict products that customers may want to purchase.

How often have you looked at your Amazon recommendations and thought, “Wow, I could really use that!” Chances are, that reaction happens fairly often considering that Amazon uses big data to figure out exactly the type of products you’ll want to buy in the future.

The retail giant -- which hit a net worth of 1 trillion dollars late in 2018 -- gives its customers insight as to what factors go into determining those recommended products. In this context, Amazon cites a variety of data points to figure out what its customers want. Those factors include:

- When customers make purchases
- How customers rate their purchases
- What customers with similar buying habits are purchasing

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Qui est Wiliot, cette pépite israélienne des capteurs sur laquelle parient Amazon, Samsung et Qualcomm ?

Qui est Wiliot, cette pépite israélienne des capteurs sur laquelle parient Amazon, Samsung et Qualcomm ? | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Wiliot sort de l’ombre. La pépite israélienne des capteurs sans fil et autonomes en énergie vient lever 30 millions de dollars. Le tour de table a été annoncé lors du NRF 2019, le salon de la distribution et du commerce qui se déroule à New York, aux Etats-Unis, du 13 au 15 janvier 2019. Parmi les investisseurs figurent trois géants mondiaux leaders chacun dans leur domaine : Amazon Web Services dans le cloud d’infrastructure, Samsung Electronics dans les semi-conducteurs et Qualcomm dans les puces mobiles.

Energie récoltée dans les ondes ambiantes

Créée en janvier 2017, cette start-up d'une vingtaine de personnes, dont le siège social se situe à San Diego, en Californie, et la base R&D à Caesarea en Israël, développe une étiquette électronique qui fait office de capteur sans fil Bluetooth. Dans un dispositif de la taille d’un timbre de Poste, elle intègre une antenne imprimée sur du papier ou du plastique et une puce basée sur la technologie de processeur ARM au cœur de presque tous les mobiles. Elle se destine à authentifier le produit sur lequel elle est collée et à en transmettre le numéro de série, le poids ou encore la température à tout équipement à proximité disposant de fonction de communication Bluetooth comme le smartphone.

more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Godefroy from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

NRF 2019 : Débrief complet du salon dédié au commerce connecté 

NRF 2019 : Débrief complet du salon dédié au commerce connecté  | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Le plus grand salon au monde dédié au commerce connecté vient de fermer ses portes. Durant 3 jours, un peu plus de 37 000 participants.

 

Bonne nouvelle ! L’heure est à la reconstruction et à l’optimisme dans le retail américain. La preuve en chiffres : les ventes de détail ont crû de 4,5% sur un an aux US, annonce en début de salon la NRF. La raison de ce bon bilan ? Les investissements qu’elles ont réalisés dans la technologie pour opérer leur transformation digitale. De quoi donner de l’eau au moulin des organisateurs du salon qui compte, parmi ses quelque 800 exposants, 90% de retailtech. Au programme, IoT, réalité virtuelle, réalité augmentée mais surtout l’intelligence artificielle.

 

Selon un sondage mené par la NRF et IBM, 51% des retailers utilisent déjà l’intelligence artificielle pour la veille client, 48% l’utilisent pour la prévision de la demande et 38% pour la tarification et la promotion. Ces chiffres devraient respectivement passer à 79%, 85% et 73%, au cours des trois prochaines années. Un engouement pour l’intelligence artificielle qui paie, comme l’illustre le témoignage de Bindu Thota VP Technologie de Zulily. Ce e-commerçant lance pas moins d’une centaine de ventes thématiques par jour . « En créant des e-mails de vente personnalisés via des outils d’apprentissage automatique et d’automatisation, nous avons enregistré une augmentation de 49% de la demande », confie-t-elle. La personnalisation se retrouve aussi au niveau du paiement. Exemple avec Adyen, qui a montré les avantages de sa solution permettant au consommateur de régler ses achats par le moyen de paiement qu’il utilise au quotidien, et ce, quel que soit le lieu et le pays où il se trouve. Ainsi, le consommateur chinois en visite aux États-Unis, va se voir proposer ses propres solutions de paiement (Alipay, WeChat Pay, …) dans le magasin qu’il visite. Cette solution a déjà séduit les enseignes Bonobo et Tory Burch.

 


Via Jérôme MONANGE
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

How Artificial Intelligence Can Humanize the Customer Experience

How Artificial Intelligence Can Humanize the Customer Experience | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

The rise of artificial intelligence has led many people to believe that machines will take over many of the job functions in the marketing industry. However, when it comes to customer experience, the best results will occur when machines and humans work together, writes Dan Gingiss, VP of Marketing at Persado.

When people think of artificial intelligence (AI) and its technological cousin, machine learning, it often conjures up images of a robot taking over the job of a human. Indeed, “the robots are coming!” is a familiar refrain suggesting the human race will soon be invaded. If we can teach the machines to be as smart as humans, consume mountains of data in seconds, and continuously learn more at warp speed, isn’t the useful life of the human brain quickly coming to an end?

The answer: Absolutely not.

Anyone who watched IBM’s Watson destroy its human competition on Jeopardy! knows that computers are getting really sophisticated. Professor Toby Walsh of the University of New South Wales said that AI will catch up to human intelligence by 2062 — learning unique human traits such as adaptability, creativity and emotional intelligence. But that’s still decades away.

Today, and in the foreseeable future, the best results come from humans and machines working together. This applies to all aspects of business, even those parts of the customer experience that feel emotional and are inherently relationship based. In fact, when applied strategically, artificial intelligence can enhance a customer’s interaction with a company and, in some cases, even humanize it.


Data-driven marketing that’s inspired by humans, validated by AI

To start, artificial intelligence is becoming more prevalent in marketing at the top of the funnel. This isn’t surprising, as a lot of content across industries like finance (such as earnings reviews) and sports (such as game summaries) has been generated by machines for a while now. In fact, machine-generated content has gotten so good that most people have a hard time distinguishing it from human-generated content.

For example, compare these two real email subject lines from an online pharmacy:

ALERT | We noticed you may need to order your refills.
Don’t wait! Order your refills with one click.

Do you know which subject line was written by a human and which one was written by a computer? Are you sure? In a recent audience of about 75 marketers at Dreamforce, about 90% guessed incorrectly. (See the end of this article for the answer.)

But AI in marketing requires human intervention. The machine-generated subject line above still required human input.

Burger King recently launched an ad campaign that was claimed to be “created by artificial intelligence.” The headline, describing a new chicken product, was “Tastes Like Bird.” The company even issued a press release saying that it was “moving from the traditional Agency of Record to an Agency of Robots.”

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Data Marketing, savoir bien définir sa stratégie digitale en amont

Data Marketing, savoir bien définir sa stratégie digitale en amont | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Le réflexe que beaucoup d’entreprises ont, quand elles élaborent leurs stratégies digitales, est d’attaquer bien souvent par les leviers d’activation : le search, le social média, l’emailing, voire le display. Mais procéder ainsi ne vous permettra pas de partir sur de bons rails. Savoir bien définir sa stratégie data marketing est la première chose que vous devez gérer. Pourquoi ?


La Data Marketing, c’est le début et la fin de l’histoire

Mesurer, c’est savoir, pour mieux agir. La mesure est le sujet central de toutes les stratégies digitales : comprendre les utilisateurs, identifier leurs besoins et anticiper leurs envies pour en mesurer les performances. Les bases du marketing sont de toujours mieux connaitre ses consommateurs, ses clients. Et pour cela, il faut mesurer ces points et surtout les réactions aux stimuli des actions marketing. C’est à partir des données que vous mesurez que vous fixerez les objectifs de votre stratégie digitale. Ce dernier point reste un élément déterminant pour le bon déroulement de votre stratégie digitale.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

[NRF 2019] 5 tendances qui vont bouleverser le retail cette année

[NRF 2019] 5 tendances qui vont bouleverser le retail cette année | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Le CES 2019 est à peine terminé qu’un autre salon incontournable vient d’ouvrir ses portes. Le NRF 2019 Retail’s Big Show a débuté ce dimanche 13 janvier à New York pour quatre jours. Rendez-vous incontournable des professionnels de la distribution, le salon dévoile les tendances qui bouleversent le commerce. Si le numérique est partout, il se fait invisible au service d’une expérience utilisateurs améliorée, côté client comme collaborateurs.

1# Démocratisation de l’analytique

Après l’ère de la collecte de data et sa seule exploitation par le top management ou les services informatiques, celle-ci arrive entre les mains des collaborateurs. Equipés de smartphones, de tablettes voire de montre connectées, les chefs de rayon comme le personnel en entrepôt peuvent désormais visualiser directement l’analyse de ces données… Et ainsi anticiper d’éventuelles ruptures de stocks, des pics de vente ou autres aléas.

"On est entré dans une ère où on va faire du 'mass analytics'. On assiste à un gros déploiement du smartphone afin que les employés aient, au creux de la main, accès aux outils pour analyser les données, assure Laurent Thoumine, responsable de l’activité de conseil pour le secteur de la distribution chez Accenture en France et au Benelux. Et ce n’est pas du tableau de bord. Ce sont des bots qui vous aident à prendre des décisions. Cela va être massif en 2019."

more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Godefroy from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Comment les assistants vocaux changent-ils le marketing des marques ?

Comment les assistants vocaux changent-ils le marketing des marques ? | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

« La révolution ne sera pas diffusée à la télé. Elle sera proclamée par la voix »[1]. Jared Belsky

 

 Le CES 2019 s’annonce comme un grand moment pour les assistants vocaux et des objets non plus juste connectés (so 2015 !) mais à commande vocale. La vague ne cesse de monter. Avec la démocratisation croissante des enceintes connectées qui matérialisent les assistants et la nouvelle interface vocale, les marques s’interrogent sur les nouvelles opportunités offertes par ces objets à interfaces naturelles. Focus sur ces marqueurs d’une nouvelle ère.

 

 Après les débuts de Siri en 2010 et son rachat par Apple, la sortie d’Alexa d’Amazon en 2014, suivis par l’Assistant de Google, Cortana de Microsoft et de quelques autres, la vague GAFAM ne cesse de monter. D’après une étude menée en septembre 2018 par Voicebot.ai, près de 58 millions d’Américains, soit 23 % de la population, posséderaient au moins un smart speaker [2]. Les Européens et les Chinois tendent à suivre les mêmes courbes d’adoption. Les ventes d’enceintes connectées ont connu un bond à la faveur du Black Friday et du Cyber Monday, suivis par les fêtes de fin d’année. Ce phénomène se complète par la présence native d’assistant sur les smartphones  Android et iOS, si bien qu’aujourd’hui tous les acteurs majeurs, sur l’ensemble des verticaux, recherchent, élaborent et expérimentent sur les nouvelles opportunités offertes par les assistants vocaux.


Via Jérôme MONANGE
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

How Cognitive Technologies are Redefining the Future of Manufacturing?

How Cognitive Technologies are Redefining the Future of Manufacturing? | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

As factories and equipment get smarter and armed with new technologies, like IoT, AI, and Cognitive Automation, Industry 4.0 has finally arrived. Industry 4.0 a term coined in Germany to computerize manufacturing, has now launched into a worldwide phenomenon. To take the first mover advantage, China and Japan have even coined their own initiatives aptly titled the Made in China 2025 and the Industrial Value Chain Initiative emphasizing on leveraging data and automation for business gains. As industry data volumes grow larger, Conventional computing will make way for new technologies to handle the large influx of data and the complexity of the analytics to pave way for Cognitive manufacturing also called as or The Industrial Internet of Things or the Factory Digitization or the Industry 4.0 revolution.

There is a good reason why Industry 4.0 projects are coming across every industry worldwide. According to the McKinsey Global Institute, optimizing operations and equipment in factories have the potential to generate up to $3.7 T of value in 2025.

Making way for Cognitive Manufacturing

Cognitive manufacturing fully utilizes the data residing across equipment, systems and processes to derive actionable insight across the entire value chain through different processes from design through manufacture to support activities. Built on the foundations of IoT and employing analytics combined with cognitive technology, Industry 4.0 or cognitive manufacturing drives its key productivity improvements in reliability, quality and efficiency of the manufacturing environment. So how does cognitive manufacturing transform the manufacturing domain? It does so in three focused ways as described under

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Artificial Intelligence is a Great Detector Tool

Artificial Intelligence is a Great Detector Tool | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
In an inexorably digitized world, cyber attacks are growing in volume, ending up considerably more complicated. With more organizations utilizing the web for their very own focal points, cybercriminals are searching for approaches to infiltrate security safeguards. Artificial intelligence gives instant insights so that organizations can come to an obvious conclusion regarding dangers significantly more effectively, lessening response times and making a business’ security more compliant. Machine learning, then again, is an algorithm fit for perceiving designs in new information with the goal that the machine can learn as a matter of fact.

Artificial intelligence text analysis enhances the capacity to monitor and distinguish criminal movement. AI’s utilization of mathematical supervised methods can help detect indications of hidden action patterns that human intelligence researchers would not have the capability to take out from a tremendous volume of information. AI text analysis enables experts to decide whether the criminal is a local speaker of the language identified and furthermore to gather insights concerning the condition the culprit originates from.

In this new period of cyber security threats, criminals are deserting their conventional, ultra-advanced endeavors and rather focusing on the weakest connection in the cyber chain, which is, people. Subsequently, organizations need to make quick moves and actualize faster-moving identification systems, utilizing big data and even artificial intelligence to stay aware of the danger. Before, cyber criminals endeavored to attack organizations remotely, knocking down their all-round ensured perimeter yet as perimeter security products have become an adult; hooligans have likewise changed their course of action. These days, cyber criminals go for exhausting, regular system movement inside an organization’s walls that no security master would for the most part focus on, similar to the bank representative who utilized the same password to sign in. In that lays the issue.

Speed is principal to anticipate cyber attacks as codes and signatures to recognize and obstruct down malignant code patterns are a slow procedure. Digital hooligans make new dangers, and security specialists react with more signatures unfailingly. This was customarily the procedure to address cyber attacks. Today, cybersecurity specialists, government organizations, and academicians are looking to artificial intelligence to analyze and bring down cyber attacks far more successfully, which was until now conceivable.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Comment l'IA révolutionne l'Expérience client en dix points

Comment l'IA révolutionne l'Expérience client en dix points | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Il est aujourd’hui manifeste que l’essor de l’intelligence artificielle (IA) dans l’entreprise doit beaucoup à l’expérience client (CX). De fait, Gartner indique que la CX représentera la majorité de la valeur de l’IA pour les entreprises d’ici à 2020. Or, cette valeur étant estimée à 1200 milliards de dollars en 2018, il s’agit là d’un marché énorme.

Cela n’a rien de nouveau pour les professionnels de la CX qui ont été parmi les premiers à adopter l’IA, présumant des opportunités apportées par cette technologie avant bien d’autres, et utilisant cette technologie pour apporter du service à leurs clients.
Après tout, qu’est-ce que l’Expérience client, sinon un effort constant pour veiller à mettre les nouvelles technologies au service des clients et contribuer à améliorer leur qualité de vie ?

Voici dix points sur lesquels les professionnels de l’Expérience client tirent pleinement parti de l’IA :


1 – Etre constamment présent pour les clients

Difficile d’inventer une technologie plus favorable à l’Expérience client que le chatbot. Imaginez la possibilité d’être là pour vos clients, 24 heures sur 24, afin de résoudre tout problème éventuel, où qu’ils se trouvent. Mais également, pourvoir tirer les enseignements de cette interaction avec le client afin de remédier à un défaut plus général sur le produit et d’améliorer l’expérience des futurs acheteurs. Grâce aux chatbots, les heures d’ouverture des centres d’appels, la musique d’attente et le refrain » Votre appel est important pour nous » deviennent de l’histoire ancienne pour les clients.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

L'edge computing, un outil incontournable dans l'industrie 4.0

L'edge computing, un outil incontournable dans l'industrie 4.0 | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Sécurité renforcée, gains économiques, faible latence… Les avantages qu'offre l'edge computing permettent des déploiements dans la maintenance prédictive.

Près de 82% des entreprises de la zone EMEA utiliseront l'edge computing en 2020, selon l'étude Data Age 2025 réalisée par le cabinet IDC en décembre 2018. Cette technologie dite "à la frontière du réseau" consiste à intégrer de l'intelligence artificielle dans un microcontrôleur positionné sur une machine ou à proximité afin d'en analyser l'état de fonctionnement en temps réel sans passer par le cloud. "L'usage de l'edge computing se développe depuis quelques années déjà avec le besoin de traiter les gros volumes de données transmises par l'IoT", explique Sadissa Babeni, responsable marketing chez l'éditeur canadien Ormuco.

Autre preuve de cet engouement, 18 entreprises et organismes de R&D se sont engagés à créer en 2019 le consortium Edge Computing Consortium Europe (ECCE) pour encourager son essor. Parmi eux : Schneider Electric. L'entreprise spécialisée dans la gestion de dispositifs électriques prévoit de faire fonctionner à l'avenir tous ses produits en edge computing. "Il est essentiel pour nous que le produit s'exécute exactement quand on le veut et de la façon dont on le veut, ce que nous permet l'edge computing", justifie Maurice Pitel, chef de projet Innovation chez Schneider Electric.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Decoding the YouTube Influencer Marketing Phenomenon

Decoding the YouTube Influencer Marketing Phenomenon | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Ever wonder what exactly it is that your kids are so fascinated by when spending hours on YouTube? It’s likely they have spent a big portion of their time watching YouTube influencers either discussing products in “haul” videos or unpacking and trying out products in “unbox” videos.

To understand the phenomenon that is YouTube Influencer Marketing, Shorr Packaging Corp. analyzed 3,000 of the most recently uploaded “haul” and “unbox” videos on YouTube, looking specifically at what these types of videos focus on, in terms of product categories and brands.

Here are some of the most interesting findings from the report:

 

Haul Videos

During haul videos, YouTubers review a number of products that they purchased on a shopping spree. In our analysis, we determined that clothing haul videos were the most common (coming in at 59% of the total haul videos) but categories like toys, books, music and craft supplies also have lots of uploads. The top brand mentions in haul videos were typically discount brands such as Dollar Tree (which had the highest portion of the mentions, coming in at 26%), Zara, Trader Joe’s, Costco, Forever 21, Walmart, TJ Maxx, and H&M.

more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Godefroy from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Yuka, Kwalito, ScanUp… Les nouveaux éclaireurs du "mieux consommer"

Yuka, Kwalito, ScanUp… Les nouveaux éclaireurs du "mieux consommer" | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Ces applications de transparence alimentaire informent le consommateur sur ses achats. Leur essor bouscule marques et distributeurs, qui essayent de reprendre la main.

 

Ces lasagnes sont-elles nocives pour moi ? Pour répondre à ce genre de questions et juger de la qualité d'un aliment, 8% des consommateurs utilisent désormais une application mobile de transparence alimentaire, selon une étude de Kantar Worldpanel publiée en septembre dernier. Yuka, Kwalito, ScanUp, Y'a quoi dedans, Scan Eat, Wiji… Ces apps scannent le code-barres d'un article puis avertissent de la présence d'additifs controversés, traduisent le nutriscore, valorisent le bio ou encore traquent le trop gras et le trop sucré. L'objectif : éclairer le consommateur perdu dans l'obscurité nutritionnelle.


Via Jérôme MONANGE
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

#NRF2019 Plongée dans les hypermarchés "Freshippo" d'Alibaba

#NRF2019 Plongée dans les hypermarchés "Freshippo" d'Alibaba | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

À l'occasion de la NRF 2019, le géant de l'e-commerce Alibaba dévoile les dernières innovations déployées dans son concept New Retail "Fresh Hippo", soit 120 hypermarchés implantés en Chine depuis 2016. Visite guidée par Nathalie Innocenti, dirigeante de Mission Capital Clients.

1 / 4
Régler vos achats par... simple reconnaissance de votre visage

Si vous faites régulièrement vos courses dans l'un des nouveaux supermarchés du concept New Retail "Freshippo", imaginé par Alibaba et mieux connu sous le nom d'"Hema", vous le savez : plus de caisse, vous scannez vos articles vous-même et votre panier est automatiquement alimenté (vous avez au préalable créé votre profil sur l'application mobile de l'enseigne, bien sûr). Vous avez double scanné un article ? Pas de soucis, appelez un vendeur grâce au bouton vendeur positionné sur l'écran qui vous fait face, il recevra une notification sur sa montre connectée (et non sur son mobile). Juste que là, rien de nouveau a priori... si ce n'est la montre connectée du vendeur. L'innovation tient dans la nouvelle proposition de choix entre deux modalités de paiement : Alipay bien sûr, mais aussi "Smile to pay" : sur simple reconnaissance de votre visage, votre paiement sera immédiatement effectif. Bel exemple d'implémentation de la reconnaissance faciale.

Alors que la majorité des exposants présentent leurs innovations qui permettent de faire du mobile LE device d'avenir, qui permettra au magasin de se dire "phygital" ou connecté, Alibaba continue d'inventer l'avenir de l'expérience d'achat... sans présentation du mobile en magasin. Comme si l'entreprise avait déjà anticipé que le fait de sortir sans cesse son téléphone de sa poche, que ce soit pour le collaborateur ou pour le client, puisse devenir à l'avenir un irritant.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Marketing des réseaux sociaux : les tendances 2019

Marketing des réseaux sociaux : les tendances 2019 | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Comme chaque année, Buffer diffuse son rapport sur les tendances Social Media 2019. Plus de 1840 professionnels du marketing ont répondu aux questions de la plateforme.

89% des marketeurs privilégient les réseaux sociaux dans leur stratégie

Pour cette année, comme en 2018, les réseaux sociaux occuperont une place importante dans la stratégie marketing pour 89% des interrogés. Toutefois, si la majeure partie de ces personnes (72%) estiment que leur stratégie sur les réseaux sociaux a été efficace, 19% restent dubitatifs sur les résultats pour leur marque.

Concernant les plateformes utilisées pour mettre en exercice cette stratégie, 93% des interrogés continuent d’utiliser Facebook, 84% sont sur Twitter et 80% font également usage d’Instagram.

Côté métriques dans ces stratégies, le ROI est calculé par rapport à l’engagement (60%), le trafic (51%), les leads (48%) ou encore les ventes (43%).

Les vidéos sont les contenus les plus plébiscités, les stories doivent encore convaincre

Pour bon nombre de professionnels du marketing social, les vidéos représentent le format de contenu le plus utilisé pour mettre en avant leur marque. Ils sont 85,5% à en poster sur les réseaux sociaux, et leur nombre ne cesse de grandir. La plupart de ces vidéos sont postées mensuellement (36,7%), tandis que 24% sont publiées de manière hebdomadaire (24,3%). Enfin, 12,9% des pros postent des vidéos de manière quotidienne.

Comme toujours, Facebook reste la plateforme principale de publication des vidéos (81,2%), suivie de YouTube (62,9%) et Instagram (57,8%). Concernant Instagram, très peu des professionnels font un usage régulier de IGTV (seulement 12%). Mais pour 2019, la bonne résolution de 71% d’entre eux est de créer plus de contenus sur la plateforme.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Pourquoi la grande distribution a du souci à se faire

Pourquoi la grande distribution a du souci à se faire | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Voilà une étude qui ne devrait pas vraiment faire plaisir à la grande distribution. L'Observatoire Société et Consommation (L'ObSoCo) a dévoilé ce jeudi 17 janvier son Observatoire du rapport des Français aux formats commerciaux alimentaires*. Hypermarchés, supermarchés magasins d'alimentation bio ou encore boulangeries ou marchés: L'ObSoCo a ainsi passé au crible la manière dont les Français considèrent les différents formats existants… et la grande distribution a du souci à se faire. Certes, les hypermarchés et supermarchés restent extrêmement fréquentés –94% des Français se rendent au moins une fois par an dans les premiers, dont 49% au moins une fois par mois– mais la tendance n'est clairement pas à leur avantage.

Interrogés sur leur perception de leur fréquentation de tel ou tel format plus, autant ou moins qu'il y a trois ans, les Français semblent bien se détourner des hypermarchés et supermarchés –et même des petites surfaces de proximité de la grande distribution. Ils fréquentent en revanche davantage qu'il y a trois ans les drive, les petits producteurs, les magasins d'alimentation bio et les enseignes de hard-discount. "Ce sont des formats segmentants", analyse Philippe Moati, co-fondateur de l'ObSoCo et professeur d'économie à l'université Paris-Diderot, des formats qui se différencient en ciblant des catégories bien précises.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Relation client : ce que l'IA va changer

Relation client : ce que l'IA va changer | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

Les entreprises n'entendent pas passer à côté des bénéfices de l'intelligence artificielle dans la relation client. Elles sont encore nombreuses à en rester aux expérimentations. La mise à l'échelle des projets s'annonce toutefois prometteuse.

Où en sont les entreprises avec l'intelligence artificielle dans leurs relations client ?
Anne Bioulac, partner responsable du centre des compétences digitales et co-managing partner de Roland Berger, à Paris :

« Les comex et les codir perçoivent tout l'intérêt de l'intelligence artificielle (IA) - interagir avec le client de manière plus automatisée, moins coûteuse, plus personnalisée, et donc plus efficacement pour la vente. Mais la question est de savoir par où commencer. Il y a eu de récentes solutions un peu « faciles », comme le chatbot, qui n'ont pas forcément apporté d'amélioration de la relation client. La technologie ne doit pas être intrusive et gêner l'expérience client, elle doit la faciliter.

Nous travaillons beaucoup, avec les groupes que nous accompagnons, à réfléchir aux premiers cas d'usage de l'intelligence artificielle à mettre en place. Cela implique d'abord d'être en mesure de collecter les données et de les stocker dans de bonnes conditions, en particulier d'un point de vue réglementaire. Au-delà de l'automatisation, l'intérêt de développer des solutions IA dans la relation client, c'est de disposer d'un archivage intelligent de toutes les données et interactions. Y compris vocales : le système d'Allo-Media, par exemple, se « plugge » sur le système des centres d'appels et pratique une reconnaissance vocale de tous les échanges, avec à la clef une analyse fine des demandes exprimées par le consommateur. Auparavant, le conseiller rentrait la plupart du temps des mots-clefs dans une grille, mais ne rendait pas compte de l'ensemble de la formulation et du contexte de la demande. Ce sont aujourd'hui des éléments qui enrichissent grandement la compréhension du client. Les directions des call centers travaillent beaucoup sur ces sujets. Les marques sont par ailleurs très intéressées par les « data lakes » ou les « data alliances ». La mise en commun des données avec d'autres secteurs confère à ces dernières plus de valeur et permet d'améliorer la connaissance du client. »

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Carrefour rénove le pilotage de sa supply chain

Carrefour rénove le pilotage de sa supply chain | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it
Carrefour fait face à des enjeux stratégiques en ce qui concerne la distribution omni-canal et l’optimisation de ses stocks, afin de réduire le gaspillage et de créer plus de valeur. Le distributeur veut améliorer la prévision de ses ventes en magasins et en ligne.

Amélioration des prévisions

Pour cela, le géant de la grande distribution va déployer une nouvelle plateforme qu’il vient de tester afin d’optimiser ses prévisions. La plateforme collectera et traitera des données issues des magasins, des entrepôts et du e-commerce pour améliorer les prévisions en aval et affiner en amont le passage de commandes aux fournisseurs. L’objectif est de diminuer les ruptures et le surstock en magasins et entrepôts.

« Cette plateforme permettra de se concentrer sur l’élaboration de stratégies de prévision différenciées et de répondre au mieux aux attentes de nos clients tout en diminuant le gaspillage » confirme Franck Noël-Fontana, directeur Prévisions chez Carrefour France.

Mieux servir les clients reconnus et fidélisés

Après 18 mois de tests, la solution va être déployée chez Carrefour. Il s’agit d’un projet d’envergure. Un des objectifs est de créer un univers unique entre internet et le point de vente physique. Carrefour veut garantir à un client reconnu et fidélisé, à tout instant et en tout lieu, l’offre la plus adaptée. Dans un premier temps, c’est la chaîne logistique des produits alimentaires qui sera optimisée. Prochainement, cela concernera le non alimentaire.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

[NRF2019] Casper, Glossier, Allbirds, Amazon... Les magasins des pure players prennent leurs aises à New York

[NRF2019] Casper, Glossier, Allbirds, Amazon... Les magasins des pure players prennent leurs aises à New York | e-Social + AI DL IoT | Scoop.it

En amont du retail big show organisé par la National Retail Fédération (NRF) qui débute dimanche 14 janvier à New York, LSA visite pour vous les nouveaux magasins de Big Apple. Après la claque de la visite du tout nouveau Nike de la 5th avenue, place à la percée des pure players qui s’installent chaque jour un peu plus dans le commerce physique avec de nouvelles approches décapantes.

Ils s’appellent Glossier, Casper, Allbirds, Rebag, Everlane, Away, B8TA, Adore me, Dirty Lemon. Et tous, après des débuts sur le web comme e-commerçants, se développent à grande vitesse désormais dans le retail.

Casper, le pure player du matelas créé en 2014 dit compter aujourd’hui plus d’une vingtaine de corners aux Usa, 2 magasins au Canada et un flagship à New York depuis février 2018. L’entreprise qui ne propose que 2 types de matelas différents (livrés dans un carton compact) s’est lancée dans l’aventure du retail en propre il y a moins d’un an en ouvrant une boutique à Soho, sur Broadway, en février. Ouverture bientôt suivie par celle de la « dreamery », en juillet dernier, juste derrière le magasin, qui permet à ceux qui le souhaitent de réserver 45 minutes de siestes dans l’une de ses neuf chambres privées. Le concept store, situé juste derrière son magasin phare de Manhattan à Greenwich Village, met aussi à disposition des pyjamas, des huiles essentielles pour le sommeil et des séances de méditations au prix de 25 $. Le magasin lui-même propose une expérience différente avec une série de petites chambres qui permettent d’essayer les matelas en toutes tranquillité et dans le contexte, plus quelques produits dérivés (pièces de lit, cousins, pyjamas et même litière pour chiens). Les vendeurs portent tous une veste de pyjama blanche avec un petit badge en forme de lune dans un magasin aux couleurs dominantes blanches et bleues.

more...
No comment yet.