E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle
18.8K views | +24 today
Follow
 
E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Les nouvelles technologies pour l’amélioration de la qualité des soins –

Les nouvelles technologies pour l’amélioration de la qualité des soins – | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Notre société fait de plus en plus appel aux nouvelles technologies, notamment dans le domaine de la santé. Même si nous entendons aujourd'hui parler de dispositifs médicaux connectés, de télé-médecine ou encore de dossiers médicaux partagés, la...
more...
No comment yet.
Rescooped by Vigipharm from GAFAMS, STARTUPS & INNOVATION IN HEALTHCARE by PHARMAGEEK
Scoop.it!

CES 2019: ExactCure sécurise l'usage du médicament grâce à la biomodélisation

CES 2019: ExactCure sécurise l'usage du médicament grâce à la biomodélisation | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
LAS VEGAS (Nevada) (TICpharma) - La start-up ExactCure a présenté au Consumer Electronics Show (CES), qui s'est tenu la semaine dernière à Las Vegas, une application modélisant l'action d'un médicament sur le "jumeau digital" d'un patient afin de sécuriser la prise de traitements, et travaille déjà avec plusieurs établissements et industriels de santé.

 

Créé en janvier 2018, ExactCure allie mathématiques, biologie et informatique pour simuler l'effet d'un médicament sur un patient en fonction de ses caractéristiques personnelles, de son état de santé et des autres traitements qu'il a pu prendre dans la journée.

 

Cette biomodélisation est fondée sur les "modèles pharmacocinétiques des médicaments", qui sont notamment publiés par les industriels pour obtenir des autorisations de mise sur le marché (AMM), a expliqué à TICpharma Fabien Astic, cofondateur d'ExactCure avec deux anciens ingénieurs de Dassault Systèmes, Frédéric Dayan et Sylvain Benito.

 

"Notre savoir-faire consiste à créer des 'métamodèles' sur la base de plusieurs modèles mathématiques existants, et d'y accoler des caractéristiques propres à un patient pour diminuer l'incertitude quant à l'action du médicament", a-t-il résumé, rappelant que "la médication inappropriée tue cinq fois plus que les accidents de la route en France"

 

 

 


Via VAB Traductions, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Télémédecine, e-santé : pourquoi ça coince ?

Télémédecine, e-santé : pourquoi ça coince ? | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Objets connectés et Internet des objets, algorithmes de diagnostic liés à l’essor de l’Intelligence artificielle (IA), blockchain… Dans le secteur de la santé comme ailleurs, les nouvelles technologies se multiplient, ouvrant des perspectives prometteuses pour la télémédecine et l’e-santé.

Roxana Ologeanu-Taddei, Université de Montpellier
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Une appli qui géolocalise les «  sauveteurs » en cas d'arrêt cardiaque recompensée à Las Vegas

Une appli qui géolocalise les «  sauveteurs » en cas d'arrêt cardiaque recompensée à Las Vegas | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Chaque année en janvier à Las Vegas a lieu la grand-messe de la high- tech avec le salon CES (Consumer Electronics show).La e-santé y tient...
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Diabète : le pancréas artificiel de Diabeloop autorisé

Diabète : le pancréas artificiel de Diabeloop autorisé | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Le pancréas artificiel DBLG1 de la start-up française Diabeloop a obtenu son marquage CE, en vue d'être commercialisé courant 2019.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Pour prendre soin de votre santé, cette brosse à dent connectée vous guidera au quotidien

Pour prendre soin de votre santé, cette brosse à dent connectée vous guidera au quotidien | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Vous le savez, la dynamique est en faveur des objets connectés.Et plutôt que d'instaurer ce genre de technologie dans des gadgets pas indispensables, que diriez-vous de vous diriger vers...
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Dominique Pon, directeur général de la clinique Pasteur : «Avec le numérique, le patient deviendra acteur de sa santé» 

Dominique Pon, directeur général de la clinique Pasteur : «Avec le numérique, le patient deviendra acteur de sa santé»  | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Dominique Pon, directeur général de la clinique Pasteur de Toulouse, a été nommé responsable de la transformation numérique en santé par la ministre Agnès Buzyn. Il est au cœur du plan «Ma santé 2022». Après avoir co-piloté la partie numériqu
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Tous aidants. L’application pour soulager le quotidien - Santé - LeTelegramme.fr

Tous aidants. L’application pour soulager le quotidien - Santé - LeTelegramme.fr | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Gérer, soutenir, organiser, planifier… La vie des aidants tourne bien souvent autour du proche malade ou handicapé et ce au détriment de leur propre vie. Pour les accompagner et les soulager,...
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

CHU de Montpellier : "Pour l’insuffisance cardiaque, le télésuivi est un atout"

CHU de Montpellier : "Pour l’insuffisance cardiaque, le télésuivi est un atout" | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Le CHU de Montpellier et des volontaires participent à une expérimentation nationale. Le professeur François Roubille, cardiologue, fait le point.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Cette Astuce iPhone Révélée par une Infirmière Pourrait Vous SAUVER la Vie.

Cette Astuce iPhone Révélée par une Infirmière Pourrait Vous SAUVER la Vie. | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Julia Thompson, une employée d'un hôpital public a mis un post sur Facebook à propos d'une fonctionnalité qui pourrait vous sauver la vie en cas d'urgence.Au début de...
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

IA et Numérique : 80% des professionnels de santé se disent mal formés

À l’occasion des 16es Assises Nationales Hospitalo-Universitaires de Poitiers, l’UNESS présente ce jeudi 13 décembre les résultats de son étude sur la place du numérique dans les formations en Santé portée par toute la communauté universitaire avec le soutien de la Conférence des Doyens de médecine, de pharmacie, d’odontologie, ainsi que de la Conférence des DG de CHU, de l’ISNI et de l’ANEMF.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Télémédecine : un gisement de 356 millions d'euros d'économies par an dans trois pathologies, selon une étude

Télémédecine : un gisement de 356 millions d'euros d'économies par an dans trois pathologies, selon une étude | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Le recours à la télémédecine peut-il réduire massivement les coûts de santé ?La réponse est « oui », selon la société IQVIA qui a mené une...
more...
Suzana Biseul PRo's curator insight, December 15, 2018 1:47 PM
Le recours à la télémédecine peut-il réduire massivement les coûts de santé ? La réponse est « oui », selon la société IQVIA qui a mené une étude inédite pour l'association des Laboratoires japonais présents en France (LaJaPF). 

Chiffres à l'appui, elle démontre du moins que les « marges d'économies sont significatives pour l'Assurance-maladie » dans le cadre de la prise en charge de trois pathologies chroniques : l'hypertension artérielle (HTA), le cancer de la prostate et le diabète de type 2. 

En partenariat avec l'unité de pharmaco-épidémiologie de l'Université de Lyon, la méthode choisie par IQVIA a été la suivante : sélectionner des publications traitant de l'impact de dispositifs de télémédecine sur le recours aux soins dans chaque pathologie ; identifier pour chaque pathologie la population cible et le dispositif de télémédecine utilisé puis comparer aux coûts du recours aux soins sans la télémédecine (grâce aux données de l'EGB – échantillon généraliste de bénéficiaires).
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Une cinquantaine de docteurs dans les équipes d'Apple

Une cinquantaine de docteurs dans les équipes d'Apple | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Pour avancer dans le domaine de la santé, Apple engage les personnes les plus qualifiées, c’est-à-dire les docteurs. Ils sont une cinquantaine à travailler au sein de différentes équipes de la Pomme, indique CNBC.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Apple Health Records : les patients sont contents

Apple Health Records : les patients sont contents | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
L’hôpital de San Diego a sondé ses patients « connectés » : 78% de ceux qui ont utilisé le service Apple Health Records l’an dernier se déclarent satisfaits de l’application. Ce pourcentage n’est pas le seul motif de satisfaction pour Apple : 96% des sondés affirment que la connexion au service s’est déroulée sans soucis et 90% estiment que cela facilite le partage d’information avec les cliniciens, les amis ou la famille. En revanche, seuls 48% des patients interrogés (et qui ont souhaité répondre au sondage) considèrent qu’il y a eu des améliorations réelles sur les 3 points sus-cités.
more...
No comment yet.
Rescooped by Vigipharm from Doctors Hub
Scoop.it!

Doctolib, Qare, Livi, H4D: quelles différences entre les services médicaux de téléconsultation?

Doctolib, Qare, Livi, H4D: quelles différences entre les services médicaux de téléconsultation? | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Depuis le 13 janvier, Doctolib propose un service de téléconsultation aux patients et médecins. Plusieurs services concurrents existent, avec des offres parfois très ambitieuses.
Via Philippe Marchal
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

L’e-santé française s’expose au CES de Las Vegas

L’e-santé française s’expose au CES de Las Vegas | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Les progrès de la technologie permettent à des pépites tricolores de présenter des solutions innovantes de prévention ou de suivi de certaines pathologies.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Téléconsultation: Doctolib va se déployer en France

Téléconsultation: Doctolib va se déployer en France | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Doctolib, déjà champion de la prise de rendez-vous médicaux en ligne, a annoncé qu'il commençait à déployer chez les médecins son outil de téléconsultation.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Notre santé en 2019 : 15 innovations révolutionnaires 

Notre santé en 2019 : 15 innovations révolutionnaires  | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Chaque année, de nouvelles découvertes débouchent sur des technologies ou des traitements qui révolutionnent la médecine. On soigne de mieux en mieux et...
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

[CES 2019] Withings lance un tensiomètre intégrant un électrocardiogramme à destination du grand public - Decode Media

[CES 2019] Withings lance un tensiomètre intégrant un électrocardiogramme à destination du grand public - Decode Media | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Pour ce produit, la pépite tricolore a reçu un CES 2019 Innovation Award.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Les applications de la semaine: mieux dormir avec son téléphone

Les applications de la semaine: mieux dormir avec son téléphone | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Deux bons outils pour un sommeil réparateur en 2019.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Un ongle connecté pour suivre la santé et étudier Parkinson

Un ongle connecté pour suivre la santé et étudier Parkinson | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
La force avec laquelle une personne attrape quelque chose en dit long sur sa santé. Ce n'est pas une nouveauté. Les laboratoires IBM ont donc conçu un petit objet connecté, lié à la force de la poigne qui permet de monitorer la santé du patient. Il s'agit d'un patch à coller sur un ongle qui sert de mini capteur et qui envoie les informations directement sur un smartphone[...]
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Exclusif : 70 % des professionnels de santé ne pensent pas faire de télémédecine dans l'année à venir

Exclusif : 70 % des professionnels de santé ne pensent pas faire de télémédecine dans l'année à venir | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Paris, le jeudi 13 décembre 2018 – Jamais on a autant parlé de télémédecine sur le JIM qu’en 2018 et au-delà dans l’ensemble de la presse professionnelle et générale.L’entrée en vigueur d’une politique tarifaire au début de l’automne a sans doute constitué un tournant majeur, [...]...
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

« Permettre à l’Homme de vivre dans de meilleures conditions » : l’intelligence artificielle selon Sylvain Castagnos | Factuel

« Permettre à l’Homme de vivre dans de meilleures conditions » : l’intelligence artificielle selon Sylvain Castagnos | Factuel | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Présents lors du Salon « Osez l’économie de demain » le 13 décembre dernier, Sylvain Castagnos et le LORIA présentaient notamment le projet d’application mobile de la « National Gallery » de Londres. Une application intégrant une intelligence artificielle permettant au visiteur d’obtenir un parcours de visite personnalisé. Maître de conférences en intelligence artificielle à l'IDMC – LORIA, le travail de recherche de Sylvain Castagnos consiste à concevoir des assistants intelligents capables d'améliorer les interactions entre le grand public et les services en ligne. Il s'agit en particulier de les aider à trouver la meilleure information, à répondre à leurs besoins ou à leur faire gagner du temps. Ses travaux se déclinent dans plusieurs domaines applicatifs tels que l'e-éducation, la e-santé, l'héritage culturel, la musique en ligne... Ces systèmes reposent sur la modélisation du comportement des utilisateurs et sur des algorithmes d'intelligence artificielle et collective. C'est la machine qui doit proposer des interactions adaptées pour être le plus utile possible. Quelle est votre définition de l'intelligence artificielle & collective ? L'intelligence artificielle permet, entre autres, de mieux comprendre le comportement humain et de s'adapter automatiquement aux exigences et attentes des utilisateurs. Ce n'est pas à l'Humain de s'adapter à la machine. C'est la machine qui doit proposer des interactions adaptées pour être le plus utile possible. La modélisation des phénomènes collectifs permet ensuite de rapprocher un utilisateur à une communauté et d'exploiter automatiquement la connaissance acquise par cette communauté (sur la base des expériences passées) pour lui fournir des recommandations adaptées. Aider les utilisateurs à faire le tri. Comment s’est imposée l’intelligence artificielle dans votre activité ? Mes premiers travaux de recherche s'inscrivaient dans le domaine des systèmes de recherche et d'accès à l'information (moteurs de recherche, intranets documentaires). La quantité d'information disponible sur Internet et le nombre d'internautes ont crû de manière exponentielle ces 20 dernières années, au point qu'il devient difficile de trouver l'information pertinente dans un temps raisonnable sans avoir recours à ces algorithmes. Une problématique plus récente est venue s'ajouter au problème de passage à l'échelle : la véracité des informations présentes sur Internet. Il s'agit donc d'aider les utilisateurs à faire le tri pour identifier les ressources utiles et importantes qu'ils n'auraient pas nécessairement consultées spontanément, tout en écartant les fausses informations et les informations non pertinentes. Il ne s'agit en revanche pas de censurer l'accès à l'information ou d'aller à l'encontre des principes de respect de la vie privée. Les modèles d'Intelligence Artificielle s'inscrivent donc dans un contexte multi-objectif (temps de calcul, précision, vie privée...). Ces mêmes modèles se sont par la suite avérés pertinents dans d'autres domaines applicatifs pour l'aide à la personne (e-éducation, e-santé, héritage culturel...). L'Europe et la France prennent la pleine mesure de ces risques. Selon votre point de vue quels seront les conséquences de l'immersion de l'intelligence artificielle dans le futur ? L'intelligence artificielle est un outil puissant permettant d'assister l'Homme dans ses tâches quotidiennes ou lui permettre de vivre dans de meilleures conditions. Mais comme toute technologie, elle comprend des risques qu'il faut veiller à maîtriser. Nous entendons beaucoup parler ces derniers temps de grandes entreprises ayant collectées des informations personnelles à l'insu des utilisateurs à des fins commerciales, voire à des fins de manipulations politiques. Fort heureusement, l'Europe et la France prennent la pleine mesure de ces risques en promulguant des lois pour protéger les usagers. Il est tout à fait possible de fournir la même qualité de service aux usagers tout en étant respectueux de leur vie privée et en ayant une démarche éthique. C'est ce à quoi nous nous employons.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Move in Med triomphe de 50 start-ups lors du Prix Galien

Move in Med triomphe de 50 start-ups lors du Prix Galien | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
L'entreprise héraultaise Move in Med (solutions e-santé) s'est imposée en catégorie "Start-up" lors du Prix Galien 2018, remis le 12 décembre à Paris. Une 2e validation de son approche du parcours de soin, après l'adoption en septembre du plan "Ma Santé 2022" par le gouvernement, où elle veut se positionner comme accélérateur de bonnes pratiques.
more...
No comment yet.
Scooped by Vigipharm
Scoop.it!

Objets connectés et nouveaux systèmes d’alerte : le numérique au cœur de la santé de demain

Objets connectés et nouveaux systèmes d’alerte : le numérique au cœur de la santé de demain | E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle | Scoop.it
Quelles sont les nouvelles attentes des Français en matière de santé ? AG2R La Mondiale a sollicité Harris Interactive pour leur poser la question*. Que retenir de cette enquête, Acuité fait le point.L’avenir dans le numérique ?
more...
Suzana Biseul PRo's curator insight, December 15, 2018 1:50 PM
Les Français encouragent le développement de systèmes d’alerte numériques permettant aux malades de prévenir leurs proches en cas d’urgence (jugés utiles par 91% d’entre eux), le déploiement d’un dispositif de dossier médical centralisé (90%) et le recours à des objets connectés pour suivre sa santé et ses traitements au quotidien (78%).

Enfin, les Français plébiscitent le développement de dispositifs permettant de maintenir le plus longtemps possible chez elles les personnes en perte d’autonomie (53%), via des aides à domicile, un accompagnement médical spécifique ou encore une adaptation de leur logement. « Autant de facteurs où le numérique pourrait jouer un rôle », concluent les auteurs de l’enquête.