Connected Health & e-Pharma
23.0K views | +0 today
Follow
Connected Health & e-Pharma
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from eHealth mHealth HealthTech innovations - Marketing Santé innovant
Scoop.it!

What hospitals need for successful AI: a digital base

What hospitals need for successful AI: a digital base | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it

If ever a technology was the opposite of plug-and-play, artificial intelligence is it. Beyond the obvious table stakes – having sound information and a smart data strategy – getting AI right requires a broad array of closely interrelated technologies to work well together. And it demands that each organization be able to tailor its deployments to their own particular needs.

The data literacy part of the equation is hard enough to get right, for instance.

"Very few health systems that I have seen and talked to have figured out their data strategies," said Nevenka Dimitrova, chief technology officer for oncology informatics and genomics at Philips Healthcare, speaking at the HIMSS Precision Medicine Summit this spring.

Perhaps that explains why many hospitals underestimate the legwork and elbow grease it takes to build out a technology infrastructure on which AI and machine learning algorithms can run.

And that means that IT decision-makers at hospitals and health systems have their work cut out for them as they try to make sense of a fast-evolving tech landscape with all sorts of moving parts.

"A technology race has started along the S-curve for artificial intelligence, a set of new technologies is now in the early stages of deployment," writes Jacques Bughin, director of the McKinsey Global Institutes, and Nicolas van Zeebroeck, professor at the Solvay Brussels School of Economics and Management in a new McKinsey report.


Via Dominique Godefroy
more...
No comment yet.
Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

Comment les community managers utilisent les réseaux sociaux en 2018

Comment les community managers utilisent les réseaux sociaux en 2018 | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Les community managers préfèrent-ils Facebook, Twitter ou YouTube ? Diffusent-ils des vidéos en direct, publient-ils des stories sur Snapchat et Instagram ? Sur quelles plateformes obtiennent-ils les meilleurs résultats ? Nous avons interrogé 1150 community managers en France pour mieux connaître leurs pratiques. La
more...
Marco Bertolini's curator insight, June 26, 4:25 AM

Que font les Community Managers sur les réseaux sociaux en 2018 ,

Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from Connected Health & e-Pharma
Scoop.it!

GSK buys Novartis stake in consumer business for $13B

GSK buys Novartis stake in consumer business for $13B | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
BioPharma
Via Matthieu BOYER, Antoine POIGNANT, MD
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from Doctors Hub
Scoop.it!

A quoi ressemblera la « médecine 3.0 » ?

A quoi ressemblera la « médecine 3.0 » ? | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
La médecine de demain fera feu de tout bois pour tirer parti de toutes les technologies avancées.
Via Philippe Marchal
Antoine POIGNANT, MD's insight:
#hcsmeufr
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from PHARMA NEWS, MULTICHANNEL & CROSSCHANNEL MAKETING
Scoop.it!

La méfiance du grand public envers l’industrie pharmaceutique : un enjeu de santé publique - Lisa Kerbirio, MBA Communication & Santé, EFAP - Blog #FCSanté

La méfiance du grand public envers l’industrie pharmaceutique : un enjeu de santé publique - Lisa Kerbirio, MBA Communication & Santé, EFAP - Blog #FCSanté | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
 Nous qualifions souvent les produits de santé comme  «des produits du quotidien pas comme les autres ». Cela est dû à leur  haut niveau de spécificité  tant scientifique que technique, mais également à leur place privilégiée dans notre société hautement  soucieuse de sa santé .

Via Festival Communication Santé, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from E-HEALTH - E-SANTE - PHARMAGEEK
Scoop.it!

#ESANTE Transformation numérique de la santé: "il faut impérativement dépasser la technocratie" (Gilles Babinet @babgi‏) #hcsmeufr #TransfoNum

#ESANTE Transformation numérique de la santé: "il faut impérativement dépasser la technocratie" (Gilles Babinet @babgi‏) #hcsmeufr #TransfoNum | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Le représentant de la France auprès de la Commission européenne sur le numérique, Gilles Babinet, a insisté sur l'impératif de "dépasser la technocratie" et le "fractionnement" du système de santé pour réussir la transformation numérique du secteur, à l'occasion des premières Rencontres prévention santé organisées le 15 mai à Paris par la Fondation d'entreprise Ramsay-Générale de santé.

Via GIE_GERS, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
GIE_GERS's curator insight, May 24, 4:25 AM

Le représentant de la France auprès de la Commission européenne sur le numérique, Gilles Babinet, a insisté sur l'impératif de "dépasser la technocratie" et le "fractionnement" du système de santé pour réussir la transformation numérique du secteur, à l'occasion des premières Rencontres prévention santé organisées le 15 mai à Paris par la Fondation d'entreprise Ramsay-Générale de santé.

Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

FoundationOne CDx

FoundationOne CDx | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
The first FDA-approved broad companion diagnostic with Medicare coverage across all solid tumors, including: NSCLC, Colorectal, Breast, Ovarian, and Melanoma
Antoine POIGNANT, MD's insight:
The first FDA-approved broad companion diagnostic with Medicare coverage across all solid tumors, including: NSCLC, Colorectal, Breast, Ovarian, and Melanoma
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle
Scoop.it!

Innovation en santé : un think tank propose des pistes pour réduire les inégalités

Innovation en santé : un think tank propose des pistes pour réduire les inégalités | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Mobiliser l'ensemble des acteurs de santé porteurs d'innovations au service de la réduction des inégalités – économiques, géographiques mais aussi face à l'information en santé. Tel est l'objectif du groupe de réflexion « Économie santé » qui vient de présenter sa recommandation 2018 en ce sens.

Via Vigipharm
more...
No comment yet.
Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

Le Conseil National de l'Ordre des Médecins crée l'observatoire des initiatives réussies :-) 

Le Conseil National de l'Ordre des Médecins crée l'observatoire des initiatives réussies :-)  | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Antoine POIGNANT, MD's insight:
L’OBSERVATOIRE DES INITIATIVES RÉUSSIES 

Une très bonne idée ! 

L’Ordre des médecins vient de créer un observatoire des initiatives réussies. L’objectif : promouvoir et partager des projets portés par des médecins pour organiser l’offre de soins sur leur territoire. Chacun peut ainsi y chercher des idées ou partager une initiative.
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from médecins en France
Scoop.it!

Au coeur du burn-out à l'hôpital: "Tout est déshumanisé"

Au coeur du burn-out à l'hôpital: "Tout est déshumanisé" | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Tourné pendant un an au sein des blocs opératoires de l'hôpital Saint-Louis à Paris, un documentaire donne la parole à des soignants... eux-mêmes en souffrance.

Via Médical RH
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from E-HEALTH - E-SANTE - PHARMAGEEK
Scoop.it!

La santé qui doit accomplir sa transformation digitale #hcsmeufr #esante

La santé qui doit accomplir sa transformation digitale #hcsmeufr #esante | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it

D’ici 10 ans, les examens médicaux pourraient bien impliquer davantage d’interactions avec des capteurs, des caméras et des appareils d’analyse robotisés qu’avec des médecins et des infirmiers, alors même que les organismes de santé procèdent à la réorganisation de leurs services autour de l’Internet des objets (IoT), selon un nouveau rapport d’Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise.
Le rapport « Building the Hospital of 2030 » (Construire l’hôpital de 2030) présente les conclusions d’une série d’entretiens avec des hauts responsables de services de santé et des futurologues.

Il démontre le besoin, pour le secteur de la santé, d’imaginer des espaces de travail plus intelligents intégrant les technologies mobile, Cloud et IoT, et la probabilité que cela arrive.

Le rapport s’intéresse également à la façon dont cela va transformer l’expérience des patients tout en améliorant la qualité des soins.
L’étude établit cinq grandes prédictions concernant l’évolution du secteur d’ici 2030 ...


Via France Silver Eco, DIRECT MEDICA by Webhelp, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
France Silver Eco's curator insight, April 12, 3:05 AM

C’est un véritable défi pour le secteur de la santé qui doit accomplir sa transformation digitale, afin d’assurer la continuité de ses services. L’automatisation, la robotique et l’auto-diagnostic sont amenés à jouer un rôle essentiel dans les soins aux populations vieillissantes et devraient contribuer à améliorer l’expérience des patients comme du personnel de santé, même si des risques pour la sécurité sont à prévoir, selon le rapport d’Aruba.

Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from E-Santé, M-Santé, Télémedecine, Applications, Objets connectés, Intelligence artificielle
Scoop.it!

Depeche - Intelligence artificielle en santé: des start-up françaises dans les starting-blocks

Depeche - Intelligence artificielle en santé: des start-up françaises dans les starting-blocks | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Plusieurs jeunes sociétés tricolores émergent dans l'intelligence artificielle (IA) en santé, un segment très prometteur où elles s'affichent sans complexe face aux géants américains du numérique, tout en appelant à lever certains freins en France pour accélérer son usage.
Quelques jeunes gens rivés sur des écrans d'ordinateurs, occupant une seule pièce dans une discrète pépinière d'entreprises à Paris: à première vue, rien ne distingue Qynapse d'une autre start-up développant une énième application mobile.
Sauf que la "nourriture" de ses algorithmes, ce sont des milliers d'images cérébrales par IRM de patients atteints d'Alzheimer, de Parkinson ou de sclérose en plaques, pour comparer, trier et analyser les signes de leurs pathologies, voire prédire un jour leur évolution avec précision.
La technologie de Qynapse se destine "en priorité" au développement de nouveaux traitements contre de telles maladies, en affinant la sélection de patients pour des essais cliniques, explique à l'AFP Olivier Courrèges, son PDG et cofondateur.
D'autres start-up françaises dans l'intelligence artificielle en santé s'orientent davantage dans l'immédiat vers un service d'aide au diagnostic médical ou au bloc opératoire.
- Vers une médecine prédictive? -
Cardiologs entraîne par exemple ses machines à repérer des anomalies sur des électrocardiogrammes "pour aider le médecin à aller plus loin et à suivre plus de patients", déclare à l'AFP son dirigeant et cofondateur Yann Fleureau.
Cependant "pour commencer à faire du prédictif, qui est quand même la grande promesse de l'intelligence artificielle, il ne suffit pas d'être très bon en diagnostic", prévient-t-il.
Construire des systèmes prédictifs élaborés nécessite souvent de disposer de données de santé étalées dans le temps, et notamment sur de mêmes patients.
Pas facile à obtenir en France, où "le contexte réglementaire fait qu'on ne peut pas sonner à la porte et prendre les données comme ça", rappelle à l'AFP Olivier Clatz, PDG et cofondateur de Therapixel, une société développant des outils numériques pour la radiologie afin de permettre le dépistage précoce de cancers.
Tout patient en France doit désormais être informé que ses données recueillies lors d'un examen médical sont susceptibles d'être utilisées à des fins de recherche.
"Le problème, c'est qu'il y a dix ans on ne prévenait pas les gens que leurs données pourraient être exploitées pour cela", déplore M. Clatz, qui vient néanmoins d'obtenir une dérogation des autorités pour faciliter les travaux de Therapixel dans le cancer du sein.
- Espoir et pragmatisme -
La confidentialité des données de santé, un thème sensible en France, complique aussi les recoupements entre différents examens médicaux d'une même personne.
"Ce qui a de la valeur, c'est de pouvoir dire que plusieurs examens différents dans le temps appartiennent à la même personne. Qui est cette personne dans l'absolu, peu importe", assure M. Fleureau.
Mais à l'heure actuelle, "si vous faites un électrocardiogramme à Rouen et un autre à Nice, on ne sait pas tracer votre parcours, donc on n'en profite pas", relève ce jeune polytechnicien, qui a aussi étudié à Berkeley (Californie).
L'imagerie médicale et d'autres résultats d'examens cliniques sont par ailleurs absents du Système national des données de santé (SNDS), une colossale base centralisée créée l'an dernier. Ils font l'objet d'une collecte de qualité très disparate selon les établissements.
La santé devrait figurer en bonne place dans le rapport sur l'intelligence artificielle du très médiatique mathématicien et député LREM Cédric Villani, dont la remise au gouvernement est prévue jeudi.
Si elles apprécient la mission Villani, les start-up tricolores de l'Intelligence artificielle en santé évitent de placer trop d'espoir dans les pouvoirs publics.
"J'imagine difficilement le gouvernement venir expliquer à un hôpital public: +Vous allez complètement changer votre façon de travailler, pour qu'on puisse collecter des données pour faire de l'IA, par contre on ne va pas augmenter votre budget parce qu'on n'a plus de sous+..." résume M. Fleureau.
Aussi Qynapse, Cardiologs et consorts n'attendent pas la France pour se développer: ces sociétés comptent prochainement démarrer leur activité commerciale aux Etats-Unis, d'où proviennent aussi une bonne partie des données de leurs algorithmes.

Via Vigipharm
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from Buzz e-sante
Scoop.it!

Intelligence artificielle en santé : un risque pour la liberté individuelle ?

Intelligence artificielle en santé : un risque pour la liberté individuelle ? | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Une machine qui apprend toute seule ou encore un ordinateur capable de se faire passer pour un humain* ? L’intelligence artificielle (IA) est partout mais sa définition semble encore bien floue. Toutefois, les enjeux éthiques qu’elle soulève doivent être interrogés. Aurélien Dutier, philosophe et chargé d’étude à l’espace Ethique des Pays de la Loire, en évoque […]

Via Rémy TESTON
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from Connected Health & e-Pharma
Scoop.it!

A quoi ressemblera la « médecine 3.0 » ?

A quoi ressemblera la « médecine 3.0 » ? | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
La médecine de demain fera feu de tout bois pour tirer parti de toutes les technologies avancées.
Via Philippe Marchal, Antoine POIGNANT, MD
more...
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from Connected Health & e-Pharma
Scoop.it!

Amazon ‘likely’ to succeed at healthcare-and have disruptive impact #hcsmeufr

Amazon ‘likely’ to succeed at healthcare-and have disruptive impact #hcsmeufr | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it

Amazon is entering healthcare — and healthcare may never be the same.

That’s the takeaway from a new report by global management consulting firm L.E.K Consulting, which said the online giant has the right skills and capabilities to follow through on its big healthcare-industry ambitions and will launch offerings that range from mail-order pharmacy to AI-based diagnostics. (Amazon in late January announced its entry into the healthcare field through an alliance with JP Morgan Chase and Berkshire Hathaway.)

 

“They (Amazon) have repeatedly shown that they have the capabilities, the patience, and the deep pockets to disrupt industry after industry,” said Rob Haslehurst, managing director at L.E.K. “Healthcare is no exception.”

Amazon already has many of the core competencies needed to compete in healthcare. These include ready access to capital, a massive distribution infrastructure, a strong technology base, a robust data analytics capability, and a deep, talented executive bench that, “like Bezos himself, is relentless, resourceful, fast, inventive and customer-obsessed,” said Haslehurst.

The report outlined five scenarios as to how Amazon is likely to enter and dominate healthcare.

 


Via Giuseppe Fattori, Lionel Reichardt / le Pharmageek, Antoine POIGNANT, MD
more...
No comment yet.
Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

14 juin Matinale des ECHOS ETUDES : TRANSFORMATION DIGITALE DES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES

14 juin Matinale des ECHOS ETUDES : TRANSFORMATION DIGITALE DES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
La transformation digitale des laboratoires pharmaceutiques Big data, IA, concurrence croissante des GAFA… : comment la pharma aborde-t-elle la transformation digitale de la santé ? Présentation exclusive de l’étude réalisée par Les Echos Les stratégies digitales des laboratoires pharmaceutiques, Transformation des organisations, nouveaux réseaux d’innovation et écosystème élargi à l’ère de la…
Antoine POIGNANT, MD's insight:
Participation libre après inscription obligatoire.
Découvrez la nouvelle étude des Echos Etudes sur la #TransformationDigitale des Labos #Pharma
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from Connected Health & e-Pharma
Scoop.it!

#ESANTE Transformation numérique de la santé: "il faut impérativement dépasser la technocratie" (Gilles Babinet @babgi‏) #hcsmeufr #TransfoNum

#ESANTE Transformation numérique de la santé: "il faut impérativement dépasser la technocratie" (Gilles Babinet @babgi‏) #hcsmeufr #TransfoNum | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Le représentant de la France auprès de la Commission européenne sur le numérique, Gilles Babinet, a insisté sur l'impératif de "dépasser la technocratie" et le "fractionnement" du système de santé pour réussir la transformation numérique du secteur, à l'occasion des premières Rencontres prévention santé organisées le 15 mai à Paris par la Fondation d'entreprise Ramsay-Générale de santé.

Via GIE_GERS, Lionel Reichardt / le Pharmageek, Antoine POIGNANT, MD
more...
GIE_GERS's curator insight, May 24, 4:25 AM

Le représentant de la France auprès de la Commission européenne sur le numérique, Gilles Babinet, a insisté sur l'impératif de "dépasser la technocratie" et le "fractionnement" du système de santé pour réussir la transformation numérique du secteur, à l'occasion des premières Rencontres prévention santé organisées le 15 mai à Paris par la Fondation d'entreprise Ramsay-Générale de santé.

Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

HUBREPORT – Viva Technology 2018 | HUB Institute - Digital Think Tank

HUBREPORT – Viva Technology 2018 | HUB Institute - Digital Think Tank | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Les analystes du HUB Institute dévoilent les grandes tendances depuis le salon Viva Technology 2018.
more...
No comment yet.
Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

La HAS favorable à l'adoption de normes de développement des algorithmes en santé

La HAS favorable à l'adoption de normes de développement des algorithmes en santé | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it

PARIS (TICpharma) - La Haute autorité de santé (HAS) recommande, dans sa contribution aux états généraux de la bioéthique, que des "bonnes pratiques de développement" de l'intelligence artificielle (IA) soient éditées, "voire qu'un cadre normatif soit créé" pour concevoir et encadrer le recours aux algorithmes dans le domaine de la santé.


more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from médecins en France
Scoop.it!

Un service sanitaire obligatoire pour les étudiants en santé. En bref - Actualités - Vie-publique.fr

Un service sanitaire obligatoire pour les étudiants en santé. En bref - Actualités - Vie-publique.fr | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Promesse du candidat Emmanuel Macron, le service sanitaire vise à initier tous les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention primaire et à permettre la réalisation d’actions concrètes de prévention primaire par les étudiants en santé (promotion de l’activité physique, information sur la contraception, lutte contre les addictions – tabac, alcool, drogues, etc.). Il ne s’agit cependant pas d’activités de soins. Les étudiants interviendront sur des thèmes prioritaires de la santé publique. Le service sanitaire pourra être un outil de lutte contre les inégalités territoriales et sociales en santé.

Via Laurent Bauer, Médical RH
more...
Laurent Bauer's curator insight, March 8, 4:01 AM
S’appuyant sur les conclusions du rapport du professeur Loïc Vaillant, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, ont annoncé le 26 février à Angers la mise en place d’un service sanitaire obligatoire de trois mois pour tous les étudiants faisant des études de santé.
Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

Antoine POIGNANT, MD on LinkedIn: “Cc https://lnkd.in/d_RjG5n #I4emploi Léonard CHAIX • Programme…

Antoine POIGNANT, MD on LinkedIn: “Cc https://lnkd.in/d_RjG5n #I4emploi Léonard CHAIX • Programme… | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Antoine POIGNANT, MD's insight:
#I4emploi Léonard CHAIX • Programme Grande Ecole (Bachelor 3) à Paris School of Business 

1) A la recherche d’un emploi à durée déterminée entre le 04/06/2018 au 31/07/2018 

2) A la recherche d’une alternance pour un master « Marketing et stratégie commerciale », à partir de septembre 2018
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from GAFAMS, STARTUPS & INNOVATION IN HEALTHCARE by PHARMAGEEK
Scoop.it!

Il est possible de lire l'avenir dans nos gènes #hcsmeufr #esante 

Il est possible de lire l'avenir dans nos gènes #hcsmeufr #esante  | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
La médecine prédictive se développe à grande vitesse. Il est désormais possible de prédire les chances d'être atteints d'une maladie en analysant le code génétique. Une pratique encore très encadrée en France pour éviter les dérives. 

Via Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from UX-UI-Wearable-Tech for Enhanced Human
Scoop.it!

63% des Français sont prêts à accepter des mesures automatiques d'émotions

63% des Français sont prêts à accepter des mesures automatiques d'émotions | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
« Vous aimez… ? Vous aimerez… » Combien de fois avez-vous lu cette question et sa réponse en regard de la grille télé, du joli pull blanc sur tel site de mode ? Et si cette question n’était concrètement plus posée,

Via Olivier Janin
more...
Olivier Janin's curator insight, February 16, 2017 12:15 PM
  • 42% privilégient un capteur sous forme de bracelet, devant la reconnaissance faciale en vidéo (39%)
  • 60% se déclarent prêts à consommer des contenus "Bio-Responsive" (qui s'adaptent aux émotions).

 

L'étude Iligo auprès d'un panel de 1000 français.

Olivier Janin's curator insight, February 16, 2017 12:16 PM
  • 42% privilégient un capteur sous forme de bracelet, devant la reconnaissance faciale en vidéo (39%)
  • 60% se déclarent prêts à consommer des contenus "Bio-Responsive" (qui s'adaptent aux émotions)
Scooped by Antoine POIGNANT, MD
Scoop.it!

Innovation : la pharma fait sa mue @Rteston

Empty description
Antoine POIGNANT, MD's insight:
Les laboratoires pharmaceutiques poursuivent leur transformation digitale en se tournant vers l’innovation ouverte et l’écosystème e-santé en France. Décryptage. 

 En retard dans sa transformation digitale par rapport à d’autres secteurs d’activité, l’industrie pharmaceutique commence enfin à prendre le virage numérique pour répondre aux nouvelles attentes et usages de ses différents clients. 

La vision digital pharma commence à sortir du prisme marketing centric pour s’ouvrir à toutes les entités des laboratoires : R&D, production, affaires commerciales… 

 Au delà des nombreuses solutions digitales proposées (web, mobile, médias sociaux etc), plusieurs laboratoires se sont tournés en France vers l’écosystème e-santé et l’innovation ouverte. 

Simples coups de communication ou véritables ambitions ? L’avenir nous le dira…
more...
No comment yet.
Rescooped by Antoine POIGNANT, MD from eHealth mHealth HealthTech innovations - Marketing Santé innovant
Scoop.it!

What Patients Really Want from AI in Healthcare

What Patients Really Want from AI in Healthcare | Connected Health & e-Pharma | Scoop.it
Lately, when people ask me about artificial intelligence and healthcare, I tend to talk to them about cars.

This isn’t just because both self-driving cars and robot doctors tick the “Jetsons future” box beloved of media coverage around AI, it’s also because both of these still seem a very long way removed from reality, and for a very similar set of reasons.

In both cases the technology, ethics, regulation, and legality are problematic, and lives—whether of patients, drivers, passengers, or pedestrians—are obviously too valuable to risk. Neither of these are industries in which Silicon Valley should be encouraged to “move fast and break things.”

What we have seen with driving, however, is technology delivering a series of incremental benefits over time. Cruise control, for example. Or automatic parking. And obviously GPS and route-finding. Tools that don’t replace drivers, but rather which let them keep more focus on the road ahead.


Asking People About Healthcare and AI

To try and get a sense of how a similar path might play out for healthcare, Syneos HealthTM surveyed approximately 800 patients and 200 carers across the U.S. and Europe to understand their hopes, fears, concerns, and ideas around artificial intelligence.

Importantly, these were older people—not a young and relatively healthy “generation now” audience, but rather older people with chronic and costly conditions such as type 2 diabetes and atrial fibrillation: Healthcare’s “Generation Right Now.”

We wanted to understand what “cruise control” might look like for the person with co-morbidities and a polypharmacy regimen. Or what “route-finding” could look like for someone adjusting to a new course of treatment.

The first thing we found was that the future of cars and the future of health have one more thing in common—that people seem happy with what they’ve already got. Despite the enthusiasm of Silicon Valley and the investor community, fewer than one in five U.S. patients sees any benefit to their healthcare in receiving a diagnosis or a treatment recommendation via AI.


Via Dominique Godefroy
more...
No comment yet.