Distribution Stratégie et développement
25 views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Jean-François Lictevout from Made In Retail : L'actualité Business des réseaux Retail de la Mode
Scoop.it!

Pull&Bear : un premier flagship parisien sur Rivoli au printemps

Pull&Bear : un premier flagship parisien sur Rivoli au printemps | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it

La marque du groupe Inditex s’installera au début du printemps au 65 rue de Rivoli (Paris Ier) sur des surfaces précédemment occupées par le duo Celio/Jennyfer. Il s’agira du premier flagship de l’enseigne à Paris. 


Via Made In Retail
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-François Lictevout from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Le cross-canal ne se limite pas à du simple web-to-store

Le cross-canal ne se limite pas à du simple web-to-store | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it

Sur le terrain, et dans l’esprit d’une majorité, le cross-canal est souvent synonyme de web-to-store. Le problème ? Il est double :

D’une part cette vision du cross-canal est bien trop étriquée. Idéalement ce dernier englobe en effet un autre segment totalement sous-estimé : le web-in-store.

D’autre part, le web-to-store d’aujourd’hui est extrêmement simpliste. 


Via GCX France Canada, Lise Déchamps, Jérôme MONANGE
Jean-François Lictevout's insight:

la reflexion de la strategie du cross canal des entreprises doit etre global il doit y avoir complementarite entre le web et le reseau physique la combinaison des forces de chaque canal doit assure l efficacite et faciliter le ROI

more...
Lise Déchamps's curator insight, September 10, 2014 4:13 AM

Reste à traiter l’autre partie : le magasin physique. Or ce dernier est aujourd’hui totalement coupé du web. Une fois sur place, le consommateur souhaitant retrouver les mêmes services que sur le site e-commerce du marchand, est désemparé. Il n’a aucun moyen de comparer facilement les articles, de consulter leurs caractéristiques techniques, de disposer de l’avis des consommateurs, d’avoir des recommandations personnalisées, etc.

Jérôme MONANGE's curator insight, September 11, 2014 5:27 PM

Cross-canal , du web to store au store to web, en passant par le web in store ..le parcours du consommateur omnicanal se doit d'être sans couture, le magasin doit désormais  faire échos aux besoins du consommateur connecté ....

Rescooped by Jean-François Lictevout from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

L'e-mail to store : une opportunité pour les commerces de proximité

Ue de l'innovatio poir les  de  . E l'attractiviteateur a bien évolué ces dernières années et le web a transformé son mode de consommation. De vieilles légendes urbaines avaient annoncé la fin des commerces de proximité face aux e-commerçants et drive des grandes surfaces.


Via Jérôme MONANGE
Jean-François Lictevout's insight:

Neadd your insight.. Il ne faut jamais sous-estimer , ni oublier la roue de l'innovation. Le web est une opportunite pour les magasins de proximite de retrouver de la visibilite et de l'attractivite

more...
Jérôme MONANGE's curator insight, September 7, 2014 5:34 PM

78 % des personnes qui achètent parfois en commerce de proximité font une recherche préalable sur internet. Lorsque l’on compare les raisons de l’acte d’achat en magasin et l’acte d’achat sur internet, il y a une énorme disparité entre consommateurs et réflexions du commerçant

Rescooped by Jean-François Lictevout from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Carrefour et Delhaize parmi les plus grands retailers du monde

Carrefour et Delhaize parmi les plus grands retailers du monde | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
Wal-Mart vient d'être classé n°1 parmi les 500 plus grande entreprise du monde en termes de chiffre d'affaires. Sans surprise, le distributeur est également n°1 des plus grands food retailers au monde. Delhaize et Carrefour se retrouvent également dans le top 25.  

Via GCX France Canada, Jérôme MONANGE
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-François Lictevout from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Nike et Adidas misent sur les réseaux sociaux pour être au cœur de la pratique sportive

Nike et Adidas misent sur les réseaux sociaux pour être au cœur de la pratique sportive | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
Actualité sport : Le Boost Battle Run pour Adidas et la Nike Soccer App sont les dernières innovations "social media" des deux géants du sport. Dans les deux cas, ils misent sur les réseaux sociaux pour animer localement la pratique sportive. (#417735)

Via Jérôme MONANGE
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-François Lictevout from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

20 ans d'Amazon: Amazon ne tuera jamais Carrefour

20 ans d'Amazon: Amazon ne tuera jamais Carrefour | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
Interview de Jean-Emile Rosenblum (The Kase), co-fondateur et ex-patron de Pixmania, qui a eu Amazon comme concurrent des années durant en France mais aussi en Grande-Bretagne et en Allemagne. S'il reconnait que l'américain a révolutionné le commerce, il estime que derrière sa toute puissance, Amazon est un acteur plus fragile que ce que l'on croit.

Un entretien publié dans le dossier spécial consacré par LSA au géant de l'e-commerce à l'occasion de ses vingt ans.

Via Jérôme MONANGE
more...
Jérôme MONANGE's curator insight, July 2, 2014 6:03 PM

Amazon, leader de l'e-commerce, et précurseur de nombreuses innovations rendra t il à jamais le concept de la distribution obsolète, les géants comme Carrefour ont ils des pieds d'argile face à cette révolution du retail  permanente ? 

Et si finalement le géant au pied d'argile n'était pas celui que l'on pourrait croire ? 

Rescooped by Jean-François Lictevout from Cloud News
Scoop.it!

OVH lance un bureau virtuel hébergé dans le cloud

OVH lance un bureau virtuel hébergé dans le cloud | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
ovh lance bureau virtuel heberge cloud

Via InterCloud
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-François Lictevout from RELAYMARK : LA GESTION ET L'ANIMATION DES RESEAUX DE VENTE (FRANCHISES, DISTRIBUTEURS, CONCESSIONNAIRES)
Scoop.it!

Franchise : mode ou tendance?

Franchise : mode ou tendance? | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it

Un Click here to edit the content


Via RELAYMARK
Jean-François Lictevout's insight:

un petit billet sur les precautions et les opportunités de prendre une franchise.

more...
RELAYMARK's curator insight, September 12, 2014 10:34 AM

De la chocolaterie à l’entretien automobile, l’innovation se niche partout. 

La preuve par cinq concepts

Franchises

Nombreux sont les travailleurs indépendants, salariés ou ex-salariés qui réfléchissent à se lancer dans la franchise. Si certains choisissent d’intégrer un réseau reconnu, sur un segment de marché bien identifié, d’autres optent pour un pari plus risqué, rejoindre un franchiseur porteur d’un concept de magasins, de produits ou encore de services innovants ou de niche. Si le futur franchisé doit alors obtenir le maximum de garanties, notamment financières, cette stratégie peut s’avérer payante. Car les réseaux qui montent existent, la preuve par cinq… portraits.

Si l’aventure est tenante, il n’est pas toujours facile pour un commerçant indépendant ou un ex-salarié de se lancer en tant que franchisé. Il n’est jamais simple de savoir reconnaître les concepts réellement innovants, les franchiseurs porteurs d’un véritable savoir-faire, les contrats de franchise respectueux du franchisé, le tout en adéquation avec son capital financier. Pourtant, en ce qui concerne le choix du franchiseur, il n’existe que deux stratégies, l’une et l’autre éprouvée. La première consiste à choisir un réseau mature, avec un modèle économique et un mix-marketing déjà validé. La seconde est de faire le choix d’une enseigne nouvelle, ou qui a investi un marché de niche ou en devenir. S’il est tentant de choisir la seconde option pour profiter de meilleures possibilités de développement, il convient d’évaluer en profondeur si la pérennité du concept peut être au rendez-vous. Car si les nouveaux réseaux et/ou concepts peuvent apparaître comme un eldorado, insufflant un dynamisme et permettant un meilleur dialogue entre les deux parties, c’est un pari plus risqué.

Quelques conseils simples peuvent déjà permettre d’y voir plus clair. Ainsi, dans le cas le plus extrême où le réseau vient tout juste de se créer, et qu’il n’existe aucune boutique, le franchisé devra au moins vérifier la rentabilité du site pilote. Et, si le réseau n’en compte qu’un seul, il veillera à ce que son futur point de vente soit la réplique exacte de ce site. Certains spécialistes estiment d’ailleurs qu’il est prudent d’attendre deux exercices comptables avant de signer et s’engager avec une nouvelle franchise. Il est également important de vérifier le parcours des dirigeants, véritables garants du développement du réseau. Ce n’est un secret pour personne: les concepts qui se sont installés durablement ont tous été créés par des anciens professionnels du secteur qu’ils ont investi. C’est dans le DIP (document d’information précontractuel) que ces éléments doivent être détaillés. Et même si toutes ces conditions sont remplies, l’étude de marché ne s’arrête pas là.

Le candidat à la franchise doit pousser plus loin ses investigations, notamment en analysant le degré de maturité du secteur. Un critère à prendre particulièrement en compte lors d’importation de concepts étrangers ou encore de produits et/ou services liés à des phénomènes de mode. La difficulté étant, dans ce cas, de différencier le simple effet de mode de la véritable tendance qui bouleversera pour longtemps les habitudes de consommation. Les cinq exemples proposés ici sont issus de domaines très différents, de l’agroalimentaire, au bâtiment, en passant par l’entretien automobile, la cigarette électronique ou encore le vélo aquatique. Mais, qu’ils soient franchiseurs ou franchisés, ces entrepreneurs partagent tous un point commun: ils ont choisi d’investir dans des secteurs porteurs ou de niche, pour développer leur savoir-faire et leur business. Ils se livrent ici pour permettre de mieux comprendre l’intérêt de se franchiser en veillant à choisir avec attention son secteur. Des expériences uniques, mais néanmoins révélatrices de la nécessité d’innover pour se démarquer.

Réparation et motorisation de volets roulants

Créé en 2009, ce réseau spécialisé dans la réparation et la motorisation de volets roulants pour les particuliers (65% de la clientèle), mais également pour les professionnels, compte aujourd’hui 80 franchisés et devrait atteindre les 100 franchisés en 2015. En tant qu’ancien installateur, Guillaume Varobieff, fondateur du réseau Repar’store, a identifié le créneau en partant du constat suivant: les installateurs reconnus délaissent la réparation et la modernisation de volets roulants, la jugeant trop compliquée et peu rentable, et préfèrent s’intéresser au marché du neuf. Dès lors, pour lui, il existait bel et bien un marché de niche.

“Le réseau mise sur un marché du volet roulant estimé à 60millions d’unités, dont près de 50% sont encore manuels”

Repar’stores est aujourd’hui le seul réparateur organisé sous forme d’un réseau autour d’une centrale d’achat et d’une usine de production. Avantage pour le franchisé? Il n’a pas à investir dans un bail commercial. Son outil de travail est en effet un véhicule, entièrement équipé avec plus 300 références de produits, toutes marques confondues. Pour débuter son activité, il doit investir environ 45000euros, avec un apport minimum de 5000à 10000euros. L’activité dégage une marge brute de près de 65% et en moyenne, les franchisés réalisent à la fin de la deuxième année d’exercice un chiffre d’affaires de 120000euros, pour un revenu mensuel de 2500euros. Il leur est également garanti une zone d’exclusivité de 100000 habitants. Le contrat comprend une redevance de franchise qui s’élève à 4% du chiffre d’affaires, une redevance fixe de communication de 350euros par mois, et une redevance formation de 150euros par mois.

Il est possible de devenir multi-franchisé, et par conséquent de disposer de plusieurs véhicules. Par ailleurs, le réseau investit beaucoup en communication “dans l’objectif est de devenir la référence française sur le segment de la réparation et motorisation de volets roulants”. Pour ce faire, une première campagne télévisée a été lancée en janvier dernier sans surcoût financier pour les franchisés, et deux campagnes TV sont programmées en 2015. Ces dernières seront appuyées par des opérations promotionnelles au niveau local, ce qui permettra aux franchisés d’avoir un retour financier immédiat. Pour son développement, le réseau mise sur un marché du volet roulant estimé à 60millions d’unités, dont près de 50% sont encore manuels. “Notre marché s’élève donc potentiellement à 30millions d’unités”, révèle Guillaume Varobieff.

Aquabiking en cabine individuelle

Claudine Charvet à ouvert sa boutique Waterbike à Paris en septembre2013, qui compte 6 cabines d’aquabiking individuel sur près de 100 m². Sur le principe du vélo aquatique, Waterbike se différencie de l’aquabiking traditionnel en ce que les séances se déroulent en cabine individuelle pourvue de jets massants, au rythme de chacun. Sur le secteur du bien-être, Waterbike, qui a créé un nouveau marché, se présente aujourd’hui comme le leader avec 80 boutiques en activité partout en France. Le réseau espère atteindre la centaine à la fin de l’année. Pourquoi cette ancienne commerçante indépendante a-t-elle fait le choix de passer à la franchise? “Auparavant, j’ai tenu durant 8 ans une boutique de bijoux en indépendante, mais j’ai arrêté car c’était difficile seule. Quand j’ai voulu reprendre une activité, j’ai pensé à un concept de franchise, pour être plus encadrée et soutenue.” Elle a également été séduite par le fait qu’il n’était pas indispensable d’avoir une formation dans l’esthétique, “même s’il faut être sensible à ces problématiques”.

L’investissement initial pour une franchise Waterbike se monte à 200000à 300000 euros pour se lancer (leasing des machines, local, travaux,…), avec un apport personnel qui doit atteindre les 40%. Pour faciliter l’accès au crédit, le réseau a négocié un accord avec la banque HSBC, qui finance automatiquement les centres présélectionnés par la marque. Quant au droit d’entrée, il s’élève à 8000euros, et la redevance de marque coûte 150euros par mois et par machine. En revanche, il n’y a pas de redevance communication. Mais cela n’exclut pas les opérations marketing, bien au contraire, la marque étant force de proposition sur les opérations promotionnelles. Chaque boutique dispose d’une exclusivité géographique, calculée en fonction du nombre d’entreprises et de CSP+ installés autour d’elle.

Produits d’entretien automobile

Créé en 1979 au Royaume-Uni, Autosmart s’est implantée en France à partir de 1997. Le réseau compte aujourd’hui 27 franchisés et espère atteindre la centaine de camions-magasins en 2020. Le concept consiste à fabriquer et distribuer des produits d’entretien automobile pour les professionnels, en se rendant directement chez eux, via des camions-magasins contenant près de 200 références. L’atout concurrentiel: les franchisés peuvent faire des démonstrations, vendre en vrac ou encore en petite quantité. “Nous sommes franchiseur et fabriquant des produits ce qui permet à nos franchisés de pratiquer des prix compétitifs, en évitant tout intermédiaire”, explique Paula Esteves, au département développement franchise d’Autosmart. La clé de voûte du concept reste le camion-magasin, qui assure une disponibilité immédiate des produits (sans délai d’attente et sans coût de livraison).

Concernant le recrutement des franchisés, “il faut qu’ils soient motivés, aient la fibre commerciale, aiment le contact client et surtout mettent en application et écoutent les conseils du coach, précise Paula Esteves. Nous accueillons des profils très variés, comme un ancien chef d’atelier automobile ou un ex-bûcheron!” Le réseau assure une formation initiale d’une semaine, puis ses “coachs” accompagnent les franchisés sur le terrain, à raison de 5 jours par mois durant les premières années. Les franchisés peuvent en outre joindre à tout moment le service partenaire lorsqu’un client pose une question très technique sur les produits. Autosmart mise “sur un marché en devenir de 300millions d’euros”. “Les besoins en entretien des flottes de véhicules seront multipliés par quatre dans les 10 prochaines années”, estime Paula Esteves. Côté financier, le contrat de franchise est de 7 ans, renouvelable, et un apport personnel de 15000à 25000euros est nécessaire. À la fin de la troisième année, les franchisés dégagent en moyenne 75000euros de bénéfice annuel.

Chocolaterie-pâtisserie

Pascal Caffet est un nouveau venu dans l’univers de la franchise, puisque sa première boutique a ouvert ses portes en 2012. Le réseau compte aujourd’hui cinq boutiques, et espère en ouvrir une dizaine chaque année. Si les franchiseurs existent déjà sur le segment de la chocolaterie, les boutiques sont les seules à proposer à la fois de la chocolaterie et de la pâtisserie, le tout sur un segment haut de gamme (entre 85 et 120euros le kg de chocolat). L’élargissement de l’offre produit a été marié à une approche artisanale et à un concept de commerce de proximité, qui implique une implantation restreinte aux centres-villes et exclue les galeries marchandes de grandes surfaces. Côté recrutement des franchisés, ce sont des commerciaux, “qui partagent des valeurs humaines et une philosophie d’artisan” qui sont ciblés, plutôt que des chocolatiers-confiseurs. Ils sont formés durant trois semaines, et un animateur les visite une fois par mois. Un mix-marketing bien rodé a été mis en place, que les franchisés doivent respecter, autour de gammes spécialement créées pour des événements tels que Noël, la Saint-Valentin, Pâques… “Sans les y obliger, nous leur conseillons de faire de la promotion locale”, ajoute Pascal Caffet. Quant à la redevance communication, elle est calculée sur le chiffre d’affaires et s’élève à 2%. L’encadrement est, comme c’est généralement le cas, orchestré autour de réunions régulières: l’échange avec le réseau se fait à travers une réunion générale annuelle, où sont présentées les orientations et des réunions trimestrielles thématiques sont également proposées.
Source: Céline Cadiou / lenouveleconomiste

Scooped by Jean-François Lictevout
Scoop.it!

Under Armour Heads Off the Sidelines for a Campaign Aimed at Women - NYTimes.com

Under Armour Heads Off the Sidelines for a Campaign Aimed at Women - NYTimes.com | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
RT @UAWomen: Innovation. Action. And a new women’s movement. Read about #IWILLWHATIWANT in the @nytimes http://t.co/gLxENGlVlK
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-François Lictevout from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Multicanal, cross-canal, parcours client… même combat ! 5 idées pour penser autrement sa stratégie commerciale

Multicanal, cross-canal, parcours client… même combat ! 5 idées  pour penser autrement sa stratégie commerciale | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
Multicanal, cross-canal, parcours client… La guerre des mots et des canaux est déclarée sur le web !

Via Geoffrey Laloux, Jérôme MONANGE
more...
Jérôme MONANGE's curator insight, July 14, 2014 7:14 PM

il est temps de passer à l’action en repensant (enfin !) sa stratégie commerciale dans son intégralité, sans opposer les différents canaux de vente mais en les mariant harmonieusement

Rescooped by Jean-François Lictevout from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

De l’énorme influence du smartphone sur les achats en magasin

De l’énorme influence du smartphone sur les achats en magasin | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
Une étude menée par Tradedoubler révèle que près d’un tiers des consommateurs européens reviennent sur leur décision d’achat d’un produit après avoir consulté des informations sur leur téléphone mobile en magasin.

Via Jérôme MONANGE
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-François Lictevout
Scoop.it!

Annual retail sales tops $66bn in the UAE - ArabianBusiness.com

Annual retail sales tops $66bn in the UAE - ArabianBusiness.com | Distribution Stratégie et développement | Scoop.it
ArabianBusiness.com
Annual retail sales tops $66bn in the UAE
ArabianBusiness.com
The GCC continues to show strength as a dynamic retail market with four countries ranked among the top 25 in the 2014 AT Kearney Global Retail Development Index (GRDI).
more...
No comment yet.