Dossier de veille
326 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

changement statut idoc SSM > b-integration.net : forums > b-integration.net

changement statut idoc SSM > b-integration.net : forums > b-integration.net | Dossier de veille | Scoop.it
Bonjour, J'ai besoin de changer le statut d'un idoc en erreur sans le forcer à s'intégrer sur un environnement SAP Solution Manager.   Est ce qu'il y a un moyen de le faire à l'aide d'une transaction ou programme?
more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

changement statut idoc SSM > b-integration.net : forums > b-integration.net

changement statut idoc SSM > b-integration.net : forums > b-integration.net | Dossier de veille | Scoop.it
Bonjour, J'ai besoin de changer le statut d'un idoc en erreur sans le forcer à s'intégrer sur un environnement SAP Solution Manager.   Est ce qu'il y a un moyen de le faire à l'aide d'une transaction ou programme?
more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

spécifications fonctionnelles > b-integration.net : forums > b-integration.net

spécifications fonctionnelles > b-integration.net : forums > b-integration.net | Dossier de veille | Scoop.it

Bonjour,

Je suis simple utilisateur de SAP SD et MM et je voudrais apprendre le paramétrage de ces 2 modules et j'ai trouvé un site très intéressant pour m'au-toformé. Mais sur le forum j'ai vu qu'il faut avoir des spécifications fonctionnelles pour le faire. Ma question est la suivante:

Est ce que quelqu'un pourrait imaginer et rédiger un exemple de spécification fonctionnelle générale et détaillée tout basique et me montrer comment ça se présente pour que j'essaie de pratiquer le paramétrage à base de cet exemple (la question concerne SD et MM)

Merci d'avance

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

Améliorer les performances SAP avec les serveurs UCS de Cisco et la technologie VM-FEX

Améliorer les performances SAP avec les serveurs UCS de Cisco et la technologie VM-FEX | Dossier de veille | Scoop.it

Le contexte économique actuel pousse les directions informatiques à identifier les domaines pour lesquels une stratégie de réduction de coûts peut être mise en place afin de réduire les dépenses de fonctionnement (OpEX).

Une équation à résoudre pas si simple que cela puisque les réductions de coûts ne doivent pas se faire au détriment de la performance, de la disponibilité et de la facilité d’administration….

Le besoin de contenir la prolifération des serveurs a conduit à une adoption quasi massive de la virtualisation des serveurs dans les datacenters . Il est à présent de plus en plus fréquent de faire tourner de multiples instances SAP sur un même serveur X86.

Dans certain cas ,où la performance est critique, le switch virtuel dans l’hyperviseur peut créer de l’overhead qui peut affecter la performance des entrées sorties de la machine virtuelle.

Voici un white paper qui montre comment améliorer la performance d’un paysage SAP virtualisé en environnement Red Hat Linux grâce à l’utilisation de la technologie VM-FEX dans un serveur Cisco UCS et la consolidation des switchs physiques et virtuels dans un seul point d’administration.

Pour comprendre VM-FEX je vous invite à regarder la vidéo en français sur le sujet

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

spécifications fonctionnelles module SD

spécifications fonctionnelles module SD | Dossier de veille | Scoop.it


ALTO
Messages:13

26/06/2011 13:50:09
Bonjour,

Je suis simple utilisateur de SAP SD et MM et je voudrais apprendre le paramétrage de ces 2 modules et j'ai trouvé un site très intéressant pour m'au-toformé. Mais sur le forum j'ai vu qu'il faut avoir des spécifications fonctionnelles pour le faire. Ma question est la suivante:

Est ce que quelqu'un pourrait imaginer et rédiger un exemple de spécification fonctionnelle générale et détaillée tout basique et me montrer comment ça se présente pour que j'essaie de pratiquer le paramétrage à base de cet exemple (la question concerne SD et MM)

Merci d'avance

 

 

AMILADI
Messages:4

26/09/2012 14:09:35
Bonjour,
Je pourrais te faire suivre un dossier de SPEC détaillé SD et MM.
Merci de me passer ton @mail.

Aymen

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

Infos Bex > b-integration.net : forums > b-integration.net

Infos Bex > b-integration.net : forums > b-integration.net | Dossier de veille | Scoop.it

Bonjour, Je travaille actuellement sous Bex et suis completement novice sous SAP, je le découvre en tant que développeur dans mon entreprise depuis maintenant deux semaines.

Alors voici mon problème:

J'ai un infoProvider avec "article HERS", "date de reception", "date de livraison", "année civile" etc..dans lequel j'aimerai ajouté un champs contenant l'année d'exercice, ou peut-être est ce possible via un/plusieurs ratios calculés ?

Merci de votre aide.

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

SALON BI: VOTEZ POUR VOTRE CONFÉRENCE PRÉFÉRÉE

SALON BI: VOTEZ POUR VOTRE CONFÉRENCE PRÉFÉRÉE | Dossier de veille | Scoop.it

« 100 OUTILS DU WEB 2.0 POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES

SALON BI: VOTEZ POUR VOTRE CONFÉRENCE PRÉFÉRÉE

Septembre 23, 2012 par moncherwatson

Si vous êtes un lecteur assidu de Mon Cher Watson, vous savez déjàa que le 6 novembre 2012 se déroulera le Salon Business Intelligence au Palais des Congrès de Montréal. Dans le cadre de cet événement, de nombreux conférenciers de renom sont attendus.

.

.

Deux conférenciers s’ajouteront à cette liste grâce à votre vote. En tant que membre du comité organisateur du Salon BI et instigatrice de ce concours, je vous invite donc à voter pour la conférence de votre choix parmi la liste de conférenciers ci-dessous. Les 2 conférences ayant reçu le plus grand nombre de votes seront retenues pour le Salon BI (certaines conditions s’appliquent). Vous avez jusqu’au 5 octobre pour exercer votre vote.

.

Conditions :

Les conférenciers ayant reçu le plus grand nombre de votes devront d’abord déposé un dossier complet, qui sera étudié par le comité organisateur du salon. Les conférenciers ne seront retenus que s’ils répondent aux critères de sélection du comité (voir les règlements complets pour davantage d’information (URL)).

.

Sondage

.

Salon BI : Votez pour la conférence de votre choix

Démocratiser les outils d’intelligence d’affaires afin que les plus petites entreprises profitent de l’arsenal des grandes (Denis Bélanger)La mobilité avec SAP Business Objects (Julien Bras)L’odyssée du BI 2012-2015 : la gestion de l’information (Éric Blanchet)Cohérence BI : initier le dialogue qualité avec le business (Cyril Cohen-Solal)Aperçu de l’offre géospatiale du marché des solutions décisionnelles (Marie-Josée Proulx)Utilisation de la BI SAP : Des cas réels provenant de la France (Éric Blondin)Le protocole d’innovation (Jean David)Le BI agile: Scrum/XP adapté au BI/DW (Marc-Éric Larocque)

VotePolldaddy.com

.

Description des conférences suggérées

.

Démocratiser les outils d’intelligence d’affaires afin que les plus petites entreprises profitent de l’arsenal des grandes (Denis Bélanger)

.

La conférence vise à informer les dirigeants des petites entreprises qu’il est impératif de mettre en place des outils d’intelligence d’affaires rapidement dans leurs organisations, leur conférant ainsi un avantage concurrentiel indéniable. Considérant que les outils BI sont encore méconnus des petites organisations, la vulgarisation est de mise. Conséquemment la conférence portera sur une étude de cas afin que les plus néophytes comprennent les enjeux relatifs à leur utilisation (25 % concept 75 % de cas). 100 % de la présentation concernera l’utilisation du BI comme support a la prise de décision appliquée a fonction «VENTE».

Utilisation de la BI SAP : Des cas réels provenant de la France (Éric Blondin)

.

Bien qu’elle soit bien implantée au Québec, la BI SAP dans son ensemble est bien méconnue de la plupart des intervenants sur le marché. Lors de cette conférence, nous comprendrons comment cette solution se compare/se différencie des solutions BI classiques. Est-elle réellement complexe ou tout simplement mal comprise? Aussi, quelques exemples de succès français où l’infrastructure SAP BI (qui inclut bien sûr SAP BusinessObjects, SAP BW et SAP HANA) a sû répondre à des problématiques classiques du monde de l’entrepôt de données et de la BI en générale.

.

La mobilité avec SAP Business Objects (Julien Bras)

.

Les objets mobiles (tablettes, téléphones portables) sont maintenant au cœur de nos vies professionnelles. Comment utiliser SAP Business Objects sur ces nouveaux outils ? Nous vous proposons de faire un tour d’horizon des différents outils disponibles pour répondre à ce besoin (SAP BI Mobile, Explorer, et d’autres éditeurs) ; avant de nous focaliser sur les problématiques particulières (taille, tactile) liées à ces terminaux.

.

Cohérence BI : initier le dialogue qualité avec le business (Cyril Cohen-Solal)

.

Au-delà des grands programmes d’entreprise, importants mais longs et coûteux à mettre en place, il est possible d’agir efficacement et rapidement sur la qualité et la cohérence des données au sein des plates-formes décisionnelles. Quelles sont les approches possibles et pour quels bénéfices ? Cette conférence vous permettra de vous poser les bonnes questions quant au statut de la qualité de votre système mais surtout de vous proposer des démarches simples pour régler les 90% des problèmes qui peuvent entrainer une perte de crédibilité de vos utilisateurs. Nous vous présenterons des exemples concrets mis en place chez de grands clients internationaux, ainsi que les différentes avancées technologiques qui permettent de régler ce type de problème.

.

L’odyssée du BI 2012-2015 : la gestion de l’information (Éric Blanchet)

.

Affirmer que l’information constitue l’un des actifs les plus précieux des organisations est aujourd’hui une évidence. Et pourtant ! Combien d’initiatives en gestion de l’information ont réellement réussi ? Un consensus général se dégage sur l’urgence de mettre en place une fondation solide en gestion de l’information, notamment pour harmoniser l’information exploitée par l’ensemble des systèmes d’information de l’organisation. Dans ce contexte, la gestion des données de référence ou MDM (Master Data Management) devient la clé de voûte de l’efficacité opérationnelle. E particulier, les liens à tisser entre la gestion des données de référence et le BI prennent une importance sans cesse croissante. Or, quels sont ces liens ? Comment caractériser ces données de référence ? Quels sont les enjeux reliés à leur gestion ? Quels sont les facteurs de succès, les écueils et les bonnes pratiques d’une approche MDM ?

.

Le protocole d’innovation (Jean David)

.

Le Protocole d’innovation est un tout nouveau programme de gestion qui permet la migration de l’ensemble des ressources intelligentes d’une organisation vers une véritable cultutre d’innovation, ultime avantage stratégique dans un marché hyper compétitif. L’intelligence d’affaires passe avant tout par l’intelligence d’une équipe, d’une entreprise, d’une organisation. L’art de mettre à contribution l’ensemble des données et composantes créatives d’une organisation et de faire apparaître l’Intelligence du groupe, seul véritable vecteur habilité à faire émerger le futur d’une organisation.

.

Le BI agile: Scrum/XP adapté au BI/DW (Marc-Éric Larocque)

.

Les approches agiles ont été créées pour le développement de logiciel. L’entreposage de données et le BI amènent une problématique additionnelle qui à première vue, semblerait rendre ce type de projet un moins bon candidat pour l’application d’une approche Scrum ou agile. Cette présentation expliquera pourquoi en fait l’agile peut être très utile et désirable pour le développement BI. Nous allons parcourir sept (7) piliers spécifiques qui nous permettent d’adapter Scrum au BI. Ces piliers sont: la technologie, l’assurance qualité, la décomposition de la livraison, l’estimation, l’adaptation des sprints, la composition de l’équipe et la gestion des attentes de la direction. Que vous décidiez d’utiliser Scrum à l’état pur pour votre prochain projet BI ou simplement obtenir quelques trucs pour améliorer votre livraison pour ce type de projet, cette présentation vous donnera du concret que vous pourrez utiliser immédiatement.

.

Aperçu de l’offre géospatiale du marché des solutions décisionnelles (Marie-Josée Proulx)

.

Le marché des solutions décisionnelles évolue dans son offre par l’intégration aux concepts d’intelligence d’affaires de vues cartographiques et de fonctionnalités géospatiales. Le déploiement et l’utilisation de ces logiciels présentent des avantages et des limitations touchant plusieurs aspects: la profondeur d’analyse recherchée, les utilisateurs cibles, les environnements informationnels et géospatiaux en place, les ressources, et l’envergure du déploiement. Le choix d’une solution appropriée présente un défi de taille! Pour éclairer vos choix, nous vous présenterons l’offre géospatiale des leaders du « Magic Quadrant for BI Platforms 2012 » de la firme Gartner. Nous complèterons avec un survol des critères permettant d’évaluer les capacités de ces logiciels à satisfaire les besoins en géospatial d’une organisation. De plus, les différents types de solutions seront présentés en fonction de critères d’analyse généraux tels que le niveau de consolidation de la solution, les capacités géospatiales et la diversité des environnements supportés. Nous conclurons avec la présentation d’exemples d’applications géodécisionnels.

.

Si vous aimez cet article, je vous invite à le partager dans vos réseaux sociaux. Je vous invite également à laisser un commentaire plus bas.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

Interoute devient partenaire Platinum d'Oracle, spécialiste Oracle Exadata

Interoute devient partenaire Platinum d'Oracle, spécialiste Oracle Exadata | Dossier de veille | Scoop.it

Oracle reconnaît l'expertise Oracle Exadata Database Machine d'Interoute

Interoute, opérateur-hébergeur propriétaire de la plus grande plateforme de services cloud d'Europe, annonce son nouveau statut de partenaire Platinum d'Oracle dans le cadre de l'Oracle PartnerNetwork (OPN). Ce niveau Platinum prouve la reconnaissance d'Oracle dans la grande expertise et l'excellence d'Interoute dans le traitement des challenges de ses clients. Interoute obtient également une spécialisation OPN pour Oracle Exadata, portant à huit le nombre total de spécialisations Oracle détenues par Interoute.

Interoute propose un hébergement infogéré Oracle complet et hautement sécurisé à plus de 250 clients, dont plusieurs administrations et membres du FTSE 100.

Oracle Exadata Database Machine est la seule solution de base de données offrant de telles performances pour les applications d'entreposage de données (data warehousing) aussi bien que pour le traitement transactionnel en ligne (OLTP), ce qui en fait la plateforme idéale pour la consolidation vers des réseaux ou des nuages privés. Elle constitue un ensemble complet associant serveurs, stockage, mise en réseau et logiciel, doté d'une évolutivité, d'une sécurité et d'une redondance hors pair.

Régis Castagné, Directeur Général d'Interoute pour la France et la Suisse, commente: "Par un tel investissement pour devenir partenaire Platinum, en développant et en maintenant notre expertise, nous nous positionnons pour supporter les couches applicatives et les bases de données de tous les clients Oracle, quelle que soit leur taille. En nous faisant confiance, les clients savent qu'ils mettent leur environnement Oracle entre de bonnes mains, celles d'un partenaire OPN spécialisé. Cette certification complète notre offre d'hébergement managé - et de Cloud -, basée sur notre réseau et nos data centres européens."

"Devenir partenaire Platinum dans le programme OPN et obtenir la spécialisation Oracle Exadata marque une étape importante pour Interoute," déclare Lydia Smyers, Group Vice President, Worldwide A&C Programs and Communications, Oracle. "Avec un total de huit spécialisations OPN, ses équipes maintiennent un haut niveau d'expertise Oracle, ce qui les rend idéalement positionnées pour relever un grand nombre de challenges chez les clients. Nous sommes impatients de voir leurs prochains succès en Europe."

Interoute a établi sa profonde expertise à travers huit solutions clés Oracle parmi lesquelles Oracle Exadata, Oracle Linux, Oracle Data Warehousing, Oracle Database, Oracle Real Application Clusters, Oracle Database Performance Tuning, Oracle Enterprise Manager et Oracle Database Security Options.

A propos d'Interoute

Interoute possède le réseau voix et données le plus avancé et le plus dense d'Europe, avec 60 000 km de fibre et 8 data centres, plus 32 centres en colocation et 140 autres data centres chez ses partenaires à travers le continent. Interoute propose ses services réseaux de nouvelle génération à de nombreux secteurs d'activité incluant l'aérospatial, l'automobile, la finance, l'industrie pharmaceutique et la distribution. Chacun des opérateurs historiques européens ainsi que les grands opérateurs d'Amérique du Nord, de l'Asie du Sud Est, plusieurs administrations, universités et centres de recherches, font également partie de ses clients. Ces organisations trouvent en Interoute le partenaire idéal pour assurer leur connectivité, l'hébergement de leurs contenus, l'accès à Internet, ou créer de nouveaux services. Présent au sein de toute l'Europe, en Amérique du Nord, à Dubaï et Hong Kong, Interoute possède et gère également plusieurs réseaux métropolitains parmi les plus grands centres d'affaires européens. Plus d'un milliard d'euros de transactions e-commerce transitent par ses centres de données chaque jour et le support est assuré dans 15 langues européennes, faisant d'Interoute l'un des acteurs majeurs de la chaines de distribution numérique européenne. Le réseau d'Interoute est armé pour le futur, avec le plus grand potentiel de fibres et de fourreaux d'Europe, et l'opérateur est leader dans le déploiement de technologies réseaux avancées, from the ground to the cloud.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site web

Suivez-nous sur Twitter

A propos d'Oracle PartnerNetwork

Oracle PartnerNetwork (OPN) Specialized est la dernière version du programme partenaires d'Oracle, il rassemble tous les outils permettant aux partenaires de mieux développer, commercialiser et mettre en œuvre des solutions Oracle. Avec les ressources d'OPN Specialized, les partenaires peuvent acquérir une connaissance spécialisée des produits et solutions Oracle et bénéficier d'un support adapté. Ce programme a évolué pour tenir compte du développement du portefeuille produits Oracle, de sa base de partenaires et de ses opportunités commerciales. La possibilité offerte aux partenaires de se différencier grâce à des spécialisations certifiées constitue l'un des aspects clés de ces dernières évolutions d'OPN. Les spécialisations s'obtiennent par le développement des compétences, les résultats commerciaux, l'expertise et la réussite. Pour en savoir plus, consultez le site http://www.oracle.com/partners.

Trademarks

Oracle et Java sont des marques déposées d'Oracle et/ou de ses filiales.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

PolyOne dématérialise ses 90 000 factures annuelles avec Itesoft | ChannelBiz

PolyOne dématérialise ses 90 000 factures annuelles avec Itesoft | ChannelBiz | Dossier de veille | Scoop.it

Fournisseur de matériaux, de services et de solutions dans le domaine des polymères spécialisés, le groupe PolyOne confie à l’éditeur Itesoft l’optimisation mondiale de ses process financiers.

Print PDF

Le 24 septembre 2012 par Cécile Dard 0

Daniel Fargeaudou, Finance Controller International de PolyOne

PolyOne s’est associé à l’éditeur Itesoft afin de mettre en place la dématérialisation des ses 90 000 factures fournisseurs annuelles à travers le monde. Le groupe souhaite ainsi améliorer sa productivité et la traçabilité de ses opérations comptables partout dans le monde.

PolyOne a retenu les solutions d’Itesoft dont la plateforme s’interface avec le logiciel d’e-procurement Ariba et l’ERP SAP.

«Le taux élevé de reconnaissance automatique des factures, la capacité d’accompagnement à l’international d’Itesoft avec une méthodologie projet adaptée et un support multi-langues ont été des critères de choix majeurs » explique Daniel Fargeaudou, Finance Controller International de PolyOne. « Nous recherchions aussi la solution la plus agile possible : s’intégrant avec nos différents systèmes d’informations Ariba et SAP et pouvant s’adapter à nos différents modes d’organisation comptable actuels ou futurs. Sur ce dernier point, l’architecture de l’offre ITESOFT permettant la capture des factures et leur validation en mode web depuis chaque site décentralisé, nous offre une très grande souplesse.»

Après un premier déploiement réussi en Amérique du nord et dans quelques pays d’Europe, PolyOne poursuit son optimisation en Hongrie, Pologne, Suède, etc. Daniel Fargeaudou souligne déjà les premiers bénéfices, «Nous disposons désormais d’une traçabilité garantie de bout en bout ainsi que d’une parfaite sécurisation et accessibilité des données financières à l’échelle du groupe. Les gains de productivité résultant de la lecture et de l’intégration automatique des factures dans notre SI nous permettent d’ores et déjà d’absorber l’augmentation de l’activité comptable à effectif constant et de recentrer l’équipe sur des tâches à forte valeur telles que la gestion des litiges et l’analyse de compte».

Daniel Fargeaudou témoignera sur ce thème le 25 septembre prochain à Paris, lors du « 9ème Rendez-vous Annuel Démat Finance ».

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

Hewlett-Packard : opportunité ou value trap ?

Hewlett-Packard : opportunité ou value trap ? | Dossier de veille | Scoop.it

l'investissement en actions à mon sens, c'est de dire non à 99% des dossiers. Soit on ne comprend pas le business model, soit l'univers des possibles est trop large, soit la qualité du dossier est trop moche ou le prix pas assez tentant.

Et Franchement sur Dell et HPQ oui les prix sont bas (tout au moins par rapport à ce qu'ils ont été), mais ils ont perdu la main sur le matos, et leur volonté affichée de se diversifier vers le soft/services/les grosses marges n'est pas automatiquement transformée en paris gagné.

Un point commun, les bilans avec des fonds propres tangibles négatifs pour les deux... On peut aussi toujours penser que les gros postes de survaleurs sont sans doute plus élevés que nécessaire. D'ici à ce qu'ils resortent une grosse moins-value à la Microsoft d'y a quelques mois. Mais Microsoft avait un bilan infiniment plus présentable que Dell et HPQ.

Je passe mon chemin sur ces deux dossiers.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

Recherche emploi SAP FI CO Junior > b-integration.net : forums > b-integration.net

Recherche emploi SAP FI CO Junior > b-integration.net : forums > b-integration.net | Dossier de veille | Scoop.it

Bonjour,

Je suis informaticienne de niveau bac+5 (développement Java - gestion de projet).

J'ai 10 années d'expérience dont 3 dans le domaine de la finance.

Dernièrement j'ai suivi une formation de reconversion chez Fitec pour devenir consultant SAP FI CO. Je suis à la recherche d'un poste de débutant SAP, malheureusement les recruteurs me proposent des postes d'amoa ou de développeur J2EE.

Si mon profil vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter.

je suis disponible immédiatement et reste ouverte à toute proposition professionnelle.

Cordialement

konebsap@gmail.com

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

YABON (Yet Another Blog On Netweaver): Les travers de la traduction (ou les traductions de travers... ?)

YABON (Yet Another Blog On Netweaver): Les travers de la traduction (ou les traductions de travers... ?) | Dossier de veille | Scoop.it

Certes, les utilisateurs de langue française ne sont sans doute pas les plus représentés parmi l'ensemble des utilisateurs de SAP. Les traductions françaises sont régulièrement absentes de notre ERP préféré (au moins chez mes clients, et vous ?). L'anglais et l'allemand sont bien mieux lotis !!

Par contre, pire qu'une traduction absente (on peut toujours se connecter en anglais), il y a la traduction trompeuse dont voici un éloquent exemple dans le domaine "Gestion des talents" (ou Talent Management pour les anglophones)

Français à gauche, anglais à droite

Que dire de la traduction proposée qui invente des types d'objets (FE, GT) ou renvoie vers des types d'objets différents (PC = Centre de Profit et pas Personne Centrale !!)

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

CLUB UTILISATEUR SAP > b-integration.net : forums > b-integration.net

CLUB UTILISATEUR SAP > b-integration.net : forums > b-integration.net | Dossier de veille | Scoop.it
Bonjour, Je suis Key Users dans ma société situé dans le centre de la france, et je recherche des associations/club d'utilisateur SAP pour partager autour d'un sujet, visité des installations... Avez vous connaissance de ce genre d'organisation ?
more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

Commentaires

Commentaires | Dossier de veille | Scoop.it

Loin d’être pro-Microsoft, je continue de m’étonner que ces mêmes gens de la Commission européenne ne disent rien à Apple pour ses pratiques similaires avec Safari et Quicktime sur OS X et iOS. D’ailleurs Apple va plus loin que Microsoft avec l’installation imposée au moins sur OS X d’une suite bureautique et de logiciels de retouche photo et de montage vidéo, rendant de fait inutiles l’usage des équivalents gratuits voire payants de chez des éditeurs concurrents.

Deux poids deux mesures ? Probablement des écarts de lobbying et le fait qu’Apple jouit encore aux yeux de quelques aveugles patentés d’une bien meilleure image de marque que Microsoft, et pour cause… Car si on veut punir l’un pour un risque de distorsion de la concurrence, il est bon de continuer la logique et de punir l’autre pour la même raison. Sinon il ne faut en punir aucun.

D’ailleurs, si on suit la logique des potentats non élus donc non légitimes de la Commission européenne (les élus du Parlement européen le sont, eux !), il faudrait aussi voir du côté des distributions Linux car presque toutes imposent du Mozilla avec soit Firefox soit un dérivé en « marque blanche » (merci Debian), toutes ou presque imposent Gimp et très nombreuses sont celles qui imposent désormais LibreOffice.

Je n’ai rien contre des punitions mais il faut le faire de manière logique et systématique ou ne pas le faire. Sinon la punition n’est pas compréhensible.

Mais la meilleure punition serait carrément d’imposer le choix du système d’exploitation lors de la vente d’un ordi puisque désormais les Macs et les PCs sont basés sur les mêmes plateformes (donc d’imposer au passage à Apple de ne plus verrouiller autant les conditions d’utilisations d’OS X) : Windows, Mac OS X ou Linux. Mais c’est un autre débat car quand vous achetez une voiture est-ce que vous pouvez choisir le châssis chez un constructeur, le moteur chez un autre et la carrosserie chez un troisième ? Non, plus depuis des dizaines d’années. Pareil (ou presque) pour les accessoires. Et personne ne s’en plaint.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

CLUB UTILISATEUR SAP > b-integration.net : forums > b-integration.net

CLUB UTILISATEUR SAP > b-integration.net : forums > b-integration.net | Dossier de veille | Scoop.it
Bonjour, Je suis Key Users dans ma société situé dans le centre de la france, et je recherche des associations/club d'utilisateur SAP pour partager autour d'un sujet, visité des installations... Avez vous connaissance de ce genre d'organisation ?
more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

SAPQUESTFORUM - Editer un Cube/InforProvider : BI

FORUM -

 

Bonjour

Je me permet de vous contacter car j'ai un petit problème sous BEx,
j'aimerais ajouter des information à un cube, notamment un champs contenant seulement l'année d'exercice de mon entreprise.
Auriez vous des solutions ?

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

Java : Salesforce veut concurrencer Oracle et IBM dans le Cloud

Java : Salesforce veut concurrencer Oracle et IBM dans le Cloud | Dossier de veille | Scoop.it

Le service de plate-forme d'applications Heroku introduit de nouvelles solutions de déploiement Java. Désormais l'objectif est clair : proposer une offre compétitive capable de concurrencer IBM et Oracle.

Publié le 24 septembre 2012, 13h38

En savoir plus
Site : Heroku Enterprise for Java

Acquise par Salesforce en 2010, la plate-forme Heroku se limitait initialement au Ruby. Elle avait ensuite été étendue aux langages Node.js et Clojure. En août 2011, Salesforce annonçait introduire Java dans son service de PaaS (Plateforme as a Service). Mais, cette possibilité restait jusque-là assez limitée.

A l'occasion de Dreamforce qui se tenait la semaine dernière à San Francisco, l'éditeur a dévoilé Heroku Entreprise for Java. Objectif : fournir plus de possibilités aux développeurs Java.

Pour l'occasion, le support de la pile Java a été ouvert plus largement. Alors qu'au départ seule la version 1.6 du JDK était supportée, il est désormais possible de choisir entre les versions 6, 7 et 8 d'OpenJDK. En revanche, force est de constater que les possibilités de choix en matière d'infrastructures serveur n'ont pas été étendues : Apache Tomcat (7) est toujours proposé comme container d'applications, et des instances Heroku PostgreSQL côté base de données. En matière de gestion de cache distribué, Salesforce avance Memcache.

L'ensemble de ces briques sont préconfigurées et pré-intégrées, et déployables en quelques clics avec à la clé des processus de provisionning de ressources serveur. Un élément que l'on attend de tout PaaS digne de ce nom.

Une offre présentée comme compétitive en termes de tarifs face à Oracle et IBM

Salesforce a également beaucoup travaillé sur l'écosystème d'outils Java interopérables avec Heroku, presque inexistant à l'origine. Via un nouveau plugin, Heroku s'intègre par exemple à Bamboo. Une application d'intégration continue et de développement collaboratif qui va de "la vérification des codes à la mise en place des tests, au déploiement et à la production", rappelle Salesforce.

Mieux, l'éditeur introduit aussi un plugin pour Eclipse permettant de gérer le développement et le déploiement depuis l'infrastructure Java Open Source. "De plus, Heroku supporte maintenant le déploiement direct de fichiers Java WAR, offrant ainsi une manière simple de migrer les applications Java existantes dans le cloud", ajoute l'éditeur.

Accompagné d'un service de support en 24/24 et 7/7, Heroku Enterprise for Java est tarifé à partir de 1 000 dollars par mois et par application.

En savoir plus
Site : Heroku Enterprise for Java

Problème : Salesforce arrive sur un marché déjà bien occupé. Google, Red Hat, Amazon et même Microsoft sont tous capables de prendre en charge des applications Java sur leur plate-forme de cloud respective. Alors que penser ?

Lors de la présentation du produit, Adam Seligman, responsable des liens avec la communauté chez Salesforce, a indiqué que la politique produit (notamment tarifaire) de Heroku Entreprise for Java visait avant tout "à le positionner comme concurrent des offres de plates-formes Java proposées par les grands éditeurs", IBM et Oracle par conséquent. Reste à savoir si les entreprises suivront.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

High-Tech : McKinsey recommande aux entreprises européennes de collaborer avec Israël - siliconwadi.fr

 

Israël est un centre d'innovation d’excellence, deuxième dans le monde après la fameuse Silicon Valley pour sa concentration de start-ups.

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

BI : MicroStrategy 9.3 devient compatible Hadoop et Hana | Silicon

BI : MicroStrategy 9.3 devient compatible Hadoop et Hana | Silicon | Dossier de veille | Scoop.it

La suite de business intelligence MicroStrategy est, dans sa mouture 9.3, compatible Hadoop et Hana. Elle apporte également d’autres nouveautés, comme un outil d’exploration des données plus efficace.

Le 24 septembre 2012 par David Feugey

MicroStrategy annonce la disponibilité de la version 9.3 de sa plate-forme décisionnelle.

Au menu, de multiples avancées, dont certaines sont clairement dans l’air du temps. Notez ainsi le support des gros volumes de données, par le biais d’une compatibilité avec Apache Hadoop et la solution SAP Hana. Une avancée stratégique.

Autres améliorations, de nouvelles fonctions dans MicroStrategy Visual Insight 9.3, qui permettront de simplifier l’exploration de données et la création de tableaux de bord. Ce module propose un vaste ensemble d’outils d’analyse de données en self-service.

Notez enfin que la bibliothèque de fonctions dédiée au langage de programmation open source R a été grandement étendue. Un plus pour cette offre, qui monte en puissance au sein des solutions analytiques (chez Oracle, par exemple).

Dernier point, le moteur de recherche de l’application a été refondu et se montrera plus puissant que précédemment.

Administration et déploiement simplifiés

MicroStrategy Cloud associe des outils d’intégration de données, de bases de données et une solution analytique complète dans un seul ensemble, accessible en ligne. Il permettra de simplifier le déploiement des applications décisionnelles.

D’autre part, MicroStrategy System Manager est une nouvelle console d’administration, capable de prendre en charge des opérations complexes de paramétrage, de mise à jour ou de gestion des analyses.

« L’annonce de la disponibilité générale de la v9.3 confirme l’engagement de MicroStrategy à créer la nouvelle génération de solutions d’analyse », conclut Sanju Bansal, COO de MicroStrategy.

« Depuis plus de 20 ans, nous développons une technologie décisionnelle que nous enrichissons régulièrement avec de nouvelles fonctionnalités de visualisation, d’exploration, d’autonomisation des utilisateurs métier, d’accélération des délais de réponse, de déploiement dans le cloud et de création d’applications mobiles. Toutes réunies, ces améliorations font franchir un nouveau cap à la BI. »

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by veilleargonautes
Scoop.it!

SAP s’intéresse aux clients de ses clients – LeMondeInformatique | Axerium

SAP s’intéresse aux clients de ses clients – LeMondeInformatique | Axerium | Dossier de veille | Scoop.it
more...
No comment yet.