DOUCE FRANCE...
1.3K views | +0 today
Follow
DOUCE FRANCE...
Côté cour de la République
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Turin, la femme enceinte renvoyé à la frontière de Bardonecchia est décédée. | Le

Turin, la femme enceinte renvoyé à la frontière de Bardonecchia est décédée. | Le | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Les autorités françaises ont-elles perdu toute humanité ? : Turin, la femme enceinte renvoyé en Italie par la gendarmerie française à la frontière de Bardonecchia est décédée. L’enfant est né.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Avis de tempête sur le Printemps des poètes | 

Avis de tempête sur le Printemps des poètes |  | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Voilà vingt éditions que la manifestation annuelle du Printemps des poètes célèbre l’art du vers dans tout le pays. Mais, entre indifférence générale et désaccords de fonds, tout est loin d'être rose au pays des poètes.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Centrales nucléaires: cette députée LREM a une idée radicale contre les intrusions (y compris de Greenpeace)

Centrales nucléaires: cette députée LREM a une idée radicale contre les intrusions (y compris de Greenpeace) | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
"Peut-être que ça dissuadera. Ce sera comme aux États-Unis"
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Le CNRS et le Muséum démontrent une corrélation entre disparition des oiseaux et agriculture intensive

Le CNRS et le Muséum démontrent une corrélation entre disparition des oiseaux et agriculture intensive | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Deux nouvelles études scientifiques révèlent une diminution d'un tiers des populations d'oiseaux vivant en milieu agricole depuis les années 1990. Cette diminution apparaît directement corrélée aux pratiques agricoles intensives.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Les pubs débarquent... au théâtre : "L'évolution est irréversible"

Les pubs débarquent... au théâtre : "L'évolution est irréversible" | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
CULTURE - Depuis quelques jours, le théâtre parisien de l'Apollo diffuse quatre minutes de publicité avant chaque représentation.  Les pubs débarquent au théâtre ! 
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Hidalgo a dépensé 224.580 euros pour un rapport de 14 pages sur la propreté à Paris

Hidalgo a dépensé 224.580 euros pour un rapport de 14 pages sur la propreté à Paris | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Le document a été commandé par la mairie dans le but de recueillir l'avis des Parisiens sur l'état de propreté de la ville. Dans le même temps, une mission présidée par l'opposition doit remettre jeudi un rapport de 232 pages sur ce sujet, qui n'a pas coûté «un euro supplémentair
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Réfugiés : violente expulsion sur un vol Air France Paris-Kinshasa

Réfugiés : violente expulsion sur un vol Air France Paris-Kinshasa | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Jeudi 18 janvier, l'intervention de forces anti-émeutes au sein d'un vol Air France Paris-Kinshasa, malgré l'opposition de plusieurs passagers, (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace

Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
L'association Nationale Pomme Poire (ANPP), qui défend de nombreux arboriculteurs normands voulait interdire à Greenpeace d'utiliser le titre "pommes empoisonnées" aux pesticides dans son rapport sur la contamination des vergers français aux produits phyto-sanitaires. 
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

L'Etat demande à des hôpitaux de les aider à expulser les sans-papiers | StreetPress

L'Etat demande à des hôpitaux de les aider à expulser les sans-papiers | StreetPress | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Les sans-papiers seront-ils poursuivis jusque dans les hôpitaux publics ? C'est le sens **d'une nouvelle circulaire** dévoilée par le site d'information spécialisée "HospiMedia,":http://www.hospimedia.fr/ ce mardi 2 janvier. Celle-ci a été envoyée à des directeurs d'hôpitaux psychiatriques (EPSM) du sud de la France, confirme à StreetPress Alain Chabert, le vice-président de l'Union syndicale de la psychiatrie qui a pu consulter le document. Dans le cas où un sans-papiers est hospitalisé sous contrainte, la circulaire intime au personnel médical de participer à son expulsion.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Fermeture des voies sur berge à Paris : le rapport définitif est accablant

Fermeture des voies sur berge à Paris : le rapport définitif est accablant | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
INFO LE FIGARO - Le document rendu public ce lundi confirme une aggravation des embouteillages dans la capitale et autour de Paris. Jean-Philippe..
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Migrants dans les Hautes-Alpes : “Ne pas trouver des cadavres à la fonte des neiges...”

Migrants dans les Hautes-Alpes : “Ne pas trouver des cadavres à la fonte des neiges...” | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Depuis un an, bravant les forces de l’ordre, des habitants du Briançonnais se mobilisent pour apporter soutien et assistance aux centaines de migrants qui franchissent le col de l’Echelle. Entre révolte et découragement.  


Six heures, un matin de début décembre. Une voiture quitte le parking de la Police de l’air et des frontières (PAF) de Montgenèvre (Hautes-Alpes), descend la route sur quelques dizaines de mètres, s’arrête au rond-point à l’entrée de Claviere (Italie). Un jeune homme descend, hésitant. La voiture, un véhicule banalisé de la police, repart aussitôt en sens inverse. Il fait nuit noire, le thermomètre affiche -9 degrés, un vent glacial fait danser les décorations de Noël qui éclairent la rue déserte.

Seul au bord de la route, à quelques mètres des pistes que des skieurs descendront dans quelques heures, Aboubacar tient à la main le « refus d’entrée » que les policiers lui ont fait signer. Il est guinéen.


D’après la date de naissance qu’il donne, il vient d’avoir 18 ans. Il a froid, il a faim. Surtout, il a soif. « J’ai demandé de l’eau aux policiers, mais ils ont refusé. Je leur ai dit que je voulais demander l’asile en France, ils ont dit que la France n’a pas besoin de gens comme moi », raconte-t-il en grelottant. Ses chaussures, de légères baskets blanches, sont trempées.


Aboubacar raconte avoir été arrêté vers 2 heures du matin par des gendarmes, alors qu’il venait de franchir le col de l’Echelle avec quatre autres migrants. « On est partis de Bardonecchia [station de ski italienne de l’autre côté du col, ndlr] vers 22 heures. On a marché quatre heures dans la neige. En redescendant, une voiture est arrivée derrière moi, phares éteints. Les gendarmes m’ont attrapé, je suis tombé dans la neige, ils m’ont donné des coups de pied. Puis ils m’ont amené à la police de Montgenèvre », poursuit Aboubacar. Il a passé plusieurs heures dans les locaux de la PAF, avant d’être ainsi déposé en Italie.


(...) Les quatre compagnons de cordée d’Aboubacar, qui le précédaient d’une centaine de mètres, se sont cachés sur le bas-côté à l’arrivée des gendarmes. On les retrouve dans la matinée à Briançon, dans un local associatif ouvert depuis l’été dernier, ironiquement baptisé CRS (pour Collectif refuge solidarité). L’un dort profondément, mais Samaya, Ibrahim et Mohamed (qui déclarent 15, 16 et 20 ans), eux, n’ont pas encore pu fermer l’œil. « La fatigue est dans le corps, mais il y a trop de tension », explique Mohamed.


Après l’arrestation d’Aboubacar, ils ont continué de marcher sur la route, jusqu’à l’entrée de Briançon, où une dame, au petit matin, les a conduits en voiture jusqu’au refuge. Ils y ont mangé, bu, ont ôté leurs chaussures mouillées, mis des vêtements chauds. Ibrahim, dont les 16 ans paraissent plausibles, regarde fixement ses pieds, qui gonflent en se réchauffant. Choqué, il a du mal à parler. « J’ai eu tellement froid, tellement peur. Je voulais faire demi-tour, mais pas tout seul, et les autres m’ont dit d’avancer. Dieu nous a guidés jusqu’ici. »


Depuis un an, et surtout depuis l’été, des centaines de migrants arrivent en France par ce col, le plus bas des Alpes – à 1 760 mètres d’altitude. « L’hiver dernier arrivaient des gens de diverses nationalités », observe Michel Rousseau, du collectif citoyen Tous migrants. Dont des femmes, des enfants – le plus jeune secouru dans la montagne avait 3 ans… Et quelques jours après ce reportage, un groupe comprenant une femme enceinte a été pris en charge par les secours italiens. (...)


Les tranquilles villages du Briançonnais vivent donc au rythme de ces arrivées. Environ mille neuf cents personnes sont entrées en un an, et jusqu’à cinquante en un seul jour, en octobre. Dans cette région frontalière, habituée aux passages – ce fut la porte d’entrée de nombreux Italiens, puis d’Européens de l’Est, en particulier Roumains –, la solidarité s’est rapidement organisée.


Dans sa petite cuisine de Névache, premier village sur lequel on tombe après avoir franchi le col de l’Echelle, Bernard Liger sert le café. « Quand l’équipe de dameurs a commencé à trouver des gens en mauvais état là-haut, les gens du village se sont réveillés », raconte cet ancien officier, âgé de 82 ans. « On est à 5 kilomètres de l’Italie à vol d’oiseau. Ici, ceux qui ne veulent pas aider ferment les yeux et, nous, on s’organise discrètement. On ne fait pas de politique, on porte seulement secours à des gens en danger. » J


Jean-Gabriel Ravary, 66 ans, guide de haute montagne, précise : « Ils seraient blancs, on ferait pareil. La nuit, en ce moment, ça chute à -15 degrés. La montagne est dangereuse, ça me fait mal au ventre de savoir là-haut des gens qui n’y connaissent rien. Je pense tout le temps aux Montagnards de la nuit, de Frison-Roche… »


« Le froid était si vif que les hommes, pour se réchauffer, sautillaient, tournaient sur place comme des toupies […]. Il fallait tenir, veiller, épier la nuit d’où viendrait soit le salut, soit le danger. » Inconscients et pleins d’espoir, les jeunes migrants d’aujourd’hui s’attaquent à une route qu’ils ne connaissent pas, se perdent dans la neige, encourent mille dangers dont ils n’ont aucune idée. En anoraks légers et baskets, ils partent sans eau ni nourriture, mangent de la neige en espérant se réhydrater. Un jeune homme a dû être amputé des orteils après des gelures. En août, deux autres ont fait une chute de 40 mètres dans un ravin en essayant de fuir les gendarmes ; l’un est toujours hospitalisé à Grenoble. (...)


« On répertorie les risques sur des affiches, qu’on diffusera à Bardonecchia, Turin, Milan, pour dissuader les gens de partir, explique Jean-Gabriel. Mais ils ont traversé le désert et la Méditerranée, notre petit paquet de neige ne les effraie pas… On nage en plein dilemme : on pourrait baliser le chemin pour qu’ils suivent la bonne route, et même, par endroits, installer des câbles pour les aider à progresser… Mais la police n’aurait plus qu’à se mettre au bout pour les cueillir. »


(...) « Ils partent, qu’on soit là ou non, dit Sylvie*, la quarantaine, accompagnatrice en montagne. La première fois que j’y suis allée, on a trouvé cinq personnes, dont deux vraiment en sale état... Ensuite, j’ai passé vingt-quatre heures en état de choc. Comment, à 20 kilomètres de chez moi, dans ma montagne, des gens peuvent-ils frôler la mort en venant chercher refuge ? »


Sylvie se sent comme les pêcheurs siciliens qui ont porté secours aux bateaux de migrants en détresse, faisant fi des lois des hommes pour appliquer celles de la mer. « Je ne comprends plus mon pays, poursuit-elle. Si je fais ce que me dictent ma conscience et mes principes, je suis hors la loi. » Un patron de gîte, Frédéric*, confirme : « J’ai trois enfants, je leur enseigne des valeurs de solidarité, mais je ne veux pas qu’ils viennent me porter des oranges en prison ! »


(...) Au refuge, chaque jour, quatre-vingts repas sont servis, préparés sur place ou apportés par des gens qui cuisinent chez eux. Cent kilos de linge font la navette entre le local et les lave-linge des habitants. (...) Toute cette solidarité fait la fierté du maire, Gérard Fromm (PS) : « Nous avons toujours été une région de passage et d’échange. Tous les maires de la communauté de communes ont donné leur accord pour financer le local du refuge, et en un an, il n’y a pas eu un seul incident. L’élan de solidarité du Briançonnais fait chaud au cœur. »


(...) Quelques jours après avoir entendu le président Macron dénoncer des « crimes contre l’humanité » en Libye et prôner des « évacuations d’urgence », beaucoup sont révoltés de voir les forces de l’ordre françaises reconduire des jeunes transis de froid, affamés et perdus, au bord d’une route en pleine nuit. « Ici, c’est chez nous, c’est notre responsabilité, ce sont nos gendarmes et nos préfets qui militarisent la frontière, comment justifier cela ? » s’étrangle Michel Rousseau, du collectif Tous migrants. (...)


Sur les routes, à la nuit tombée, le ballet des voitures de gendarmes et de policiers continue. Celui des véhicules de bénévoles, aussi. A Névache, quelques lumières brillent derrière les fenêtres closes. Et là-haut, sur le chemin blanchi, les traces de pas creusent la neige à peine tombée. Comme les personnages de Frison-Roche, ils ne forment « plus qu’une seule volonté, celle de survivre, de vaincre, d’achever la tâche entreprise ».


> WEEK-END SOLIDAIRE

A la veille de la Journée internationale des migrants, le 18 décembre, le collectif Tous migrants et les acteurs associatifs du Briançonnais organisent un week-end de réflexion et de solidarité dans la salle du Vieux-Colombier, à Briançon, en présence de Cédric Herrou, d’avocats, de journalistes et de plusieurs élus français et italiens. Le 17 décembre aura lieu une « cordée solidaire » dans la vallée de la Clarée. https://tousmigrants.weebly.com/

more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

"Ne donnez plus au Téléthon" : l'étonnante vidéo d’une myopathe

"Ne donnez plus au Téléthon" : l'étonnante vidéo d’une myopathe | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Pascaline Wittkowski, atteinte de dystrophie musculaire, refuse que des expérimentations soient pratiquées sur des animaux. Elle réclame d’autres méthodes.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Pas de cash, pas d’investigation ?

Pas de cash, pas d’investigation ? | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
La direction de France Télévision a annoncé une réduction d’effectifs pour les émissions d’investigation des chaines publiques. L’occasion de se demander qui finance aujourd’hui encore le journalisme d’investigation. Est-il menacé ?
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Afghanistan : les interprètes face au silence de la France - Libération

Afghanistan : les interprètes face au silence de la France - Libération | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Depuis le retrait des troupes françaises, une centaine de traducteurs ont vu leurs demandes de visa rejetées par l’administration, malgré plusieurs recours. En attendant d’obtenir gain de cause, ils doivent faire face aux menaces de mort des talibans.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Charente : un maire prend un arrêté anti-pesticides, la FNSEA s'oppose à la décision

Charente : un maire prend un arrêté anti-pesticides, la FNSEA s'oppose à la décision | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
En Charente, le maire de Ruelle-sur-Touvre, près d'Angoulême, a interdit l'épandage de pesticides à moins de 50 mètres des maisons de sa commune après des plaintes des habitants. Une décision qui ne plaît pas à la FNSEA qui a saisi le préfet.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Des militants d'extrême-droite attaquent le Lycée Autogéré de Paris - Les Inrocks : magazine et actualité culturelle en continu

Des militants d'extrême-droite attaquent le Lycée Autogéré de Paris - Les Inrocks : magazine et actualité culturelle en continu | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Vendredi 16 mars, le lycée autogéré de Paris a été la cible d'une attaque en règle par des militants d'extrême droite. Deux élèves ont été légèrement blessés, des insultes ont été proférées et des saluts nazis effectués. L'établissement a porté plainte.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Une milice cagoulée et armée tabasse des étudiants en lutte sous le regard complaisant du doyen de la faculté de droit de Montpellier | Le Poing

Une milice cagoulée et armée tabasse des étudiants en lutte sous le regard complaisant du doyen de la faculté de droit de Montpellier | Le Poing | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

L’Hôtel Dieu est-il un hôpital ou un parc d’attraction ?

L’Hôtel Dieu est-il un hôpital ou un parc d’attraction ? | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Ils n’ont pas honte !  Le personnel de l’Hôtel Dieu qui s’oppose à la fermeture de l’hôpital depuis plusieurs années n’apprécie pas que leur établissement devienne un parc d’attraction.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Cinquante SDF dans les rues d’Ile-de-France ? Le chiffre aberrant du secrétaire d’Etat Julien Denormandie

Cinquante SDF dans les rues d’Ile-de-France ? Le chiffre aberrant du secrétaire d’Etat Julien Denormandie | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Le secrétaire d’Etat à la cohésion des territoires a assuré mardi que la région ne comptait que 50 hommes isolés dormant dans la rue.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

VIDEO. Le business caché du don de vêtements

Les entreprises privées ont pris le relais des associations caritatives dans le business lucratif du textile usagé. Voici un extrait du reportage "Recyclage des vêtements : de l’or dans nos armoires" diffusé dans "Envoyé spécial", qui a suscité énormément de réactions sur Twitter. 
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

"Nous devons accueillir les migrants. Il en va de notre humanité"

"Nous devons accueillir les migrants. Il en va de notre humanité" | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
TRIBUNE. Flor Tercero, avocate à la tête de l'ADDE, défend depuis 20 ans les étrangers en France. Pour elle, notre pays, l'un des plus riches du monde, applique une politique migratoire indigne et déshumanisante.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Le coup de gueule d'un député LREM : "Sur l'immigration, on légifère comme des bœufs"

Le coup de gueule d'un député LREM : "Sur l'immigration, on légifère comme des bœufs" | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Joël Giraud (Hautes-Alpes) déplore le durcissement de la politique migratoire annoncé par le ministre Gérard Collomb. Entretien.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

INFO FRANCE CULTURE. Des danseuses du spectacle Carmina Burana dénoncent des conditions de travail indignes

INFO FRANCE CULTURE. Des danseuses du spectacle Carmina Burana dénoncent des conditions de travail indignes | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Deux danseuses, originaires des ex-républiques soviétiques, travaillant pour le spectacle Carmina Burana, témoignent de conditions jugées indignes. Le syndicat professionnel des artistes interprètes a saisi l'Urssaf et l'inspection du travail, révèle France Culture.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

En France, une politique migratoire d’une dureté sans précédent

En France, une politique migratoire d’une dureté sans précédent | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Pour la première fois, le ministère de l’intérieur met un pied dans l’hébergement d’urgence géré par les affaires sociales.
more...
No comment yet.
Scooped by Alexandra SAIFI
Scoop.it!

Au petit matin à Calais, les biens des migrants détruits

Au petit matin à Calais, les biens des migrants détruits | DOUCE FRANCE... | Scoop.it
Les associations ont décidé de donner des duvets à leur nom pour mettre fin à ces destructions, menaçant de porter plainte le cas échéant.
more...
No comment yet.