DocPresseESJ
379.7K views | +148 today
Follow
DocPresseESJ
Panorama de presse du service Documentation de l'ESJ Lille - L'actualité du journalisme, de la presse et des médias.
Curated by DocPresseESJ
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

A-t-on encore besoin des médiateurs?

A-t-on encore besoin des médiateurs? | DocPresseESJ | Scoop.it

Le rôle du médiateur n’est pas très connu en France. On en parle peu, peut-être parce que peu de médias français s’en sont dotés: Ils ne sont qu’une dizaine, répartis entre la presse régionale, TF1 et LCI, le Monde et l’audiovisuel public. Ce rôle de médiation entre les lecteurs, téléspectateurs, auditeurs et leurs médias semble être en pleine redéfinition, voire disparition. Ce qui peut paraître paradoxal à l’heure des fake news et d’une crise aigüe de la confiance des citoyens à l’égard des journalistes.
 «C'est une fonction très ancienne, explique Patrick Eveno, historien des médias et président de l'observatoire de la déontologie de l'information (ODI). Ce sont les les suédois qui ont inventé ça, sous le nom «d'ombudsman».»

DocPresseESJ's insight:

C’est en 1922, au Japon, qu’apparaît pour la première fois ce rôle dans une entreprise de presse. Un comité composé de plusieurs personnes est formé au sein du quotidien japonais Asahi Shinbun pour faire le relais entre les publics et la rédaction.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Twitter et TV: de l’utilisation des hashtags pendant les débats électoraux

Twitter et TV: de l’utilisation des hashtags pendant les débats électoraux | DocPresseESJ | Scoop.it
Chaque élection donne lieu à des débats télévisés, abondamment relayés et commentés sur Twitter. À l’occasion des élections législatives, retour sur les hashtags et débats qui ont marqué l’élection présidentielle sur le réseau social.

 

Voir aussi "Ina STAT n° 46: 2016-2017 une campagne pour les présidentielles", ainsi que "Damien Viel: Twitter a la faculté de rendre le GRP plus efficace qu’il ne l’a jamais été" (CB News)

DocPresseESJ's insight:

C'est sur Twitter que se dirigent une bonne partie de ceux qui souhaitent commenter les programmes télévisuels, qu’il s’agisse de programmes de divertissement ou d’émissions politiques.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Un site norvégien oblige ses lecteurs à lire avant de commenter

Un site norvégien oblige ses lecteurs  à lire avant de commenter | DocPresseESJ | Scoop.it

Depuis la mi-février, NRKbeta, filiale de la radiotélévision publique NRK spécialisée dans les médias et les technologies, impose à titre expérimental de répondre correctement à trois questions inspirées du texte avant de pouvoir commenter certains articles.
 
«Généralement, on voit que beaucoup ne lisent que le titre et quelques lignes avant de se ruer sur le champ des commentaires pour participer au débat», a expliqué le rédacteur en chef de NRKbeta, Marius Arnesen.

 

Lire aussi "La fin des commentaires? Mais une écoute plus attentive…" (Le médiateur de Radio France) et "Les forums en ligne animent le débat et l'empoisonnent parfois" (le journal du Jura - Suisse)

DocPresseESJ's insight:

Une façon d’élever le niveau du débat, mais aussi de dompter les réactions intempestives.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Troller, débattre, se répéter… pourquoi commenter un article en ligne?

Troller, débattre, se répéter… pourquoi commenter un article en ligne? | DocPresseESJ | Scoop.it

Les commentaires sous les articles de presse sont parfois utiles, parfois superficiels, à côté de la plaque, voire insultants. Mais qu’est-ce qui motive le lecteur à donner son avis?

A travers un questionnaire rempli par 8500 personnes, le site d’analyses politique et sportif FiveThirtyEight dresse le portrait de ses commentateurs et de leurs motivations.

DocPresseESJ's insight:

"Quelqu’un qui reçoit une preuve que son point de vue est erroné ne changera pas d’avis, mais deviendra au contraire plus convaincu encore de ce qu’il croyait"

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Le New York Times et Google en guerre contre les commentaires abusifs

Le New York Times et Google en guerre contre les commentaires abusifs | DocPresseESJ | Scoop.it

Le quotidien The New York Times s'apprête à utiliser Jigsaw, une technologie développée par Alphabet, la société-mère de Google, pour améliorer sa section des commentaires.
Cette initiative intervient alors que de nombreux médias tentent sans réelle solution d'améliorer l'implication des lecteurs tout en essayant d'éviter les commentaires abusifs ou offensants sur leurs sites internet.

 

Voir aussi "The 2016 Global Report on Online Commenting" (Wan Ifra)

DocPresseESJ's insight:

Actuellement le prestigieux journal emploie pas moins de 14 modérateurs, qui vérifient manuellement quelque 11.000 commentaires laissés chaque jour par les lecteurs.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Médiateur de Radio France: la vigie des ondes

Médiateur de Radio France: la vigie des ondes | DocPresseESJ | Scoop.it

Bruno Denaes (53e promo ESJ Lille) reçoit chaque mois plus de mille cinq cents messages d'auditeurs terriblement attachés aux radios publiques. Il se fait fort d'y répondre, ou de transmettre leurs réactions en interne.

 

Voir aussi "Comment contrôler les commentaires" (Tribune de Genève), ainsiq ue "Ce titre de PQR valorise les commentaires grâce à un facecam" (Arnaud Wéry)

DocPresseESJ's insight:

Souvent, les messages des auditeurs montrent une méconnaissance du fonctionnement des journalistes sur le terrain.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Tant de bavardages pour rien!

Tant de bavardages pour rien! | DocPresseESJ | Scoop.it

Aujourd’hui, force est de constater que c’est la radio qui donne l’exemple le plus fou de la tyrannie que font subir les réseaux sociaux au discours médiatique. Par Jean-Claude Guillebaud


Lire aussi "Une semaine d’obsession(Daniel Schneidermann- Libération)


DocPresseESJ's insight:

Rien de plus périssable, en effet, que les commentaires, même savants, «éjaculés» dans l’instant.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reporter bidonneur: l’étonnante bienveillance de lecteurs

Reporter bidonneur: l’étonnante bienveillance de lecteurs | DocPresseESJ | Scoop.it

François Bugingo est pigiste pour des médias québécois. Jusqu'à très récemment, il passait à la radio et à la télévision. Tenait un blog de chroniques dans Le Journal de Montréal. Une enquête a prouvé que ses récits étaient bidonnés. Tout semblait réuni pour que Bugingo se fasse unanimement lyncher sur sa propre page. Pourtant, il a réussi à susciter beaucoup d’empathie. Pas seulement des messages plats sur le pardon, mais des commentaires dans lesquels certains le dédouaneraient presque.

DocPresseESJ's insight:

A l’exemple de TF1, qui avait fabriqué une interview exclusive de PPDA avec Fidel Castro, des émissions d’information et des chaînes prises en flagrant délit continuent d’être massivement suivies.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Commentaires: la troll de guerre des rédactions

Commentaires: la troll de guerre des rédactions | DocPresseESJ | Scoop.it
Web. Des sites d’info américains suppriment les contributions des internautes estimant que leur place se trouve sur les réseaux sociaux. En France, le modèle résiste encore.


Lire aussi "L’Express ne fermera pas les commentaires" (Eric Mettout), ainsi que "Commentaires sur les sites d’actu: bientôt le retour en grâce?(Dans mon labo -  Yann Guégan, mai 2015)

DocPresseESJ's insight:

«Une bonne modération des commentaires a un coût: en temps si on fait ça en interne, ou en argent si la modération est sous-traitée»

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Comment les commentaires «ruinent» les articles

Comment les commentaires «ruinent» les articles | DocPresseESJ | Scoop.it

De plus en plus de sites décident de supprimer les commentaires qui faussent la vision des articles et des contenus publiés. Il faut dire que souvent les commentaires, quel que soit le site, sont stupides, ignorants, hors sujet, racistes, sexistes, menaçants, agressifs... En fait, tout simplement sans intérêt si ce n’est de permettre à quelqu’un de se défouler et d’évacuer son mal être et sa frustration.


Lire aussi "Les gens sont-ils cons? Le clan des anti-commentaires sur internet a encore frappé" par Benoît Raphaël, et "Commentaires et sites d’actu: les soldats du participatif sont fatigués" par Yann Guégan (Rue89, 75e promo ESJ)


DocPresseESJ's insight:

"bannir ou modérer les commentaires avant leur publication peut avoir pour conséquence tout simplement de les déplacer vers Twitter ou Facebook."

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Tirs à Libé: une fracture de plus entre l'opinion publique et les médias

Tirs à Libé: une fracture de plus entre l'opinion publique et les médias | DocPresseESJ | Scoop.it
Les commentaires acerbes ou violents de nombreux internautes face au traitement médiatique de la fusillade à Libération témoignent d'une défiance grandissante du grand public à l'égard des journalistes accusés de "matraquage", et d'une dégradation du climat démocratique, estime l'historien des médias Christian Delporte.
DocPresseESJ's insight:

"L'information se situe de plus en plus sur un registre émotionnel et le citoyen réagit de manière émotionnelle à cela, pas de manière rationnelle."

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Télé sociale: la guerre est déclarée entre Facebook et Twitter

Télé sociale: la guerre est déclarée entre Facebook et Twitter | DocPresseESJ | Scoop.it
Les réseaux sociaux multiplient les partenariats avec des chaînes de télévision. Facebook va annoncer aujourd’hui un premierc accord signé avec TF1 et Canal+.

 

Lire aussi "Dan Rose (Vice-président en charge des partenariats de Facebook): «Facebook est devenu la machine à café»" (http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/medias/interview/0203049092903-dan-rose-nos-outils-vont-permettre-a-tf1-et-a-canal-d-en-savoir-plus-sur-leurs-telespectateurs-614168.php)

DocPresseESJ's insight:

"Personne n’a encore démontré que poster des commentaires sur des réseaux sociaux faisait augmenter l’audience d’un programme TV"

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Lorsque les journalistes se trouvent contestés

Lorsque les journalistes se trouvent contestés | DocPresseESJ | Scoop.it
Certains sujets sensibles, traités par les médias, peuvent provoquer des flots de commentaires critiques sur la Toile. Cette tendance modifie parfois la façon dont les journalistes exercent leur métier.
DocPresseESJ's insight:

«Beaucoup d’événements sont vus à travers le prisme de l’actualité en France. On a tendance à appliquer une grille de lecture hexagonale sur la situation de ces pays, avec des dérives jugées localement sensationnalistes.»

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

France Télévisions: Nicolas Jacobs promu médiateur de l’information nationale

France Télévisions: Nicolas Jacobs promu médiateur de l’information nationale | DocPresseESJ | Scoop.it

Nicolas Jacobs, médiateur de l’information de France 2 depuis 2011, est nommé médiateur de l’information nationale (France 2, France 3, France Info). Il succède ainsi à Marie-Laure Augry qui a fait valoir ses droits à la retraite. M. Jacobs a notamment été rédacteur en chef de Télématin et du JT de 13h.

DocPresseESJ's insight:

"Le médiateur de l’information assure une relation privilégiée entre les téléspectateurs attentifs et les journalistes réceptifs."

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Contre les trolls, les médias lancent l’artillerie lourde

Contre les trolls, les médias lancent l’artillerie lourde | DocPresseESJ | Scoop.it
En ce début d’année 2017, beaucoup de médias semblent entrer réellement dans la chasse aux commentaires haineux sur Internet. Un site norvégien oblige désormais ses lecteurs à lire les articles avant de les commenter. Et Google propose aux médias qui le souhaitent un logiciel anti-trolls pour gérer en amont leurs commentaires.

 

Lire aussi

DocPresseESJ's insight:

Perspective est une API qui s’appuie sur une intelligence artificielle appelée Conversation AI, pour analyser le caractère abusif ou insultant d’un commentaire en lui attribuant un score de «toxicité» de 0 à 100.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Pourquoi certains médias ne veulent plus de commentaires sous leurs articles?

Pourquoi certains médias ne veulent plus de commentaires sous leurs articles? | DocPresseESJ | Scoop.it

L'hebdo belge Le Vif/L'Express a décidé de fermer la possibilité de commenter les articles sur son site. Jadis vus comme une manière d’échanger avec ses lecteurs, ses sections ont désormais mauvaise presse sur de nombreux sites de médias.

 

Lire aussi

DocPresseESJ's insight:

"Laisser les commentaires ouverts, c’est ouvrir un boulevard au populisme. Nous refusons d’être des caisses de résonance pour des idées nauséabondes."

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Slate.fr lance une offre payante

Slate.fr lance une offre payante | DocPresseESJ | Scoop.it

Pour cinq euros par mois, les abonnés auront accès à une série de services et d'articles exclusifs. Le site, dont les audiences sont en progression, entend diversifier ses sources de revenus.

«Nous souhaitons créer une véritable communauté. Les membres de Slate Plus pourront par ailleurs écrire des commentaires sur le site», indique Jean-Marie Colombani, directeur de la publication. Les commentaires ont été supprimés de Slate.fr il y a quelques mois.

 

Lire aussi "Slate lance son offre payante Slate+" dans La Correspondance de la Presse du 18 octobre 2016 et "Jean-Marie Colombani (Slate): ''Notre équilibre ne peut dépendre uniquement de la publicité"" (CB News)

DocPresseESJ's insight:

Depuis son ouverture en 2009, la déclinaison française, majoritairement détenue par Jacques Attali, Jean-Marie Colombani, Eric Le Boucher et Eric Leser n'a jamais atteint l'équilibre budgétaire.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Journaliste, dis-moi ton modèle économique, je te dirai qui tu es

Journaliste, dis-moi ton modèle économique, je te dirai qui tu es | DocPresseESJ | Scoop.it

Par Damien Van Achter

Lors du 10ème Festival International du Journalisme, qui se tenait la semaine dernière à Pérouse en Italie, s'est posée la question du modèle économique. Et pour trouver un bon modèle aujourd'hui, il faut donner une plus-value perceptible pour le "end-user", le citoyen (l'aspect communauté, les commentaires, etc). Des exemples commencent à apparaître de médias qui, parce qu'ils adoptent des process semblables aux startups, trouvent leur modèle grâce ces end-users et aux conversations que les journalistes entretiennent avec eux, combinée à une forte diversification des revenus.

 

Lire aussi

DocPresseESJ's insight:

"Si vous déléguez le soin à Facebook d'organiser les conversations autour de vos contenus, ne vous étonnez pas si son algorithme vous impose une ligne éditoriale dont Facebook seul tire le plus grand profit"

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Pourquoi les médias investissent vos applications de messagerie

Pourquoi les médias investissent vos applications de messagerie | DocPresseESJ | Scoop.it

Les applications de messagerie, dont le nombre d’utilisateurs est en plein essor, offrent aux médias des possibilités enthousiasmantes pour faire circuler leurs contenus et les monétiser. C’est le moyen le plus direct pour un média de toucher son lectorat. L’avantage d’un contenu envoyé grâce à un message est qu’il ne dépend pas d’un algorithme comme Facebook, qui contrôle la portée des publications, pour arriver à son destinataire. Ce système pourrait s’imposer comme une bonne alternative à celui des commentaires, qui est de plus en plus difficile à gérer en raison de la recrudescence des débordements diffamatoires, racistes ou homophobes.

DocPresseESJ's insight:

Recevoir un message de Libération donne l’impression que la rédaction s’adresse directement à nous, que nous sommes la cible principale du journal.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Comment les sites d’information modèrent-ils leurs commentaires?

Comment les sites d’information modèrent-ils leurs commentaires? | DocPresseESJ | Scoop.it
La presse en ligne offre aux lecteurs la possibilité de commenter les articles. Mais parfois, ceux-ci dérapent. Tour d’horizon des stratégies de modération des sites de presse.
DocPresseESJ's insight:

la société Netino modère la plupart des sites de presse à forte affluence

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Krautreporter, le site allemand qui fait payer les commentaires

Krautreporter, le site allemand qui fait payer les commentaires | DocPresseESJ | Scoop.it

Zéro publicité, articles gratuits, commentaires payants. C'est le modèle économique du site d'information allemand Krautreporter, lancé en octobre 2014 après une vaste opération de crowdfunding. Un nouveau média qui se vend comme un site d'investigation loin des "idéologies politiques" et qui respecte les "standards de qualité journalistiques".


Lire aussi "les clés du succès de la start-up De Correspondent" (Méta-Média)

DocPresseESJ's insight:

Un "Krautreporter", en allemand, c’est un journaliste assez peu professionnel, qui traite mal de l’actualité ou se concentre sur des informations régionales sans importance.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Projet commun du New-York Times et du Post

Projet commun du New-York Times et du Post | DocPresseESJ | Scoop.it

Les deux grands prestigieux quotidiens américains, le Washington Post et le New York Times, avec l'aide de la fondation Knight, se sont associés avec le navigateur Mozilla pour "concevoir une nouvelle plate-forme de contenus et de commentaires qui permettra aux lecteurs de collaborer davantage à la couverture de l'actualité et aider les entreprises de presse à mieux gérer les commentaires et les contributions".

DocPresseESJ's insight:

"lecteurs et chercheurs cherchent dans les commentaires des signaux sur la manière dont les gens réagissent à une histoire."

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Presse en ligne: le bel avenir des commentaires

Presse en ligne: le bel avenir des commentaires | DocPresseESJ | Scoop.it

L’Association Mondiale des Journaux et des Éditeurs de Médias d’Information (WAN IFRA) a interrogé 104 éditeurs dans 63 pays sur leur perception du participatif dans leur site Web. Résultats? Les meilleures pratiques des "Newsroom" de la planète.

DocPresseESJ's insight:

«Sous chaque article, il y a au moins un lecteur qui posera la bonne question ou le point que l’article ne traite pas alors qu’il aurait dû»

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Racisme: sur les sites d'info, "aujourd'hui, les gens se lâchent plus"

Racisme: sur les sites d'info, "aujourd'hui, les gens se lâchent plus" | DocPresseESJ | Scoop.it
Les modérateurs des sites d'actualité notent des paroles plus violentes chez les plus radicaux. Le nombre de commentaires racistes n'augmente cependant pas significativement.
DocPresseESJ's insight:

"On remarque bien plus des insultes racistes de quelques mots qu'un argumentaire intelligent sur plusieurs lignes" explique Michaël Szadkowski (84e promo ESJ), journaliste et animateur de communauté sur Le Monde.fr.

more...
No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Peut-on censurer au nom de la science?

Peut-on censurer au nom de la science? | DocPresseESJ | Scoop.it

Suzanne LaBarre, rédactrice en chef du site Internet de Popular Science, un des plus anciens journaux de vulgarisation scientifique du monde, a annoncé sa décision désactiver la fonction "commentaire" de son site Web et d'empêcher ainsi les lecteurs de dire ce qu'ils pensent au sujet des articles publiés. Cet arrêt des commentaires est une réaction directe à la pollution des sites d'information par les trolls, qu'ils soient humains ou robotisés, organisés par des lobbies ou pas.

DocPresseESJ's insight:

L'effet "crado" est la version Internet du "calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose".

more...
No comment yet.